AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.09 /5 (sur 119 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Haute-Savoie , 1974
Biographie :

Jessie Magana se définit comme une autrice engagée. L’égalité, le féminisme, l’antiracisme sont au cœur de la quinzaine de romans et de documentaires jeunesse qu'elle a publiés. Son engagement se prolonge sur le terrain, grâce aux ateliers d’écriture qu'elle anime auprès des enfants et des adolescents.
En tant qu'éditrice free-lance, elle travaille principalement sur des ouvrages de sciences humaines.

Ajouter des informations
Bibliographie de Jessie Magana   (19)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Julien Billaudeau et Jessie Magana proposent un véritable voyage dans le temps, conçu pour plonger le public au coeur des événements. Ils donnent à voir et à entendre une histoire de France incarnée par la voix de Jessie, sublimée par les illustrations de Julien qui s'élaborent au fil de la lecture. Atlas d'histoire – D'où vient la France ? de Jessie Magana, Laure Flavigny Aurélie Boissiére et Julien Billaudeau. Documentaire publié par ACTES SUD junior, 2020. Lecture enregistrée dans le cadre du Printemps du livre de Grenoble http://printempsdulivre.bm-grenoble.fr/ #PrintempsDuLivre2021 Crédits vidéo : Production vidéo : Léo Previtali et Rémi Martinez - Premiz prod. Régisseur général : Lionel Henry
+ Lire la suite

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Tandarica   29 septembre 2021
Tous différents mais tous égaux ? de Jessie Magana
En Europe, dans les années 2000, les personnes homosexuelles ont obtenu le droit de se marier (en 2013 en France : loi du « mariage pour tous »). Elles ont également le droit d'adopter des enfants. Certains pays autorisent le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes fermes (c'est le cas de la France) et à la gestation pour autrui (GPA) pour les couples d'hommes (interdite en France).

(p. 41)
Commenter  J’apprécie          421
ordinary_reader   10 janvier 2017
Riposte ! : Comment répondre à la bêtise ordinaire de Jessie Magana
"Les filles sont des chochottes."



"Elles sont plus faibles, pleurnichent dès qu'on les bouscule !"

Les filles ont tendance à être moins physiques que les garçons car, depuis qu'elles sont toutes petites, on leur a appris à être sages, alors qu'on aime voir les garçons se dépenser. Dire que toutes les filles sont des pleurnicheuses est un stéréotype : une idée fausse mais si répandue qu'on pourrait la croire vraie. Et puis on n'est pas obligé de se bousculer dans la cour de récré !
Commenter  J’apprécie          192
Jangelis   05 juin 2020
Des mots pour combattre le racisme de Jessie Magana
Préjugés

Les préjugés sont des idées tellement répandues qu'on pourrait les croire justes. Jean-Jacques Rousseau avait coutume de dire : "La raison, le jugement viennent lentement, les préjugés accourent en foule".

C'est particulièrement vrai dans le cas du racisme, où les préjugés font d'énormes dégâts.
Commenter  J’apprécie          70
PegLutine   22 mai 2018
Les mots indispensables pour parler du sexisme de Jessie Magana
Je joue oui



Miss-Tic



Grâce à cette peinture au pochoir évocatrice, réalisée en 2006 sur un mur du 13è arrondissement de Paris, l'artiste MissTic dit tout de la sexualité: entre plaisir et jeu érotique.
Commenter  J’apprécie          40
PegLutine   22 mai 2018
Les mots indispensables pour parler du sexisme de Jessie Magana
Queer est un mot anglais signifiant "étrange". C'est à l'origine une insulte contre les gays et les lesbiennes. A l'image des Noirs, qui ont transformé le terme "nègre" en "négritude" pour revendiquer leur identité, certain(e)s homosexuel(le)s et trans se sont approprié le mot "queer" pour se définir. Mais de quoi s'agit-il au juste? (...)

