AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359109871
Éditeur : Ankama Editions (02/09/2016)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Après avoir attendu 1000 ans sur un trône de pierre, un homme, immortel, ancien roi d'Hyperborée, part vers le Mont Olympe. Apres avoir vu disparaître les siens et son peuple, au fil d'une vie qui n'a que trop duré, il s'est enfin décidé à trouver les dieux pour les questionner quant à son étrange nature. Pourquoi lui ? Comment mourir ? Peut-il encore retrouver celle qu'il a aimée ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
sab02
  08 mai 2017
Déjà persuadée du fort pouvoir de l'image dans la bande dessinée, après la lecture de cet ouvrage j'en suis encore plus persuadée!!! Alors si vous, lecteur, vous en doutez encore, procurez-vous d'urgence ce livre!! Je viens de le refermer et je suis plus qu'enthousiaste d'avoir pu le lire. Que dis-je..., d'avoir pu le dévorer des yeux! En effet, il y a peu de texte, l'essentiel du récit passe par l'image et quelles images! Elles sont magnifiques, pleines de détails qui vous font vous émerveiller et qui vous plongent littéralement dans cet univers mythologique. Les décors se suivent et ne se ressemblent pas, les couleurs sont superbement bien travaillées pour coller à chaque lieu et les personnages s'y fondent parfaitement. Quant à l'histoire, elle est profonde et poétique et est le prétexte de beaucoup de rencontres avec des personnages mythologiques. Ce livre est un vrai bonheur et je ne saurais que vous le conseiller!
Commenter  J’apprécie          80
Catilina38
  22 février 2018
L'édition originale comporte deux volumes, ensuite rassemblés en une intégrale très joliment fabriquée en grand format (comme pour Shangri-la). Vu que la césure n'a pas d'intérêt scénaristique, l'édition intégrale peut être considérée comme la seule intéressante.
L'homme est immortel. Il a vu tomber sa cité, son peuple, sa famille. Il ne se souvient plus. Errant à travers la Grèce antique, il cherche à comprendre le pourquoi de son immortalité, jusqu'à défier les dieux de l'Olympe.
C'est étonnant, j'ai lu la série Heraklès et cet album de Mathieu Bablet dans la foulée et les deux ont a peu près le même questionnement: comment un être immortel peut-il cohabiter avec les hommes alors qu'il est semblable à un dieu? Comment peut-il s'intégrer, être accepté alors qu'il est « anormal ». Si l'album d'Edouard Cour est plus axé action et humour, celui de Bablet est clairement contemplatif et philosophique. Pourtant c'est la même envie qui a visiblement lancé ces deux jeunes auteurs sur leur album qui comprennent d'ailleurs tous deux un lexique des personnages en fin de volume.
Bablet m'avait soufflé avec son Shangri-la, salué unanimement malgré un dessin des personnages qui a entraîné des débats. Je dois dire que dès son deuxième album (Adrastée, publié avant Shangri-la donc…) son style est installé, avec ses forces et ses faiblesses: oui ses personnages sont plats, sans expression, peu esthétiques. Ses décors en revanche… quelle virtuosité, quelle ambition! Bablet cisèle ses planches avec une minutie extrême et une prédilection pour les architectures rectilignes, les pavages à perte de vue, par ailleurs déstructurés en des amoncellements cyclopéens envahis par la nature. Les points de vue vertigineux sont impressionnants et gonflés. Il y a du « level design » dans ses albums, cette envie de construire un tableau dans lequel ses personnages statiques pourront se déplacer (l'intérieur de couverture représente d'ailleurs le périple du héros en mode jeu vidéo sprité). Les détails semblent prévus pour annoncer le cheminement du personnage, descendant un escalier puis passant sous une arche, etc. Vous m'excuserez l'analogie mais on peut retrouver l'esprit des albums « où est Charlie » dans cette profusion… Clairement chaque album de Mathieu Bablet est une claque.
L'histoire en revanche m'a laissé sur ma faim. Peut-être n'étais-je pas assez concentré (l'album est contemplatif, énormément de passages voient des successions de cheminements muets dans des paysages grandioses), mais je n'ai pas été accroché par cette histoire hormis le côté visuel. Pour revenir à Heraklès, moins précis graphiquement mais autrement plus maîtrisé sur le plan de la BD, j'ai pris bien plus de plaisir sur l'album d'Edouard Cour. Adrastée se savourera néanmoins en grand format pour ses planches, mais là où les thématiques SF de Shangri-la avaient fait mouche et permis de dépasser ses lacunes, Adrastée est un peu court niveau intrigue et dialogues. Pour un second album cela reste diablement ambitieux et bien construit. Mais je le conseille pour les fans de mythologie grecque et ceux que les personnages de Bablet n'ont pas gêné.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TelKines
  26 juin 2017
Lu avant « La Mort est belle », cet intégral de la BD « Adrastée » par Bablet m'a plus emballé ! En plus de l'histoire assez sympathique, malgré des ellipses et un scénario parfois un peu confus sur le plan de la mythologie, j'ai particulièrement apprécié le dessin sur la page de garde représentant une carte du monde traversé par le personnage principal, au style des jeux RPG rétro.
C'est la quête d'un roi et époux immortel à la recherche de sa femme dont il a oublié le nom et le visage et voulant savoir le pourquoi de sa vie éternelle. Il va rencontrer diverses créatures mythologiques et les dieux grecs pour arriver au bout de son voyage. D'ailleurs, une bonne partie de ce voyage, ce roi soliloque, seul, essayant de se rappeler quels ont été les moments clés de sa vie.
On reconnait directement les traits de l'auteur dans ses personnages et ses paysages. Cela se remarque aussi dans les teintes qu'il choisit et pour le coup ce n'est pas toujours une réussite : certaines pages passées au filtre « rose/rougeâtre » piquent bien les yeux !
C'est dans l'ensemble agréable à lire et à découvrir. J'ai passé un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
svecs
  29 septembre 2016
Un roi immortel entame un long périple pour demander aux dieux de l'éclairer sur la sa condition.
Au cours de ce voyage, Bablet invoque les grandes figures mythologiques sans se priver de quelques libertés, à commencer part le titre: Adrastée, qui renvoye à une nymphe qui protégea Zeus de Chronos... pas grnad chose à voir avec l'histoire.
Il y a un style, une ambiance (même si les couleurs sont souvent ternes) mais aussi un propos confus et alambiqué. La réflexion sur le sens de la vie n'est pas inintéressant mais plombé par le manque de clarté. On peut mesurer la progression de Bablet en lisant son livre suivant, Shangri-La, qui corrige plusieurs défauts et démontre que Bablet évolue favorablement et est un auteur à suivre.
Commenter  J’apprécie          10
Ardwen
  18 mars 2018
L'histoire d'un roi immortel qui part à la recherche des dieux de l'Olympe pour obtenir des réponses. Pourquoi lui ? Dans quel but ? Tout au long de son grand voyage, ce roi rencontrera des fantômes du passé, des créatures étranges et dangereuses mais aussi des paysages magnifiques.
Cette BD est une pure merveille visuelle avec des planches hautes en couleurs qui plonge le lecteur dans une épopée à la fois poétique, sombre et mystique.
A découvrir !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   22 septembre 2018
Vous désirez l’immortalité, mais de quoi parlons-nous ici ? De la peur de ne pas arriver à se réaliser en une vie d’homme, et d’avoir donc le besoin de la faire durer plus longtemps que la normale ?
Alors que le vrai problème serait de trouver ce qui fait sens à sa vie, à ses désirs et à ses aspirations. Et, croyez-en mon expérience, ce n’est pas l’immortalité qui vous apportera cela !

Commenter  J’apprécie          160
TelKinesTelKines   15 mai 2017
" J'ai 30 ans depuis quelques temps déjà. Je me rappelle des moutons, de dents gigantesques et d'un gros œil vitreux. " Mais fais un effort ! C'était il y a quelques semaines tout au plus ! C'était à propos des moutons. Je crois qu'il faut s'en méfier. Et des femmes à moitié nues aussi.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Mathieu Bablet (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Bablet
Payot - Marque Page - Mathieu Bablet - La belle mort
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1028 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre