AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1980466203
Éditeur : Auto édition (06/05/2018)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Alors que toutes les fées semblaient s’être penchées sur son berceau, Bertille a choisi d’épouser le diable. Aux yeux de tous, il est l'homme parfait. Mais à la maison, il montre son vrai visage et l'emprisonne dans une relation toxique. Chargée de mener un plan social en Belgique, Bertille rencontre Gaspard dont elle commence à tomber amoureuse. La pression de son mari qu'elle surnomme l'Ex s'accentue. Bertille arrivera-t-elle à se défaire des griffes de son époux ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
AlouquaLecture
  24 juin 2018
Je pense que je ne réussirai jamais à comprendre les personne qui ne veulent pas lire des auteurs autoédités, c'est vrai que j'ai eu quelques expériences un peu difficiles, mais franchement la plupart du temps je suis satisfaite de ce que je découvre. Avec L'ex, Sophie Aubard met d'ailleurs le niveau assez haut. Si vous me demandiez de décrire ce livre avec uniquement quelques mots, eh bien je dirais que c'est un univers qui vous glace le sang, qui est totalement addictif , mais surtout un véritable régal littéraire.
Vous voyez la photo de couverture ? L'expression dans le regard qui dit clairement « faut pas me faire chier » ? Eh bien nous sommes encore loin du compte car L'ex, est à vous glacer le sang, sans être dans cette extrême, il m'a un peu fait penser à Dexter de la série du même nom.
Que peut-il se passer derrière les murs d'une maison une fois la porte fermée ? Cela peut très bien se passer, comme cela peut être un véritable enfer pour l'un des deux conjoints, en l'occurrence, ici, pour Bertille. Sa seule issue, le divorce, mais elle sait que ce sujet sera le déclencheur d'une rage folle, cela sonnera le début de la grande guerre, pas simple de faire le bon choix, mais si elle ne le fait pas, quelle vie se profilera devant elle ?
Que d'émotions dans ce livre, j'ai pu passer d'une extrême à l'autre en un rien de temps, de la colère à la compassion, de la haine au rire, et tout cela sur quelques paragraphes à peine. Les touches d'humour donnent un peu de légèreté par moment, des moments rares que l'on apprécient d'autant plus lorsqu'un vent de légèreté se fait sentir. Une avancée pas à pas vers la liberté, un parcours où chacun des pas est une victoire en soi. le côté psychologique est omniprésent, il donne une profondeur extraordinaire au récit, sans jamais devenir trop pour autant, mais cela donne l'impression de carrément vivre cette histoire de l'intérieur, et je peux vous certifier que pas un seul poil de bras ne restera à sa place initiale dès le moment où vous vous aventurerez dans cette aventure.
SI vous cherchez un roman léger, celui-ci n'est pas fait pour vous. Par contre si vous cherchez un bon roman, une histoire prenante et bien écrite, un livre qui vous transportera, alors ne cherchez plus, vous l'avez trouvé ! Ma découverte de ce second roman de Sophie Aubard me donne l'envie de lire son premier Pas de deux dont le résumé m'intrigue beaucoup. EN tout cas, c'est une auteure à suivre sans hésiter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bookdream35
  30 août 2018
La couverture nous met directement dans le contexte de l'histoire. Malheureusement ce livre est d'actualité, il a sa place dans les moeurs. Ce livre pourrait être une histoire vraie, aussi bien la mienne, que la votre. de nos jours il y aura toujours des hommes ou des femmes pour manipuler son ou sa partenaire, pour un peu plus chaque jours le dévaloriser , l'empoisonner, je dirai même le tuer à petit feu.
Ce livre ce suit en 3 étapes. Bertille mariée à un homme depuis plus de 7 ans va tout le long du récit nous parler de son joint sous le nom de l'Ex. On va donc suivre le avant pendant et le après divorce. L'Ex va voir son attitude changer, mais pas spécialement dans le bon sens. Malgré tout ce qui se passe Bertille ne baisse pas les bras, même si c'est dur, elle reste forte. J'ai aimé la voir attaquer avec le sarcasme, le fait qu'elle ne se laisse plus faire, qu'elle riposte avec l'humour est très agréable à lire.
Un livre très dur mais tellement réaliste.La plume de l'auteure est puissante associé à son histoire préparez vous à être submergé par les émotions. Les émotions de Bertille tel que la colère, le sentiment d'impuissance, la rage mais aussi la force deviennent les nôtres. On est très facilement mis dans la peau du personnage. Son histoire devient la nôtre.
Un livre que je recommande fortement. Une histoire qui fait réfléchir sur notre vie et ce que l'on veut et rêve vraiment.  Un livre qui pourrait briser la loi du silence si sa lectrice ou son lecteur est un(e) Bertille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
purgi89
  05 juin 2018
J'ai connu Sophie Aubard avec son livre Pas de deux .A peine reçu son dernier roman à peine lu!
Bertille est mariée depuis 7 ans avec celui qu'elle surnomme l'Ex. Ils vivent à Levallois avec leurs trois enfants dont deux qu'elle a eu d'un premier mariage. Bertille est accaparée par son travail qu'elle aime. Elle doit s'occuper de gérer la fermeture d'une usine en Belgique et les voyages d'affaires se multiplient. L'Ex quand à lui est militaire, il part souvent en mission, et sa mission principale est de pourrir la vie de Bertille. Jalousie maladive, surveillance, malveillance, tout est fait pour que Bertille devienne folle. Et quand on a les moyens comme lui, de mettre ce qu'il a à sa disposition au travail pour surveiller sa femme, je peux vous dire que rien ne va lui échapper!
Pour elle, la seule solution envisageable dans un futur proche : le divorce. Mais comment divorcer quand on est sous le joug d'un pervers? Car elle sait que ce ne sera pas un long fleuve tranquille. En dégainant la carte "divorce", Bertille va déclencher la guerre à l'Ex.
Heureusement, elle a un métier qui la passionne. Des collègues et un patron aux petits soins pour elle. Personne ne sait ce qu'elle subit derrière les murs de sa maison. Pendant ses différents voyages d'affaires, elle va se rapprocher de son collègue Gaspard récemment divorcé. Elle trouve en lui tout ce qu'elle ne trouve pas chez elle. Il sera sa bouffée d'oxygène dans cet enfer.
J'aime beaucoup les romans qui parle de manipulation. On connaît tous au moins quelqu'un qui est touché par ce problème. Sophie a très bien su décrire le calvaire de Bertille. Elle a su faire passer les émotions au travers de son récit au point que je suis passée par la haine et le fou-rire d'un paragraphe à un autre. Car comment ne pas sauter au plafond quand elle décrit les actes pernicieux de l'Ex. J'ai eu des envies de meurtres en lisant ce roman. J'ai eu envie de protéger Bertille de ce fou furieux.
Mais Bertille m'a aussi fait rire. Les quelques réparties et coups foireux qu'elle va échanger avec l'Ex sont parfois hilarants! Sophie Aubard fait référence au film "La guerre des roses" mais je peux vous dire que c'est pire que dans le film.
Quant au métier de Bertille, nous apprenons aussi pas mal de choses très intéressantes. La fermeture d'une usine n'est pas une mince affaire. Nous allons vivre en même temps que Bertille les différentes étapes de cette fermeture.
Nous allons suivre Bertille dans sa quête de liberté. Nous allons vivre tout ce qu'elle va subir avec l'Ex (l'avant décision de divorcer, le pendant et l'après).
J'ai espéré avec elle qu'elle sorte du joug de son mari. J'ai souhaité qu'elle lui fasse payer tout ce qu'il lui a fait subir. En bref j'ai été transportée par cette histoire.
Un roman dévoré en deux soirs que je ne peux que vous conseiller !
Lien : https://livresaddictblog.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sami33
  02 juillet 2018
Je trouve que la première de couverture illustre parfaitement ce que représente l'ex dans ce récit.

Bertille est mariée depuis sept ans avec celui qu'elle appelle l'Ex. Ils vivent tous deux avec leurs trois enfants dont un issu d'une précédente union à Levallois. Bertille est très prise par son travail qu'elle aime par-dessus tout. Elle doit s'occuper de gérer la fermeture d'une usine en Belgique et les voyages se multiplient mais ce n'est pas pour le plaisir, c'est pour son travail.

L'Ex est militaire. Il part souvent en mission mais sa mission première est de pourrir le plus possible la vie de cette pauvre Bertille. Il est extrêmement jaloux, il l'a surveille, il l'épie dans ses moindres faits et gestes ; il fait tout pour la rendre complètement barjo ! Vous allez me dire comment il fait lorsqu'il n'est pas là, et bien c'est très simple, il utilise tout le matos nécessaire qu'il peut trouver au travail pour la surveiller. Ce n'est plus de la surveillance, c'est de la persécution, du voyeurisme. Il sait tout ce qu'elle fait, quand elle le fait. Elle ne peut pas faire un pas sans qu'il ne soit au courant !

Bertille n'en peut plus et ça se comprend ! La seule solution pour son salut et sa paix intérieure : le divorce. Mais comment divorcer quand on vit sous la contrainte d'un pervers ? En voulant divorcer, c'est la guerre qu'elle lui déclare. Qui de l'Ex ou de Bertille ressortira vivant, gagnant de cette bataille qui s'annonce terriblement houleuse ?

Heureusement que la vie de Bertille n'est pas complètement tout noir. Elle trouve du bonheur à son travail et auprès de ses collègues qui sont des amours ! Depuis quelques temps, elle part souvent en voyage d'affaires et elle va se rapprocher au fil du temps de Gaspard, fraîchement divorcé. En lui, elle retrouve tout ce dont elle n'a pas chez elle et tout ce dont elle a besoin. Cet homme est son oxygène, sa bouée de sauvetage.

Sophie ne nous raconte pas une histoire facile mais je trouve qu'elle s'en est bien sortie ; je me suis même demandée si il n'y a pas un peu de vécu dedans tant les émotions sont palpables. Certains passages sont difficiles, on a envie de protéger cette pauvre femme de cet homme qui est bon à être enfermé ! A côté de sa vie personnelle, on va vivre avec elle la fermeture de cette usine.

Cette histoire pourrait être l'histoire de n'importe quelle femme mais ici c'est Bertille qui nous raconte comment elle a fait pour survivre, comment elle a fait pour retrouver le chemin de sa liberté.

Une histoire incroyable, à découvrir.

Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MilleetunepagesLM
  18 juin 2018
Un roman qui est vraiment venu me chercher. Un sujet qui même dans la vraie vie, est encore de circonstance. Il y aura toujours des conjoints manipulateurs, qui empoisonnent littéralement, la vie de celles qu'ils sont supposés aimer, chérir et protéger.
C'est le cas de Bertille, marié depuis 7 ans. Son conjoint qu'elle nomme ''l'ex'' tout au long de ce récit, qui sera sur trois périodes, avant, pendant et après le divorce. le comportement de l'ex, changera selon la période, mais ne changera pas pour le mieux.
Mais c'est la seule porte de sortie de Bertille, pour fuir cet enfer quotidien, la solution le divorce, mais par contre, Bertille sait également que si elle demande le divorce, elle va déclencher les hostilités avec l'ex, et ce ne sera pas beau à voir ! Parce que l'on commence à savoir jusqu'où, il peut aller, cet ex.
Pour balancer le tout, Bertille adore son emploi, et elle fera également Gaspard, un collègue, lui donnera l'énergie nécessaire pour continuer d'avancer.
On ne peut que vouloir qu'elle sorte de sous la domination de l'ex, comme on voudrait l'aider pour que ça aille plus vite.
J'ai aimé l'attitude de Bertille à quelques reprises, elle ne baisse pas les bras, et ces attaques un peu sarcastiques font plaisir à voir, en tout cas moi j'ai apprécié qu'elle riposte, en y mettant un peu d'humour.
Bref un roman dur parfois, mais très émouvant, les émotions sont palpables à travers les mots de l'auteure. Et ces émotions, nous les vivons nous aussi, la colère, la rage, le sentiment d'impuissance, la force, l'encouragement quand elle avance d'un petit pas, tout ça et l'espoir, oui l'espoir, qu'un jour ça ira mieux.
Honnêtement, je crois que j'aurai été une des premières en ligne pour me débarrasser de l'ex, et je ne suis sûrement pas la seule qui pense comme ça.
Une écriture, réaliste, pour un problème qui encore de nos jours, existe à travers le monde, il y aura toujours des manipulateurs et des manipulatrices. Pas vraiment de temps morts, on se découvre curieuse, à savoir ce que l'ex va encore inventer, et on se retrouve aussi impatiente de voir comment Bertille va réagir. L'auteure a bien su doser le tout, pour que l'on reste solidement accroché, et ce, jusqu'à la fin. Un sujet difficile, un sujet d'actualité, un sourire en coin, des émotions qui frappent, quoi demander de plus. Dans son résumé, l'auteur compare l'ex au diable, et je ne peux qu'être d'accord avec elle. Il faut lire ce livre, sans hésitation !
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
La porte claque comme une gifle. Des larmes de rage me cuisent les yeux. Cette habitude qu’il a de me balancer une pique dans le cœur et de filer à l’anglaise me met hors de moi, à chaque fois. Comme une ortie, l’effet astringent dure très longtemps après le contact avec la plante toxique. D’abord, c’est douloureux, puis irritant à s’en brûler la peau. Alors, je frotte tant que je peux. Mon cœur est couvert de croûtes fraîches et de cicatrices plus anciennes. Je devrais arracher cette mauvaise herbe, mais je n’en ai pas encore trouvé la force. Je l’évite, mais elle continue de pousser un peu plus chaque jour, réduisant d’autant mon espace de liberté. Bientôt, la maison sera remplie de ronces et d’orties, il faudra me parer d’une armure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
C’est l’Ex qui m’empoisonne à petit feu. Avec mes enfants, je me montre joyeuse, toujours partante pour jouer, les taquiner. L’expression se fendre d’un sourire trouve avec eux tout son sens. Je contorsionne mes traits, affiche un masque de bonheur. Rien n’est plus douloureux que mentir à ceux qu’on aime, surtout à ses propres enfants. Ils attendent tout de moi, s’imprègnent de mes mots, de mes gestes, me rendent la tendresse que je leur donne, et plus encore. Il paraît qu’adultes on reproduit ce qu’on a vécu, je ne veux pas qu’ils souffrent, qu’ils affichent un masque indélébile de tristesse sur leurs beaux visages pas tout à fait dessinés. Alors, je leur mens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
L’Ex est en planque dans le jardin public. Nos regards se croisent un éclat de seconde. Il effectue un rapide demi-tour pour sortir de l’autre côté du square. Il me faut le coincer, le prendre sur le fait, sinon il me traitera de folle ou dira que j’ai rêvé. Pire, il me jurera sur la tête des enfants qu’il n’était pas là. La nicotine finit dans le caniveau, début d’un sprint qui ne lui laissera pas le temps de s’enfuir. Je le rejoins essoufflée, je n’ai rien anticipé, préparé aucun discours, je suis portée par la rage. Il n’a pas osé détaler, il est serré, il déteste ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
En l’Ex, j’ai découvert un maître en balivernes. Il cache tout ce qui le concerne, verrouille ses ordinateurs, ses téléphones et son cœur, il est le plus gros producteur de bobards que je connaisse. Comme il me l’a enseigné, pour bien mentir, il faut y mettre une once de vérité. Je lui mens souvent, en taisant tout le mal qu’il m’inflige, cela lui procurerait un immense plaisir. Sa première source de joie est de me voir souffrir. Dans ces instants, il a l’ascendant, gouverne mes sentiments, me rend haineuse, honteuse. Je me déteste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2019
Il aime dominer, rêve que je lui obéisse et est d’une jalousie maladive que rien ne justifie. Il n’y a que moi qui dois me justifier, tout le temps, plusieurs fois, sur le même sujet. Il faut toujours recouper l’information, affirme-t-il. Et il adore ça.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : divorceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Sophie Aubard (1) Voir plus




Quiz Voir plus

et mon tout est un homme

Le livre est écrit sous forme de lettre ou rapport , à qui est-elle adressée ?

Au préfet
Au Dr Marek
Au président de la république

10 questions
251 lecteurs ont répondu
Thème : Et mon tout est un homme de Boileau-NarcejacCréer un quiz sur ce livre