AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290165816
Éditeur : Editions 84 (13/02/2019)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Avril 1955, Françoise Sagan, dix-neuf ans, est en tournée promotionnelle aux États-Unis à l'occasion de la sortie américaine de Bonjour tristesse. Fatiguée par le rythme intense des interviews, des séances photo et des dîners mondains, elle ne veut plus quitter sa chambre d'hôtel. Tennessee Williams, qui est en train de corriger La Chatte sur un toit brûlant, l'invite alors à le rejoindre à Key West où il demeure. Il n'est pas seul ; Frank Merlo, son amant, vit auss... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  08 mars 2019
Avril 1955, Françoise Sagan, dix-neuf ans, est en tournée promotionnelle aux États-Unis à l'occasion de la sortie de Bonjour tristesse. Fatiguée par les interviews, les séances photo et les dîners mondains, elle ne veut plus quitter sa chambre d'hôtel. Tennessee Williams l'invite alors à le rejoindre à Key West où il demeure avec son amant, Frank Merlo, et Carson McCullers, l'auteure du roman culte le coeur est un chasseur solitaire.
On retrouve dans ce roman fictif, trois pointures de la littérature : Françoise Sagan, Tennessee Williams et Carson McCullers.
La jolie plume de Brigitte Kernel nous fait vivre de l'intérieur ces 15 jours ou Sagan, de passage aux Etats-Unis après le succès de Bonjour Tristesse et qui a un peu de mal à se faire à sa nouvelle célébrité.
Cette rencontre va bouleverser la vie de Tennessee Williams et Carson McCullers.
Ces artistes, dotés de caractères forts, parlent ensemble d'art et cela rend le point de vue de Kernel profondément intéressant.
Commenter  J’apprécie          250
beatriceferon
  03 mai 2018
En avril 1955, Françoise Sagan, alors âgée de dix-neuf ans, vient présenter « Bonjour Tristesse » aux États-Unis.
A Key West, Tennessee Williams corrige les épreuves de sa pièce, « La chatte sur un toit brûlant ». En lisant une interview de la jeune auteur, il découvre qu'elle le tient pour son écrivain préféré. Il n'en faut pas plus pour qu'il l'invite à passer quelques jours chez lui.
Huit ans plus tard, Frank Merlo, son compagnon, confie ses souvenirs à une journaliste intéressée par cette période.
Au fil de son récit, ces « jours brûlants à Key West » reprennent vie. La chaleur incommode tout le monde, exacerbe les sentiments. La moindre étincelle peut mettre le feu aux poudres. La villa est équipée d'une belle piscine qui permettrait aux protagonistes de soulager leurs rancoeurs en se rafraîchissant. Hélas, il faut la curer et il est impossible d'obtenir la visite d'un homme de métier, même pour des gens aussi connus.
Carson Mc Cullers, qui est installée chez son ami, grogne à longueur de temps. Il faut dire qu'elle est « bien mal en point, un corps de vieillarde à trente-huit ans (…) une anémie inquiétante, persistante. Et son avant-bras devenu infirme à la suite de rhumatismes articulaires mal soignés, puis, d'une attaque cérébrale. » Elle souffre aussi de dépression depuis le suicide de son mari.
Tennessee est plongé dans son travail et n'accorde pas beaucoup d'attention à ses compagnons. Entre eux, Frank Merlo se demande ce qu'il fait là. Tennessee l'aime-t-il encore ou l'a-t-il déjà remplacé par un jeune bellâtre ?
La venue de Françoise va faire diversion. Elle se comporte de façon très naturelle : va à la plage, se baigne, conduit la MG à toute allure. Elle a aussi de longues conversations avec son hôte, mais, handicapée par la barrière de la langue, a besoin du truchement de Frank. Carson est jalouse de la proximité qui se crée entre les deux écrivains. Par dérision, elle surnomme sa rivale « bonjour tristesse », quoique le charme de cette androgyne ne la laisse pas indifférente. Frank lui-même est touché par le magnétisme de Françoise.
