AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205071139
128 pages
Éditeur : Dargaud (09/11/2012)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 93 notes)
Résumé :
L'hiver vient. Telle est l'austère devise de la Maison Stark, qui gouverne le fief le plus au nord du royaume des Sept Couronnes. Eddard Stark de Winterfell a juré allégeance au Roi Robert, dans la lointaine capitale de Port-Réal, et règne en son nom sur le Nord, où sa famille vit en paix : Catelyn, sa fière épouse ; ses fils, Robb, Brandon et Rickon ; ses filles, Sansa et Arya ; ainsi que son fils bâtard, Jon Snow. Bien plus au nord, au-delà du gigantesque Mur, viv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  25 novembre 2014
Game of Thrones (Le Trône de Fer), c'est aussi un comics ! Avec Daniel Abraham au scénario et Tommy Patterson au dessin, la saga de George R. R. Martin s'est offert un autre support pour se raconter.
Par interprétations personnelles ou par volonté de se démarquer de la série télévisée de chez HBO, les dessins pourront forcément paraître bizarres au premier abord. Puis, on se rend vite compte non seulement qu'il faut bien modifier quelque peu l'image que l'on a déjà (par les livres ou la série donc) de personnages fétiches comme Jon Snow, Arya Stark, Tyrion Lannister ou Daenerys Targaryen, mais en plus que cela met plutôt bien en valeur les loups-garous, personnages aussi centraux que les humains dans ce début de saga.
Nous avons là une plutôt bonne adaptation, ce n'est pas le problème, en même temps George R. R. Martin supervise alors il aurait été difficile de ne pas bien adapter son oeuvre, voire de se louper complètement ; plutôt bonne donc, mais était-elle nécessaire pour autant ? Là est toute la question, quand on a adoré les livres, puis la série, voire tenté l'aventure du jeu vidéo Cyanide en attendant celui de chez Telltale, comment un « simple » comics pourrait-il imposer sa vision et nous convaincre de poursuivre l'aventure ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          374
Fifrildi
  07 mai 2018
Le Trône de Fer... tout le monde en parle. Pour ma part, je n'ai jamais regardé un seul épisode de la série et je ne me suis pas encore lancée dans la lecture des romans. Quand je suis tombée sur cette adaptation BD à la bibliothèque (en 6 tomes?), j'ai pensé que ce serait une bon début.
"Et si vous entrez pour la première fois dans l'univers du Trône de Fer, j'espère que vous vous plairez à explorer Westeros et à faire la connaissance de Tyrion, Jon Snow, Arya, Ned, Cersei, Sansa, Bran et de mes quelques milliers d'autres personnages. (Mais attention à ne pas trop vous y attacher!)"
Et bien oui, cette découverte m'a beaucoup plu. L'histoire, tout le monde la connait. J'ai juste envie de dire que j'ai vraiment bien aimé les dessins, les couleurs, le scénario, ... Il y a de très belles planches. Je vais donc passer la série en revue avant de me mettre aux romans.


Challenge défis de l'imaginaire (SFFF) (60)
Challenge multi-défis 2018 (43)
Commenter  J’apprécie          311
Mariloup
  21 octobre 2014
La grande fan du Trône de Fer que je suis, que ce soit de la série télévisée ou de la saga littéraire, s'est jetée sur ce premier volume de la saga en BD ou Graphic Novel et j'ai bien fais car tout ce que j'ai vu dans la série et lu dans les livres est retranscrit en images et en écriture dans cette BD donc pas de grand dépaysement pour moi mais pas de grandes découvertes du coup. J'ai juste un nouveau point de vue sur les personnages qui se rapprochent peut-être plus de l'image que je me faisais d'eux par rapport aux livres et qui ne ressemblent pas aux acteurs de la série, ce qui est un très bon point à mon sens comme les Targaryen qui ont bel et bien les yeux violets ici ainsi que dans les livres.
J'ai noté quelques passages changés ou absents dans la série mais qui sont ici bien présents.
La BD est plutôt sombre, c'est très sanglant et violent; le contraste entre les couleurs est fort; de plus, le trait est épais et très grossier surtout pour les visages; les dessins sont bien exécutés même si il y a plus d'images que de dialogues; j'ai remarqué que quelques répliques de la série sont répétées mot pour mot et voici un très bon point: les scènes clés de Game of Thrones sont toutes présentes.
Je ne vais pas rappeler les bases de la saga (ce qu'est le Mur, qui est qui...), partant du fait, que c'est sans doute ceux qui ont vu la série ou lu les livres, qui liront cette nouvelle graphique.
#Spoilers#
1. Au-delà du Mur. (ce qui correspond au début de la série et du tome 1)
Nous découvrons trois patrouilleurs de la Garde de Nuit qui devaient localiser un groupe de Sauvageons, ces derniers ne trouvent qu'un campement fantôme et tombent nez à nez avec des Marcheurs Blancs. La mort est inéluctable, un seul homme survivra et fuira.
2. Changement de décor. le Nord.
On se retrouve en compagnie de la famille Stark: Robb, l'aîné, son jeune frère Bran et leur demi-frère Jon qui ont accompagné leur père Eddard Stark, gouverneur du Nord et seigneur de Winterfell pour l'exécution du déserteur de la Garde de Nuit qui jura jusqu'à son dernier souffle que les Marcheurs Blancs étaient de retour. Lors du voyage de retour, ils tombent sur le cadavre d'un loup géant avec des cinq louveteaux bien vivants. le loup géant étant l'emblème de leur famille et Stark ayant cinq enfants (trois garçons, deux filles), ils leur furent assignés et Jon Snow, exclus pour cause de sa bâtardise, trouvera un /albinos qu'il gardera pour lui.
3. Retour à Winterfell.
La dame de Winterfell et épouse de Ned Stark, Catelyn, le rejoint dans le magnifique bois sacré pour lui annoncer une terrible nouvelle: la mort de son presque père, Main du Roi, Jon Arryn et la venue prochaine du Roi et de sa suite dans le Nord.
4. Autre continent, de l'autre côté du Détroit.
Un frère et une soeur. Viserys et Daenerys (ma préférée) Targaryen facilement reconnaissable à leur chevelure blonde presque blanche et à leurs yeux violets. La soeur étant jeune et soumise à son frère qui tient plus de la vipère que du dragon (emblème de leur famille). Leur fuite de Westeros (qui m'était plutôt étrangère) est rapidement décrite, ainsi que la déchéance de leur famille (la guerre de Robert Baratheon contre les Targaryen pour récupérer Lyanna Stark, la mort du Roi Fou...). Daenerys, réticente à souhait, est obligée de se faire belle pour rencontrer son futur mari imposé par son frère car ce dernier fait tout pour pouvoir un jour retrouver son trône. Il la vend à un barbare dothraki, Khal Drogo, pour disposer de sa gigantesque armée. La BD se termine sur leur première rencontre.
En bref, cette BD est un bon complément à la série télévisée et à la saga littéraire mais elle n'est pas non plus indispensable et ne provoque aucune surprise. Je compte bien continuer à lire les prochains volumes, rien que pour le plaisir que me procure l'une de mes sagas préférées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Aelinel
  18 juillet 2017
Cela faisait un moment déjà que j'avais vu cette adaptation du fameux roman de G.R.R. MARTIN, Game of Thrones, en comics. Si la couverture m'avait beaucoup attiré de prime abord, force est de constater que les dessins et la colorisation à l'intérieur, en revanche, ont été un frein. de plus, chaque tome coûte 13.99€. Certes, rien que l'impression en couleur, la densité du texte et le nombre de pages justifient le prix. Mais, vous imaginez aisément l'investissement lorsque l'on sait qu'en six comics, nous n'arrivons pas encore à la fin du premier tome du roman… Aussi, dès que je l'ai aperçu dans une de mes bibliothèques habituelles, je ne me suis pas faite prier pour les emprunter.
Sur l'immense continent de Westeros, le pouvoir est symbolisé par le fameux Trône de fer, composé des épées des ennemis vaincus. Si peu confortable et pourtant tant de prétendants veulent s'asseoir dessus ! Pour le moment, c'est Robert Baratheon qui tient les rênes du pouvoir mais lorsque sa Main est assassinée (l'équivalent de son Premier Ministre), les choses vont de mal en pis et les première velléités de contestations commencent à émerger. Qui des Baratheon, Lannister, Stark ou Targaryen pour ne citer qu'eux parmi les autres grandes familles aristocratiques de Westeros prendra le dessus ?
