AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Sarah Walter est diplômée en écriture créative. Ses articles sont notamment publiés dans The New York Times et The Guardian ainsi que dans des magazines pour adolescentes. Après avoir réalisé sa thèse entre Londres et Paris, elle vit actuellement à New York et enseigne la littérature dans plusieurs universités américaines.

Source : Gallimard
Ajouter des informations
Bibliographie de Sarai Walker   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
julienraynaud   08 octobre 2018
Dietland de Sarai Walker
I'm very worried that you're cutting yourself. Many girls do this
Commenter  J’apprécie          60
Gabylarvaire   08 mai 2020
(In)visible de Sarai Walker
Jennifer est la conséquence d'une certaine forme de terrorisme. Dès l'enfance, les petites filles sont éduquées dans la crainte de l'homme néfaste. Nous sommes terrifiées à l'idée que ce monstre nous harcèle, nous viole, ou pire, nous assassine. Incapables de différencier les bons des mauvais, nous en arrivons à nous méfier de tous les hommes. De fait, on déconseille aux femmes de sortir seules la nuit, on leur impose des tenues vestimentaires appropriées, on leur interdit de parler aux inconnus, on leur reproche d'être trop séduisantes, etc. Sans oublier les cours d'autodéfense, les pailles anti-GHB, les bombes lacrymogènes et les sifflets antiviol. Nous vivons dans la peur constante d'être attaquée par les hommes. Ne s'agit-il pas d'une forme de terrorisme?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   19 mai 2017
(In)visible de Sarai Walker
Tous ceux qui ne me connaissent pas, comme cette jeune fille, doivent penser que je suis malheureuse. Or je ne le suis pas. Tous les jours, je prends trente milligrammes de Z—, un antidépresseur qu’on m’a prescrit à la suite d’un chagrin d’amour en dernière année de fac. J’étais au fond du gouffre, je passais mes journées enfermée à la bibliothèque. Elle était située au septième étage du bâtiment universitaire. Après les vacances de Noël, debout près d’une fenêtre, je m’étais imaginée sautant dans le vide et m’écrasant sur le sol enneigé ; une douleur insignifiante en comparaison de mes tourments.
Commenter  J’apprécie          10
Gabylarvaire   08 mai 2020
(In)visible de Sarai Walker
"Mon poids m'a révélé la vraie nature de l'humanité. Les femmes normales, celles qui te ressemblent, ignorent tout de la cruauté et de la superficialité de ce monde. Mes quatre rencards m'ont traitée comme de la merde. Si j'avais été mince et belle, ils se seraient comportés différemment, ils auraient fait preuve d'une hypocrisie sans limite. J'ai pu constater la noirceur de leur âme parce que je suis grosse.

- Explique-moi en quoi c'est une bonne chose.

- C'est un superpouvoir. Je suis capable de voir les gens pour ce qu'ils sont, de faire tomber leur masque.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   19 mai 2017
(In)visible de Sarai Walker
Quand ma vraie vie aura commencé, j’aurai beaucoup plus d’amis et j’organiserai de grands dîners jusqu’à l’aube. Pour le moment, je dois me contenter de cette parodie d’existence.
Commenter  J’apprécie          20
Gabylarvaire   08 mai 2020
(In)visible de Sarai Walker
Cette tour gigantesque, qui se dresse au-delà des nuages, produit des magazines et des émissions de télé qui expliquent aux Américaines comment ne pas me ressembler. Je suis leur pire cauchemar, le monstre qu'elles passent leur vie à combattre, la raison pour laquelle elles font des régimes, du sport et de la chirurgie- tout ça pour ne jamais me ressembler.
Commenter  J’apprécie          10
Gabylarvaire   08 mai 2020
(In)visible de Sarai Walker
Ce qui nous différencie des autres est flagrant. On ne peut ni cacher ni faire semblant. Nous ne rentrerons jamais dans le moule que la société impose aux femmes. En quoi est-ce une tragédie? Nous sommes libres de vivre comme bon nous semble. De ce point de vue, notre condition nous épargne un sacré fardeau.
Commenter  J’apprécie          10
Gabylarvaire   08 mai 2020
(In)visible de Sarai Walker
J'avais toujours voulu être mince pour que les hommes me désirent et que les femmes me jalousent. Mais c'est terminé. Je n'en ai plus envie car cela implique de vivre à Dietland, un monde de contrôle permanent, de restrictions - voire de paralysie - et surtout d'obéissance.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   19 mai 2017
(In)visible de Sarai Walker
J’ai l’habitude d’être dévisagée, mais, en règle générale, je ne suscite que le dégoût. Personne ne prend jamais le temps de m’examiner avec attention. Voilà pourquoi je m’efforce de me fondre dans la masse, ce qui n’est pas facile. Depuis qu’elle me suit, j’ai l’impression d’avoir été mise à nu, exposée, tremblante, à la vue de tous.
Commenter  J’apprécie          00
julienraynaud   08 octobre 2018
Dietland de Sarai Walker
Plum Kettle does her best not to be noticed, because when you're fat, to be noticed is to be judged. Or mocked. Or worse.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le Jeu de l'Amour et du Hasard

Qui prend la place de Silvia ?

Dorante
Arlequin
Lisette
Mario
Monsieur Orgon

7 questions
90 lecteurs ont répondu
Thème : Le Jeu de l'amour et du hasard de Pierre de MarivauxCréer un quiz sur cet auteur