AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246814650
Éditeur : Grasset (05/09/2018)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Jane Chisolm vient au monde en 1915, dans une petite ferme du Mississippi. Quelques instants après sa naissance, le Dr Thompson saisit un carnet et commence à prendre des notes. Jane est née avec une malformation  : un handicap qu'elle devra surmonter sa vie durant. Les premières années à la ferme, au milieu d'une nature éblouissante, sont joyeuses et innocentes. Ce n'est qu'à l'approche de ses six ans que la petite Jane prend conscience de sa singularité. Mais sa s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
viou1108
  03 septembre 2018
Jane est la petite dernière de la famille Chisolm. Conçue « par accident », elle naît avec une malformation dont on apprend très vite qu'elle la prive du contrôle de ses sphincters et de la possibilité d'avoir plus tard des relations sexuelles et donc, des enfants. Parce qu'en 1915, la médecine n'est pas encore suffisamment avancée pour réparer ce handicap physique. Jane et sa famille doivent donc apprendre à vivre avec ce problème et faire en sorte que, justement, il n'en soit plus un, ou le moins possible. Dans leur ferme du Deep South rural, dans le Mississippi, Jane et ses parents tentent de mener une vie normale, et la petite grandit sans trop réaliser qu'elle est différente. Elle le comprendra quand elle entrera à l'école à l'âge de six ans. Elle qui était si enthousiaste à l'idée de se faire des amis, elle déchantera vite et ne restera pas longtemps en classe, constatant avec déception qu'elle ne pourra jamais être comme les autres enfants. Les années passent, pendant lesquelles Jane travaille à la ferme avec ses parents, puis plus tard en ville, auprès de sa soeur qui tient une blanchisserie. En dehors de sa famille et du Dr Thompson, le médecin de famille qui la suit depuis sa naissance et qui restera son meilleur ami et confident, Jane fréquente peu les gens, et repousse même ceux qui tentent de l'approcher, trop consciente que personne n'est prêt à partager sa vie avec elle.
Il ne faudrait pas croire pour autant que Jane se pose en victime et s'apitoie sur son sort. Elle est forte et courageuse, déterminée à vivre intensément dans les limites de son handicap. Elle prouve qu'il est parfaitement possible pour une femme, même à cette époque, d'être indépendante et de vivre sans la protection d'un homme. N'empêche, difficile de ne pas avoir le coeur brisé à la lecture de ce roman : une vie dont on sait dès le départ qu'elle sera faite de solitude (assumée, certes, mais quand même) dans ce contexte rural, avec très peu d'espoir que la science évolue assez rapidement pour améliorer la situation de Jane. Tout cela est triste et déchirant, même si on nous présente Jane comme une petite fille joyeuse et pleine de vie, puis comme une femme tenace.
Miss Jane est un roman doux-amer, qui me laisse un sentiment mitigé. Oui, c'est touchant, on se sent impuissant, on s'interroge sur le sens de la vie dans de telles conditions. En même temps, cela manque de consistance. le livre s'attarde longuement sur l'enfance et l'adolescence de Jane, détaillant la construction de sa psychologie et la façon dont elle fait face à son handicap, tandis que le reste de sa vie est évoquée très rapidement. Bien sûr, elle mène une existence monotone où il se passe peu de choses, mais j'ai surtout eu l'impression que l'auteur n'avait plus rien à dire, en dehors de quelques envolées lyriques qui tombent plus ou moins à plat. Il semble s'être inspiré de la vie de sa grand-tante pour écrire ce roman, mais hormis cet hommage, je n'ai pas vraiment compris où cela menait.
En partenariat avec les éditions Grasset via Netgalley.
Lien : https://voyagesaufildespages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          534
Kittiwake
  10 juillet 2018
Est-ce le hasard? Est-ce la conjonction d'un état d'ébriété pour l'un et l'inconscience chimique pour l'autre , qui ont permis que malgré son âge, la sévère Mme Chisolm mette au monde une enfant que l'on sait d'emblée différente. Et pourtant, les années qui passent confirment qu'elle est jolie, intelligente. Alors qu'est-ce que qui la met en marge de la communauté des gens ordinaires? On le sait d'emblée, une malformation la prive du contrôle de ses sphincters, à une époque , la première moitié du vingtième siècle, où la chirurgie n'est pas encore capable de corriger les erreurs de la nature . Elle devra sa vie entière vivre avec cette infamie qui l'isole dans un monde d'odeurs infamantes.
Centré sur la vie intime de Jane, le roman se déroule dans le Mississipi, et Jane naît en 1915.
Outre la subtile analyse de la construction psychique de cette jeune fille différente, Brad Watson dépeint une Amérique profonde, isolée de l'agitation citadine, et pourtant impactée elle-aussi par les balbutiements d'une économie dont le fragile modèle expose les plus démunis aux risques de la faillite.
C'est avec beaucoup de pudeur que l'auteur aborde ce sujet délicat. Il parvient ainsi à nous la rendre éminemment attachante, et l'on regrette que la hasard qui la fait naître à cette époque la prive d'une existence parfaitement normale.
C'est dans une famille blessée que grandit la fillette, auprès d'une mère froide et d'un père intempérant.
C'est donc aussi un état des lieux de la médecine , incarnée par le Dr Thompson , le médecin de famille qui compense sa solitude et ce que l'on appelait pas encore la charge de travail, à l'aide de breuvages fermentés artisanaux et donc hautement délétères.
Il se dégage de ce roman une bienveillance amène, malgré un sujet difficile, que l'auteur parvient à traiter avec subtilité.
Merci à Netgalley et aux éditions Grasset pour leur confiance .
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          402
coquinnette1974
  06 juillet 2018
Miss Jane de Brad Watson m'a été envoyé par net galley et les éditions Grasset. Ce roman fait partie de la rentrée littéraire 2018, il ne sortira qu'en septembre et j'ai eu le plaisir de le lire en avant-première :)
Jane Chisolm vient au monde en 1915, dans une petite ferme du Mississippi. Quelques instants après sa naissance, le Dr Thompson saisit un carnet et commence à prendre des notes. Jane est née avec une malformation : un handicap qu'elle devra surmonter sa vie durant.
L'enfant est très intelligente, elle a certes un handicap physique mais mentalement elle va parfaitement bien. Elle est vive, curieuse, et apprécie la vie à la ferme. Ses parents sont assez durs, la fillette n'a jamais été désirée. Quatrième enfant née des années après les autres, elle ne connait pas vraiment ses deux grands frères. Grace, un peu plus âgée qu'elle, s'occupera de l'enfant jusqu'à ce qu'elle quitte sa famille pour aller vivre en ville, laissant Jane seule avec ses parents.
Malgré son handicap, Jane aura une vie heureuse et pourra compter sur l'amitié du docteur qui l'a mis au monde..
Miss Jane est un très bon roman, qui m'a captivé de la première à la dernière page. Et je n'oublierais pas Jane de sitôt.
Je pensais que Jane sera retardée mentalement, mais en fait pas du tout. Elle a un handicap physique qui ne se voit pas au premier abord, mais qui lui cause des désagréments. Cela la privera de certaines choses mais c'est une enfant puis une femme forte, qui saura être heureuse malgré tout. Je dois avouer que c'est un personnage qui force l'admiration. Elle est touchante, attachante, et en refermant ce roman hier soir j'étais triste de la quitter.
Autre personnage important dans ce roman : le Dr Thompson. Il est intrigué par le cas de Jane, il aimerait l'aider et n'hésite pas à se renseigner auprès de confrères pour voir si on peut faire quelque chose pour soulager l'enfant. C'est un homme touchant, attachant lui aussi et il apporte parfois une vraie bouffée d'oxygène à Jane.
Les parents de l'enfant ne sont pas des personnages que l'on aimerait rencontrer et pourtant, son père est t'il si méchant que ça ? Ou s'inquiète t'il sincèrement pour sa fille ?
Miss Jane est un bon roman.
Ne vous attendez pas à des tonnes de rebondissements, mais j'ai pris plaisir à découvrir la vie de notre héroïne. Une vie simple, assez dure car travailler dans une ferme dans ses années là n'était pas toujours une partie de plaisir. Mais une vie bien remplit, et qui m'a beaucoup intéressé.
Je mets quatre étoiles et demie et je vous invite à le découvrir, c'est une jolie surprise de cette rentrée littéraire 2018 :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Deltak
  18 septembre 2018
1915, état du Mississipi. Jane vient au monde avec une malformation qui la prive du contrôle de ses sphincters. Cet handicap, outre une incontinence qu'elle ne peut maîtriser, l'empêche de se marier et d'avoir des enfants. En dépit de cette cruelle injustice de la nature, grâce à son courage, optimisme et à sa grande curiosité, l'enfant, une fois devenue adulte, parviendra à trouver une forme d'harmonie dans son existence.
"Miss Jane" est une belle découverte de la rentrée littéraire 2018. le récit se passe en milieu rural dans l'Amérique profonde. En 1915, les découvertes et avancées scientifiques sur ce type d'anomalies sont encore limitées, rendant le contexte historique de ce récit fort intéressant et original. le personnage de Jane est sincère et attachant. Brad Watson nous livre le portrait d'une jeune femme sensible et intelligente, qui cherche à comprendre le mal qui l'habite. La question de la sexualité est abordée très tôt dans le récit et sans faux semblants. Les personnages secondaires évoluant dans ce roman, de par leur personnalité ou aspirations, offrent un contraste intéressant avec l'héroïne, ne faisant que souligner davantage le caractère atypique de Jane.
L'écriture est poétique et on se laisse volontiers emporter dans cette histoire où l'on devine assez rapidement l'épilogue. Certains lecteurs trouveront sans doute l'action un peu lente. "Miss Jane" est un roman de type plutôt contemplatif et il faut accepter de se laisser bercer par ce texte un peu mélancolique pour en apprécier toute sa saveur.
Je remercie les éditions Grasset et Netgalley pour la découverte de ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
fuji
  25 août 2018
Lu dans le cadre de la Rentrée littéraire 2018 17ème Prix FNAC
1915 dans une ferme du Mississippi née Jane Watson, enfant non désirée, elle a deux grands frères adultes, une soeur Grace âgée de 10 ans et un frère mort à l'âge de deux ans.
Jane est l'enfant que l'on attendait pas et qui arrive comme une punition dans cette famille, dès la naissance le docteur constate que ses organes génitaux ne sont pas achevés... Handicap cruel dans un milieu modeste de gens taiseux et laborieux.
Qu'importe la petite Jane semble heureuse de toutes choses, la campagne la ravie, son anatomie lui impose divers accommodements pas simples à gérer, mais elle y arrive avec tout le naturel et l'optimisme d'une petite fille qui a envie de vivre.
Les parents sont des taiseux dans ce monde agricole où les mots ne sont pas des outils familiers. Comme dans tous les milieux modestes une partie de l'éducation du dernier-né est laissée à l'ainée.
« Sa fille aînée s'occupe pratiquement seule de sa soeur quand elle n'est pas à l'école. Une étrange enfant, qui ne parle pas beaucoup. Elle me fait l'effet d'un chat sauvage, prisonnière de cette famille et des tâches qui lui incombent, comme si on l'avait attachée à un arbre par une chaîne tendue à l'extrême. »
Grâce s'y prête bon gré mal gré, mais elle rêve vite d'une autre vie, ailleurs loin de la ferme, en ville, et elle y parviendra avec des moyens qui n'appartiennent qu'à elle.
Jane avance en toute conscience : « A la fin du printemps, l'année de ses six ans, une conscience plus complexe d'être différente des autres avait commencé à se former dans son esprit, telle la racine d'une plante étrange au plus profond des bois... Elle comprit avec davantage de clarté encore qu'elle était la seule à être faite comme elle. Elle était bizarre. Elle s'habitua à ce sentiment de honte brûlant qui pouvait lui monter au visage, lui picoter soudain le cuir chevelu et lui donner envie de pleurer. »
Jane a un ami et confident dès son premier cri, le docteur Thompson. C'est lui qui avec bienveillance et douceur, mais également une grande franchise l'accompagnera en répondant à toutes ses interrogations au fur et à mesure de sa construction de jeune fille et de femme. Il restera son indéfectible et éternel ami.
La maxime de Jane pourrait se résumer à : « Elle ne pensait pas. Elle se contentait d'être. Tout simplement Jane. »
C'est un beau roman sur la différence et la façon d'apprivoiser celle-ci pour se construire malgré tout mais surtout avec. Jane est exemplaire par son caractère heureux, curieux, elle trouve toujours de quoi être heureuse même si lui reste interdit une vie amoureuse et une maternité. Pourtant l'amour elle en rêve, elle le rêve, ce sentiment la berce et la fait avancer encore et encore.
Elle est intelligente, son amour des choses simples, ces petits bonheurs que beaucoup ne savent pas regarder et apprécier sont des pépites pour elle.
Brad Watson sait écrire à un double niveau la rudesse d'une vie à la campagne avec l'impact de la crise de 1929, et la délicatesse d'un homme érudit et profondément humain comme le docteur Thompson.
Les passages de partages entre Jane et le docteur Thompson sont des parenthèses d'état de grâce. Empreints de bienveillance, de compréhension et d'osmose entre deux êtres qui vont s'apporter l'un l'autre des richesses de coeur et d'intelligence qui font grandir.
Courage, espoir et la quête du bonheur celui qui est enveloppé de sagesse, c'est l'héritage de Jane.
Héritage que Brad Watson offre à notre réflexion avec beaucoup de poésie.
©Chantal Lafon-Litteratum Amor 25 juin 2018.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Liberation   20 septembre 2018
Le second roman de l’Américain Brad Watson, Miss Jane (après le Paradis perdu de Mercury , Editions des Deux Terres, 2005) brille par ce qu’il choisit de taire, comme si l’auteur avait tourné sept fois sa plume à chaque phrase, par crainte de peut-être blesser son héroïne éponyme, par délicatesse envers elle.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 septembre 2018
Elle adorait s’agenouiller devant la fenêtre ouverte pour écouter le chœur des coyotes et imaginer ce qu’ils pouvaient bien se chanter, et l’importance que revêtait pour eux cet échange. Cela ne la dérangeait nullement qu’ils déchiquettent mulots, lapins et écureuils, ni qu’ils pourchassent les faons nouveau-nés. Ni que les panthères emportent parfois un petit veau. L’étrange peur qu’elle éprouvait d’un animal inconnu, voire légendaire, née la nuit où elle s’était imaginé en entendre grogner un à proximité de la maison et où elle avait été terrifiée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 septembre 2018
Elle détestait l’humiliation de son incontinence, et elle espérait en grandissant la voir disparaître, mais elle finit par l’accepter comme une part d’elle-même, malgré les désagréments occasionnés. Elle décida qu’elle vivrait comme n’importe quelle fille, du mieux qu’elle le pourrait, et quand cela se révéla impossible, elle s’adapta aux conditions particulières de son quotidien en conséquence. Et donc, elle ne craignait pas sa propre singularité, même si la conscience qu’elle en avait s’intensifia et évolua au fil des ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   15 septembre 2018
Elle ne craignait pas les serpents, pas même les venimeux, persuadée qu’ils ne la mordraient jamais si elle les laissait tranquilles. Les moustiques, pour une raison qui leur appartenait, ne la piquaient pas, bien qu’elle ne prît contre eux aucune protection.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Brad Watson (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brad Watson
Retrouvez vos "Live Books" du premier numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
Miss Jane de Brad Watson aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/123047-divers-litterature-miss-jane.html
Taxi Curaçao de Stefan Brijs et Daniel Cunin aux éditions Héloïse d'Ormesson https://www.lagriffenoire.com/121437-divers-litterature-taxi-curacao.html
Courrier des tranchées de Stefan Brijs et Daniel Cunin aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/109879-divers-litterature-courrier-des-tranchees.html
J'ai couru vers le Nil de Alaa El Aswany et Gilles Gauthier aux éditions Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/123188-divers-litterature-jai-couru-vers-le-nil.html
L'immeuble Yacoubian de Alaa El Aswany aux éditions Actes Sud https://www.lagriffenoire.com/23382-poche-l-immeuble-yacoubian-babel-843.html
China Li, Tome 1 : Shanghai de Maryse Charles aux éditions Casterman https://www.lagriffenoire.com/122054-achat-bd-china-li---t1---shanghai.html
Perle de Chine de Anchee Min aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/79386-poche-perle-de-chine.html
Darnand, le bourreau français tome 2 de Perna Patrice et Bédouel Fabien aux éditions Rue de Sèvres https://www.lagriffenoire.com/122045-achat-bd-darnand-tome-2.html
Ces rêves qu'on piétine de Sébastien Spitzer aux éditions de l'observatoire https://www.lagriffenoire.com/88982-romans-ces-reves-qu-on-pietine.html
Mauvaises mines23 mai 2018 de Jonathan Munoz aux éditions Gléna https://www.lagriffenoire.com/115511-achat-bd-mauvaises-mines.html
Un léger bruit dans le moteur de Jean-Luc Luciani et Jonathan Munoz aux éditions Petit à Petit https://www.lagriffenoire.com/76861-bd-un-leger-bruit-dans-le-moteur.html
RIP, Tome 1 : Derrick : Je ne survivrai pas à la mort de Julien Monier et Gaët's aux éditions Petit à Petit https://www.lagriffenoire.com/124568-achat-bd-rip-t1-derrick-je-ne-survivrai.html
Avec toutes mes sympathies de Olivia de Lamberterie aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/121624-romans--avec-toutes-mes-sympathies.html
Negalyod de Vincent Perriot aux éditions Casterman https://www.lagriffenoire.com/123137-achat-bd-negalyod.html
Khalil de Yasmina Khadra aux éditions Julliard https://www.lagriffenoire.com/?fond=recherche
Chien-loup de serge joncour aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/121299-divers-litterature-litterature-francaise---chien-loup.html
Concours pour le Paradis de Clélia Renucci aux éditions Albin Michel h
+ Lire la suite
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox






Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1411 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..