Pour bien comprendre le terme "queer", il faudrait le traduire par "ambigu": les êtres humains ne rentrent pas tous dans des cases, ni biologiquement, ni sexuellement, ni au niveau du genre. Et certains, partisans de la pensée queer, refusent toute catégorisation.
Commenter  J’apprécie          20
zity   16 janvier 2014
Gisèle Halimi : de Jessie Magana
Comment leur expliquer cette atmosphère étouffante des années 1950 ? Les femmes aux fourneaux, les hommes au travail, tous occupés au redressement de la France. Les rôles bien définis, et elle, qui veut bousculer tout ça, qui se marie, oui, mais décide de ne pas avoir d'enfants, pas tout de suite, et qui veut plaider les cas les plus difficiles, réservés aux hommes. Au début de chaque plaidoirie elle compte au moins dix minutes pour forçer l'attention des juges, pour qu'ils la prennent au sérieux.
Commenter  J’apprécie          20
Nadael   26 octobre 2018
Rue des Quatre-Vents de Jessie Magana
« 2018. « Aïssatou va rester! » « Aïssatou va rester! » Le cri s’élève dans la cour de récré. Depuis des mois, les parents de l’école se sont mobilisés pour qu’Aïssatou et sa maman ne soient pas expulsées vers leur pays, la Guinée. Ils ont multiplié les pétitions, les lettres à la préfecture. (…) Des années qu’elles vivent dans la peur, Aïssatou et sa maman, « sans papier », sans pouvoir rester, mais sans pouvoir repartir non plus, dans ce pays où leur vie était en danger. »
Commenter  J’apprécie          20
Bibliotekana   06 août 2014
Riposte ! : Comment répondre à la bêtise ordinaire de Jessie Magana
Pourquoi ranger tout le monde dans des catégories ? Il y a plusieurs formes d'intelligence. Car l'intelligence, c'est une manière de voir le monde et de s'interroger.
Commenter  J’apprécie          30
letilleul   01 août 2021
Nos elles déployées de Jessie Magana
Sur le trottoir, les hommes sont perplexes. « Plutôt marrante, cette manif. »

« Ces bonnes femmes dans la rue, c’est un peu ridicule. » L’un d’eux leur lance :

– Vous êtes toutes des bonnes à rien.

– Comment, Monsieur, j’ai élevé seule deux enfants et je suis une bonne à rien ? réplique Danielle.

Le mec ne trouve rien à répondre, Danielle jubile. Aux fenêtres d’un immeuble, hommes et femmes sont à la lutte pour le premier rang du

spectacle. Coco hurle :

– Les femmes, dans la rue, pas dans la cuisine !

Une mamie rentre de ses courses avec un cabas bien rempli, Coco la prend par le bras, l’entraîne dans le cortège, la dame suit en riant et lui confie à mi-voix :

– Je n’aurais pas cru ça possible, il y a 50 ans que j’attends ça.

Coco sourit. Elle dit souvent qu’elle est née à 30 ans, que Solange a bien choisi son moment pour devenir une femme. Solange se dit qu’elle n’a pas choisi grand-chose.
Commenter  J’apprécie          10
unenecessite   23 mai 2021
Nos elles déployées de Jessie Magana
Et pourtant je suis un homme. C'est ça que je voulais te dire : avant d'être un homme ou une femme, homo ou hétéro, on est une personne. Fort ou faible, dominant ou dominé, ça a souvent à voir avec ce qu'on a entre les jambes, mais pas que. C'est pour ça que j'aime Bowie, regarde, il bouscule tous les codes : masculin et féminin, il couche avec des hommes, avec des femmes, il révolutionne la musique, se réinvente chaque fois. Et en même temps il ne revendique rien, ne veut pas être un porte-drapeau, ne marche pas pour une cause. C'est pas un modèle. Il nous ouvre juste des horizons.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

FILM LA 7EME COMPAGNIE

La 7 eme compagnie es tune compagnie de ?

artillerie ?
infanterie ?
de transmissions ?
de blindés ?

8 questions
12 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur