AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782745997562
336 pages
Éditeur : Milan (20/02/2019)
4.09/5   66 notes
Résumé :
August et Jack n'ont jamais fait partie du même monde.
August est discret, alors que Jack est la star du lycée.

Pourtant, tous deux partagent bien des secrets, à commencer par leur amitié qui remonte à l'enfance.
Quand Jack semble envahi par des hallucinations inquiétantes, c'est le monde d'August qui s'effondre.

Il réagit alors de la seule façon qui lui semble envisageable : en plongeant dans la folie de Jack.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 66 notes
5
14 avis
4
15 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

BOOKSANDRAP
  03 avril 2019
« Rois de cendres » est un objet livre travaillé et original qui m'a tout de suite donnée envie de me plonger dedans.
Des pages blanches qui virent au noir au fur et à mesure de la descente aux enfers de Jack. Des photos, des bouts d'sms, des playlist et j'en passe ponctuent la lecture et plonge le lecteur dans une ambiance bien particulière entre imagination et folie, si bien que l'on finit par s'y perdre aussi.
J'ai vraiment bien aimé cette histoire. Je n'ai pas eu de coup de coeur comme beaucoup mais j'ai passé un bon moment de lecture assez spécial et inédit.

J'ai vraiment adoré la relation entre August et Jack qui était très ambiguë par moments et très fraternelle. J'ai aimé leur lien, la manière dont ils se protègent et se poussent à bout par moments pour faire réagir l'autre. C'était bien décrit, bien construit, bien mit en place. le fait qu'on aborde le thème des maladies psychologiques m'a vraiment plu. J'adore quand on touche à ce genre de sujets. On ne savait pas vraiment dans quoi on allait mettre les pieds. Nos personnages non plus d'ailleurs et c'est ce qui était addictif dans cette histoire. On découvre les hallucinations de Jack petit à petit, son caractère changeant et de l'autre côté on suit August très différent, plus terre à terre et qui essai par tous les moyens de comprendre et d'aider son ami d'enfance. Ils se lancent dans une sorte de quête, souvenir d'un jeu auquel ils jouaient étant enfants pour essayer d'aider Jack à aller mieux.

Ça se dévore. On ne voit pas les pages défiler.
J'aurais tout de même aimé un peu plus de profondeur par moments. J'ai eu cette impression par moment de rapidité et sans être bâclé ce n'était pas assez poussé à mon goût bien que les thèmes de la folie, de l'amitié de l'amour mais aussi plus subtilement de la négligence étaient très bien abordés. Ils veillent l'un sur l'autre car personne ne le fait pour eux. Aucun des deux n'a une structure familiale classique et aucun d'eux n'a d'autre personne pour les épauler. Leur relation est intense, forte, brutale mais terriblement belle même si par moment on la sent quelque peu malsaine et destructrice.

C'était une très belle découverte, c'est un roman qui sort de l'ordinaire, qui n'a pas peur de parler de maladie mentale, de folie, d'hallucinations. Mais qui n'a pas non plus peur de plonger la tête la première dans des sujets tout aussi intéréssants comme l'autodestruction, la dépendance affective et l'homosexualité. Je vous le recommande si vous avez l'occasion de le découvrir, il est top et étrange de la plus belle des manières.


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
May_lis
  04 décembre 2020
Dans ce livre, on suit l'histoire de deux meilleurs amis, à la relation très ambigüe, où l'un des deux commence à subir d'étranges phénomènes. En effet, Jack commence a avoir des hallucinations qui l'accompagnent nuit et jour. " Un oiseau argenté" un jour, "un chat carré" un autre. Jack, son meilleur ami décide de l'aider à sa façon. Mais très vite, la situation va s'envenimer lorsque ni l'un ni l'autre ne sait comment sortir de cette folie.
C'est un livre vraiment dur à résumer et même à catégoriser. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant ce roman, mais je n'ai pas été déçue. La relation des deux garçon très spéciale, je dirais même inqualifiable et très touchante. L'histoire n'est pas vraiment conté avec un ordre précis c'est-à-dire avec un fil conducteur . L'histoire progresse va-et-vient à sa façon. le livre se lit donc très rapidement. Mais surtout la chose qui m'a le plus fait apprécier le livre, c'est la mise en page. Tout au long du livre, on découvre des petites notes et dessins. Toutes les pages sont remplies et travaillées ce qui augmente le côté "magique" et "imaginaire" du livre. Ces "illustrations" ont une place importante dans l'histoire, car elles progressent en même temps que les personnages. Enfin, je dirais surtout que le livre tente de faire passer un message, sur le monde imaginaire de chaque personne et les maladies mentales. Un sujet dure à traiter et à comprendre mais très bien traiter dans le livre. En bref, il y a beaucoup de choses à dire sur ce livre.... mais je dirais que c'est un livre qui est très original, qui mélange à la fois la fantasy à la réalité et qui est tout autant touchant que beau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
louji
  07 mai 2021
Une lecture complètement surprise, je me suis laissée convaincre par la couverture (car le résumé ne m'inspirait rien de spécial). Il s'agit d'une lecture vraiment réussie pour moi, j'ai dévoré ce roman et beaucoup apprécié les thématiques abordées par l'autrice. On est sur du roman grand ado/young adult psychologique. J'insiste sur ce dernier point, car le résumé a la maladresse de laisser sous-entendre que le ton est peut-être fantastique. Non. C'est un roman même dur, sombre, avec des troubles psychologiques graves et potentiellement mortels (car la personne se met elle-même en danger). Je suis donc pas hyper fan de ce concept de jouer sur le « alors, c'est réel ou ça l'est pas ?? » du résumé. le roman entier joue sur cette notion de réalisme, de rêverie, mais le ton ne se veut pas « joueur » bien au contraire. le danger entoure les deux protagonistes du début à la fin : danger pour soi, danger pour l'autre, danger pour l'entourage.
C'est un roman qui m'a beaucoup touchée, car il rassemble les ingrédients que j'aime en littérature jeunesse : des protagonistes qui parviennent à sortir des sentiers battus, qui sont vrais, imparfaits, vulnérables (ce sont des ados, évidemment qu'ils sont vulnérables), des thématiques importantes et traitées avec profondeur et sérieux (ici, les troubles psychologiques notamment). La postface de l'autrice est d'une qualité rare : elle rappelle qu'un enfant a de nombreux besoins, dont la sûreté, la santé, l'affection… même si l'enfant en question est un adolescent. Je pense que c'est quelque chose qui est souvent oublié en littérature jeunesse, quand on veut faire passer les protagonistes pour les sauveurs du monde. Je suis pour ma part bien plus touchée par des protagonistes qui sont montrés vulnérables, fragiles, que par des héros sur qui repose le poids du monde.
Concernant les protagonistes, Jack et August, ce sont deux garçons auxquels on s'attache facilement, avec lesquels on se brise un peu le coeur. Ils rencontrent tous deux des difficultés, principalement familiales, avec un parallélisme qui va créer une synergie de malheur et de drame. Leur relation est violente, douce, passionnée et résignée. Leurs problèmes à l'un et à l'autre rendent ces liens toxiques au possible, je préviens. La fin laisse même un goût amer en bouche, mais la postface de l'autrice explique qu'une suite serait possible, mais qu'elle n'aurait peut-être plus tant d'intérêt. Car l'intérêt de l'autrice est de mettre le doigt sur la solitude infinie qui peut habiter un coeur, sur l'influence que l'on peut accepter de la part d'autrui à cause de sentiments, sur le cocon d'affection et de bienveillance dont un jeune a besoin pour grandir, pour s'offrir une stabilité émotionnelle, mentale.
Si vous vous intéressez un peu à la psychologie, aux troubles familiaux et amicaux, penchez-vous sur ce roman !

Lien : https://littcentcinquante.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Khalya
  12 mai 2020
August et Jack sont deux amis fusionnels. Leur amitié a quelque chose de malsain. C'est une relation de domination mais il est difficile de dire qui est le plus affecté des deux. Jack est littéralement abandonné par ses parents et son seul socle affectif c'est August. August, de son côté, se démène pour garder la tête hors de l'eau, notamment financièrement, depuis le divorce de ses parents et la dépression de sa mère.
Si Jack se pose comme le dominant, August est celui qui gère le quotidien.
Jack voit un autre monde, qui se superpose au monde réel et cela, jusque-là, n'avait pas posé de problème, mais le « monde de Jack » semble devenir de plus en plus menaçant et Jack en est de plus en plus affecté.
Les chapitres sautent d'une idée à l'autre de manière un peu déroutante, sans forcément beaucoup de logique au premier abord. C'est sur la durée seulement qu'une logique se dégage.
Même si c'est un peu dur à suivre au début, cela renforce la folie de Jack et, dans une certaine mesure d'August.
En effet, je trouve qu'August est aussi « fou » que Jack, peut-être même plus car il plonge dans le délire de Jack de son plein gré et c'est lui qui est l'instigateur de la relation malsaine qu'il y a entre eux.
Ce que j'ai beaucoup aimé dans ce livre, c'est que, au fur et à mesure que Jack s'enfonce dans la folie, la noirceur envahit littéralement les pages du livre au point de finir avec une police blanche sur des pages complètement noires.
Au-delà de l'histoire en elle-même, j'ai beaucoup aimé l'analyse que fait l'auteur dans sa postface sur la responsabilité de chacun et notamment des adultes qui n'ont pas été capable de voir que Jack s'enfonçait dans la folie parce qu'ils ne s'intéressaient pas à lui dans son ensemble mais seulement aux parties de lui qui les concernaient directement, laissant des ados essayer de gérer tout ça tout seuls.
Le moins qu'on puisse dire, c'est que cette lecture est intense.
Je suis passée par toute une palette d'émotions : colère, inquiétude, tristesse…
Au point qu'après cette lecture, il m'a fallu quelques jours avant de pouvoir lire autre chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
florencereve
  30 août 2019
C'est l'histoire de deux garçons ; Jack et August. Jack est dans un club sportif, ce qui fait de lui une star du lycée. August, quant à lui, deal afin de subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère. Il est en bas de l'échelle de popularité.
Bien qu'au lycée, Jack reste avec ses coéquipiers, et qu'August est coincé dans un groupe constitué d'une intello, de jumeaux étranges et de Gordie, les deux garçons sont amis depuis très longtemps.
Les deux adolescents ont un point commun ; ils n'ont quasi aucune figure parentale pour veiller sur eux. Les parents de Jack ne sont que très très rarement à la maison. le père d'August est parti refaire sa vie ailleurs, en laissant son fils s'occuper de sa mère paralysée par le chagrin.
Aussi, lorsque Jack commence à voir un autre monde se superposer à la réalité, August fait tout pour "guérir" son ami. Même lorsque cette énorme responsabilité fini par le rendre pyromane alors qu'il tente d'évacuer son anxiété.
Ce roman aborde beaucoup de sujets différents. L'amitié et le besoin d'une figure parentale pour nous guider sont les deux principaux.
Ce livre est écrit d'une manière assez particulière, mais qui colle vraiment bien avec l'histoire ; les pages qui s'obscurcissent au fil de la lecture, les minuscules chapitres centrés sur une idée ou un moment précis, les nombreuses photos,... Tous ces éléments rythment l'histoire et nous permettent de savoir ce qui se passe en dehors de ce qui nous est raconté dans les chapitres. "Une image vaut mille mots" (Confucius).
Tous les ados de ce livre, qu'il s'agisse de Jack et August ou de la foule de personnages secondaires, sont attachants. Ils essayent tous, à leur manière, d'aider du mieux qu'ils peuvent.
Durant toute l'histoire, on est frappé par la totale absence de réaction de la part des adultes. Ce qu'August essaye de compenser en endossant un rôle qui finit par le dépasser complètement, ce qui inquiète fortement son entourage (même Alex !).

J'ai beaucoup apprécié que l'auteure mette un mot à la fin du bouquin. À part dans les remerciements, on a pas souvent l'occasion de savoir ce qui a inspiré les histoires qu'on lit. Donc je remercie fortement Kayla Ancrum pour cette attention.
Rien qu'en voyant la couverture, je suis tombée amoureuse de ce livre. le résumé a fini de me convaincre, et je ne regrette en rien d'avoir cédé à la tentation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
ZeldaLaRougeZeldaLaRouge   29 août 2020
À peine garé près du champs, August sauta de voiture et se mit à courir. Les mauvaises herbes s'aggripaient à son jean alors qu'il traversait les broussailles. Heureusement, il n'avait pas neigé ici. Jack le suivait d'un pas leste.
Ce n'était pas une course.
Essoufflé dans l'air glacial, August accéléra vers le milieu du champs, et Jack s'esclaffa.
Ils continuèrent à toute allure, basket dérapante sur l'herbe humide, cœurs à cent à l'heure, gorges en feu.
Coincé. Il le savait. Il était coincé.
Les grands bras de Jack l'aggripèrent par derrière et lui écrasèrent les poumons [...]
- Appelle-moi "seigneur". Respecte ton roi.
August se contenta de rire, mais d'une main puissante dans le dos, Jack l'écrasa violemment par terre.
Oh. Alors c'était comme ça.
Il résista encore longtemps, mais ça n'était que de la résistance, pas de la rébellion.
- Tu m'écrases, seigneur, dit-il, rassemblant toute son audace.
Il haletait bruyamment dans la poussière.
Les yeux gris de Jack avaient l'air bleu pâle dans la lumière claire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MadameRatouMadameRatou   27 février 2019
- Sans toi je crèverais de faim et je ne finirais jamais mes devoirs. Donc pour être parfaitement honnête, ton amitié est non négociable, expliqua Jack alors qu'August déposait une assiette devant lui.
- C'est rassurant. Content de savoir que je suis ton cuisto et ton père à la fois.
- Réjouis-toi, tu n'as pas à assister aux réunions parents-profs, rétorqua Jack avec un clin d'œil.
Commenter  J’apprécie          60
MadameRatouMadameRatou   27 février 2019
August se sentit jeune, à rouler ainsi dans le noir, au milieu de nulle part. Pas d'habitations, pas de bâtiments, personne. Seulement des kilomètres de route, des prairies, des voitures et la respiration de Jack, endormi à ses côtés. Ils n'avaient que dix-sept ans. Le monde était si grand et eux si petits : il n'y avait personne pour empêcher des choses horribles de leur arriver.
Commenter  J’apprécie          40
MadameRatouMadameRatou   27 février 2019
Tu ne peux pas t'en tirer en permanence grâce à l'image que tu donnes de toi. Un jour, les gens verront au-delà de tes belles fringues et de ta coiffure et découvriront qui tu es vraiment. Tu as eu beaucoup de chance. Mais ce n'est que de la chance. Tu ne peux pas compter dessus.
Commenter  J’apprécie          30
MadameRatouMadameRatou   27 février 2019
Ce n'est pas parce que je ne vois plus le royaume qu'il n'existe plus. Tant que l'un de nous s'en souviendra, il comptera. C'est nous qui décidons quand le jeu prend fin, pas eux. Ni personne d'autre. Tu es tellement bête, August. Tu est tellement bête et je t'aime tellement.
Commenter  J’apprécie          30

Video de K. Ancrum (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de K. Ancrum
Avis sur Rois de cendres à 3:17
autres livres classés : dépendancesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
360 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

.. ..