AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Georges Fradier (Traducteur)
ISBN : 2251200010
Éditeur : Les Belles Lettres (28/08/2010)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Les idées que l'homme se fait de l'univers ont évolué au cours des siècles, mais ce serait une erreur de s'imaginer que les progrès de la science suivent une courbe ascendante régulière, écrit Arthur Koestler. La ligne qui part de la croyance antique plaçant la Terre au centre du monde et qui aboutit à la conception moderne de l'espace, où notre planète est satellite d'une soleil lui-même tributaire d'une galaxie, cette ligne accuse mains zigzags et replongées dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
lecassin
  22 novembre 2011
Après une première expérience de romancier et de journaliste engagé dans les grands conflits du siècle, Arthur Koestler, avec « Les somnambules », entame l'oeuvre magistrale dans laquelle il analyse le cheminement de la pensée humaine. Les Somnambules, ce sont les hommes de la science — Copernic, Kepler, Tycho Brahé, Galilée — qui, progressant péniblement parmi les brouillards de thèses erronées, ont ouvert la voie à Newton. En suivant les longs détours de la connaissance en marche, l'auteur retrace l'histoire des conceptions de l'Univers, et démontre comment la scission entre la science et la religion a placé l'humanité devant un tragique dilemme...
« Les somnambules », reste un ouvrage difficilement classable, lui qui tient en même temps du livre d'Histoire des Sciences, de l'essai philosophique et du roman… S'agissant des rapports de la science avec le réel, il décrit les progrès de la connaissance comme cheminant par « bonds entrecoupés de fausses pistes, de culs de sac, de retours en arrière, de périodes de cécité et de crises d'amnésie ».
Dans les somnambules, Arthur Koestler fait montre d'une pensée entièrement novatrice en même temps que d'une démarche didactique et historique passionnante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
madameduberry
  20 novembre 2013
Je ne vois pas ce que je puis ajouter à la critique de lecassin. Cet essai, lu au milieu d'une bibliographie d'étudiante , m'a enchantée. Un très grand souvenir de lecture de jeunesse, des éléments historiques fondamentaux, et une tendance à considérer, plus ou moins affectueusement, tous les scientifiques comme des somnambules, voilà ce que m'a laissé ce livre. Ce n'est pas rien.
Commenter  J’apprécie          127
Goudal
  04 avril 2018
Superbe histoires des sciences. Indispensable pour les scientifiques comme pour les littéraires.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin   21 novembre 2011
Les révolutions intellectuelles qui façonnent les grandes conceptions d'une époque ne se transmettent pas dans les manuels ; elles se répandent comme des épidémies, par contagion d'agents invisibles et d'innocents porteurs de germes, par toutes sortes de contacts, ou simplement dans l'air que tout le monde respire.
Commenter  J’apprécie          40
lecassinlecassin   30 décembre 2011
Si les nouveaux théologiens remplacèrent par l'Eureka les rauques invocations des mystères, ils n'oublièrent pas la source commune des deux sortes de cris. Ils savaient que les symboles de la mythologie et ceux de la mathématique étaient des aspects différents de la même Réalité invisible. Ils ignoraient " le divorce de la foi et de la raison " ; foi et raison se combinaient comme le plan et l'élévation d'un dessin d'architecte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin   21 novembre 2011
L'inertie de l'esprit humain, sa résistance aux nouveautés ne s'affirment pas, comme on pourrait le croire, dans les masses ignorantes - aisément persuadées dès que l'on frappe leur imagination - mais chez les professionnels qui vivent de la tradition et du monopole de l'enseignement.
Commenter  J’apprécie          30
DanieljeanDanieljean   24 novembre 2015
Partout et toujours il y a eu des gens pratiques absorbés dans les faits...; partout et toujours il y a eu des hommes de tempérament philosophique absorbés dans les principes généraux. C'est l'union d'un intérêt passionné pour les petits détails avec une égale passion pour la généralisation abstraite qui constitue la nouveauté de notre société actuelle.
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin   22 novembre 2011
L'histoire des théories cosmiques peut s'intituler, sans exagération, histoire des obsessions collectives et des schizophrénies contrôlées ; et certaines des plus importantes découvertes individuelles se sont faites d'une manière qui rappelle beaucoup moins les performances d'un cerveau électronique que celles d'un somnambule.
Commenter  J’apprécie          20
Video de Arthur Koestler (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Koestler
La lie de la terre, Arthur Koestler
autres livres classés : astronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1737 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre