AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.39 /5 (sur 141 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 18/10/1967
Biographie :

Caroline Bongrand est une écrivain français.

Elle est l'auteur de nombreux romans et également scénariste pour la télévision et le cinéma.

Son roman "De la bouche des enfants" a obtenu en 1994 le Prix littéraire de la vocation de la Fondation Bleustein Blanchet. En 2005, "L"enfant du Bosphore" a reçu le Prix Alberto Benveniste Littérature.

Son scénario "Eiffel" a été acquis par Galatée productions en 2005 et réalisé par Christophe Barattier (Les choristes, Faubourg 36) .

Son court métrage "Tu devrais faire du cinéma" a été sélectionné pour le Festival du Film de Venise en 2001 et a obtenu le prix du meilleur court-métrage au Festival du Film de Bruxelles.

Elle est aussi l'auteur d'un essai sur la condition de la femme, LE CORSET INVISIBLE, co-écrit avec l'écrivain Eliette Abécassis, paru aux Éditions Albin Michel en mars 2007.

Elle a été la rédactrice en chef du magazine L'Officiel (2007-2009).
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • La Part des flammes de Gaëlle Nohant aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/6913-romans-la-part-des-flammes.html • La femme révélée de Gaëlle Nohant aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/1029111-divers-litterature-la-femme-revelee.html • Ce que nous sommes de Caroline Bongrand aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/1029493-divers-litterature-ce-que-nous-sommes.html • Trois définitions de l'amour (ROMAN) de Caroline Bongrand aux éditions Robert Laffont Vous aimer de Caroline Bongrand aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/1031985-article_recherche-vous-aimer.html • Fredric, William et l'Amazone de Jean-Marc Lainé et Thierry Olivier aux éditions Comix Buro. https://www.lagriffenoire.com/1030937-achat-bd-fredric--william-et-l-amazone.html • La Naissance en bandes dessinées - Tome I - Découvrez vos super pouvoirs ! de Lucile Gomez aux éditions Mama https://www.lagriffenoire.com/1031986-article_recherche-la-naissance-en-bd-----decouvrez-vos-super-pouvoirs-.html • La mère morte de Blandine de Caunes aux éditions Stock. https://www.lagriffenoire.com/1029206-romans--la-mere-morte.html • Journal d'Irlande: Carnets de pêche et d'amour, 1977-2003 de Benoîte Groult aux éditions Livre de Poche. https://www.lagriffenoire.com/1029780-romans--journal-d-irlande-----carnets-de-peche-et-d-amour--1977-2003.html • Jours brûlants à Key West de Brigitte Kernel aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/1007768-poche-jours-brulants-a-key-west.html • le secret Hemingway de Brigitte Kernel aux éditions Flammarion. https://www.lagriffenoire.com/1030190-divers-litterature-le-secret-hemingway.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionslivredepoche #editionsgrasset #editionsdenoel #editionspocket #editionscomixburo #editionsmama #editionsstockflammarion
+ Lire la suite
Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Piatka   28 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Ce qu'elle ne comprenait pas, c'est que l'exaltation qui nait de soi-même est une erreur, une impasse, une voie dangereuse, sans issue. C'est quelque chose que l'on crée tout seul, et qui en vérité exclut l'autre, une forme de narcissisme violent, de romanesque débordant qui ne respecte pas l'autre, n'attend pas ses réponses, se fait sans lui, et qui n'a, en conséquence, rien à voir avec le véritable amour, celui qui se vit à deux.
Commenter  J’apprécie          302
fanfanouche24   15 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Oui, elle lui en voulait de ne pas avoir été à la hauteur du rêve, de ne pas avoir adhéré à l'infini, son infini, oui elle lui en voulait, et mortellement sans doute, de l'avoir juste aidée à décoller mais de lui avoir, ensuite, lâché la main. Non, elle ne voulait pas d'un grand amour à moitié, elle voulait tout, tout, tout. (p. 119)
Commenter  J’apprécie          260
fanfanouche24   25 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Peut-être y avait-il, dans la vie, des hommes de surface et des hommes de fond. Les hommes de surface, d'envol, de lumière, étaient comme le soleil. Ils vous transportaient, vous emmenaient haut, et loin- une immensité. Mais ils ne pouvaient que cela et vous brûler. Les hommes de fond, marathoniens en vérité, héroïques à leur manière, courageux aussi, étaient ceux du quotidien, ceux de chaque jour, de chaque matin, ceux de l'engagement véritable, là, bien présents, physiquement présents, ceux avec qui on partageait tout, un mal de tête, une inquiétude, une liste de choses à faire, des vacances, la vie de tous les jours.

elle trouvait cela terriblement injuste, mais c'était trop tôt pour penser, réfléchir encore, trop tôt. (p. 162-163)
Commenter  J’apprécie          220
fanfanouche24   23 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Ainsi, rien n'était simple, rien n'était évident, facile, acquis, jamais pour personne. Il y avait des forces, plus puissantes que les êtres. Il fallait l'accepter, et même, accueillir ces forces. Accueillir cette impuissance à connaître, à maîtriser, à comprendre enfin. La vie conservait tout son mystère. La condition humaine était condamnée à l'humilité. (p. 169-170)
Commenter  J’apprécie          170
Piatka   30 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Ils s’embrassèrent, beaucoup, longuement, lentement. On sous-estime le baiser. Lorsqu’il se donne, pleinement, entièrement, c’est une étreinte des âmes. C’est un corps qui entre dans un autre, lui donne tout, lui prend tout, se laisse donner et se laisse prendre. C’est faire l’amour, de manière totale, comme en modèle réduit. [..]

Le baiser se suffit à lui-même. Réveillant tout en soi, entraînant le plus intime que chacun porte dans un vertige profond et magnifique, fait de désir et de plaisir.
Commenter  J’apprécie          150
fanfanouche24   17 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Désormais, il regardait la ville comme si elle s'était vidée de son ciel, de ses arbres, et presque de ses habitants, soudain tout était un grand vide, mais il mettait un pied devant l'autre, jouant le jeu, prenant sur lui. Jusqu'à quand ? Non, il ne tiendrait pas, il le savait. Aimer pouvait donc être si fort, plus fort que la raison, plus fort que les principes, plus fort que tout. (p. 132)
Commenter  J’apprécie          130
fanfanouche24   18 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Mais ça ne durait pas longtemps, vite, elle se reprenait, prise par le quotidien, ce quotidien à tort accusé de tous les maux, le quotidien qui est la vie même, le quotidien qui structure les journées et donc les existences. (p. 120)
Commenter  J’apprécie          100
ClaireG   31 juillet 2015
L'enfant du Bosphore de Caroline Bongrand
P. 388. Les choses ne se déroulent jamais comme on les a imaginées. Et le plus incroyable, c'est que soi-même, on s'adapte à des changements qui paraissent insurmontables... Le plus déroutant, c'est de s'apercevoir que l'on est plus fort que tout ce qui peut nous arriver.
Commenter  J’apprécie          80
fanfanouche24   14 juillet 2016
Vous aimer de Caroline Bongrand
Il faut une vie pour s'aimer. Se pardonner ce qu'on n'est pas, apprivoiser ses défauts, comprendre enfin qu'ils n'en sont pas, être tendre avec soi. A quarante-cinq ans, enfin, elle avait appris à s'apprécier. (p. 18)
Commenter  J’apprécie          60
Morgane_De_Musset   28 octobre 2018
Vous aimer de Caroline Bongrand
Pourquoi je vous aime :

parce que vous ne saviez pas que vous étiez assoiffé (comme moi)

parce que vos paroles me renversent

parce que je ne pensais pas que des mots puissent caresser autant

parce que nous nous sommes trouvés après mille ans

parce que pour la première fois de ma vie je me sens belle

parce que j'aime votre nez

parce que vous êtes entier, total, radical

parce que vos baisers sont au-delà de tout
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le souligneur Caroline Bongrand

Comment s'appelle la meilleure amie de Constance ?

Sophie
Jeanne
Fanny

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Le souligneur de Caroline BongrandCréer un quiz sur cet auteur