AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Raisons Obscures (24)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
mesechappeeslivresques
  18 mars 2019
Deux familles vivent dans une même ville, se croisent parfois sans vraiment se connaître. Jusqu'à cet appel qui vient annoncer le drame. Un événement qui va les lier irréversiblement.

Pour mieux apprécier la saveur de ce roman et les émotions fortes qui en découlent, je vais rester brève sur les ficelles de l'intrigue brillamment orchestrée par Amélie Antoine.

Deux parties distinctes. Dans la première, le cadre s'installe, on fait connaissance avec les membres de ces deux familles. Tracas du quotidien, moments heureux et mensonges que l'on découvre du point de vue des parents.

Dans la seconde, ce sont les enfants qui prennent la parole. Deux voix en alternance pour exprimer la difficulté d'être différent, l'envie d'être au centre de l'attention. Mais il y a aussi les mots et les gestes qui détruisent un peu plus chaque jour, les non-dits dévastateurs et cette souffrance qui reste profondément enfouie.

Deux familles ordinaires auxquelles on s'identifie très aisément et c'est là l'une des grandes forces de cette histoire. Un réalisme qui, une fois le récit achevé, fait froid dans le dos et assomme le lecteur.

Car la chute est inexorable. Si l'on devine l'issue tragique, l'effroi m'a serré la gorge. J'ai été bouleversée, je me suis retrouvée impuissante face à cette descente aux enfers implacable et scotchée par les dernières pages. Parce que comme les parents je n'avais rien vu venir.

Un roman extrêmement addictif, une tension qui monte insidieusement et des mots d'une grande justesse sur un sujet qu'il est important d'évoquer car il peut toucher n'importe quelle famille. Une lecture dérangeante, poignante, qui remue et dont on se sort pas indemne. Un uppercut.
Lien : https://mesechappeeslivresqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SD49
  18 mars 2019
Ouf ! je n'avais pas lu le résumé avant de découvrir ce roman. Je vous conseille vivement d'en faire autant, vraiment. Et d'ailleurs vous pouvez lire celui qui est ci-dessus car je l'ai vraiment épuré de ce qu'il ne vaut mieux pas savoir avant de commencer ce livre (à mon avis)...

La surprise a donc été totale pour moi et Amélie Antoine sait y faire pour écrire des textes qui remuent, qui bouleversent. 

Des familles, des ados, on s'y retrouve parfois, on s'identifie et alors cela nous touche encore plus.

Je ne veux vraiment pas trop en dire mais c'est un roman difficile à lâcher.

Un léger bémol sur la fin un peu... un peu trop... 
Mais un livre à lire !
Lien : https://pagesdelecturedesand..
Commenter  J’apprécie          50
Yoshi34
  10 mars 2019
Je n'avais jamais lu de roman d'Amélie Antoine et ce roman est une trés belle découverte.
Le style subtil distille peu à peu les éléments qui vont nous amener au drame.
Au début l'auteure plante le décor, nous fait découvrir les familles Kessler et Mariani à travers les témoignages des parents. Familles à l'apparence paisibles qui cachent des drames de la vie que connaissent beaucoup d'entre elles... rien de bien extraordinaire se dit-on.
Puis, on change le curseur et la vie quotidienne nous est racontée par Orlane et Sarah, adolescentes chez les Kessler et Mariani, dans la même classe. Que se cache-t'il derrière les apparences ?
Peu à peu, les tensions s'attisent, les caractères s'affrontent ... Il n'y aura pas de retour possible vers une vie normale et paisible.
Ce roman est d'une grande sensibilité, les situations sont très crédibles, tous les protagonistes ont des personnalités complexes et attachantes (même les petits garçons Clément et Ezio)... le suspens est très bien entretenu y compris dans la scène finale.
Une pépite du thriller psychologique à découvrir absolument !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesLecturesdAnneSophie
  07 mars 2019
Autant le dire tout de suite, ce roman a été un véritable coup de foudre. Avec tout de que ce terme renferme : l'éblouissement et la douleur.

Les Kessler et les Mariani sont deux familles comme des millions d'autres. Avec leurs soucis, leurs joies et leurs non-dits.

Des non-dits comme il en existent tant. de ceux qu'on met en place pour protéger nos proches. Pour nous protéger.
De ceux qui précèdent presque toujours l'orage.

Ceux que l'on instaure comme un bouclier et qui finissent par former une chape de plomb. Sous laquelle on entend plus rien, on ne voit plus rien...
Et surtout pas les silences assourdissants de ceux qui nous entourent.

Des silences pour sauvegarder les apparences et la tranquillité de nos vies, et qui se transforment en armes, parfois mortelles.

Jusqu'à ce qu'il soit trop tard, et que les non-dits deviennent des regrets et des remords...

Ce roman ne se raconte pas. Il se lit et se vit.

Je n'ai jamais été déçue par la plume d'Amélie Antoine. Elle prend ses thèmes dans la vie de tout un chacun, et ne cherche jamais à leur donner une dimension dramatique forcée.
Nul besoin.

Elle sait instaurer une tension palpable, invisible mais tenace, en perpétuelle évolution, grâce à une approche humaine, véridique.
Ses histoires ressemblent à des faits divers parce qu'ils pourraient l'être.
Parfois, parce qu'ils le sont...

Cette auteure a le don de créer la surprise au moment où l'on ne s'y attend le moins, et par un biais que l'on ne voit pas venir.
C'est pour ça que je lis chacun de ses romans sans chercher avant à savoir de quoi il parle.

Raisons Obscures, comme les autres, doit se lire comme une surprise, sans chercher à savoir où l'on va.
Laissez l'auteure vous prendre par la main et vous ouvrir la route, regardez sur le paysage, appréciez le voyage, la destination arrivera au moment voulu, et n'en sera que plus surprenante.

Très douloureuse, mais sublime.

Une histoire qui sonne juste et qui fait mal, vraiment mal.
Parce que ça pourrait être la famille de n'importe lequel d'entre-nous.

Un livre qui laisse des traces et fait réfléchir.
Qui se dévore et qui se referme le souffle coupé et la boule au ventre.
Criant de vérité et inoubliable...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
audelagandre
  07 mars 2019
Un roman peut-il changer une vie ? Je ne sais pas pour vous, mais celui-ci a irréversiblement changé la mienne.

Cette chronique sera un peu différente des autres puisque je vais essayer de parler le moins possible du livre. Il y a de nombreux débats sur ce roman avant même sa sortie. Faut-il ou non en dévoiler la thématique ? L'éditeur a pris le choix de le faire, je dis que c'est une erreur, ça n'engage que moi. Même si je comprends la finalité, vendre des livres, je connais maintenant suffisamment Amélie Antoine pour assurer qu'elle excelle dans le twist de milieu de roman, qu'elle parvient ainsi à totalement surprendre ses lecteurs en proposant un twist littéraire qui permet une jubilation totale. Elle ce don, ne le lui enlevons pas.

20 février 2019, je me trouve à l'aéroport de Los Angeles où j'attends mon vol pour la France. Je lis la seconde partie de « Raisons obscures ». Quelque chose de sourd résonne en moi… Un malaise, une oppression, un pressentiment. Je suis mal à l'aise, triste, angoissée quand je devrai être heureuse et excitée à l'idée de rentrer chez moi. Je suis à une cinquantaine de pages de la fin, les larmes me montent aux yeux. le malaise grandit. Je parviens à la fin et je fonds en larmes. Mon mari m'appelle à ce moment-là, je lui raconte ma lecture et lui parle de ma nausée, de mon appréhension, de ce sentiment pétrifiant qui ne me quitte plus, comme si l'on venait soudainement de me frapper. Il ne connaît Amélie Antoine que de nom, il sait à quel point son écriture me bouleverse à chaque fois, il ajoute simplement qu'une fois encore elle a réussi à me toucher profondément.

Quelque chose va exploser… Quelque chose de sourd, de latent, qui est niché dans mes entrailles, comme une bombe à retardement sur le point d'exploser.

J'écris à Amélie Antoine. Je lui dis mon émotion et me confie à elle sur cette sensation inquiétante qui m'emprisonne l'esprit. Je lui raconte mes craintes de mère, j'ouvre mon coeur sur mes peurs et mes doutes, lui explique à quel point son roman a ouvert les vannes de quelque chose que j'aie sous le nez, que je n'ai pas vu ou refusé de voir, que simplement je devine, sans pouvoir réellement y mettre des mots. Elle me répond. Je garde pour moi la teneur de notre échange. Je cherche à savoir. Je charge mon mari d'enquêter. Et puis, quelques jours plus tard, je reçois un appel téléphonique…

La vérité fracasse mon coeur. Les mots sont dits. Les faits sont révélés. L'atrocité de la situation m'explose au visage. Impossible de l'ignorer. Obligée d'y faire face. Obligée d'accepter. Obligée d'agir. le temps des pressentiments est passé, la vérité est là, face à moi, en pleine lumière.

