AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Du Tartare et de quelques traces de la mythologie gréco-romaine dans notre langue

Liste créée par klakmuf - 17 livres. Thèmes et genres : mythologie grecque & romaine , mythologie , langage , langue française , étymologie

Le lien entre ces livres disparates ? Des titres qui nous renvoient à la mythologie gréco-romaine, directement ou par l'étymologie des mots.


1 Dans les bras de Morphée
Isabelle Korda
2 critiques 2 citations

sous-titré "Une histoire des expressions nées de la mythologie". Pour découvrir - ou redécouvrir - l'origine de certaines de nos expressions très répandues, telles que "gagner le pactole" ou "s'endormir sur ses lauriers", par exemple. "Tomber dans les bras de Morphée" est une locution imagée qui signifie "s'endormir". Dans la mythologie grecque, Morphée, dieu des rêves, est le fils d'Hypnos, dieu du sommeil et de Nyx, déesse de la nuit. La morphine, qui endort la douleur, lui emprunte son nom. Ajouter à mes livres
2 Les Royaumes de Tartare
Brian Michael Stableford
"...dans les entrailles du vieux monde, la vie subsistait, une vie dont ceux d'En-Haut ignoraient tout. Jusqu'au moment où d'étranges rêves vinrent assaillir quelques esprits moins fermés et où un homme entreprit le voyage dans les sombres domaines du Tartare. " - Aujourd'hui, le mot Tartare nous évoque spontanément cette recette de steak cru, agrémenté de jaune d'oeuf, salade et câpres, ou bien la fameuse sauce tartare, ou encore un Russe d'origine turco-mongole (ah, nos souvenirs de Michel Strogoff !). Mais on ignore le plus souvent le Tartarus mythologique, qui était le territoire d'En-Bas, des Enfers, celui du séjour des morts, et que plusieurs héros mythiques ont visité (Ulysse, Orphée, Thésée, Énée, etc.). Ajouter à mes livres
3 Cerbère
Anne Weber
L'entrée du Tartare, justement, était gardée par Cerbère, un énorme chien monstrueux à plusieurs têtes (tricéphale, en général). - Aujourd'hui, un cerbère désigne un gardien inflexible et méchant. - Dans le livre d'Anne Weber, Cerbère est le nom de la station balnéaire au sud de Perpignan, à la frontière franco-espagnole. Le voyage est surtout intérieur et "des souvenirs d'enfance émerge le monde du père toujours absent. (...) cet univers se confond avec celui d'un « ami de la famille » qui s'est donné la mort à quelques kilomètres de Cerbère". Ajouter à mes livres
4 La Mégère apprivoisée
William Shakespeare
18 critiques 18 citations

Avec Tisiphone et Alecto, Mégère était l'une des trois Furies (ou Euménides) qui étaient chargées de tourmenter ceux qui avaient commis le mal. - Aujourd'hui, une mégère désigne une furie, une harpie, c'est-à-dire une femme méchante et acariâtre. - Dans la pièce de Shakespeare, Petruchio utilise carrément des techniques de dressage pour apprivoiser sa mégère, Catharina ! Ajouter à mes livres
5 De Charybde en Scylla: Risques, périls et fortunes de mer du XVIe siècle à nos jours
Alain Cabantous
Charybde et Scylla étaient les monstres marins de la mythologie grecque, qui gardaient les côtes du détroit de Messine, entre la Sicile et la Calabre. Ulysse, dans l'Odyssée, ou Énée, dans l'Énéide, affrontent ce redoutable et terrifiant passage. L'expression "tomber de Charybde en Scylla" signifie « aller de mal en pis ». Dans leur livre, Alain Cabantous et Gilbert Buti brossent un panorama historique des dangers et des peurs liés au monde marin. Ajouter à mes livres
6 Mercure et Minerve
Yvon Pesqueux
Chez les Romains, Mercure était le messager des Dieux, le dieu du commerce et des voyages - Minerve était déesse de la guerre, de la sagesse et de l'intelligence, protectrice de Rome, patronne des artistes et des artisans. - La langue utilise le mot "mercure" comme synonyme de changement, de variation; on consulte le mercure, pour évaluer la température; on prend une décoction de mercuriale comme lavement ou laxatif; sous la plume de Proust, l'humeur de tel ou tel devient mercuriale. "Minerve" symbolise plutôt la droiture, la rectitude; on porte une minerve pour soutenir son cou endolori. - Le livre Mercure et Minerve, écrit par un collectif d'enseignants, et sous-titré "Perspectives philosophiques sur l'entreprise" est une tentative pour faire le lien entre le monde de la philosophie (Minerve) et celui de l'entreprise (Mercure). Ajouter à mes livres
7 Le miroir de Cassandre
Bernard Werber
120 critiques 151 citations

