AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.82 /5 (sur 556 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 10/05/1987
Biographie :

Ugo Bienvenu est un réalisateur et un dessinateur français.

Il commence sa formation artistique à l’école Estienne en DMA illustration, avant d’intégrer la section cinéma d’animation à Gobelins l’école de l’image dans laquelle il co-réalise son premier court-métrage en équipe, "Jelly Sunday".

En 2010, durant son séjour à la Californian Institute of the Arts (Los Angeles), il s’oriente vers l’animation expérimentale et réalise son premier court-métrage "Je t’aime" ainsi que le clip "Fragments" pour le musicien Chris Adams du label zotrecords.

De retour en France, il intègre Miyu Productions en tant que réalisateur. Il réalise le clip du titre “Voyage chromatique” pour Renart, du label Dawn Records, avec Kevin Manach entamant par la même une étroite collaboration.

Etudiant-chercheur dans le programme Image Temps Réel de l’Ecole des Arts Décoratifs (Paris), il réalise en parallèle le court métrage d’ouverture du Festival International de Mexico city "Une île" puis le clip “Singing” pour Agoria du label in finé.

En 2014, Ugo Bienvenu s'empare du beau roman de David Vann, "Sukkwan Island", prix Médicis étranger 2010, pour en tirer un objet laconique et profond, où le temps, les peurs, les sentiments flottent comme la buée d'un souffle dans l'hiver d'Alaska.

En 2017, il fait partie du palmarès "Les 30 éclaireurs" de Vanity Fair.

En 2018 il s'associe à la société Remembers, dessine pour Hermès, signe une campagne web Thierry Mugler. Il réalise le clip "Sphere of existence" entièrement en3d pour Antoine Kogut chez pilule et pigeon. Une interview de lui est publiée les arts dessinés N°7.
En 2020, il publie "B.O comme un Dieu".
site de l'auteur:
http://cargocollective.com/UGOBIENVENU/UGO-BIENVENU
+ Voir plus
Source : http://www.michellagarde.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Ugo Bienvenu   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Il y a César et Alexandre, deux paumés de première classe, l'un obsédé par son corps qui se détraque, l'autre hanté par les apparitions du spectre d'Elvis. Il y a ce chien sans nom, pénible, assez immonde, qui leur colle au train. D'où sort-il ? Que veut-il ? Ce n'est pas clair. Pour tenter de s'en débarrasser, les deux losers se lancent à la recherche de son propriétaire. Dans une Amérique crépusculaire, périurbaine et préapocalyptique, entre Twin Peaks et Bukowski, leur quête les mène à une impasse : le maître du chien se serait pendu en mettant le feu à sa maison. Meurtre, suicide ou accident ? Les clebs aboient et la caravane cale. Mais les tragédies, comme les emmerdes, volent en escadrille. Il va encore y avoir mort d'homme. Les armes parlent et le dieu Elvis continue à chanter : « T'es rien qu'un chien de chasse/ Toujours à chialer/ T'as jamais chopé de lapin/ Et t'es pas mon copain » (Hound Dog, 1956). Pour son entrée dans le grand bain de la BD, Nicolas Pegon – qui a publié en 2019 Les Os creux, la tête pleine à l'enseigne Réalistes, créée par Ugo Bienvenu — réussit un récit comme peu d'auteurs français sont capables d'en produire, précis, personnel, inattendu et jamais démonstratif. Ses teintes de fin du monde et son humour impavide contribuent à donner à cette tragicomédie le poids et l'épaisseur d'un blues lent et irrésistible comme un glissement de terrain. Rien de surprenant à cela, quand on sait que cette musique est au coeur de ses préoccupations comme en atteste One After the Other, docu-fiction en animation sur le bluesman américain Grant Sabin qu'il a écrit et réalisé chez Miyu Productions. Nicolas Pegon s'est formé au graphisme à Estienne, puis au cinéma d'animation aux Gobelins. Il est réalisateur de courts-métrages, de clips et de publicités au sein du collectif CRCR. La bande dessinée est son jardin de moins en moins secret.

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
Presence   26 janvier 2023
B.O. comme un dieu de Ugo Bienvenu
Mais ce qui fait jouir la plupart d’entre elles, c’est que je les prenne pour des objets. Elles aiment être des objets baisés par un objet. Nos rapports stériles, libérés de toutes implications sociales, vitales, humaines, est leur exutoire absolu. Elles accèdent au vide grâce à moi, un être vide.
Commenter  J’apprécie          70
Presence   26 janvier 2023
B.O. comme un dieu de Ugo Bienvenu
Si je vous dis ça, c’est que je vous trouve absurde, vous les humains. Toujours à vouloir quelque chose que vous n’aurez pas. Toujours à vouloir compliquer les choses. C’est sûrement dû à la simplicité de votre fonctionnement. Vous les humains êtes sensibles à une chose : le rythme ! […] Ce à quoi vous répondez, ce sont des phénomènes périodiques mettant en action, répartissant, distribuant dans une structure donnée, le plus de motifs sonores, spatiaux ou temporels possibles, d’une manière vous paraissant aléatoire. Vous êtes émus par ce qui vous apparaît comme une surprise dans un cadre que vous avez identifié lui-même comme motif récurrent. Ce que je veux dire par là, c’est que ce qui vous fait le plus plaisir à vous les humains, c’est, dans un premier temps, l’identification du motif, et que très vite vous avez besoin qu’il soit remplacé par un autre, d’une nature différente, de la manière la plus inattendue possible.
Commenter  J’apprécie          40
Presence   26 janvier 2023
B.O. comme un dieu de Ugo Bienvenu
J’ai sept cent soixante-douze ans. Il y a beaucoup de probabilités dans l’univers. Tout un tas de probabilités auxquelles vient s’ajouter celle-ci : j’ai sûrement couché avec l’une de vos ancêtres. Une arrière-grand-mère, une tante, peut-être votre mère. Et je peux vous assurer qu’elles ont aimé ! Je suis un professionnel. Même mieux ! J’ai été créé pour ça. Et mon créateur m’a bien fait. Vous n’avez sûrement jamais entendu parler de moi. Aucune mère, aucune fille, aucune sœur, aucune amie n’osera jamais dire qu’elle a eu recours à mes services. Et pourtant je les ai fait jouir ! Je suis le dernier robot sexuel de la galaxie. […] Avant toute chose, je sais que ça peut paraître étrange, mais je suis un robot hétérosexuel. Je n’y peux strictement rien. J’ai été programmé comme ça. Ça limite fortement ma clientèle potentielle. Mais c’est mieux comme ça… J’ai déjà du mal à honorer mes contrats.
Commenter  J’apprécie          30
Presence   25 janvier 2023
B.O. comme un dieu de Ugo Bienvenu
4. Ne pas mettre sa bite dans un grille-pain. – Isaac Asimov, extrait des quatre lois de la robotique.
Commenter  J’apprécie          50
Presence   26 janvier 2023
B.O. comme un dieu de Ugo Bienvenu
J’ai connu plus de femmes que vous ne pourriez en connaître, même si vous vivez mille vies. Elles me demandent de leur faire des choses qu’elles ne feraient jamais avec vous. Tout simplement parce qu’elles se foutent de ce que je pense. Ou plus précisément parce qu’elles savent que je n’ai ni morale, ni tabou, que je n’attends rien. Avec moi, elles peuvent dire et faire ce qui leur plaît. Elles n’ont aucune retenue à avoir, aucune performance à tenir, aucun complexe de quelque sorte. La seule chose qu’elles ont à penser avec moi, c’est leur plaisir.
Commenter  J’apprécie          10
Presence   26 janvier 2023
B.O. comme un dieu de Ugo Bienvenu
Joulia est un mannequin intergalactique. Tous les humains rêvent de coucher avec elle. Mais c’est avec moi qu’elle baise. Tous les humains rêvent d’être aimés par elle. Mais c’est moi qu’elle aime.
Commenter  J’apprécie          10
Presence   26 janvier 2023
B.O. comme un dieu de Ugo Bienvenu
Vous vous dîtes que je suis cruel, mais je ne dis que la vérité. Vous les humains n’aimez pas la vérité.
Commenter  J’apprécie          10
JeffreyLeePierre   16 mars 2022
Métal Hurlant, n°1 : Le futur c'est déjà demain (2022) de Ugo Bienvenu
C’est tout moi ça !

J’achète une baraque à 120 millions et des putains de cétacés viennent crever juste en dessous !



(Ugo Bienvenu, H.O.P.)
Commenter  J’apprécie          150
Estelleeb   24 mars 2020
Préférence système de Ugo Bienvenu
C’est avec les histoires que les hommes ont créé le monde. En adhérant à une histoire commune... Notre problème, aujourd’hui, c’est que nous n’adhérons plus aux histoires. Parce qu’elles n’ont plus le temps de s’ancrer, plus le temps de résonner. Nous nous sommes construits par les histoires et nous seront effacés par les données...
Commenter  J’apprécie          130
Bazart   29 novembre 2016
Sukkwan Island (BD) de Ugo Bienvenu
- Q'est que tu penses de tout ça?



- De quoi?



- De tout ça, de la vue ,d'être ici, avec ton papa



- Ah oui c'est sympa"
Commenter  J’apprécie          130

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Marathon-quiz : 50 classiques français

Qui a écrit "Les Fourberies de Scapin" ?

Corneille
Racine
Molière
Marivaux

50 questions
913 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique français , littérature française , classiqueCréer un quiz sur cet auteur