AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221135228
252 pages
Robert Laffont (21/03/2013)
3.94/5   25 notes
Résumé :
Ce dialogue en forme d’avertissement entre Julian Assange et trois amis, spécialistes des nouveaux media, militants pour un Internet libre, nous ouvre les yeux sur les dangers à exposer nos vies via Internet et nos téléphones portables, et nous donne les moyens pour résister. Appels téléphoniques, SMS, chats, forums, Google, Facebook : nous n’avons jamais autant communiqué de données privées. Or ces données circulent sans aucune protection (pas de cryptage), sur des... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Mimimelie
  07 avril 2020
Livre intéressant pour comprendre où nous mettons les pieds lorsque nous utilisons les outils technologiques, internet, téléphone… et à quoi nous nous exposons, même si comme moi on n'est peu familière du hardware, et que la lecture demande un petit effort d'attention et de recherches complémentaires. Je dirais même a fortiori si c'est le cas, car on apprends énormément. Une lecture un peu anxiogène sans doute, car ils forcent un peu le trait, quoi que... ?
Commenter  J’apprécie          164
BMSierre
  10 décembre 2013
« Un livre à mettre entre toutes les mains. » Cette phrase a toute sa valeur à la lecture de ce livre. Internet, cet outil extraordinaire, est en train de devenir l'instrument de contrôle le plus efficace jamais mis en place. Les hommes au pouvoir peuvent tout enregistrer puis utiliser les données choisies et les exploiter en fonction des individus. A travers un simple paiement par carte VISA, nous laissons une traçabilité sur nos habitudes. Ces renseignements vont toujours aux USA car tous les systèmes y aboutissent. Seule, une transparence totale des données peut nous éviter le totalitarisme et la perte de nos libertés. Julian Assange et ses amis sont persécutés pour avoir décrypté les systèmes et les avoir mis à disposition de tous. La guerre du futur a commencé. M.B.
Commenter  J’apprécie          10
Colonel
  22 mai 2014
Très intéressant mais apéritif : il y a tellement à creuser sur le sujet… Ce livre nous lance à l'abordage des aspects philosophiques/sociétaux et des aspects pratiques, aussi : comment faire, comment s'organiser en communautés pour contrer le confort du service centralisé dans les mains duquel on se remet, quelles perspectives technologiques…
En conséquence de ma lecture du bouquin j'ai renforcé ma démarche de réinternalisation et réappropriation des services jusque là centralisés (mail, agenda, serveur de données cloud, RSS, hébergement web…).
Lien : http://antimediocratie.org/?..
Commenter  J’apprécie          50
DanR
  25 juillet 2017
Livre manifeste indispensable parce que militant et constructeur de débat. Il n'est pas nécessaire d'adhérer à tout ce qui est écrit mais il faut le lire pour avoir une autre perception des choses même si le ton reste un peu trop alarmiste pour moi.
Commenter  J’apprécie          10
Hardiviller
  01 avril 2015
Assange à l'air de savoir de quoi il parle et cela fait froid dans le dos .
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
leluezleluez   28 mai 2013
Un hacker est un passionné de technologie, quelqu’un qui aime en comprendre le fonctionnement, ne pas être piégé, la faire mieux fonctionner, au contraire. Je suppose qu’à cinq ou sept ans, vous aviez un tournevis et vous tentiez de démonter des appareils pour voir comment c’était fait à l’intérieur. C’est ça, être un hacker, et les hackers ont créé Internet pour un tas de raisons, entre autres parce que c’était amusant, et ils l’ont développé et donné à tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
MimimelieMimimelie   07 avril 2020
Si toutes les informations recueillies sur la planète étaient publiques, le rapport de force serait rétabli et nous pourrions prendre en main notre destin, en tant que civilisation mondiale. Mais, sans des changements radicaux, cela n’adviendra pas. La surveillance de masse s’applique de façon disproportionnée à chacun de nous et accroît le pouvoir de ceux qui en ont le contrôle, même si je ne suis pas certain que ce nouveau monde leur plaira à eux non plus. Il y aura une nouvelle course aux armements, le recours aux drones effacera les frontières telles que nous les connaissons, basées sur des caractéristiques physiques, et il en résultera un état de guerre permanent, à mesure que des réseaux d’influence triomphants imposeront leur loi au monde. Et, dans le même temps, les gens seront littéralement ensevelis sous les calculs sans fin de la bureaucratie.

Comment une personne normale pourrait-elle être libre dans un tel système ? La réponse est simple : c’est tout bonnement impossible. Bien sûr, la liberté totale n’existe pas, dans aucun système, mais les libertés dont nous a dotés notre évolution biologique, les libertés auxquelles nous sommes culturellement adaptés, disparaîtront presque entièrement. Je pense que les seules personnes qui jouiront encore des libertés qui étaient les nôtres il y a, disons, vingt ans (parce que l’État de surveillance en a déjà éliminé une bonne partie, même si nous n’en sommes pas encore pleinement conscients) seront des personnes possédant une compréhension exceptionnelle du fonctionnement du système. Une élite rebelle high-tech, à l’image de ces rats intelligents qui se promènent dans l’opéra.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
leluezleluez   05 mai 2013
C’est totalement dingue de se dire qu’on livre toutes nos informations personnelles à ces entreprises, et que ces entreprises sont devenues pour l’essentiel une police secrète privatisée. Et – dans le cas de Facebook – on a même une surveillance démocratisée. Au lieu de payer les gens, comme le faisait la Stasi en Allemagne de l’Est, ils en tirent un bénéfice social – ils trouveront quelqu’un avec qui coucher. Ils balancent sur leurs copains, « Eh, bidule et chose se sont fiancés », « Oh, truc et machinchouette se sont séparés », « Ah, je sais qui appeler maintenant ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
BurjBabilBurjBabil   04 janvier 2021
En décembre 2010, plusieurs responsables politiques américains ont réclamé l’assassinat extrajudiciaire de Julian Assange, si nécessaire par l’intermédiaire d’un drone. Des sénateurs américains ont qualifié WikiLeaks d’« organisation terroriste » et Assange de « terroriste high-tech » et de « combattant ennemi » participant à la « cyberguerre ».
Commenter  J’apprécie          190
MimimelieMimimelie   07 avril 2020
Les pays occidentaux sont simplement bien plus sophistiqués au niveau de la désinformation et de la dissimulation de la réalité.
Il y a une multiplicité de niveaux qui permettent de nier l’existence de la censure. La censure est comme une pyramide enfouie. Seule la pointe émerge du sable, et pour cause. Seule la pointe est publique – procès en diffamation, assassinats de journalistes, caméras saisies par les militaires et ainsi de suite –, il s’agit de la censure publiquement reconnue. Mais ce n’est qu’une infime partie de l’ensemble. Sous la pointe, la couche suivante est celle de toutes ces personnes qui préfèrent ne pas être vues, qui pratiquent l’autocensure pour éviter de se retrouver sur la pointe. La couche suivante contient toutes les formes d’incitations économiques et d’aides que l’on accorde aux gens pour parler de telle chose plutôt que de telle autre.
Plus bas encore se trouve la couche de l’économie brute – les sujets sur lesquels il est économique d’écrire, même si vous ne tenez pas compte des facteurs économiques qui proviennent des niveaux supérieurs de la pyramide. La couche suivante, ce sont les préjugés des lecteurs avec un faible niveau d’éducation, qui sont donc des cibles faciles pour la désinformation, et à qui l’on ne peut même pas expliquer des choses sophistiquées. La dernière couche est celle de la distribution – certaines personnes, par exemple, n’ont tout simplement pas accès à de l’information dans une langue donnée. C’est ça, la pyramide de la censure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Julian Assange (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julian Assange
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite
— Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa —
Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/
Au programme : Édito de Patrick - Guerre d'Algérie : la France facilite l'accès aux archives  Invité·es : Luc Ferry, ancien ministre de l'Education Nationale • France / Algérie : la réconciliation mémorielle se poursuit • Élysée 2022 : une campagne qui se joue à droite • Éric Zemmour « prédisposé pour être un dictateur » ? • Éric Zemmour, candidat passéiste • À gauche, « allô maman bobo » • Une bérézina annoncée pour la gauche ? • Christiane Taubira en recours ? • Valérie Pécresse, le vent en poupe La Story - Julian Assange de nouveau extradable  Invité·es : Grégory Zaoui, figure de "l'escroquerie du siècle" à la taxe carbone • Grégory Zaoui, du casse du siècle à Netflix • La folle histoire des « rois de l'arnaque » • le cerveau de l'arnaque à la taxe carbone témoigne • Taxe carbone : l'arnaque qui a fait perdre des millions à l'État Le 5/5 : • En discothèque, « the last dance » • À Noël, ces adultes restés de grands enfants • La belle histoire d'un alpiniste découvreur de trésor • le sapin de Noël de Fox News flambe • Des chameaux botoxés éliminés d'un concours de beauté
+ Lire la suite
autres livres classés : vie privéeVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
652 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre