AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Earthend tome 2 sur 3
EAN : 9782352949466
343 pages
Bragelonne (20/04/2016)
3.92/5   20 notes
Résumé :
Depuis qu’elle a découvert son lien avec une ancienne civilisation disparue, la psychologue Caitlin O’Hara a hérité d’étranges pouvoirs : elle parvient tout à coup à soigner ses jeunes patients par la pensée. Mais elle s’aperçoit bientôt que quelqu’un l’observe, la traque… et se sert de son fils pour l’atteindre.
De son côté, Mikel Jasso, agent au service d’une mystérieuse organisation, est en Antarctique à la recherche des traces ultimes de ce peuple oublié.... >Voir plus
Que lire après Earthend, tome 2 : Rêves de glaceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Caitlin continue à développer ses aptitudes en auto hypnose pour rentrer en contact avec la civilisation coincée dans les glaciers de l'Antarctique.
Entre Jacob,son fils, devenu la cible des âmes ascendantes et Mikel, un membre du Groupe, qui a réussi à ouvrir les portes de ce royaume de glace, elle devient l'unique rempart à l'apocalypse...
Très bonne suite.
Commenter  J’apprécie          140
Civilisation disparue

On l'avait entraperçu dans l'intrigue du premier tome de Earthend : une civilisation mystérieuse à l'avancée technologique un peu étrange et complètement disparue. Dans ce tome, on en apprend bien plus puisque l'intrigue est clairement tournée vers ce peuple des Galderkhaani et la cité disparue de Galderkhaan. Moi qui suit fan d'Indiana Jones, Sydney Fox l'aventurière et autres héros qui partent sur les traces des trésors du passé, cette histoire m'a fait penser à la cité engloutie de Babylone et sa civilisation avancée, et bien sûr au destin malheureux de Pompéi. Et franchement, je me suis régalée.

Peu à peu, on découvre le langage de Galderkhaan car un des personnages s'applique à en faire la traduction, et via une technologie nouvelle et surtout en phase de test pour le peuple (lié au voyage extra-corporel de l'âme), Caitlyn O'Hara et d'autres parviennent à être témoin, voire communiquer avec ce peuple antique. de quoi tenir en haleine durant la totalité du livre. Une chose est sûre, on ne s'ennuie pas avec cette lecture.

Une homogénéité intéressante

Si le premier livre m'avait bien plu, j'avais peur d'être un peu déçue par ce deuxième tome car c'est souvent ce qui m'arrive quand j'aime un premier livre. Peut-être que c'est parce-que l'originalité n'est plus là pour guider mon ressenti ? Je ne sais pas. le fait est qu'ici, ça ne s'est pas produit. J'ai plutôt constaté une vraie homogénéité dans l'évolution de l'intrigue entre le tome 1 et 2 et surtout dans l'évolution du personnage, la psychologue Caitlyn O'Hara.

Ce qui s'est déroulé dans le livre 1 influe inévitablement Caitlyn dans le livre 2. Je n'ai pas trouvé d'oubli pour le coup et c'est vraiment un sentiment d'ensemble que j'ai eu lorsque je suis sortie de cette lecture. ça m'arrive assez peu souvent pour que je le note. Et vue la tournure que prend la lecture de cette trilogie, peut-être que les livres séparés ne font pas l'objet d'un coup de coeur, mais ensemble, ça en prend le chemin. J'attends donc avec impatience de pouvoir lire le tome 3.

Lire ou ne pas lire : Rêves de glace (Earthend #2) de Gillian Anderson et Jeff Rovin ?

Comme je l'ai dit, si le tome seul n'a pas forcément d'intérêt, je recommande fortement de lire les deux premiers tomes de Earthend parce-que ça en vaut le détour. Si tu aimes l'aventure et que Indiana Jones, Sidney Fox et Flynn Carson n'ont aucun secret pour toi, cette saga est clairement faite pour toi !
Lien : https://pauseearlgreyblog.wo..
Commenter  J’apprécie          30
J'ai abordé cette trilogie sans grande conviction, plus par curiosité qu'autre chose, mais au final le premier opus, Visions de Feu, a su faire vibrer les bonnes cordes de ma sensibilité littéraire. Il me tardait donc de découvrir la suite, d'autant que beaucoup de questions restaient sans réponse.

J'avoue sans complexe avoir trouvé le début de ce second tome un tantinet poussif, alors que dans le précédent Caitlin O'Hara acceptait plutôt bien et (trop ?) facilement ce çà quoi elle était confrontée, ici elle est en proie à beaucoup de questionnements et de longues phases d'introspection.

« Elle était une scientifique dans l'âme, qui ne tirait ses conclusions qu'au terme d'une série de vérifications rationnelles. À présent, elle devait se forcer à s'aventurer en terrain inconnu sans cartes ni guide auxquels se raccrocher. »

Que les auteurs consacrent quelques pages aux états d'âme de Caitlin n'est pas un problème, au contraire ça renforce même la crédibilité du personnage, mais point trop n'en faut. Au bout d'un certain temps ça devient redondant, voire même soporifique (pour rester poli).

Heureusement Mikel Jasso, l'agent de terrain de l'Explorers Group, vient sortir le lecteur de sa torpeur avant que la léthargie ne le gagne. Il s'en est fallu de peu ! Il faut dire que pour Mikel le temps n'est pas aux questions mais à l'action, il est à l'origine d'une découverte majeure dont il est encore loin de mesurer toutes les implications.

Une fois que le récit se décante le rythme est maintenu sans faiblir ; même Caitlin, mue par l'urgence face à la menace qui pèse sur Jacob, va prendre activement part à l'intrigue. L'intrigue se focalise donc tour à tour sur ses trois acteurs majeurs, Caitlin et Mikel, mais aussi Flora Davies, la directrice du Groupe. Décidément pas de bol pour Ben, qui est, une fois encore, laissé en retrait.

Une intrigue qui peut parfois sembler complexe, notamment quand ça concerne Galderkhaan, mais une lecture attentive, avec une pause de temps en temps, quand vous entez que vous lâchez prise, et vous vous laisserez guider par les auteurs.

Est-il besoin de préciser qu'une fois ce second opus refermé vous n'aurez qu'une hâte : vous plonger dans le troisième et dernier volume de la saga ? Il faut dire que la fin nous laisse clairement sur notre faim quant à la suite des événements.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
Commenter  J’apprécie          20
L'histoire bascule totalement dans la science-fiction dans ce tome 2. L'héroine bascule d'un monde à l'autre grâce à son esprit et souffre de paranoïa aigue en croyant qu'elle est suivie. de son côté, l'agent Mikel Jasso tombe sur l'ancienne civilisation Galderkhaan en plein Antarctique. Il faut bien s'accrocher dans ce tome 2 qui quitte littéralement les contrées réalistes pour des mondes oubliés, pour des personnages en souffrance et au situation invraisemblables. Mais il reste cette ambiance qui retient l'attention, cette envie d'en découvrir plus sur ce peuple disparu. de l'amour familial, un amour naissant, des méchants très méchants, des situations rocambolesques, Earthend ne déroge pas à la règle des sagas/romans : le cahier des charges est rempli. du caricatural dans lequel on passe d'un chapitre à l'autre, le tout saupoudré d'une intrigue fantastique entre visions cauchemardesques & avenir pessimiste. On a beau lever les yeux en lisant certains passages qui flirtent avec le grand n'importe quoi, reconnaissons que les pages se tournent toutes seules. L'effet « La vérité est ailleurs » y est pour beaucoup.
Commenter  J’apprécie          10
Malgré mon sentiment plutôt mitigé du premier tome, il se trouve que celui-ci dévoile la pépite de la trilogie. Pourtant le début est lent, nous résume tout le premier tome. J'aurai préféré des clins d'oeil alors que dans ce cas précis, on pourrait presque lire ce tome individuellement. Malgré cela, le reste de l'histoire devient palpitante.

A travers les péripéties de Mikel Jasso, au service du Groupe et de Flora Davies, il est parti en Antarctique pour essayer de trouver d'autres artefacts. Finalement il chute au fond d'une crevasse et s'aventure encore au-delà après avoir observé des gouttes d'eau qui défiaient la gravité. Il se retrouve au sein de l'ancienne cité, Galderkhaan, dans laquelle il va découvrir leur technologie, leur manière d'utiliser le magma et des esprits galderkhani…

En parallèle, Caitlin doit de nouveau faire face à des esprits plus forts, dont un qui s'en prend à son fils. Devenue plus puissante, elle réussit à prendre contact avec une descendante d'un des prêtres de Galderkhaan qui l'envoie vers le Groupe. Et avec toute la force réunie, elle va faire face à deux esprits, Pao et Rensat, qui veulent sauver leur cité. Mais à quel prix ? Et quelles conséquences pour le présent ?

Une fois le début rébarbatif, j'ai été happée dans l'histoire (enfin !) et j'en ai apprécié sa profondeur. Je n'accroche pas avec le personnage de Caitlin qui me semble fade et parfois hautaine. Je m'identifie plus facilement à Ben, son ami « amoureux » ou à Mikel, l'aventurier passionné de Galderkhaan. L'histoire est intéressante, intrigante même. On pourrait croire que cette cité a vraiment existé, ça amplifie l'immersion dans l'aventure. J'apprécie beaucoup plus « Rêves de Glace » et le tome 3 est prometteur. Je l'ai commencé dans la foulée.
Lien : https://abaciaetacu.wordpres..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Les petites heures du jour n’ont pas la réputation qu’elles méritent. Dans la littérature, c’est toujours à minuit que frappe le crime ou que sévissent les sorcières. C’est pourtant au petit matin, dans la solitude, que chacun doit récupérer ses esprits et trouver la force d’âme d’effectuer les premiers choix de la journée. Et pour y parvenir, il faut parfois bien du courage.
Commenter  J’apprécie          40
Seule dans le salon silencieux, elle sentit un frisson lui remonter l’échine. On aurait dit qu’un souffle glacé parcourait sa colonne vertébrale et s’y attardait. Tout de suite après, le chat bondit sur ses pattes face à elle, hérissé et sifflant, avant de déguerpir au plus vite. Caitlin ne pouvait lui en vouloir.
Quelque chose était là, avec elle, qui n’aurait pas dû s’y trouver.
Commenter  J’apprécie          00
Mikel constata soudain que, sans même s'en rendre compte, il s'était mis à pleurer. L'idée avait fini par faire son chemin en lui, il ne servait plus à rien de nier l'évidence : il devait s'attendre à ne jamais rentrer chez lui.
Comment aurait il pu en être autrement alors qu'il se trouvait seul, dans le noir, dans l'un des endroits les plus reculés du monde.
Commenter  J’apprécie          00
J’ai besoin de comprendre les choses, pas de les arranger. Parfois, cela m’oblige à aller là où le problème se pose. La connaissance vaut de prendre des risques, selon moi.
Commenter  J’apprécie          10
La vie était trop courte. Toute vacuité lui apparaissait comme une perte de temps et la mettait mal à l’aise.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gillian Anderson (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gillian Anderson
Gillian Anderson and Jennifer Nadel Talk Empowering Women, Pay Equality & More | The View.
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (57) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4758 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}