AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756404187
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (07/09/2011)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 173 notes)
Résumé :
Quatrième de page de l'édition Bragelonne, ce tome 3 de "La Première Loi" ayant pour titre "Dernier Combat".

La guerre ravage le nord et Logen Neuf-Doigts n'a plus qu'une seule bataille à livrer, sans doute la plus dure. Il est temps pour le Neuf-Sanglant de rentrer chez lui. Au Sud, Glokta mène un autre type de guerre, plus meurtrière encore, avec ses armes de prédilection : le chantage, la menace et la torture. Quant à Jezal, il a choisi de renoncer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
fnitter
  21 juillet 2015
Un final explosif
L'union se bat sur deux fronts : le nord et les Gurkhiens dont elle doit repousser l'invasion. le maréchal, commandant les armées va mourir et doit être remplacé. le roi va mourir et doit être remplacé. Qui d'autre encore doit mourir ? Bayaz n'a pas trouvé l'arme ultime, la graine et revient dans l'union les mains vides. Ferro n'a toujours pas eu sa vengeance. Jezal se fait manipuler, Logen continue à zigouiller à tout va. Et enfin Glotka pris entre deux maîtres se trouve en bien fâcheuse posture.
Ça va mal dans l'Union et ce dernier tome verra la résolution de tous les problèmes. Vraiment ? Les gentils vont gagner, se marier et avoir beaucoup d'enfant ? Mais on n'est pas au pays des Bisounours. C'est du Abercrombie, pas du Enid Blyton. Un traitement terriblement cynique où il faut distinguer les nuances de gris. Mais qu'on se rassure, on continue à aimer nos héros, manipulateur ou manipulé, tortionnaire et assassin.
Un final explosif où l'on combat à presque toutes les pages, mais, en changeant régulièrement de théâtre des opérations, l'auteur nous emmène, sans nous lasser, dans son univers sombre et glauque, avec force et fracas des épées contre les boucliers ou des haches contre les boîtes crâniennes. Rajoutons à cela complots et manipulations politiques en tout genre pour nous balader, que dis-je, nous secouer dans tous les recoins des travers humains.
Un final riche et dense à consommer sans modération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          693
Phoenicia
  07 janvier 2019
Sombre, mais sombre, que cette trilogie, et surtout cette fin de trilogie. Les personnages sont plus sombres, l'intrigue est sombre et cette fin, ou plutôt ces fins... Avec ce parti-pris, Abercrombie nous accroche tout de même. L'Union est encore empêtrée dans deux conflits qui la prend en tenaille, l'un avec Bethod au nord, l'autre avec les Gurkiens et les terribles Dévoreurs au Sud. On assiste donc à des scènes violentes propre à ce genre de fantasy.
Les personnages continuent d'évoluer, certains plus que d'autres. Ferro et Renifleur, au final très peu, plutôt discret dans ce tome-ci. West également sous certains aspects. Jezal... Ah ça y est, on perçoit vraiment pourquoi Bayaz l'a choisi! Logen doit à nouveau rentrer dans son rôle de Neuf-Sanglant, et jamais son double n'a été si terrifiant. Glokta reste toujours cette créature sarcastique qui ajoute tellement de piquant à la narration. Quant à Bayaz, on peut vraiment dire que son personnage prend du galon mais sa personnalité est réellement terrible... Les trois derniers sont sans contestes mes préférés, bien qu'aucun ne soulève beaucoup de sympathie de ma part. Là encore un parti-pris de l'auteur de faire de nombreux anti-héros!
Le petit bémol de ce tome 3 est la fin qui me semble traîner en longueur sans que cela soit pertinent dans certains cas. Outre le chapitre "Réponses" qui est vraiment crucial, les autres auraient pu être diminués et être moitié moins nombreux.
Cette trilogie m'a fait découvrir l'univers d'Abercrombie. J'ai cru comprendre que Logen et Glokta étaient visibles dans d'autres de ces livres qui sont dans ma PAL. Ce ne sera donc pas mon dernier voyage avec Abercrombie.
Challenge le Tour du Scrabble en 80 jours
Challenge Pavés
Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          194
Shenandoah
  14 mars 2015
Le dernier tome d'une trilogie de fantasy est généralement celui de la bataille finale, qui voit nos héros accomplir leur destinée et triompher du mal. Mais ici, avec Abercrombie aux manettes, il est assez évident que rien ne se déroulera comme on pourrait s'y attendre.
En effet, cette conclusion est, sans surprise et pour le plus grand plaisir du lecteur, tout à fait dans le ton des deux tomes précédents. Si nous avons droit à une bataille, ou plutôt des batailles finales, le souffle épique à la Seigneur des Anneaux n'y a pas sa place, et les actes vraiment héroïques y sont absents ou traités comme de la pure inconscience.
J'avoue avoir eu un peu peur lorsque j'ai vu que ces batailles finales démarraient très tôt dans le livre et promettaient donc d'être très longues. Et elles sont en effet très longues, mais extrêmement bien rythmées, et les changements de points de vue ou de champ de bataille rendent le tout très dynamique et jamais ennuyeux.
A nouveau, l'auteur joue avec nos attentes pour nous offrir de mémorables retournements de situation. de la révélation d'un héritier caché au mariage de la demoiselle en détresse (ou plus ou moins en détresse), tout est fait pour surprendre tout en restant complètement logique. Absolument rien n'est aussi simple qu'il n'y paraît, et c'est un pur délice de se laisser emporter par l'histoire tout en cherchant à deviner de quelle manière inattendue elle va se terminer.
A ce titre, la fin est un chef-d'oeuvre de cynisme et d'humour noir. On se serait douté que l'auteur n'était pas un adepte du happy end, mais atteindre un tel niveau confère au génie. Les personnages qui pensent avoir une fin heureuse ignorent que des manigances se déroulent derrière leur dos pour le leur faire croire, tandis que d'autres sont très heureux d'avoir une fin qui semble déprimante au lecteur. On pourrait presque dire que seuls les "mauvais" s'en sortent vraiment bien, mais dans ce monde en nuances de gris, il est difficile de dire qui sont vraiment les méchants...
Quoi qu'il en soit, cette conclusion laisse un goût d'injustice et de gâchis, en particulier celle de Logen, mais est en même temps très enthousiasmante pour les portes qu'elle laisse ouvertes et le plaisir d'avoir été surpris jusqu'à la dernière ligne.
Je ne vais pas m'étendre davantage, mais vous encourager à découvrir cet univers dense et fouillé, dans lequel se déroulent presque tous les romans de l'auteur parus à ce jour, et surtout ses personnages improbables et mémorables (je lirais sans problème un livre entier centré sur Glotka...).
Si le premier tome ne m'avait pas entièrement convaincue, on voit au fil de cette trilogie qu'Abercrombie prend ses aises dans son monde jusqu'à trouver le ton qui sera sa marque de fabrique, juste mélange entre la noirceur et l'humour. J'ai vraiment hâte de relire Servir Froid et de découvrir le reste de l'oeuvre de cet auteur que j'apprécie de plus en plus.
Challenge Pavés 2014-2015
Challenge Variétés 2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
meygisan
  03 octobre 2019
Je viens de terminer cette trilogie de la première loi et j'avoue avoir eu un peu de mal. D'une part à cause de la longueur et de la complexité de ce troisième tome. J'ai du m'accrocher dur, revenir en arrière, relire certains passages pour ne pas perdre le fil du récit, des récits, car même si l'histoire de ce tome s'articule essentiellement autour d'un axe commun, qu'est celui de la guerre qui s'annonce et qui arrive progressivement, d'autres récits concernent plusieurs personnages et ils sont loin d'être secondaires. En fait, ils le sont bien mais ils sont tellement développés qu'ils mettent pratiquement au second plan cette fameuse guerre. On s'en rendra compte d'ailleurs vers la fin du bouquin, ce n'est pas la guerre elle même qui intéresse l'auteur mais bien les effets qu'elle engendre sur ses personnages.
Et c'est pour cela que je m'y suis perdu car au profit de cette guerre, dont il était important de parler et de lui laisser toute sa place, on y a un peu perdu les personnages. Ils se sont en effet noyés dans la masse grouillante de l'invasion de ses belliqueux Gurkhiens.
Mais il était essentiel de les situer dans cet affrontement afin de mieux les retrouver, et notamment le plus emblématique d'entre eux, j'ai nommé Sand dan Glotka. Sans oublier deux autres personnages qui font le récit, Logen neuf doigts et Jezal, Glotka est sans doute le plus impressionnant et le plus intéressant, ne serait ce que par le fait qu'il est le seul à qui l'auteur traduise ses pensées. On sait ce qu'il pense lorsqu'il parle et cela donne une envergure et une attention monumentale, ainsi qu'une autre dimension aux événements qu'il vit. le fait est également qu'il est estropié et que sa seule arme pour survivre réside dans son intelligence et sa capacité à utiliser les renseignements qu'il a à sa disposition. Sons sens de l'influence lui vaut d'être encore en vie, alors qu'il n'aspire qu' passer l'arme à gauche, mettant enfin fin à toutes ses souffrances physiques. Entre pitié et adoration, l'auteur joue avec son lecteur comme il joue avec Glotka. On se prend même à espérer pour sa vie tant il devient attachant dans sa monstruosité. Car Glotka est un monstre dans toute sa splendeur... dans ses actes, dans ses pensées, dans son apparence, il n'a plus rien d'humain, à part sans doute dans ce qui pourra constituer sa seule faiblesse, cette femme dont je tairai le nom...
J'ai donc failli me perdre dans cette guerre et bien failli abandonner plusieurs fois, d'autant plus que les descriptions sanglantes, voire gores des batailles, me font fuir de plus en plus.
J'ai quand retrouver le plaisir qui m'avait adorer les deux premiers tomes, mais je persiste et signe en affirmant que Joe Abercrombie s'en sort mieux à jouer avec les personnalités déséquilibrées de ses personnages, et les intrigues politiques, qu'avec les élans épiques de combats sanglants. j'éprouve plus de plaisir à suivre les machinations d'un Glotka que les séances de tranchage de membres et de boyaux d'un Logen neuf doigts....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          94
euphemie
  10 mai 2016
Hélas c'est fini, pas de tome 4. Tous ces "affreux" si attachants, tous ces héros malgré eux. Comment ingurgiter tant d'horreur et en redemander...enfin pas des horreurs, parce que les scènes de tortures...quand même....Joe Abercrombie a quand même du gout ou du moins de la suite dans les idées pour le découpage "artistiquement" dosé de ses congénères...mais en même temps il nous donne à penser les rouelles de la cervelle d'un torturé "torturant"...et réussi le tour de force de le rendre "attachant"...faut dire qu'il ne l'épargne pas non plus....à croire qu'il à du mal à se lever lui aussi le matin....
Quand aux "sauvages" du nord....ils ont une "tronche" bien sympathique, malgré leurs "manières", disons...brutales.
Il n'y a que Bayas, le premier des mages, qui reste puant de suffisance et incapable de "rédemption"....j'aurais bien aimé qu'il devienne un peu plus "humain", au final toute l'histoire lui passe dessus sans le modifier ou l'améliorer...Le premier tome l'annonçait bienveillant et malicieux, en cours de route il s'est racorni...
Pas de "happy end", enfin si, on sort de ce livre.... " toujours vivant"....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143

critiques presse (1)
Elbakin.net   28 novembre 2011
Au final, La Première loi est sans aucun doute une trilogie à découvrir, qui ravira particulièrement les amateurs de Dark Fantasy, à défaut de convaincre systématiquement les autres dans tous ses aspects.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   25 juillet 2015
Les preuves, c'est ennuyeux. Les preuves, c'est fastidieux. Les preuves n'ont aucune importance. Les gens préfèrent de loin un mensonge facile à une vérité ardue, surtout s'il correspond à leurs propres objectifs.
Commenter  J’apprécie          502
fnitterfnitter   25 juillet 2015
Il est donc vital pour un souverain que ses sujets gardent une bonne opinion de lui. Et il n'est pas très difficile d'y parvenir. Les humbles ont des ambitions limitées et se contentent de petites satisfactions. Ils n'ont pas besoin d'être bien traités. Il leur suffit de penser que c'est le cas.
Commenter  J’apprécie          280
fnitterfnitter   28 juillet 2015
Des pourparlers. Un prétexte que de vieux idiots adorant le son de leur propre voix saisissent pour venir faire un petite causette et parler de traitement équitable avant le début de la boucherie. Un point c'est tout.
Commenter  J’apprécie          370
fnitterfnitter   23 juillet 2015
Le fait était qu'il en avait assez appris sur le danger pour ne pas avoir envie de courir devant. S'il était prêt à faire son devoir, ledit devoir devrait d'abord lui mettre la main dessus.
Commenter  J’apprécie          350
fnitterfnitter   24 juillet 2015
Entre courir vers l'ennemi ou s'enfuir, il avait fait son choix sans réfléchir. Parfois le choix importait peu, du moment qu'on le faisait vite et qu'on s'y tenait.
Commenter  J’apprécie          370
Videos de Joe Abercrombie (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joe Abercrombie
On repart à la découverte de Joe Abercrombie, avec cette fois sa trilogie "La Première Loi".
Je vous avais déjà parlé de cet auteur avec le premier tome de la moitié d'un Roi : (vous vous souvenez ?)
- Tome 1, L'éloquence de l'épée, ré-édité ensuite sous le nom de Premier sang : - Tome 2, Déraisons et Sentiments : - Tome 3, Dernière querelle :
C'est quoi ces petits liens ? C'est un lien "affilié" qui nous permet de toucher un (tout petit) pourcentage si vous achetez des livres via le lien proposé. Donc si le livre vous intéresse, n'hésitez pas à les prendre via ces liens pour soutenir notre travail, ça ne vous coûte pas plus cher !
_____________________
N'hésitez pas à vous abonner et à commenter, ça nous fait toujours plaisir !
Pour nous suivre : https://www.facebook.com/TooManyBooksTV https://www.instagram.com/toomanybooksfr
Instagram d'Audrey : http://www.instagram.com/linilim_/ Instagram de Timo : http://www.instagram.com/abrutim
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1382 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..