AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Simone Manceau (Traducteur)
ISBN : 2266101455
Éditeur : Pocket (02/10/2003)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Moi, j'imaginais la vie avec le papier peint de Mamie, tous ces cubes orange et jaune, tantôt semblant sortir du mur, tantôt s'enfonçant.
Un jour, je lui avais demandé : - Dis, Mamie, ces cubes sur le mur, ils rentrent ou ils sortent ? - Tout dépend de la perspective, avait-elle répondu. - C'est quoi ça, la perspective ? Sa main avait pressé la mienne : - C'est la façon dont on décide de voir les choses. Le père d'Angela s'est noyé quand elle avait cinq ans. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Fifrildi
  15 mai 2017
Ce roman autobiographique a reçu le Somerset Maugham Award from the Society of Authors en 1999 (prix anglais).
En quatrième page de couverture, l'éditeur cite le New York Times Book Review : « Ces mémoires de violence, de maltraitance, de racisme et de pauvreté sont fascinantes et poétiques. » Personnellement je n'y trouve rien de fascinant ou de poétique... j'étais déjà en larmes à la fin du premier chapitre. C'est très bien écrit mais il faut s'accrocher.
J'ai eu beaucoup de mal à prendre du recul.
« Peut-on jamais guérir des blessures de l'enfance et de l'adolescence ? »
« Comment échapper à l'asphyxie, à la peur devant un avenir paralysant ? »
Un parcours de vie...
Challenge multi-défis 2017 (15)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   12 mai 2017
Comme ma mère avait refusé d'acheter du papier kraft, j'avais couvert mes livres avec des photos arrachées à My Guy : des gars chevelus, moulés dans leur pantalon, un halo rouquin autour des yeux. Pour expliquer la chose, il m'aurait fallu avouer que, pour ma mère, les conserves de haricots et les cigarettes passaient en priorité. Mes jambes tremblaient sous l'élastique de mes chaussettes.
Commenter  J’apprécie          150
FifrildiFifrildi   15 mai 2017
C'était donc "ça" dont parlait Judy Blume, quand Deenie se caressait dans son bain pour se remonter le moral : j'avais passé tant d'heures à me caresser l'intérieur des coudes, à me masser entre les orteils et à me chatouiller les oreilles pour le trouver le "lieu du plaisir".
Commenter  J’apprécie          80
FifrildiFifrildi   12 mai 2017
On me remit un livre relié de cuir vert, avec un titre en lettres d'or : Le Jardin Secret. Entre mes mains, il semblait lourd et passionnant. Mais je ne m'imaginais pas en train de le lire puisqu'il n'était pas d'Enid Blyton.
Commenter  J’apprécie          90
FifrildiFifrildi   12 mai 2017
- Tu n'es qu'un cossard! avait-elle lancé à notre beau-père.

Pour se retrouver dans ce trou suffocant, elle avait sacrifié sa bonne vieille Princesse bleue et le pavillon pour lequel notre vrai père s'était échiné jusqu'à son dernier jour. La maison, la voiture, les meubles, et tout le tremblement! - oui, tout ça n'avait pas été ramené à une poignée de billets verts crasseux pour que lui les empoche et aille s'en coller plein le gosier. Nos vies allaient à vau-l'eau, bon Dieu, et lui passait toute la sainte journée à lézarder sur son gros cul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lailasamburulailasamburu   27 décembre 2012
Un poème était une boite où enfermer son âme. On pouvait y cacher des morceaux de soi ou s’y dépouiller de ses sentiments les plus noirs sans s’inquiéter de ce que penseraient les gens. Quand j’écrivais, je m’oubliais moi-même et j’oubliais les autres. La poésie me faisait appartenir au monde du beau, du noble, à quelque chose qui me dépassait.
Commenter  J’apprécie          30
Dans la catégorie : FamillesVoir plus
>Problèmes sociaux>Autres groupes>Familles (17)
autres livres classés : violences familialesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1021 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre