AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782264062864
384 pages
10-18 (18/09/2014)
3.61/5   9 notes
Résumé :
Alors qu'à Londres les Swinging Sixties battent leur plein et que les Anglais célèbrent leur victoire à la Coupe du monde de football, un drame bouleverse le royaume plusieurs policiers sont abattus de sang-froid. Autour de ces meurtres, trois hommes vont définitivement lier leur destin : Frank, un inspecteur ambitieux qui navigue en eaux troubles, Tony, journaliste pour la presse à scandales et Billy Porter, une petite frappe prise dans l'engrenage de la violence. ... >Voir plus
Que lire après Crime song : La ballade de Billy PorterVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Londres, 1966, alors que les Swinging Sixties battent leur plein et que les Anglais célèbrent leur victoire dans la coupe du monde de foot, un drame va bouleverser la nation toute entière: la mort de trois policiers abattus de sang froid.
Ce roman brosse le portrait de trois hommes dont le destin est lié à ce crime. Tous trois sont confrontés à leurs démons, à leurs ambitions et à leurs désirs.
- Billy Porter, le petit voyou, pris dans l'engrenage de la violence;
- Frank, l'inspecteur ambitieux qui navigue en eaux troubles;
-Tony, le journaliste de presse à scandales qui possède sa part d'ombre.
Le roman se divise en trois parties: 1966,1971 et 1985.
De l'effervescence psychédélique des années 60 à la brutalité de la période Thatcher, ce polar efficace et captivant, jette un regard aigu sur une société en pleine métamorphose: libération des moeurs, mouvements pacifistes, grèves de mineurs, émeute, répression policière, corruption..
Crime Song décrit sans complaisance un monde gangréné par la corruption( avec notamment les Frères Kray) où se côtoient dans une danse infernale, journalistes, flics et gangsters.
Crime Song est le deuxième volet de la trilogie policière de l'écrivain anglais @jakearnott. Après Crime Unlimited et avant True Crime, mais il peut se lire indépendamment des autres volets!
Commenter  J’apprécie          62
Bien que ce livre soit le deuxième tome de son histoire, Harry Strack n'y fait qu'une très brève apparition. Ce n'est pas la suite chronologique, mais nous suivons d'autres personnages de la saga, au cours des années 1966-1985. Certains personnages reviennent comme Lord Thursby ou George Mooney, mais les principaux héros du livre n'apparaissaient pas dans le premier tome, ce qui signifie qu'on peut très bien commencer la saga par celui-ci. L'auteur se plaît à multiplier les points de vue différents sur ces années et c'est un vrai bonheur de lecture, un de ces polars qu'on lirait d'une traite si on pouvait.

Nous suivons trois personnages principaux confrontés à leurs démons. le premier est Tony, qui rêve d'écrire un roman noir. Depuis sa plus tendre enfance sa mère ne le comprend pas et il quitte sa province à l'âge de dix-huit ans. Il fait des petits boulots en essayant d'écrire son livre et finit comme pigiste dans un journal bas de gamme et populiste,Il s'occupe des crimes et des faits divers peu ragoutants.

Il y a ensuite Billy une petite frappe sans envergure, qui rêve de braquer une banque avec trois complices encore plus pitoyables que lui. Ils ne fréquentent pas le milieu ni les caïds, ce sont juste de petits voyous qui alternent coups minables et petits boulots tout en faisant croire à leurs proches qu'ils travaillent normalement. Billy a été renvoyé de son école, envoyé en maison de correction pour une peccadille, ensuite il fait son service militaire durant la guerre de Corée. Il obtient un petit grade, mais l'armée refuse de l'engager ensuite comme professionnel à cause de son passage en maison de correction. A partir de là, sa trajectoire dérape peu à peu.

Le personnage principal est Frank, un jeune inspecteur de la Criminelle, dévoré d'ambition, il choisit la voie de promotion rapide, c'est à dire celle qui passe par les études universitaires.

Le roman commence en 1966, quelques semaines avant la coupe du monde football organisée en Angleterre. le chef de la police londonienne veut nettoyer la ville avant l'arrivée des touristes et des supporters, c'est à dire fermer les tripots, les lieux de prostitution etc. Frank doit intégrer la brigade volante, mais avant il est affecté à cette campagne contre le vice. Il retrouve Dave son partenaire de la criminelle. C'est un policier foncièrement honnête, qui met en garde Frank contre les tentations, car la police est en général corrompue et il voit bien que son ami est trop ambitieux. Dave veut essayer de sauver Jeannie une jeune prostituée. Goerge Mooney, responsable de la brigade des moeurs et totalement corrompu met en place un piège pour écarter Dave de l'enquête car il craint ce flic totalement intègre. Finalement c'est Frank qui tombe dans le piège. Lui n'est pas aussi intègre que Dave, même s'il refuse la corruption. Pourtant Mooney et son chef lui font comprendre qu'il doit accepter certaines compromissions s'il veut de l'avancement. Il trahit son ami Dave pour faire carrière, ce dernier refuse de lui parler et d'écouter ses explications. Frank est désespéré quand Dave et ses équipiers sont abattus par Billy et sa bande de ratés, c'est un accident, mais les policiers ne le savent pas. Il devient l'ennemi public numéro un et il passe sa vie à fuir.

Nous suivons ces trois hommes dont le destin se croise et se mêle. Tous sont confrontés à leurs démons, à leurs ambitions et à leurs désirs. le roman se divise en trois partie 1966, 1971 et 1985, Les thèmes principaux sont la corruption, la décadence morale, l'homosexualité (cachée en ce temps-là) et l'impossible rédemption de ces hommes qui accumulent les mauvais choix.

J'ai beaucoup aimé ce regard très noir sur ces années que la nostalgie nous fait voir hautes en couleur. Les personnages sont très travaillés et réalistes. Arnott sait nous faire pénétrer au fond de leur esprit et de leur coeur tourmentés. Et conformément à la réalité, tous les méchants ne sont pas punis.

Un vrai bonheur de lecture à ne manquer sous aucun prétexte. Je suis déjà impatiente de lire le dernier volet de cette macabre et passionnante histoire.
Lien : https://patpolar48361071.wor..
Commenter  J’apprécie          10
Londres, années 60 : trois policiers sont abattus de sang-froid. Autour de ces meurtres naviguent Billy la petite frappe pris dans l'engrenage de la violence, Frank le flic ambitieux qui vogue en eaux troubles et Tony le dépravé, journaliste à scandales à la dérive. de l'effervescence psychédélique des swinging sixties à la brutalité de la période Thatcher des années 80, on suit l'évolution en chute libre de ces trois personnages sur près de 20 ans. L'auteur nous plonge avec habileté dans un maelstrom nauséabond fait de brumes londoniennes, rues sombres et sinueuses, odeur d'alcool, bistrots mal famés, trafics divers, flics corrompus, petits malfrats et pute troublante.

Un polar de facture classique mais efficace avec, au-delà de l'intrigue policière, en filigrane, l'évocation du malaise d'une société en métamorphose : libération des moeurs, mouvements pacifistes, grèves des mineurs, émeutes, répression policière, corruption... En cette période trouble, il y a quelque chose de pourri au royaume d'Angleterre...

"Crime Song" est le deuxième volet de la trilogie policière de l'écrivain anglais Jake Arnott après "Crime Unlimited" et avant "True Crime", mais peut se lire indépendamment des deux autres volets.
Lien : http://descaillouxpleinleven..
Commenter  J’apprécie          20
Ambiance anglaise sympa, mais l'histoire n'est pas folle.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Billy lui avait expliqué ce qui distinguait un automatique d'un revolver. Le chargeur tendu par un ressort et le barillet à cylindre. L'automatique était plus rapide, avait remarqué Billy, mais avait tendance à s'enrayer, alors que le revolver était plus lent mais plus fiable. Avec un revolver , on laissait moins d'indices, car n'on éjectait pas de douilles dans tous les coins, mais par ailleurs, c'était plus long à recharger. La solution , c'était d'en avoir un de chaque, insistait Billy.
Commenter  J’apprécie          30
Le Mod qui venait de parler portait une parka de l'armée avec The Who- Maximum R&B écrit au pochoir dans le dos. "The Who? Mais c'est quoi ce truc-là?" se demanda Billy Il y avait une flèche qui sortait du O. Ca n'avait pas de sens. Et en guise d'uniforme porter une parka kaki.. Il avait dû la trouver dans un surplus militaire. Billy aussi faisait partie des surplus de l'armée.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : swinging londonVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (35) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2795 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}