AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.76 /5 (sur 37 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1973
Biographie :

Stéphane Foucart est un journaliste français.

Ancien élève de l'École supérieure de journalisme de Lille (5e promotion de la filière scientifique), il est chargé de la couverture des sciences au sein du journal Le Monde, en particulier les sciences de l'environnement et les sciences de la Terre.

Il a été engagé en décembre 2008 dans une polémique après avoir révélé un scandale touchant des chercheurs de l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP), plusieurs de leurs travaux dans la revue Earth and Planetary Science Letters (EPSL) ayant été acceptés pour publication par des scientifiques qui étaient à la fois membres du même IPGP et du comité éditorial d’EPSL. À la suite de ce qui a été qualifié de « liberté prise avec les règles éthiques » le mandat d'éditeur à l'EPSL du français Claude Jaupart n'a pas été reconduit.

Après sa dénonciation des blogues et forums diffusant selon lui l'idée « que toute la science climatique est fondée sur une gigantesque manipulation, organisée à l'échelle de la planète depuis plus d'une décennie », la « neutralité » de sa couverture du réchauffement climatique a été contestée par des sites internet d'informations climato-sceptiques.

Dans son ouvrage Le populisme climatique - Claude Allègre et Cie, enquête sur les ennemis de la science publié en 2010, Stéphane Foucart s'attaque au courant climato-sceptique. Selon lui, les ouvrages de Claude Allègre et Vincent Courtillot seraient caractérisés par « la tromperie, la manipulation des données, l’intrigue et l’instrumentalisation du scepticisme scientifique » et le populisme qui serait le leur serait celui d'un discours « marketé » « construit de toutes pièces à la fin des années 1980 dans les cercles de l’ultra-libéralisme américain ». Michel Naud, président de l'Association française pour l'information scientifique (AFIS), dénonce dans la revue Science et pseudo-sciences (éditée par l'AFIS et parfois elle-même critiquée pour son traitement du réchauffement climatique), « une instruction réalisée entièrement à charge » avec des termes qui sont ceux « de la virulence politique » voire des comparaisons qu'il juge « nauséabondes ». Stéphane Foucart, selon lui, voulant critiquer une démarche qu'il présente comme non scientifique, a lui-même « indéniablement un pied dans l’idéologie », utilisant « les sciences du climat de manière à ce qu’elles confirment ses préconceptions idéologiques ».

Le journaliste Régis Soubrouillard, du site internet Marianne, publie un arti
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Stéphane Foucart   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Réchauffement climatique, extinction de centaines de milliers d'espèces, pollutions globales, guerres de l'eau et d'autres ressources, migrations massives... tous ces dangers convergent et se démultiplient en un péril unique que des certains ont commencé à envisager : celui d'un effondrement global de la civilisation, voire de la biosphère elle-même, engagée dans une tragique « sixième extinction ». Première grande synthèse sur cette question d'urgence, quarante spécialistes de toutes disciplines nous livrent ici le fruit de leurs travaux – les philosophes Dominique Bourg et Christian Godin, l'agronome Pablo Servigne, les historiens Jean-Baptiste Fressoz et Valérie Chansigaud, le militante écologiste Lamya Essemlali et la femme politique Delphine Batho, l'ingénieur Philippe Bihouix, la juriste Valérie Cabanes, le biologiste Pierre-Henri Gouyon, le journaliste Stéphane Foucart, l'économiste Gaël Giraud et tant d'autres. Sous la direction du journaliste Laurent Testot et de l'expert en risques Laurent Aillet, Collapsus dresse un état des lieux et nous aide à comprendre les dynamiques en cours afin d'engager nos choix citoyens. https://www.albin-michel.fr/ouvrages/collapsus-9782226448972

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Stéphane Foucart
Unhomosapiens   06 avril 2022
Stéphane Foucart
L'exigence de vérité impose de le reconnaître : sur l’écologie, l’action politique entreprise au cours des cinq dernières années a été marquée par le clientélisme, la priorité au productivisme, le mépris du droit et des avis scientifiques, la privatisation des biens communs et la criminalisation de l’engagement militant.



Le Monde
Commenter  J’apprécie          160
Acerola13   17 juillet 2015
La fabrique du mensonge de Stéphane Foucart
Les adolescents qui fument en "crapotant" sont moqués par les autres fumeurs, comme si l'inhalation était une preuve de courage viril, le signe extérieur d'une vie sexuelle satisfaisante. Par la volonté des industriels, la première inhalation est devenue une sorte de dépucelage.
Commenter  J’apprécie          70
Acerola13   17 juillet 2015
La fabrique du mensonge de Stéphane Foucart
Les fabricants de cigarettes ont réussi cet extraordinaire tour de force : faire accepter la mort qu'ils prodiguent comme une fatalité.
Commenter  J’apprécie          50
Acerola13   30 juillet 2015
La fabrique du mensonge de Stéphane Foucart
On aurait d'ailleurs pu s'en douter : des tests qui concluent que les insecticides ne tuent pas les insectes avaient de grandes chances d'être simplement aveugles.
Commenter  J’apprécie          40
Acerola13   08 décembre 2020
L'avenir du climat de Stéphane Foucart
La toute première raison d'être de la machine à nier est de forger et de disséminer des arguments. De les mettre en circulation. De les laisser se propager sur le Net, dans les médias, et en définitive dans la société. Ces arguments sont simples, ils font mouche. On les comprend, on les retient, on les répercute. Internet permet leur diffusion virale à outrance, au point qu'ils finissent même parfois par être repris dans la communauté scientifique, celle en tout cas qui n'est pas directement en prise avec la question climatique. Pourtant, ces arguments se désamorcent en quelques phrases.
Commenter  J’apprécie          20
Acerola13   17 juillet 2015
La fabrique du mensonge de Stéphane Foucart
Ainsi, l'investissement ciblé dans la recherche génère pour un industriel dont les produits sont susceptibles d'être à risque un bénéfice de manière quasiment automatique. Mais la situation américaine, marquée par des relations très judiciarisées entre les personnes privées et les entreprises, offre un avantage de poids à se lier à des chercheurs.
Commenter  J’apprécie          20
Acerola13   17 juillet 2015
La fabrique du mensonge de Stéphane Foucart
Le biais n'est pas réductible à la quantité considérable de recherches menées sur financement (donc sur volonté) de l'industrie : avec l'abondance des crédits destinés à un secteur précis, ce sont des écoles de pensée scientifique qui se forment et, avec elles, des manières d'envisager la réalité.
Commenter  J’apprécie          20
Acerola13   28 novembre 2020
Comment l’économie est devenue religion de Stéphane Foucart
Comme le firent Dennis Meadows et ses acolytes après eux, ces savants commettaient un insupportable crime d'hérésie : celui de repenser la Terre, avec le concours des sciences expérimentales, en la débarrassant d'une vertu indispensable au Marché, et à la poursuite de sa satisfaction par le truchement de la croissance : son infinitude. Pour comprendre cette optique, il faut remonter le temps de quatre siècles et demi, et en découvrir le premier exemple, lorsque Nicolas Copernic repensa la Terre, avec le concours des sciences expérimentales, en la débarrassant d'une vertu indispensable à la doxa chrétienne : sa centralité dans l'univers.
Commenter  J’apprécie          10
Acerola13   25 novembre 2020
Comment l’économie est devenue religion de Stéphane Foucart
Une nonne est là pour servir Dieu ; les financiers sont là pour servir les Marchés.
Commenter  J’apprécie          30
Acerola13   23 novembre 2020
Comment l’économie est devenue religion de Stéphane Foucart
L'hypothèse du cynisme peut, sans doute, être écartée au profit d'une autre interprétation : en réalité, les chefs d'État et de gouvernement, bien qu'investis de la plus haute forme de légitimité possible, ne peuvent pas agir sur la question climatique. Cette vérité inavouable, on la pressent confusément, malgré sa formidable étrangeté. Que des hommes et des femmes en capacité de déclarer la guerre, d'user légalement des formes de violence les plus brutales, ne puissent s'attaquer à la plus grave question de notre temps semble difficilement explicable.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Un Quiz S.é.C.U.L.A.I.R.E

Aimez-vous Brahms..

Françoise Giroud
Françoise Sagan

12 questions
39 lecteurs ont répondu
Thèmes : bachelierCréer un quiz sur cet auteur