AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.45 /5 (sur 31 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Mobile, Alabama , le 04/11/1923
Mort(e) à : Montevallo, Alabama , le 03/03/2001
Biographie :

Eugene Bondurant Sledge fut un soldat des Marines des Etats-Unis. Ses mémoires publiées en 1981 "With the Old Breed: At Peleliu and Okinawa" racontent son expérience du combat pendant la Seconde Guerre Mondiale. Ce texte fut utilisé pour le documentaire "The War" de Ken Burns ainsi que pour la série "The Pacific".

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Eugene_B._Sledge
Ajouter des informations
Bibliographie de Eugene B. Sledge   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pour consulter les titres parus dans cette collection : https://www.lesbelleslettres.com/collections/20-memoires-de-guerre La collection Mémoires de guerre a pour but de publier des textes inédits ou oubliés d'écrivains, de journalistes, de soldats sur les conflits qu'ils ont vécus. Celle-ci a débuté à l'automne 2012 avec la publication de deux auteurs majeurs : Curzio Malaparte avec La Volga naît en Europe récit de son expérience de correspondant de guerre sur le front russe durant le second conflit mondial et Winston Churchill, avec, son tout premier ouvrage, inédit en France, La Guerre de Malakand dans lequel le futur prix Nobel de littérature raconte, en 1897, sa guerre en Afghanistan. . Si la collection a publié à parts égales ces dernières années les grands classiques du genre, parmi lesquels les écrits de John Steinbeck, Martha Gellhorn, Eugène Sledge, Evelyn Waugh, elle a aussi accueilli des auteurs contemporains. Des militaires français comme le commandant Brice Erbland, pilote d'hélicoptère en Afghanistan et en Libye, Guillaume Ancel et ses témoignages sans concessions sur la guerre en ex-Yougoslavie et au Rwanda, André Hébert, jeune militant communiste parti se battre aux côtés des Kurdes contre Daech, la journaliste Pauline Maucort et ses portraits de soldats victimes de stress post-traumatique ou encore les officiers de la Légion étrangère qui ont témoigné dans un ouvrage collectif. La collection vient également d'obtenir le prix Erwan Bergot 2020 pour le texte du dernier Compagnon de la Libération, Hubert Germain. Mémoires de guerre est dirigée par François Malye, petit-fils d'un des fondateurs des éditions Les Belles Lettres et grand reporter au magazine le Point. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques : Histoire secrète de la Ve République (en collaboration, La Découverte, 2006) ; Napoléon et la folie espagnole (Tallandier, 2007) ; François Mitterrand et la guerre d'Algérie (avec Benjamin Stora, Calmann-Levy, 2010) ; La France vue par les archives britanniques (avec Kathryn Hadley, Calmann-Lévy, 2012 . De Gaulle vu par les Anglais, Calmann-Lévy, 2020, reédition) Camp Beauregard, Les Belles Lettres, 2018.

+ Lire la suite

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
zenzibar   06 avril 2020
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
Pendant cette accalmie les hommes ont dépouillé les morts.ennemis pour prendre des souvenirs.



Une tache atroce qu’ils effectuaient de façon extrêmement méthodique. (…)

Les homme fanfaronnaient, comparaient leurs prises et souvent les troquaient.



C’était un rituel banal et horrible comme il en a existé depuis la nuit des temps sur les champs de bataille où les ennemis se vouent une haine réciproque.



Et comme dans toute guerre cela rien de civilisé, c’était fait avec cette sauvagerie particulière qui caractérisait le combat entre les marines et les Japonais. Il ne s’agissait pas seulement d’une chasse aux souvenirs ou de piller des cadavres ennemis, on aurait dit des guerriers prenant des scalps.



(p. 269)
Commenter  J’apprécie          70
zenzibar   30 mars 2020
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
L’accepter était difficile.



Nous venons d’un pays et d’une culture qui valorisent la vie et l’individu.



Se retrouver dans une situation où votre vie semble n’avoir que peu de valeur vous plonge dans une suprême solitude. C’est une expérience qui rend humble.



La plupart des vétérans avaient déjà fait face à cette réalité à Guadalcanal ou à Gloucerter, mais c’est ici, dans ce marécage qu’elle m’est tombée dessus.

(p. 199)
Commenter  J’apprécie          50
zenzibar   30 mars 2020
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
Bien que je sois au beau milieu de ces événements précipités, j’ai baissé les yeux sur ma carabine en réfléchissant sobrement.



Je venais de tuer un homme à bout portant.



Avoir vu la douleur sur son visage quand mes balles l’avaient atteint m’avait ébranlé.



D’un seul coup la guerre est devenue une affaire très personnelle. L’expression de cet homme m’a rempli de honte et de dégoût pour la guerre et tout le malheur qu’elle provoquait.



L’expérience que j’avais eue jusque là du combat m’a fait comprendre que de tels sentiments à l’égard d’un soldat ennemi n’étaient pas des méditations larmoyantes d’imbécile. Moi qui faisait partie du 5ème régiment de Marines-un des régiments les plus anciens, les meilleurs et les plus durs du Marine Corps- je me sentais honteux d’avoir abattu un adversaire avant qu’il ait eu le temps de me lancer sa grenade !



Je me suis senti idiot et me suis félicité que mes camarades ne puissent pas lire dans mes pensées.



(P. 226)
Commenter  J’apprécie          30
liberliger   10 mai 2020
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
Ainsi que le disait les soldats : "Si le pays vaut la peine qu'on y vive, il vaut la peine qu'on se batte pour lui." Le privilège va de pair avec la responsabilité.
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesDeMelanie   01 mars 2019
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
Le sergent recruteur portait un pantalon de treillis bleu, une chemise kaki, une cravate et un calot blanc. Ses chaussures brillaient comme un sous neuf. Il m'a posé tout un tas de questions et a rempli d'innombrables formulaires officiels. Quand il m'a demandé si j'avais "des cicatrices, des marques de naissance ou d'autres signes particuliers", je lui ai parlé d'une cicatrice de deux centimètres et demi sur mon genou gauche. Et lorsque j'ai voulu savoir pourquoi il me posait cette question, sa réponse a été la suivante: "Pour qu'on puisse vous identifier sur une plage du Pacifique après que les Japs auront fait sauter vos plaques militaires." Telle a été mon introduction à l’extrême réalisme qui caractérisait le Marine Corps et que je découvrirais par la suite.
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesDeMelanie   03 mars 2019
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
Attendre constitue une partie essentielle de la guerre, mais je n'ai jamais vécu un suspense aussi insoutenable que la torture atroce de ces instants qui ont précédé le signal de l'assaut sur Peleliu. La tension montait à mesure que les bombardements s'intensifiaient. Couvert de sueur froide, le ventre noué, j'avais une boule dans la gorge et n'arrivais à avaler ma salive qu'avec une extrême difficulté. Mes genoux manquant se dérober, je me suis vaguement accroché au montant du tracteur. J'avais la nausée et redoutais que ma vessie se vide en révélant le lâche que j'étais.
Commenter  J’apprécie          10
liberliger   10 mai 2020
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
La guerre, brutale et peu glorieuse, n'est qu'un horrible gâchis. Le combat laisse une marque indélébile sur ceux qui sont contraints de l'endurer. Les seuls facteurs de rédemption étaient le courage incroyable de mes camarades et le dévouement dont ils faisaient preuve les uns envers les autres. L'entraînement du Marine Corps nous a appris à tuer avec efficacité et à essayer de survivre. Mais il nous a également appris la loyauté l'un envers l'autre - et l'amour. C'est cet esprit de corps qui nous a permis de tenir.
Commenter  J’apprécie          10
LesLecturesDeMelanie   03 mars 2019
Frères d'armes de Eugene B. Sledge
Les cadavres gisaient là où le vétéran les avait tirés pour les fouiller. Allais-je devenir aussi dur et désinvolte devant des morts ennemis? La guerre allait-elle me déshumaniser au point que moi aussi je "détrousserais" les cadavres avec autant de nonchalance? Le moment viendrait bientôt où ça ne me dérangerait plus du tout.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Ô Dieux, ce quiz !! 📚 🐫

Loin de moi l'idée de vous mettre sur le ...?

gril
grill
les deux

12 questions
185 lecteurs ont répondu
Thèmes : orthographe , confusion , Accents et accentuation , apostrophes , historiettes , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur