AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253144922
249 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/10/1998)

Note moyenne : 3.05/5 (sur 10 notes)
Résumé :
L'un des très grands scientifiques français répond à une question essentielle de notre temps : comment concilier science et foi ?. De tous temps, leurs rapports ont été l'occasion de violents conflits. De Galilée à Darwin, du positivisme offensif du siècle dernier aux débats actuels sur la régulation des naissances, la science et les églises peinent à fixer les frontières qui les séparent.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
MisterZombie
  01 avril 2013
Ce livre est une bonne entrée en matière sur le dialogue entre sciences et religion. Il donne un panorama de l'histoire de la science face au dogmatisme religieux, qu'il soit chrétien, bouddhiste, hindouiste, juif ou musulman. Ce survole de l'histoire est la partie la plus passionnante du livre car il permet au profane de découvrir un sujet riche en réflexions. En ce qui concerne l'évolution de la science face à la religion, l'avant dernier chapitre est tout de même laborieux et semble plus être un remplissage du au plan abordé par Mr Allègre. le dernier chapitre est un simple ouverture et un constat sur le « non-savoir » de la science quant au concept divin.
Pour résumer, ce livre est riche et passionnant dans ses deux premiers tiers (environ 200 pages), et ensuite rame dans des considération plus ou moins intéressantes. J'aurais donné un autre titre à l'ouvrage, comme La science face à la religion ou encore dialogue entre science et dogmatisme...
Un livre que je recommande tout de même à toute personne intéressées par les questions de théologies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   30 juillet 2018
Aux yeux du scientifique, les « textes sacrés » sont des récits mythiques qui ont incorporé des légendes, des récits mais aussi des connaissances de l’époque où ils ont été écrits. Comme leur rédaction, en particulier pour la Bible, s’est étendue sur une période très longue, les « vérités » révélées sont parfois contradictoires d’un chapitre à un autre.
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   30 juillet 2018
L’exploration des galaxies lointaines va déboucher sur l’une des théories les plus populaires des temps modernes : la théorie du big-bang. Cette théorie développe l’idée qu’au début de l’univers, de notre univers, se serait produit un événement gigantesque, un formidable coup de chaleur qui aurait en quelques fractions de millième de seconde tout à la fois créé la matière à partir de rien, fabriqué les premiers éléments chimiques (hydrogène et hélium) et, enfin, projeté aux quatre coins de l’univers cette matière primitive dont le volume initial était réduit à un micro-point, une minuscule tête d’épingle. La matière expulsée et lancée à des vitesses vertigineuses se serait alors organisée en galaxies, en étoiles, pour finalement donner naissance à notre univers. Cette théorie …s’appuie sur des observations astronomiques fiables et de solides calculs théoriques…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   30 juillet 2018
Rien n’empêche un croyant scientifique de penser que ces récits sont des textes symboliques, que tout en respectant les connaissances de leur temps, ils indiquent le chemin du futur inspiré par une pensée divine.

Il n’y a en effet aucune difficulté à réconcilier la science et les textes sacrés si l’on donne à ces derniers un contenu symbolique. C’est là un point capital.
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   30 juillet 2018
La science doit modifier son comportement, s’efforcer de devenir accessible à tous… Plus que jamais, elle doit rester l’empire de la raison, du raisonnable, c’est à dire l’adversaire du dogmatisme, et d’abord de celui qui viendrait de ses propres rangs… Le terme de vérité est sans signification absolue et celui ou ceux qui prétendent la détenir deviennent dès cet instant dangereux pour leurs semblables.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DanieljeanDanieljean   30 juillet 2018
Ce qui fut odieux dans cette affaire, c’est le procès, l’idée même de procès… Et plus grave encore fut le retard avec lequel l’Eglise reconnut son erreur sur la question de l’héliocentrisme et vis à vis de Galilée. Il faudra attendre le 31 octobre 1992 pour que le pape Jean-Paul II réhabilite Galilée. En 1757, le Pape Benoît XIV autorise l’interprétation symbolique de la Bible relative au Soleil.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : Religion et sciencesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
338 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre