AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Escale en Corée du Nord
Liste créée par palamede le 30/11/2017
12 livres.



1. L'Anniversaire de Kim Jong-il
Aurélien Ducoudray
4.05★ (508)

Jun Sang, né un 16 février tout comme son cher dirigeant Kim Jong-il, est un petit garçon de Corée du Nord comme tant dautres. Très fier de son anniversaire, il vit comme on lui apprend à l'école : le grand leader veille sur lui, lui désigne ce quil doit faire et ceux qu'il doit haïr de toutes ses forces. Mais ce paradis et la foi indéfectible de Jun Sang en Kim Jong-il va être de courte durée...
2. Rescapé du camp 14
Blaine Harden
4.23★ (419)

Aussi hallucinant que glaçant, le témoignage unique d'un homme né il y a 30 ans dans l'horreur d'un camp de travail nord-coréen, et qui, au prix d'un courage et d'un instinct de survie inouïs, parviendra à s'enfuir. La première fois qu'il a vu Shin, Blaine Harden a été frappé par son regard hanté, fuyant, et par son corps couvert de cicatrices. Et Shin a raconté son histoire. Celle d'une union arrangée entre deux détenus ; un petit garçon témoin des pires atrocités, obligé de trahir ses camarades pour un peu de nourriture ; un adolescent forcé de travailler 18 heures par jour et qui a été contraint sous la torture de dénoncer ses proches. Un jeune homme qui, un jour, par miracle, a réussi à s'échapper du camp pour hélas, connaître l'errance et l'esclavage dans les fermes qui jalonnent la frontière sino-coréenne. Avant de trouver enfin la liberté. L'histoire d'un homme brisé par un pays où l'absurde le dispute à l'horreur, mais aujourd'hui bien décidé à éveiller le monde à une réalité d'autant plus révoltante qu'elle demeure délibérément ignorée.
3. Vies ordinaires en Corée du nord
Barbara Demick
4.42★ (408)

Rien à envier au reste du monde, c’est la devise de la Corée du Nord. Depuis des mois, des années, ce pays fait tristement l’actualité : articles, reportages, documentaires éclairent la difficile réalité d’un pays coupé du reste du monde. Mais, pour la première fois, un livre trace le portrait hallucinant de ce pays qui a sombré dans le chaos, de par la folie de ses dirigeants : Kim Il-Sung, disparu en 1994, et son fils, Kim Jong-Il, l’actuel président. En s’appuyant sur les destins d’une demi-douzaine de Nord-Coréens, Barbara Demick dresse un épouvantable état des lieux : famines à répétition (un ou deux million de victimes sur une population de 23 millions d’habitants), faillite totale de l’économie, de l’éducation, de la santé. Mais aussi propagande, censure, arbitraire. Un jeune couple, un orphelin, une ouvrière ou un médecin jadis idéaliste, ce sont ces vies ordinaires en Corée du Nord auxquelles ce livre bouleversant rend hommage pour sensibiliser l’opinion publique internationale. Comment survivre à l’intérieur ou survivre à la fuite et l’exil ? Vies ordinaires en Corée du Nord est un livre exceptionnel peuplé de héros ordinaires, qui sont aussi des survivants.
4. Éclipses japonaises
Éric Faye
3.89★ (557)

En 1966, un GI américain s'évapore lors d'une patrouille dans la zone démilitarisée, entre les deux Corées. A la fin des années 1970, sur les côtes japonaises, des hommes et des femmes, de tous âges et de tous milieux, se volatilisent. Parmi eux, une collégienne, un archéologue, une future infirmière... "Cachés par les dieux", ainsi qualifie-t-on en japonais ces disparus qui ne laissent aucune trace. En 1987, une terroriste descendue d'un avion de la Korean Air lors d'une escale est arrêtée. Elle parle un japonais parfait. Pourtant, la police finit par identifier une espionne venue tout droit de Corée du Nord. Longtemps plus tard, le lien entre ces affaires remontera à la surface, les résolvant du même coup. Par la grâce de la fiction, Eric Faye saisit l'imaginaire et la vie secrète de ces destins dévorés par un pays impénétrable et un régime diaboliquement autoritaire.
5. La fille aux sept noms
Hyeonseo Lee
4.34★ (283)

«Quand on quitte la Corée du Nord, on ne quitte pas un pays mais plutôt une autre galaxie. Je sais que je n’en serai jamais vraiment libérée où que j’aille.» Hyeonseo a passé son enfance en Corée du Nord, piégée comme des millions d’autres par l’une des plus secrètes et brutales dictatures. Elle grandit dans la ville de Hyesan près d’une rivière qui trace une frontière naturelle avec la Chine, un autre monde insaisissable. Au milieu des années 1990, la famine s’abat sur le pays. Chaque jour témoin de la répression et de la pauvreté, elle comprend que sa patrie ne peut être «le meilleur des mondes» qu’on lui vante depuis toujours.À 17 ans, au coeur de l’hiver, Hyeonseo décide de traverser la rivière gelée. Elle ne peut imaginer alors qu’elle ne reverra pas les siens avant longtemps. C’est un voyage sans retour. Elle apprend à survivre clandestinement en Chine, échappant à la police et aux trafi quants, grâce à un esprit de débrouillardise et une témérité incroyables. Douze ans plus tard, et presque autant de vies, elle revient à la frontière pour une mission plus périlleuse encore: faire sortir du pays sa mère et son frère et les conduire jusqu’en Corée du Sud…
6. La vie volée de Jun Do
Adam Johnson
3.96★ (300)

Jun Do a perdu sa mère pendant la dictature de Corée du Nord, kidnappée par le leader Kim Jong Il. Il grandit dans un orphelinat, puis s'engage dans l'armée. Lors d'une mission qui tourne mal au Texas, il est enfermé dans un bagne coréen. Prenant l'identité d'un détenu mort, il se glisse dans sa vie, auprès de sa femme et de son fils, lorsqu'il est libéré. Prix Pulitzer 2013.
7. Pyongyang
Guy Delisle
4.26★ (2599)

Après Shenzen, Guy Delisle a poursuivi son travail nomade d'animateur à Pyong yang, capitale de la Corée du Nord. Si ses sentiments vis-à-vis d'un pays totalement étranger se retrouvent d'un livre à l'autre, "Pyong Yang" présente en outre l'intérêt de donner des informations sur la vie quotidienne d'un des pays les plus secrets et les plus fermés du monde.
8. La dénonciation
Bandi
4.02★ (195)

Bandi, qui signifie « Luciole », est le pseudonyme d’un écrivain qui vit en Corée du Nord. Après bien des péripéties, dissimulés dans des livres de propagande communiste, ses manuscrits ont franchi la frontière interdite pour être publiés en Corée du Sud. Mais pas leur auteur. Bandi a choisi de rester, lui qui se veut le porte-parole de ses concitoyens réduits au silence. Ses récits où s’expriment son émotion et sa révolte dévoilent le quotidien de gens ordinaires dans une société où règnent la faim, l’arbitraire, la persécution et le mensonge, mais aussi l’entraide, la solidarité, et l’espoir, chez ceux qui souffrent. Des récits d’une grande humanité, et l’œuvre d’un authentique écrivain. Je vis en Corée du Nord depuis cinquante ans, Comme un automate qui parle, Comme un homme attelé à un joug. J’ai écrit ces histoires, Poussé non par le talent, Mais par l’indignation, Et je ne me suis pas servi d’une plume et d’encre, Mais de mes os et de mes larmes de sang.
9. Je voulais juste vivre
Yeonmi Park
4.36★ (582)

Yeonmi a 13 ans, sa courte vie est déjà marquée par le désespoir. Elle n'a qu'une solution : fuir son pays, la Corée du Nord. Elle ne se doute pas que le chemin vers la liberté va l'entraîner en enfer... Après des années de privations et de harcèlement, par une nuit glaciale, Yeonmi, 13 ans, et sa mère, réussissent à traverser le fleuve Yalu qui marque la frontière entre la Corée du Nord et la Chine. Elles laissent derrière elles leur pays natal et ses horreurs : la faim, la délation constante et surtout une répression impitoyable et le risque permanent d'être exécutées pour la moindre infraction. Mais leur joie n'est que de courte durée. Rien ne les a préparées à ce qui les attend entre les mains des passeurs. Après plusieurs années d'épreuves inhumaines et un périple à travers la Chine et la Mongolie, Yeonmi atteint finalement la Corée du Sud. À 22 ans, Yeonmi est désormais une combattante : c'est l'une des plus influentes dissidentes nord-coréennes et une activiste reconnue des droits de l'homme. " L'une des histoires les plus déchirantes, et des plus inspirantes, que j'ai jamais lues. On ne peut plus l'oublier. " The Bookseller
10. DPRK
Alain Gardinier
3.10★ (29)

Suggéré par doublepage. Stéphane Jeong, agent de la DGSE, est désigné pour une mission spéciale en Corée du Nord : libérer le français Robert Germain, pris cinq mois plus tôt en otage pour travailler dans une centrale nucléaire. Mais comment faire échapper un " blanc " d'un des camps réputé le mieux gardé de Corée du nord, et surtout, comment réussir à traverser le pays avec lui et son physique très occidental ? Réussiront-ils à gagner la zone internationale ? Stéphane pourra-t-il faire confiance à ses contacts sur place ? Une aventure passionnante qui tient le lecteur en haleine jusqu'au bout et le guide dans le pays le plus fermé du monde.
11. Nouilles froides à Pyongyang
Jean-Luc Coatalem
3.11★ (506)

Suggéré par LePamplemousse. Nul n'entre ni ne sort de Corée du NOrd, le pays le plus secret de la planète. Et pourtant, flanqué de son ami Clorinde, qui affectionne davantage Valéry Larbaud que les voyages modernes, et déguisé en vrai-faux représentant d'une agence de tourisme, notre écrivain nous emmène cette fois sur un ton décalé au pays des Kim. Au programme : défilés et cérémonies, propagande tous azimuts, bains de boue et fermes modèles, mais aussi errances campagnardes et crises de mélancolie sur les fleuves et sur les lacs, bref l'endroit autant que l'envers de ce pays clos mais fissuré. Un journal de voyage, attentif mais distant, amusé parfois, jamais dupe, dans ce royaume énigmatique dont un diplomate américain affirmait récemment que l'on en savait moins sur lui que sur... nos galaxies lointaines.
12. Des amis
Nam-Ryong Baek
3.08★ (73)

suggéré par lauranns. Première traduction en France d'un roman venu de la République populaire démocratique de Corée (du Nord), ce livre nous invite à partager les investigations d'un magistrat qu'une femme a saisi d'une demande de divorce - et qui se trouve donc confronté à un dysfonctionnement social. Là-bas, en effet, les affaires privées engagent l'intérêt public. Et en l'occurrence, la requête est rendue particulièrement délicate par les professions respectives des époux : la demanderesse est cantatrice, et elle se plaint de l'incompréhension "culturelle" de son mari - qui est ouvrier. L'enquête menée par le juge dans l'entourage du couple va donc prendre rapidement un tour quasi politique... Lucide et plein d'humour, ce texte offre une vision en prisme d'un pays dont la réalité nous est complètement méconnue. Il met à dos nos préjugés, et révèle le talent littéraire de Baek Nam-Ryong, issu de la classe ouvrière et devenu un écrivain à succès, qui ne se prive pas d'exercer ici son pouvoir critique, tout en conférant à son art une exigence de probité... oeuvrant ainsi, de façon très personnelle, pour le bien commun. Baek Nam-Ryong est né en 1949 dans la province du Hamgyông du Sud, qui s'étend sur la côte est de la RPDC. Après le lycée, il travaille dix ans en usine, étudie ensuite l'écriture à la faculté centrale Kim-Il-Sung, et publie, en 1979, la nouvelle "Les Appelés" dans la revue Chosôn Munhak, entamant ainsi sa carrière d'écrivain. Il a signé depuis une vingtaine d'oeuvres. Actif au sein du mouvement littéraire du 15 Avril (qui prône moins d'héroïsme et plus de réalisme dans les Lettres), il est aujourd'hui un écrivain très représentatif de la Corée du Nord, qui revendique son origine et sa formation en usine.
Commenter  J’apprécie          3312

{* *}