Brigitte Kernel nous offre un roman très curieux. Elle y met en scène des personnes qui ont réellement existé. Son action se situe dans une période assez courte (une quinzaine de jours) dont il ne reste quasiment aucune trace. On ne la connaît que par un article « Rencontre avec une jeune romancière » où Tennessee Williams se montre (selon Brigitte Kernel) très « évasif ». Quant à Françoise Sagan, elle y fait allusion dans « Avec mon meilleur souvenir » en 1984, presque trente ans plus tard, et ne nous apprend rien de concret sur les relations entre ces trois pointures de la littérature. C'est pourquoi, à mon avis, Brigitte Kernel n'a pas jugé opportun de se focaliser sur ces auteurs bien connus du public (un tantinet cultivé). Non. Elle choisit, comme personnage principal, Frank Merlo, dont, personnellement, je n'avais jamais entendu parler. C'était le compagnon de Tennessee Williams. Il a été acteur, mais n'a jamais connu les devants de la scène. Brigitte Kernel répare cette injustice en lui donnant le premier rôle dans son histoire. C'est lui qui décide d 'écrire un roman. Pour cela, il se confie à une journaliste apprentie écrivain, à laquelle il raconte ses souvenirs, et, au fur et à mesure, ceux-ci s'estompent et s'effacent.
L'impression produite est bizarre parce que le récit s'interrompt régulièrement pour laisser place à l'interview. A d'autres moments apparaissent des courriers échangés entre B., la romancière et G. son éditeur. C'est un peu déstabilisant car on a l'impression que cette « B. », qui n'est identifiée que par une initiale, n'est autre que Brigitte Kernel elle-même, alors qu'en 1963, elle n'était, sans doute, qu'une petite fille.
J'ai aimé cette impression un peu vertigineuse de se promener sur un fil ténu entre réalité et fiction. J'ai aussi aimé l'atmosphère sourde, tendue, électrique, où les personnages sont agacés, à la fois, par la canicule et par des sentiments exacerbés. On se croirait vraiment plongé dans la pièce à laquelle Tennessee Williams met la dernière main et qui m'avait énormément plu.
Certes, moi qui ai lu presque toute l'oeuvre de Sagan, j'aurais voulu qu'elle prenne davantage chair et corps dans le récit. On est abusé par la jaquette du livre qui présente une photo d'elle. C'est triste. Elle vole la vedette à ce pauvre Frank dont j'ai apprécié faire la connaissance. C'est à lui qu'aurait dû revenir l'honneur de la couverture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LeaTouchBook
  10 mars 2018
Avis de Scarlett (Chroniqueuse sur le blog Léa Touch Book) :
Je ne connaissais pas Brigitte Kernel avant d'avoir lu « Jours brulants à Key West » et grâce à Léa j'ai pu découvrir un très beau roman et une écrivaine sensible et dont les mots, l'univers me parlent.
Ce roman déroule sa trame entre 1955 et 1963. le printemps 1955 à Key West sous une chaleur torride et étouffante .C'est un petit moment entre deux, le commencement pour certains telle Françoise Sagan dans sa flamboyante jeunesse, la fin de quelque chose pour d'autres comme cet amour qui s'étiole entre Tennessee Williams et Frank Merlo. 1955 , ce sera pour eux le soleil , la mer, le farniente , les barbecues et balades en voiture et des attirances , des attractions qui se croisent , se frôlent dans une suffocante canicule avec des regards qui s'échangent des mots qui s'égarent entre quatre personnages d'une sensibilité artistique à son apogée.
1963 , Frank Merlo , ancien secrétaire mais surtout amant de Tennessee Williams décide de confier ses quinze jours passés à Key West, d'où les échanges épistolaires qui ponctuent ce livre entre l'éditeur et celle qui retranscrit si sensiblement les pensées de Merlo sur cet instant, ce moment de vie.
On fait des rencontres délicieuses dans ce roman. Tout d'abord Frank Merlo , le compagnon de « Tenn ». Acteur non reconnu d'origine sicilienne dont tout le monde s'accorde à dire qu'il est charmant. C'est une période où sa relation avec l'écrivain dépérit. Il est à la fois le confident et le soutien de Tennessee Williams et de l'écrivaine Carson McCullers qu'il affectionne particulièrement.
Il est bien sur question de Tennessee Williams , l'homme que l'on découvre dans les propos de F.Merlo attentionné et plein de compassion surtout envers son amie Carson avec qui il partage des angoisses existentielles terribles. Celui-ci en 1955 travaille sur son oeuvre à venir « la chatte sur un toit brulant », c'est un artiste qui reste très marqué par la schizophrénie de sa soeur. Bien sûr, on côtoie aussi Carson McCullers , grande auteure américaine qui , victime d'une attaque cérébrale se trouve à presque 40 ans très diminuée physiquement. C'est une fidèle de T.Williams qui jalouse de cette affection peut se révéler charmeuse mais aussi rageuse et paradoxale.
Et enfin on croise Françoise Sagan, spectatrice autant qu'actrice des divers échanges entre les protagonistes. C'est à l'époque une jeune femme de 19 ans , rayonnante de spontanéité , d'indiscipline joyeuse , curieuse de tout. Parfois distraite, elle est amoureuse de la vitesse et du soleil de Floride.
C'est un livre qui parle de souvenirs, d'écrivains aussi, d'écrivains légendaires, de sentiments qui s'éveillent dans une ambiance solaire et une chaleur incandescente. C'est un livre qui parle d'un homme qui nous raconte ses souvenirs à la tombée de sa vie et que l'on apprend à aimer.
Frank Merlo m'a ému, merci Madame Kernel pour cette très belle rencontre et ce très beau roman. C'est un roman qui m'a permis de me retrouver moi aussi à Key West pour quelques moments de pur bonheur avec des personnages que je n'osais rencontrer un jour.
Lien : http://leatouchbook.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
eemmaabooks
  28 août 2018
J'ai découvert très récemment l'oeuvre de Carson McCullers, « reflet dans un oeil d'or », j'avais lu quelques lignes sur cette écrivaine torturée et malade et c'est sous un regard plus intime que j'ai appris à la connaître un peu plus dans ce roman de Brigitte Kernel. Deux semaines à Key West, sous un soleil de plomb, dans la touffeur infernale où les températures dépassent déjà les 30°c à 9h du matin, loin de toute source d'humidité. Carson McCullers, l'écrivain Tennessee Williams auteur notamment de « un tramway nommé désir » et son amant Franck Merlo deviennent des ermites en ce mois d'Avril 1955 et cherchent à se distraire de leur routine en invitant à Key West Françoise Sagan.
La jeune écrivaine française fait la promotion de son roman « Bonjour Tristesse », elle est de passage aux Etats-Unis et a du mal à se faire à sa nouvelle célébrité. Elle est dorénavant « une fulgurance, une véritable star ». Les deux auteurs et Franck Merlo sont séduits par la jeune française à la seconde où ils la rencontrent, « comme une mangue fraiche, pleine de promesses ». Leurs vies prennent un nouveau sens, comme s'ils avaient à nouveau 19 ans. Ce furent selon Franck Merlo, le narrateur, « des instants royaux ». Franck Merlo, malgré la maladie qui le ronge se confie à Brigitte Kernel sur cette période de deux semaines passées à Key West avec son amant Tennessee Williams, Carson McCullers et l'étoile montante Françoise Sagan, deux semaines qui resteront gravées dans sa mémoire.
Ce qui m'a énormément plu dans ce récit c'est de découvrir la personnalité de Carson McCullers. A cette époque, l'auteure est déjà mal en point, elle est décrite comme étant « dans un corps de vieillarde a à peine trente-huit ans », elle souffre d'une anémie persistante, son avant-bras droit est infirme à la suite de plusieurs rhumatismes articulaires mal soignés, elle a été victime d'une attaque cérébrale. Elle vient de perdre son mari Reeves décrit comme « l'homme le plus mélancolique des hommes » qui s'est suicidé. Elle a une personnalité très énigmatique, torturée, pleine de paradoxe, « Elle peut aimer quelqu'un et chercher à être la plus désagréable possible avec lui ».
J'ai également apprécié entrer dans l'intimité du couple Franck Merlo / Tennessee Williams. Franck était fauché, sans un contrat en poche avant de rencontrer Tennessee Williams, il n'était rien sans lui. Tennessee Williams va alors faire son éducation, grâce à la lecture, au théâtre, à la musique et aux discussions animées. Franck Merlo n'est plus l'homme naïf, inculte « mais heureusement bourré de rêves » qu'il était. Mais le couple s'effrite, s'éloigne, Tennessee Williams ayant d'autres amants. Franck est alors à la fois triste et soulagé de s'éloigner de cette histoire sans avenir.
Quant à Françoise Sagan, en 1955 on parle d'elle dans tous les journaux, c'est finalement un personnage qu'on aperçoit de loin, on ne découvre pas vraiment ses pensées pendant ces deux semaines à Key West mais on m'a soufflé qu'elle racontait cet épisode de sa vie dans ses mémoires.
En roman très agréable qui nous permet de rentrer dans l'intimité de ces grands personnages de la littérature.
Lien : https://eemmabooks.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MadameTapioca
  15 janvier 2018
Quand Françoise Sagan croise Tennesse Williams, Carson Mc Cullers et Franck Merlo, on passe obligatoirement un moment passionnant et passionné.
J'ai adoré cette lecture. La plume de Brigitte Kernel, nous fait vivre de l'intérieur ces 15 jours ou Sagan va bouleverser la vie de des trois autres. Une ambiance chaude, envoutante, au plus près de ces géants de la littérature. A lire absolument.
Commenter  J’apprécie          80

critiques presse (2)
LActualite   06 août 2018
Un livre qui nous fait jalouser la vie à une autre époque où tout semblait permis…
Lire la critique sur le site : LActualite
LeFigaro   16 février 2018
En 1955, la jeune Françoise Sagan fait la connaissance, en Floride, de Tennessee Williams et de Carson McCullers. Une histoire vraie devenue roman.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   03 mars 2019
"Je ne suis pas parvenu lors de ce séjour à Key West à me faire une idée précise de qui était Françoise Sagan. Etait- elle amusante par nature ou riait elle pour contrer une profonde mélancolie , sa timidité, comme le faisait Tennessee?"
Commenter  J’apprécie          70
EveduChambonEveduChambon   23 février 2018
Françoise : L'écriture, c' est avec la solitude que ça rime et ça, ce n'est pas drôle.

Carson : le travail d' écrivain est souvent très pénible.

Françoise : Finir un texte n'est-il pas le plus compliqué ?

Etc... Etc....
Commenter  J’apprécie          10
Claire45Claire45   08 mai 2018
Habitués à la présence de Françoise,Carson et Tenn ont recommencé à écrire.Les mots étaient leur drogue, leur calmant, ils n'étaient paisibles que devant leur machine.
Commenter  J’apprécie          00
beatriceferonbeatriceferon   14 juin 2018
Désormais, nous aurions tous les trois quelque chose en nous de Sagan. (p.57)
Commenter  J’apprécie          10
beatriceferonbeatriceferon   14 juin 2018
J'aime la nuit, car elle ressemble à la pluie quand elle se tait. (p.194)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Brigitte Kernel (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brigitte Kernel
Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! :
Jours brûlants à Key West de Brigitte Kernel aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/139710-article_recherche-jours-brulants-a-key-west.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
autres livres classés : key westVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1635 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..