"Ses parents disparus ont voué Cassandre au malheur en la programmant à devenir voyante ! Comme l'héroïne grecque dont elle porte le nom, la jeune fille est capable de prévoir les catastrophes, et comme elle, personne ne l'écoute" (...) - Fille du roi Priam et d'Hécube, Cassandre avait le don de prophétie, mais était vouée à ne jamais être crue ou entendue par les hommes. - "Jouer les Cassandre", "être Cassandre", aujourd'hui, c'est prophétiser un avenir funeste, sans pouvoir convaincre les autres. Ajouter à mes livres
8 Méduse
Frédérick Tristan
Méduse est dans la mythologie grecque l'une des trois Gorgones, avec ses soeurs Euryale et Sthéno. Créature violée par Poséidon, ses cheveux étaient des serpents et son regard pétrifiait, frappait de stupeur tous ceux qui le croisait. D'où l'expression "un air médusé", par exemple. Par extension, Méduse est devenue le symbole d'une femme fatale, dominatrice, voire castratrice. Dans sa nouvelle Méduse, Frédérik Tristan met en scène "un jeune homme, prisonnier volontaire de sa maison (symbole de sa mère), et qui ne parvient pas à se délivrer de l'amour angoissant qu'il voue à sa génitrice". Ajouter à mes livres
9 Les Pénates
Alexandre Franc
1 critique 3 citations

Les Pénates étaient les deux divinités domestiques qui, chez les Étrusques et les Romains, veillaient à la prospérité de la famille et dont l'autel était le foyer de la maison. Aujourd'hui, et sur un mode familier, les pénates font référence au domicile, au lieu de résidence. On installe, on fixe, on plante, on regagne, etc. ses pénates. Dans la BD d'Alexandre Franc et de Vincent Sorel, le couple Pierre et Véra bat de l'aile et la cellule familiale est en danger; les peluches-pénates de la petite Bérénice suffiront-elles à préserver le foyer ? Ajouter à mes livres
10 Prométhée et la boîte de Pandore
Luc Ferry
18 critiques 7 citations

Prométhée le Titan, coupable de transgression, pour avoir dérobé le feu sacré de l'Olympe (symbole de la connaissance), au profit des humains. Il fut pour cela châtié par Zeus et enchaîné sur le Caucase. Là, un vautour ou un aigle lui rongeait le foie , qui renaissait sans cesse, avant qu'Héraclès ne vint le délivrer au bout de plusieurs siècles. Zeus était aussi un brin pervers: il offrit à Épiméthée, frère de Prométhée, la main de Pandore, à qui il remit en cadeau une boîte contenant tous les plus grands malheurs de l'humanité, mais aussi l'Espérance. Avec ordre formel de ne jamais l'ouvrir; ordre que Pandore aussi transgressa, pour notre plus grand malheur. Dans cette série BD, les auteurs revisitent les grands mythes fondateurs grecs. Aujourd'hui, un comportement qualifié de "prométhéen" fait référence au désir de se surpasser, au goût de l'effort et des grandes entreprises, à la foi dans la grandeur humaine. Tandis qu' "ouvrir la boîte de Pandore" signifie entreprendre quelque chose qui va déclencher une série d'événements successifs et désastreux. Ajouter à mes livres
11 Le taureau par les cornes
Hubert Monteilhet
2 critiques 2 citations

"Hubert Monteilhet nous présente un ouvrage policier original, où la gastronomie proprement dite cède la place à d'immenses et scandaleuses affaires de viande" (affaire de la vache folle des années 90, par exemple !). Le taureau a depuis la nuit des temps été le symbole de la force, mais également du danger. "Prendre le taureau par les cornes" signifie que l'on fait face aux difficultés plutôt que de les fuir. Si l'expression semble assez récente (17e siècle), il n'en reste pas moins qu'Héraclès / Hercule réussit le 7ème de ses fameux 12 Travaux, en saisissant le taureau crétois par les cornes, pour le dominer ! Ajouter à mes livres
12 Les grands mots du professeur Rollin : Panacée, ribouldingue et autres mots à sauver
François Rollin
5 critiques 1 citation

Dans sa pêche aux "mots indispensables à la survie en milieu francophone", le professeur Rollin remonte dans ses filets la "Panacée": le remède universel censé guérir toutes les maladies, ou presque. Fille d'Asclépios (grec) alias Esculape (romain), Panacée était la déesse des soins médicaux. Wikipédia nous apprend, par ailleurs, que le fameux serment d'Hippocrate prêté par les médecins débutants de l'Antiquité faisait référence explicite à cette déesse, parmi d'autres divinités. Ajouter à mes livres
13 Dédale
Larry Collins
2 critiques 1 citation

Dédale était le créateur du fameux labyrinthe en Crète, dans lequel Thésée affronta le Minotaure, et réussit à ne pas se perdre grâce au fil d'Ariane. Le mot désigne ainsi un labyrinthe, un ensemble formant un circuit compliqué d'éléments, de passages, dans lesquels on risque de se perdre. Dans le livre d'espionnage de Larry Collins, un directeur du KGB s'appuie sur les connaissances des chercheurs sur le cerveau, et décide d'utiliser un nouveau procédé afin de contrôler à distance les émotions du président des États-Unis. Ajouter à mes livres
14 L'Arachnéen et autres textes
Fernand Deligny
1 critique

Arachnéen: qui est semblable à la toile d'araignée, qui en a la légèreté. --- Jeune fille originaire de Lydie [Turquie actuelle], Arachné excellait dans l'art du tissage et défia la déesse Athéna sur ce terrain. Elle tissa une toile somptueuse, qui représentait Zeus et ses nombreuses amantes. Furieuse, Athéna se vengea en métamorphosant Arachné en araignée, la condamnant à tisser des toiles pour le reste de son existence. --- "Tout sujet tisse des relations comme autant de fils d'araignée avec certaines caractéristiques des choses, et les entrelace pour faire un réseau qui porte son existence.» Publiés en 2008 par l'éditeur L'Arachnéen, le livre traite du réseau Deligny, un groupe formé dans les Cévennes fin des années 1960, autour de Fernand Deligny qui accueillît, avec les moyens du bord, des enfants autistes. "Deligny propose un milieu de vie organisé en aires de séjour dans lesquelles les enfants vivent le coutumier auprès d'adultes non diplômés (ouvriers, paysans, étudiants). À ces éducateurs qui n'en sont pas - il les appelle les présences proches -, il propose de transcrire les déplacements et les gestes des enfants. Dans chacune des aires de séjour - situées à une quinzaine de kilomètres les unes des autres - et durant dix ans, au jour le jour (le soir ou le lendemain, parfois plusieurs jours après), les adultes tracent des cartes sur lesquelles ils reportent leurs propres trajets puis, sur des calques, les lignes d'erre des enfants. " Ajouter à mes livres
15 Le noeud gordien
Georges Pompidou
1 critique 5 citations

Selon la légende, il s'agit d'un noeud inextricable qui attachait le joug au timon du char de Gordius, roi de Phrygie [coeur de la Turquie, entre la Lydie et la Cappadoce], et qu'Alexandre le Grand trancha d'un coup d'épée pour conquérir l'Asie. -- L'expression "trancher le noeud gordien" signifie résoudre une difficulté insurmontable (ou jugée telle) par des moyens prompts et énergiques ou par la violence. -- Cet essai de Georges Pompidou, publié après sa mort en 1974, et entrepris après les évènements de mai 1968, est considéré comme son testament politique. Auteur par ailleurs d'une Anthologie de la poésie française, notre ancien Premier Ministre (1962-1968), devenu Président de la République de 1969 à 1974, y analyse les grands problèmes politiques auxquels la France est alors confrontée. Pour lui, la complexification des problèmes imposera de trancher le noeud gordien un jour ou l'autre. « Il s'agit de savoir si ce sera en imposant une discipline démocratique garante des libertés ou si quelque homme fort et casqué tirera l'épée comme Alexandre. » -- A moins que la solution à préférer ne soit celle évoquée par Henri Queuille : "Il n'est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout." ! Ajouter à mes livres
16 Egérie légère
Frédéric H. Fajardie
Une égérie est une femme (pas forcément légère !) qui passe pour l'inspiratrice d'un homme politique, d'un écrivain, d'un artiste. L'expression fait référence à la nymphe Egérie qui conseillait Numa Pompilius, deuxième des sept rois de la monarchie romaine (-715 à - 613 avant JC), après Romulus. Paru en 1996, le livre de Frédéric Fajardie, illustré de dessins de Luz, est un éloge de la femme, en hommage à la sienne: "C'est simple : une égérie, c'est une femme. Une femme qu'on aime à la folie et qui, adorée, vous donne en retour son amour et cette intelligence du monde qui n'appartient qu'aux femmes. " Ajouter à mes livres
17 Amours et priapées
Henri Cantel
2 citations

Priape était un dieu de la fertilité, protecteur des jardins et des troupeaux. On le reconnaît facilement, par son gigantesque pénis constamment en érection. Cette particularité a donné son nom au terme médical "priapisme". Le priapisme est "un truc de ouf", quand le mâle excité n'arrive plus à ranger son braquemart: ça craint ! -- Une priapée était une pièce en vers latins en l'honneur de Priape ou une inscription obscène composée pour une statue de ce dieu. Par extension, il s'agissait parfois de poésie ou peinture licencieuse ou obscène. Au pluriel, les priapées étaient des fêtes en l'honneur de Priape, et par extension des orgies. -- Ami de Vigny et l'un des premiers disciples de Baudelaire, Henri Cantel (1825-1878), a composé un chef-d'œoeuvre de la poésie érotique (...) Il s'inscrit dans une grande tradition de la poésie érotique à laquelle des auteurs aussi divers que Jean de La Fontaine ou Théophile Gautier ont donné leurs lettres de noblesse. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          30

Ils ont apprécié cette liste