Après avoir lu les cinq premiers romans et vu les six saisons de la série télévisée, est-il indispensable de lire les comics ? Ma réponse est très personnelle et sera : non ! En revanche, si vous n'avez pas envie de vous lancer dans la lecture de cinq tomes de mille pages, les comics vous tenteront peut-être plus facilement, ce que je peux comprendre ! Vous connaissez ma première impression sur les dessins, en librairie et à la lecture, elle s'est plutôt confirmée. Je n'y adhère pas. Je trouve certains dessins trop sombres au sens propre ce qui les rend peu lisibles et certains personnages se ressemblent beaucoup. Pour ceux qui se plongent pour la première fois dans l'histoire, ce n'est donc pas évident sachant combien les personnages fourmillent. Un autre point négatif se situe également autour de la police des dialogues : souvent trop petite et parfois sur fond rouge ou bleu, elle peut s'avérer illisible surtout quand survient le soir et le manque de luminosité.
Néanmoins, l'adaptation à partir des romans est très réussie et semble fidèle au récit original. On retrouve toute la richesse de l'univers de Martin. Certains décors ou représentations des personnages sont d'ailleurs différents de la série télévisée ce qui est un plus.
En conclusion, adapter Game of Thrones en comics, pourquoi pas ? C'est une démarche plutôt intéressante mais, à mon avis, s'adresse davantage à un public qui n'a pas lu les romans et qui voudrait approfondir la série. En revanche, les aficionados peuvent s'en affranchir aisément.
Lien : https://labibliothequedaelin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Magdalae
  09 juillet 2013
L'intrigue
Winter is coming. La devise de la maison Stark n'a jamais été aussi sensée : rien n'est acquis même en temps de paix dans le royaume de Westeros à une époque immémoriale. Les héros que chantent les chansons ne sont plus héroïques mais sanguinaires, ambitieux et en aucun cas chevaleresques. Lorsque Ned Stark, le gouverneur du Nord, est appelé à devenir la Main du Roi Robert Barathéon, plus de dix années après sa conquête du royaume contre le roi fou, Aerys Targaryen, il va devoir quitter Winterfell son havre de paix, pour vivre dans la capitale Port-Réal, lieu de toutes les débauches et où le pouvoir est un jeu, le cruel jeu des trônes. Mais de l'autre coté du détroit, les héritiers des Targaryen, Daenerys et son frère Viserys, se prépare à reconquérir leur royaume. La guerre viendra autant de l'intérieur que de l'extérieur…
Chroniquer sur Game of thrones a été un dilemme dès que j'ai commencé à lire le premier tome, après avoir vu la saison 2 de la série du même titre. Non pas parce que je n'ai rien à dire mais au contraire, j'ai tellement envie d'en dire, de décortiquer des passages en particulier, questionner tel choix de tel personnage que je risquerais de spoiler quiconque me lirait et ça n'a jamais été mon but de gâcher la lecture de quelqu'un.
Ainsi, au lieu de vous parler des livres en tant que tel, ou de comparer la fidélité de la série aux livres d'origine (je préfère me taire sur la saison 3, du moins les épisodes que j'en ai vu, autant de libertés prises pour rien ont le goût de m'énerver), laissez-moi vous présenter un magnifique livre dérivé, le premier d'une longue série : le volume 1 du roman graphique adapté de A Song of ice & Fire. Ca a été l'une de mes dernières petites folies acheteuses pour me récompenser d'une année globalement assez pourrie. (il y a une logique derrière, je vous assure) A l'époque de l'année où je l'ai commandé, le volume 2 était encore à paraître mais réjouissez-vous, il est enfin publié, près à gréver encore un peu plus votre compte bancaire !
J'ai pris un plaisir immense (proportionnel à la longueur de la série) à lire les 5 intégrales publiées pour l'instant de Game of Thrones et j'attends avec grande impatience la suite, The Winds of Winter. Si vous êtes dans la même situation que moi ou si vous voulez découvrir l'univers des livres d'une manière originale, soit par choix, soit par peur des 1000 pages de chaque intégrale chacune, ce roman graphique est pour vous. Bien sûr, ça vous fera aussi exercer votre anglais car aucune version française n'est encore d'actualité mais sachez que le niveau de langue, comme dans beaucoup de BDs (mais je ne m'avance pas plus loin, je ne suis pas non plus connaisseuse en la matière), n'est pas extraordinaire. Et puis, si vous êtes vraiment perdus, les dessins sont faits pour quelque chose !
Parlons d'ailleurs de la qualité des dessins ! Forcément, le décalage entre la série télévisée et la BD est flagrante et ce n'est pas si mal, c'est d'ailleurs une vraie qualité. Quelque part, ce roman graphique n'est pas un énième produit marketing pour attirer le spectateur de base, il y a un vrai travail artistique. Je ne peux pas juger du travail ni de la renommée de Tommy Patterson mais la qualité du papier haut de gamme aidant, le rendu est vraiment superbe.
Ce souci de la qualité visuelle est d'autant plus mis en valeur que le volume se termine par une appendice à propos du making of de l'ouvrage. Je pense que cet aspect et ce petit bonus ravira autant les fans les plus aguerries désireux de tout connaître sur ce qu'ils aiment que les curieux et les amoureux du dessin et des arts plastiques. Cet appendice révèle comment l'artiste Tommy Patterson a été choisi pour les dessins et selon quels critères. Tommy Patterson a particulièrement été apprécié pour son souci du détail mais aussi son talent à représenter les personnages principaux (Ned Stark, Jon Snow, Tyrion Lannister, Daenerys et Arya Stark) et plus particulièrement le nain Tyrion, chose qui m'avait aussi frappée. Je pense que c'est le personnage qui ressemble le plus à son acteur, Peter Dinklage et ce n'est pas un grand défaut vu la façon magistrale avec laquelle il l'interprété en faisant oublier l'image traditionnelle des nains qui les ridiculisent.
L'autre grand challenge du dessinateur, c'était de bien représenter les Marcheurs blancs (the Others), ces créatures mortes-vivants aux yeux bleus d'au-delà du Mur qui réapparaissent à l'approche de l'Hiver vigoureux et ce défi a été brillamment réussi par Tommy Patterson. Ils sont vraiment mystérieux, effrayants et ces géants de glace dégagent une aura particulière beaucoup plus saisissante que dans la série TV où ils ressemblent beaucoup plus à des simples créatures primitives de l'au-delà, très loin de l'inquiétante étrangeté qui émane les dessins de Tommy Patterson.
L'autre aspect important d'une telle adaptation est bien sûr de trouver comment passer d'une support aussi fouillé et volumineux que les livres à l'économie de moyens que demande un roman graphique. Forcément, cela a demandé un travail sur les dialogues pour qu'ils soient plus incisifs et comme les romans de G.R.R Martin sont particulièrement marqués par la diégèse et par des dialogues déjà très bien maîtrisés mais qui, forcément,ne peuvent pas être toujours retranscrits tels quels.
Mais il a fallu aussi se confronter aux symboles de Game of Thrones comme le fameux trône de fer et il a fallu se détacher de la représentation mondialement célèbre du trône dans la série TV question de droits mais tout simplement de l'esprit de ce roman graphique au graphisme délibérément exempte de toute comparaison avec le travail d'HBO. G.R.R Martin voulait un trône nettement plus sinistre, horrible et imposant, comme un symbole de la lutte interminable des personnages dans l'intrigue.
Personnellement, à ma lecture et confirmée par cet appendice, j'ai été particulièrement bluffée par le travail de Tommy Patterson sur le visuel des oeufs de dragon e Daenerys. Ils sont juste splendides et donnent encore plus envie d'en avoir un à la maison que ceux de la série TV !
L'autre passage que j'ai particulièrement adoré dans ce roman graphique, et c'était un de mes moments préférés dans le livre, ce sont les visions de Bran durant son coma après sa chute où le corbeau à trois yeux lui parle. le contraste entre le coloris rose et le noir du corbeau et de la cape ont juste un effet splendide, à la fois cauchemardesque et onirique.
Ce que je vais dire est peut-être idiot de la part ‘un dessinateur, mais Tommy Patterson a vraiment un instinct visuel incroyable non seulement dans ces dessins en grands formats mais aussi dans les planches. Il semble avoir un vrai goût pour la mise en scène doublé d'un sens du détail vraiment remarquable. C'est surement la première impression d'une néophyte en la matière, ça doit sembler évident pour quelqu'un de plus expérimentés en lecture de BD mais j'imagine que certains dessinateurs sont plus doués que d'autres pour ce genre de chose.
Par exemple, regardez cette planche où l'on assiste à la scène (à droite ) à travers le trou d'une serrure. On sent vraiment que Tommy Patterson s'est vraiment amusé pour représenter une scène soumise au secret le plus total et quoi de mieux que l'image du voyeur (en l'occurrence, le lecteur du roman graphique) regardant par le trou d'une serrure pour illustrer ça.
En définitive, si vous êtes curieux de découvrir l'univers de G.R.R Martin mais que la lecture de chaque intégrale d'environ 1000 pages vous fait hésiter, essayer de feuilleter ce roman graphique, je pense que vous serez comme moi conquise.
Lien : http://bouteillemer.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
BulledEncre   22 janvier 2013
Une adaptation d’une saga déjà culte et complexe mais qui comporte encore quelques imperfections.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Elbakin.net   19 décembre 2012
Si cette adaptation a pour elle des fondations solides et une exécution réussie, elle n’en reste pas moins paresseuse et pas toujours très palpitante.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
BullesEtOnomatopees   10 décembre 2012
Cette adaptation comics du trône de fer ne sera pas nécessairement indispensable à qui en connaît déjà l’histoire. Mais elle reste suffisamment sérieuse et de qualitative pour servir de bonne introduction à l’univers et aux intrigues de Westeros, de la Garde de nuit et des Dothrakis.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   08 octobre 2014
Bran: Robb dit que l'homme est mort bravement mais Jon dit qu'il était effrayé. Un homme peut-il encore être brave lorsqu'il est effrayé?
Eddard: C'est la seule fois qu'un homme peut se montrer brave. As-tu compris pourquoi j'ai fais cela?
Bran: Il était un sauvageon. Ils enlèvent les femmes et les vendent à d'autres.
Eddard: Vieille t'a encore raconté des histoires. Cet homme n'était pas un sauvageon. Il était un déserteur de la Garde de Nuit, et aucun homme n'est plus dangereux. Mais la question n'était pas de savoir pourquoi l'homme devait mourir, mais pourquoi je dois le faire. Si tu devais prendre la vie d'un homme, tu te dois de le regarder dans les yeux et d'écouter ses dernières paroles. Un jour, tu seras le banneret de Robb, tenant un donjon pour ton frère et pour le roi. Lorsque la justice t'incombe, tu ne dois y prendre aucun plaisir, pas plus que tu ne dois t'en détourner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Dionysos89Dionysos89   22 septembre 2013
- J’avais juré de tuer Rhaegar pour ce qu’il lui fit subir.
- Tu as tenu parole.
- Une seule fois, hélas.

Commenter  J’apprécie          360
FifrildiFifrildi   04 mai 2018
- T'ai-je offensé? Désolé. Les nains n'ont pas besoin de faire preuve de tact. Des générations de bouffons cabriolant en livrée bigarrée m'ont donné le droit d'avoir des goûts vestimentaires atroces et de dire tout ce qu'il me passe par la tête.
Commenter  J’apprécie          130
Dionysos89Dionysos89   07 septembre 2013
Tous les nains sont des bâtards aux yeux de leurs pères.

Commenter  J’apprécie          260
Dionysos89Dionysos89   07 janvier 2014
Des chemins différents mènent parfois au même château.

Commenter  J’apprécie          240

Lire un extrait
Videos de Daniel Abraham (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Abraham
THE EXPANSE SAISON 4 Bande Annonce (2019) Sci-Fi
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1547 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

.. ..