AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.43 /5 (sur 763 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Mans , le 10/02/1960
Biographie :

François Vallejo est né au Mans en 1960. Il enseigne les lettres classiques et habite le Havre, ville qui a servi de cadre à son premier roman, "Vacarme dans la salle de bal", paru en septembre 1998.

Professeur de lettres au collège Raoul Dufy du Havre, François Vallejo est un passionné de livres.

En 2001, François Vallejo a reçu le prix Roman France-Télévisions pour Madame Angeloso.

En 2004, il a obtenu le Prix des Libraires et le Prix Culture & Bibliothèque pour "Groom".

Il reçoit le Prix du Livre Inter en 2007 pour "Ouest".

Ajouter des informations
Bibliographie de François Vallejo   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Il est des hommes pour qui l'art est le théâtre de toutes les ambitions et de tous les risques. Il paraîtrait même que certains en sont morts. Avec Paul Greveillac ("Art Nouveau", Gallimard), Dominique Maisons ("Avant les diamants", La Martinière) et François Vallejo ("Efface toute trace", Viviane Hamy). Animée par Laure Dautriche, journaliste à Europe 1.

+ Lire la suite
Podcasts (7) Voir tous


Citations et extraits (164) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   05 septembre 2020
Efface toute trace de François Vallejo
Évidemment, mourir dans une télécabine suspendue à un câble, à la suite d’une mini-explosion qui vous souffle les poumons sans endommager plus sérieusement l’environnement, devrait être considéré à priori comme dépourvu de tout lien avec l’art en général, mais, avec l’art contemporain, on n’en est peut-être pas si loin.
Commenter  J’apprécie          312
Annette55   30 juin 2015
Fleur et Sang de François Vallejo
"Un homme ne peut rester solitaire, il a besoin de tous les autres hommes. Une phrase unique n'a aucun sens, sans le voisinage de toutes les autres phrases. Une histoire ne saurait exister toute seule, elle n'est belle que si elle croise toutes les autres histoires....."
Commenter  J’apprécie          260
Spilett   15 mai 2016
Métamorphoses de François Vallejo
C'est curieux, cette certitude de se sentir à l'abri, sous prétexte qu'on croit.
Commenter  J’apprécie          260
hcdahlem   20 septembre 2018
Hôtel Waldheim de François Vallejo
À l’entendre, j’étais très fort, à seize ans, pour tout effacer, et ça continue. Pourtant, à force de déblatérer sans réfléchir, j’ai commencé à lui prouver et à me prouver que je me suis fourré dans de drôles de situations. Si quelqu’un m’avait dit hier : tu t’es comporté comme le pire voyeur, pour surprendre un couple dans son lit, je ne l’aurais pas cru. C’est revenu tout seul, devant cette fille dans son fauteuil. Je sentais son souffle sur ma peau, incroyable ce qu’elle m’insuffle. Presque malgré moi, j’ai reconstitué la scène oubliée. Et d’autres. Elle va finir par me convaincre que je lui cache quelque chose. Que je me cache quelque chose ? Comme l’impression de rencontrer un inconnu qui s’appellerait Jeff Valdera. Et dans le genre inconnu, elle se pose là aussi, avec ses questions insistantes…
Commenter  J’apprécie          230
viou1108   04 novembre 2012
Ouest de François Vallejo
Quelle idée d'être allé lui demander son avis! Il ne faut rien demander aux femmes. Elles risquent d'avoir un peu raison.
Commenter  J’apprécie          230
Bookycooky   25 septembre 2016
Un dangereux plaisir de François Vallejo
Un défaut de grand chef peut-être, il voudrait extraire des humains ce qu’il obtient d’une volaille, d’un aloyau ou d’une rascasse. Les humains ne se laissent pas faire, Élie, ils sont vivants.
Commenter  J’apprécie          220
Iboo   18 septembre 2016
Le voyage des grands hommes de François Vallejo
Chacun poursuivait ses accrocs au mariage avec la plus grande ardeur. Les conversations d'entresol allaient leur train et les rires silencieux remplissaient l'office, quand on a raconté que M. d'Épinay avait acheté à une fille, et sans le savoir, un mal vénérien des plus tenaces, en avait fait don, en homme libéral qu'il savait être quelquefois, à Madame la marquise qui en avait aussitôt fait profiter M. Dupin. Les meilleurs médecins s'employaient à arrêter le mal, et nous prêtions notre concours avec les mines les plus respectueuses et la crainte que l'air de la demeure ne soit empoisonné et que nous succombions à notre tour. Mais notre maison était bien tenue et nos maîtres ne partageaient pas avec leurs gens ce qui n'appartenaient qu'à eux.
Commenter  J’apprécie          190
Spilett   16 mai 2016
Métamorphoses de François Vallejo
On ne sait pas d'où vient la folie. On ne sait pas d'où vient le courage d'y résister.
Commenter  J’apprécie          190
Josephine2   16 novembre 2014
Fleur et Sang de François Vallejo
Un homme ne peut rester solitaire, il a besoin de tous les autres hommes. Une phrase unique n’a aucun sens, sans le voisinage de toutes les autres phrases. Une histoire ne saurait exister toute seule, elle n’est belle que si elle croise toutes les autres histoires.

Le dit du Yan-Ding, 3e section, 8e chapitre,

Anonyme chinois

Commenter  J’apprécie          170
Patsales   22 octobre 2014
Fleur et Sang de François Vallejo
La franchise s'accommode d'un minimum de déguisement qui l'annule à l'instant où elle se proclame.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Raymond Devos

« L’autre jour, au café, je commande un demi, j’en bois ….. Il ne m’en restait plus »

une gorgée
un tiers
un quart
la moitié

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..