AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782374483528
376 pages
XO Editions (20/05/2021)
4.29/5   236 notes
Résumé :
Elle s’appelle Sophie, elle est dynamique, débordée, et elle déteste lâcher prise. Son enfant, Maël, est différent. Très différent. Elle le sait mais ne l’accepte pas…

Joachim, le père, lui, est un homme engagé. Un combattant. Il aimerait que Maël soit enfin lui-même, libre et heureux dans son corps. Mais il ne sait pas comment l’aider à sortir de son enfermement.

Une famille comme tant d’autres. Déchirée. Dépassée. Au bord du chaos. Il... >Voir plus
Que lire après Le bonheur l'emporteraVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (111) Voir plus Ajouter une critique
4,29

sur 236 notes
5
62 avis
4
36 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis
Amélie Antoine fait partie des auteurs dont je ne rate aucun livre. J'aime son écriture, j'aime ses histoires universelles.

Le bonheur l'emportera c'est un peu l'histoire de monsieur et madame tout le monde. Un couple Joachim et Sophie complémentaire et qui pourtant commence à moins se comprendre, à être de moins en moins heureux ensemble. Surtout depuis que leur petit bout, Maël, douze ans commence à traverser des zones d'ombre. Sophie est horripilante et agaçante au possible. Obnubilée par sa carrière et ses préjugés, le mal être de son fils elle met ça sur le compte de la préadolescence. Seul Joachim accorde crédibilité à cet enfant tellement attachant.

Pour Maël, la vie est souffrance. Il se sent mal dans sa peau, différent des autres. Il porte un masque tous les jours pour se fondre dans la masse et plaire à ses parents, surtout sa mère qui dés le départ donne le ton : pourquoi garder un enfant handicapé quand on pourrait s'en passer ? La phrase qu'elle fait claquer un peu trop fort au parc en voyant une petite fille trisomique.

Amélie Antoine excelle à nous parler au plus près de nos vies, de nos êtres. Elle questionne sur les frontières de la normalité, où commence le bonheur quand il faut dépasser ses préjugés, ses peurs. Elle parle des couples qui finissent par se tourner le dos, se boucher les oreilles. Elle donne aussi la parole à ces gens différents qui a force d'être à la mauvaise place finissent comme Maël par penser : « J'ignore si j'ai envie de mourir. Tout ce que je sais, c'est que je n'arrive plus à vivre. »

Du bout des doigts, je continue à porter ma préférence sur Raisons obscures et le jour où. Ici, il y avait certaines ficelles que j'ai un peu regrettées. Une fin un peu facile et expéditive.

Mais peu m'importe au final car ce qu'il y a de plus fascinant avec cette écrivaine c'est sa façon d'extirper le réel et de nous dire à travers ces livres, je sais ce que vous vivez, je sais et voici votre histoire.
Commenter  J’apprécie          12215
Bonjour, partons à la découverte de le bonheur l'emportera d' Amélie Antoine.
C'est l'histoire de Sophie , Joachim, et Mael
Une même, vie , avec un ressenti différent.
Une famille que tout le monde peut envier, mais hélas, tout ne ce passe , comme il le faudrait.
Sophie est une femme qui ne vit , que pour son travail, au détriment de sa vie d'épouse et de maman.Elle vit dans une bulle, où tout se passe ., pour elle c'est la normalité Elle vit dans le déni.
Joachim, est totalement différent. Il prend à coeur son rôle de père, toujours à l'écoute de son fils, un mari aimant, Il est un membre actif de Greenpeace, et revendique haut et fort ses convictions.
Mael, est un jeune garçon qui est en souffrance, Il façonne sa vie, par rapport aux regards, vivre dans un monde de réalité, pour ne pas décevoir ses proches., principalement sa mère, qui ne le comprend.
Que cache Mael ,
Ce livre est bouleversant, traite en parti d'un sujet, qui est malheureusement, d'actualité, mais elle le fait d'une manière pudique.
Une thématique excellente
Un mélange ,d'amour , de souffrance, d'humilité,. d'humanité.
Une écriture fluide.
Une lecture addictive
Un roman , où l 'on ne sort pas indemne,.
Une remise en question de soi , après avoir fini ce roman.
Un véritable coup de coeur
Uppercut.
Commenter  J’apprécie          1011
Etant fan des romans d'Amélie AntoineQuand on n'a que l'humour », « le jour où », « Sans elle ») et de « Raisons obscures » en particulier, je ne pouvais bien évidemment pas passer à côté de son dernier roman.

« le bonheur l'emportera » démarre dans le bonheur, en compagnie d'une bien jolie famille, composée de Joachim, militant Greenpeace et papa aimant travaillant de la maison, de Sophie, carriériste et maman débordée, et de Maël, jeune collégien de onze ans qui se réfugie dans les livres. Si le papa perçoit le mal-être de ce gamin solitaire et taiseux, la maman préfère mettre cela sur le compte de la préadolescence…

Si ce nouveau roman d'Amélie Antoine parle des problèmes qui poussent certains couples à progressivement se tourner le dos et à se déchirer, souvent au détriment des enfants, il donne surtout la parole à la différence. À l'instar de « Raisons obscures », l'auteure invite les parents à être à l'écoute de leurs enfants et à être attentif à chaque forme de repli sur soi et d'isolement, qui est souvent synonyme de malaise. Chaque enfant est différent et il faut donc éviter de vouloir absolument les formatter afin de les faire entrer dans le moule d'une société qui ne laisse pas de place à la différence.

Ce roman choral qui donne alternativement la parole aux trois protagonistes au fil des chapitres, démontre une nouvelle fois la capacité de l'auteure lilloise à se glisser dans la peau de ses personnages, allant au plus profond de l'âme humaine. La manière dont elle restitue le mal-être et la déchirure de ce gamin tellement mal dans sa peau qu'il cherche à devenir invisible, est tout bonnement bouleversant !

Un roman riche en émotions et profondément humain, qui invite à embrasser la différence et à accepter nos enfants comme ils sont !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
Commenter  J’apprécie          985
Une famille de jeunes parents actifs : Joachim et Sophie.
Ils ont un garçon , Maël, 12 ans qui commence à se transformer, ne montre plus autant d'entrain pour les jeux d'enfants, n'a pas d'amis à l'école, se sent en difficulté relationnelle.
Quand Maël parle de ce qu'il ressent, son père, Joachim se sent prêt à accepter son fils mais pas Sophie qui est tournée vers les convenances. Elle avait pourtant perçu la particularité de son petit garçon mais elle avait enfoui la tête dans le sable à la manière d'une autruche.
De plus, seul son travail compte ; elle devient un bloc de froideur et d'intolérance envers son mari et son fils.
Elle semble ne plus voir où est son bonheur.
Joachim est engagé pour l'environnement, travaille en même temps et fait l'admiration de son fils qui veut l'imiter dans ses actions plus tard.
Ils vont traverser bien des turbulences.
J'ai vraiment apprécié que l'auteure donne la parole tour à tour à Joachim, Sophie et Maël.
Elle structure le récit temporellement, de mois en mois et l'épilogue 6 mois plus tard.
Une très belle lecture que j'aurais peut-être dû lire sur ma liseuse car il est encombrant. C'est un détail !

Commenter  J’apprécie          660
Ils sont trois : trois qui forment une famille, trois qui partagent une vie qui soudain se dérègle, trois qui vont s'exprimer tour à tour dans ce roman d'Amélie Antoine.

Cette auteure m'avait scotchée avec les deux romans que j'ai lus d'elle: Raisons Obscures et le jour où. Celui-ci est à mon avis un peu en retrait, mais reste néanmoins passionnant dans son analyse des rapports humains, de l'usure des sentiments dans un couple, de la difficulté à vivre de certains, de la sensation de ne plus savoir comment continuer :
« J'ignore si j'ai envie de mourir.
Tout ce que je sais, c'est que je n'arrive plus à vivre. »

Joachim, Sophie, Maël: tout allait bien dans leur vie, du moins le pensaient-ils, et puis le temps d'une année scolaire, tout va changer : les deux parents n'arrivent plus à communiquer, l'une est trop prise par son travail, son besoin de normalité, l'autre s'échine à lui faire comprendre que leur enfant ne va pas bien, et Maël continue à souffrir... Les évènements vont s'enchainer, jusqu'au drame.

Amélie Antoine nous montre avec beaucoup de sensibilité la spirale infernale qui se met en branle, quand l'enfant de ce couple va se révéler différent. Elle montre comment la mère va refuser de voir cette différence, renvoyant son fils dans une vie qu'il ne supporte plus. Elle nous fait réfléchir sur la normalité, notre capacité à accepter la différence, dépasser la peur quelle peut inspirer. Elle montre la souffrance vécue par ceux dont la différence n'est pas reconnue, à travers le portrait très émouvant de cet enfant pas comme les autres.
Je n'oublierai pas Maël avant longtemps.
Commenter  J’apprécie          6020

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
Il a passé des nuits blanches à veiller sur lui, à le soigner, à le bercer, à tout arrêter pour lui dès qu'il était malade. Il a chassé les poux, les cauchemars, les fantômes sous le lit, la fièvre, les chagrins d'enfant. Il a changé les couches, étalé du liniment sur ses petites fesses rouges, épongé les flaques de vomi. Il a nettoyé les genoux écorchés, les baskets pleines de crotte de chien et les pantalons tachés d'herbe. Il a corrigé les dictées, fait réciter les poésies et les tables de multiplication, lu des centaines d'histoires de T'choupi et de Franklin. Il a donné des bains, fait des bulles de savon à n'en plus finir juste pour voir Maël sourire aux anges et tenter de les attraper de sa petite main.
Commenter  J’apprécie          110
L'amour entre deux personnes ne part pas toujours en claquant violemment la porte un beau matin, sans crier gare. Parfois, il s'en va tout doucement, à pas de loup, sans que personne s'en rende vraiment compte avant qu'il n'ait bel et bien disparu, ne laissant derrière lui qu'une immense nostalgie et de la tendresse, qui ne suffisent malheureusement plus à ne pas faire sombrer le bateau.
Commenter  J’apprécie          190
L’amour entre deux personnes ne part pas toujours en claquant violemment la porte un beau matin, sans crier gare. Parfois, il s’en va doucement, à pas de loup, sans que personne s’en rende vraiment compte avant qu’il n’ait bel et bien disparu, ne laissant derrière lui qu’une immense nostalgie et de la tendresse, qui ne suffisent malheureusement plus à ne pas faire sombrer le bateau.
Commenter  J’apprécie          180
Longtemps, j'ai vécu sans que l'écriture soit au centre de ma vie, sans qu'elle soit essentielle au point de me définir.
Longtemps, j'ai vécu en me sentant en permanence en décalage avec les autres, le monde.
Et puis, un jour, par le plus grand des hasards (mais s'agissait-il vraiment d'un hasard?),je me suis retrouvée sur un chemin qui n'était pas prévu. Même pas rêvé, en un sens.
Un chemin qui m'a semblé familier.
Comme si, enfin, j'étais chez moi.
Comme si, enfin, j'étais moi.

Je crois qu'il n'y a pas de plus belle chance que celle de parvenir à se trouver.
Et peut importent les doutes permanents, l'insécurité de ne jamais savoir de quoi demain sera fait, le sentiment de ne pas être à la hauteur ou de ne pas être légitime, le syndrome lancinant de l'imposteur.
Peu importe, au fond, car je crois qu'on est jamais un imposteur quand on est intimement persuadé de se trouver exactement là où l'on doit être.
Commenter  J’apprécie          50
(...) ce que je sais, c'est qu'en ce moment, je ne me sens bien nulle part en dehors de mes livres. Je ne me sens à ma place nulle part, comme si j'étais une pièce d'un puzzle mélangée par mégarde à celles d'un autre. Et qu'on cherchait à tout prix à me faire rentrer dedans, alors que je n'appartiens pas à cette image-là.
Le pire, c'est peut-être bien que je donnerais n'importe quoi pour me découper, me raboter pour être une pièce conforme, une pièce NORMALE.
Mais je n'ai aucune idée de comment m'y prendre...
(p. 30)
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Amélie Antoine (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amélie Antoine
LES COUPS DE CŒUR DES LIBRAIRES - 11-02-2024
autres livres classés : transgenreVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (679) Voir plus



Quiz Voir plus

Raisons Obscures - Amélie Antoine

Quelles sont les deux familles impliquées ?

CHEESE et MACARONI
KESSLER et MARIANI
KESS et MARIA
KANGOO et MASTER

16 questions
16 lecteurs ont répondu
Thème : Raisons obscures de Amélie AntoineCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..