J'ai mal. Je pleure. Je souffre. Je ne dors plus. J'ai l'impression de vivre un cauchemar éveillé. Je pense que je vais crever. Je suis anéantie.

La vie ordinaire n'est plus plus. Les silences, les non-dits, les cachotteries n'existent plus. Ma vie va changer de manière irréversible.

Ce roman est l'histoire d'une rencontre. Entre Amélie et moi. Entre moi et moi-même. Entre ma vie réelle et ma vie rêvée. Entre la réalité et la fiction.

Instinctivement, je savais. Objectivement, j'ai ignoré.

Je sais que ce livre a changé ma vie. Il l'a bouleversé sans aucun doute possible. Il m'a ouvert les yeux. Il m'a obligée à faire face. Il a transformé une sensation en réalité.

Je me relève, lentement. Je reste sonnée. Je vis avec la certitude d'avoir eu de la chance. D'avoir vu et su avant qu'il ne soit trop tard. Je voudrais serrer Amélie dans mes bras, lui dire merci d'être entrée dans ma vie, juste à ce moment-là. D'avoir écrit cette histoire pour ouvrir mes yeux d'aveugle, d'avoir simplement ouvert une brèche dans mon intuition.

Certains pensent qu'un roman ne peut pas changer une vie. Je vous dis que si. Je dis qu'il peut tomber dans vos mains au moment précis où vous en avez le plus besoin. Qu'il peut transformer un pressentiment en volonté de savoir, qu'il peut éclairer des zones d'ombres, qu'il peut vous aider à toucher les choses du doigt.

Ce roman restera dans mes tripes et dans mon histoire personnelle comme le déclencheur d'une réalité, d'une chose terrible qui allait frapper, d'une chose irrémédiable sans retour en arrière possible. L'orage grondait, l'océan se déchaînait, le vent se soulevait, j'ai fermé les yeux. Mais j'avais la certitude du tsunami qui allait déferler sur moi…

Ce roman est un cri de détresse silencieux envoyé au monde, un silence assourdissant avant la tempête, une lumière dans la nuit qui s'éteint.

Il y a quelque chose de terriblement fort dans ce texte qui résonne toujours en moi.
Comme une urgence de vivre,
Un besoin de jouir,
Une communion dans les émotions. Une nécessité de dire.

Mon coeur s'est fracassé sur les rochers, je reste exsangue, tétanisée par les incertitudes de l'avenir, mais toujours debout.

Amélie, je voudrais te dire merci pour tout. Et tout, ce n'est pas encore assez. Je te sers fort sur mon coeur, je pense à ton livre tous les jours depuis ce 20 février, jour de mon anniversaire, où il m'a donné le coup de pouce nécessaire, vital, de me réveiller. Je ne pourrai jamais exprimer aussi bien que tu le fais, ma reconnaissance et mon amitié. Je veux que tu saches que tu as sûrement sauvé une vie, peut-être deux…

« Pour des raisons obscures restant à déterminer… »

Merci à Netgalley et à XO d'avoir accepté ma demande de lecture. Vous ne saurez jamais à quel point je vous en suis reconnaissante.
Lien : https://aude-bouquine.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          44
Lorrainedesmordusdelecture
  16 mars 2019
ALERTE COUP DE COEUR ❤❤❤

Raisons obscures d'Amélie Antoine.

Mon avis:

Qu'il est dur de vous parler de ce livre sans le spoiler. Je ne parlerai donc pas de son histoire, je vous dirai seulement que le libre traite d'un sujet d'actualité fort.
Je n'ai que des bonnes raisons de vous le recommander:
-Il est puissant, ennivrant et tellement prenant.
-Les personnages sont tellements forts, que chacun d'entre nous peut se retrouver dans l'un d'entre eux.
-Les situations que l'on pourrait vivre, ces choses que l'on pourrait ne pas voir. Trop centrés sur nous même...
J'ai autant détesté un personnage que j'ai pu en aimer un autre.
Amélie Antoine a vraiment cette plume qui vois percute, vous broie le coeur, vous fait vivre chaque scène comme si elle déroulait, là, devant vous.
Elle vous fait plonger dans le livre, vous fait devenir le spectateur de son histoire...
Une histoire que l'on dévore, que l'on veut suivre sans s'arrêter.
Une histoire que l'on espère, une fois la lecture achevée, n'avoir jamais à vivre. D'un côté comme de l'autre. de ne faire partie d'aucune de ses deux familles.
Mon coeur est broyé, je ne peux que vous recommander ce livre. Bonne future lecture à toutes et à tous.
10/10
Résumé :

Deux familles ordinaires à l'heure de la rentrée scolaire.
Deux familles où chacun masqie et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.
Chez les Kessler, la mère a retrouvé son premier amour.
Chez les Mariani, le père est mis à l'écart dans son entreprise.
Deux familles où règnent les secrets.
Où, sans que personne ne s'en aperçoive, un enfant est progressivement démoli par un autre.
Harcelé, rabaissé, moqué au quotidien.
Détruit dans le silence et l'aveuglement le plus complet.
Deux familles où, en apparence, tout va bien.
Jusqu'à ce que tout déraille...
Pour des raisons obscures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mimi85600
  12 mars 2019
Une fois n'est pas coutume, je ne vous mettrai pas la quatrième ici pour ce roman. En effet, il est impératif de commencer cette lecture sans la lire car elle dévoile la thématique du livre et gâche donc la surprise de la découverte lorsqu'on arrive à la moitié. Personnellement, j'ai fais l'erreur de la lire avant et du coup j'ai trouvé la première moitié un peu longue même si elle se lit bien, j'ai même mis une semaine à la lire.

Puis, hier soir, j'ai attaquée la seconde moitié et là, je n'ai plus réussi à lâcher ma lecture avant la fin vers 1h30 du matin. Je me suis faite embarquée par l'autrice dans cette descente aux enfers, j'ai eu le coeur broyé, j'ai eu envie de vomir, j'ai ressenti de la colère et de l'angoisse, touchée par les mots si justes, si durs, si violents et si réalistes d'Amélie Antoine.

C'est presque en apnée que j'ai dévoré cette seconde partie du livre, étouffée par tant de haine et tant de souffrances. Tant de cruauté et tant d'aveuglement (volontaire ou non). Puis est arrivée la fin comme un coup de poing en pleine face, comme un coup de poignard en plein coeur, avec cette scène d'une violence inouïe, presque insupportable qui vous met K.O. en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. J'ai refermée ce livre complètement dévastée, complètement retournée, le coeur en miettes et les larmes coulant religieusement sur mes joues.

Oui, vous l'avez compris, ce roman, cette pépite, est un énorme, un immense, un gigantesque coup de coeur. Il est de ceux qui vous laisse une empreinte indélébile, il est de ceux que vous n'oublierez jamais.

Merci infiniment aux Editions XO pour ce livre et merci infiniment à Amélie Antoine de l'avoir écrit.

Lien : https://myleunelectures.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lettres_et_caracteres
  11 mars 2019
Quand j'ai démarré ce livre, j'en ignorais jusqu'au thème. Je savais juste que c'était le dernier roman d'Amélie Antoine et cela me suffisait. Cette auteure est l'une des très rares que je lis désormais les yeux fermés, sans prendre connaissance de la 4e de couverture ni des avis déjà publiés. Et j'ai bien fait ! Je viens de m'offrir un tsunami d'émotions sur fond de souvenirs douloureux. Ca n'est pas la première fois qu'un roman d'Amélie Antoine traite d'un sujet que je ne connais que trop bien et c'est justement parce que j'ai pu ressentir au plus profond de moi ce qu'elle met en mots que je lui fais une telle confiance. Il n'y a rien de trop ni de trop peu dans ses romans. Ce qu'elle décrit, ce qu'elle transmet, ce sur quoi elle attire notre attention n'est autre que la réalité. Peut-être pas la vôtre ni celle de votre mari, de vos enfants ou de vos amis mais c'est hélas une réalité qui existe quelque part, dans la tête et le coeur de parfaits inconnus. Et quand vous aurez lu ce livre, vous remercierez le ciel si ça ne touche effectivement que de parfaits inconnus. Je ne dirai rien de plus sur ce qui attend les familles Kessler et Mariani, je vous laisse le plaisir douloureux de le découvrir par vous-même dans ce roman choral parfaitement maîtrisé.
Quant à moi, je vais laisser subrepticement ce livre traîner dans la chambre de notre ado...
Lien : https://www.lettres-et-carac..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nath74gri
  03 mars 2019
"Raisons obscures" de Amélie Antoine est une bombe et quand on le ferme il est difficile de ne pas faire le lien avec notre famille, nos enfants et ça fait froid dans le dos.
Dans la 1ère partie du livre on suit les deux familles, kessler et Mariani.
La première, Laetitia et Yanis et leurs trois enfants viennent de quitter Toulouse et s'installe dans cette petite ville du Nord, où la maman a vécu dans sa jeunesse. La rencontre avec son amour de jeunesse va bouleverser leur vie tranquille.
La seconde , Claire et Frédéric et leurs deux enfants sont inquiets car leur fille ainée est diabétique depuis peu, et leurs vies professionnelles sont un peu bouleversées par l'installation du travail à domicile De Claire, et la mise au placard de Frédéric qu'il cache à sa famille.
La seconde partie du livre alterne entre les voix de l'"harcelé" et de l'"harceleur" et là l'horreur commence avec le harcèlement, les moqueries, les humiliations, les non dits, le silence..... et l'effroi pour finir........
Le thème tragique du harcèlement scolaire est très bien traité par l'auteure et on voit l'aveuglement des deux familles obnubilées par leurs quotidiens qui ne voient rien, n'entendent rien.
Toute la 1ère partie du livre met en place l'environnement pour bien comprendre comment on en arrive là et c'est tellement horrible et réaliste à la fois qu'on ne ressort pas indemne quand on ferme le roman.
Les deux familles ressemblent à la mienne, et ça pourrait être un de mes enfants qui est concerné et c'est ce qui est tragique......
Et si, pour des raisons obscures, cette famille c'était nous ?

Ce roman sort en librairie le 7 mars, à mettre entre toutes les mains de parents car ça n'arrive pas qu'aux autres !
Merci @XO pour l'envoi de ce roman bouleversant, ces deux familles vont rester longtemps dans mes pensées.




+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
soniaboulimiquedeslivres
  07 mars 2019
L'avantage de lire un livre à sa sortie, c'est qu'on navigue à vue, sans être influencé par les avis glanés à droite ou à gauche. Et le résumé des « raisons obscures » ne nous dit pas vraiment dans quoi on s'embarque. J'adore découvrir un roman de cette manière. On se laisse porter par l'écriture, on découvre l'histoire au fil des pages, et c'est un grand bonheur.

La première partie est un parcours de santé. Amélie plante le décor, on apprend à connaître nos deux familles, on s'identifie obligatoirement à l'un de ses membres. le côté psychologique m'a bien plu, avec les parents qui disjonctent chacun à leur niveau. Et les enfants au milieu de tout cela qui essayent de survivre. Histoires classiques de burn out et de crise de la quarantaine. Ajouté à cela le diabète de Sarah, qui le vit très mal. J'ai trouvé cette partie consacrée à sa maladie très intéressante. On ne s'imagine pas ce que peut impacter le diabète au quotidien. Un simple voyage scolaire ou une sortie piscine se transforment en épreuve de Koh Lanta, avec de multiples contraintes où la logistique doit être irréprochable. C'est une gestion journalière lourde.

Le rythme est tranquille, calme, on s'installe confortablement et on se laisse porter. On découvre l'artiste Bansky, je suis même allée voir sur internet qui il est et quelles sont ses oeuvres.

Sauf qu'il y a ce premier chapitre qui clignote dans un coin de notre cerveau, comme une alarme. On sait qu'il y a un « truc » sous-jacent. Que le pire est à venir.

Et lorsque cette fracture arrive, on entre dans une autre dimension, un autre récit. C'est un second livre qui commence. Sous forme de journaux intimes et là, le lecteur va être passé à la moulinette. C'est juste innommable. Ça prend aux tripes, on a envie de tout effacer, de freiner des quatre fers, on sait très bien comment tout cela va finir, et on ne veut pas. Orlane et Sarah. Sarah et Orlane. Elles sont devenues mon obsession durant ces heures de lecture. J'avais envie de secouer tout le monde pour les réveiller, ouvrir les yeux aux parents, supplier l'une de se battre, gifler l'autre pour qu'elle s'arrête.

Une lecture qui m'a bouleversée, tellement d'actualité, il faut dire que j'ai vécu ce dur sujet de l'intérieur avec ma fille il y a quelques années. Et que cela a réveillé mes sourdes craintes que j'avais enfouies profondément en moi.

La plume d'Amélie est parfaitement maîtrisée, sensible et bourrée de sensibilité. Elle nous retranscrit les joies mais surtout les peines et les doutes de ses personnages à la perfection. Dans ce nouveau roman, elle assoit un peu plus son talent.

Quant à la fin, elle m'a achevée. Je la voyais venir, certes, mais pas comme ça. le comble de l'ignominie.

Croyez-moi, cette lecture va vous changer, vous terroriser, si vous avez des enfants, vous allez tout disséquer au microscope pour être sûr de ne pas passer à coté de l'horreur. Je vous le conseille plus que chaudement !
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1033 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
.. ..