AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264054265
432 pages
Éditeur : 10-18 (21/11/2013)
3.13/5   15 notes
Résumé :
Alors que la Ville traverse une des pages les plus sombres de son histoire, un mystérieux duplicata est découvert dans les profondeurs des Catacombes – une chambre forte caverneuse contenant les archives criminelles de la municipalité depuis 70 ans. Dès lors, tout s'enchaîne pour les trois protagonistes : Arthur Puskis, le gardien des Catacombes, un archiviste doté d'une foi presque mystique pour le système auquel il a voué sa vie ; Frank Frings, un journaliste d'in... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  23 septembre 2016
Quand on commence ce livre, on est au départ dérouté par les différents personnages qui jalonnent le récit. Mais une fois qu'on est lancé et qu'on sait qui est qui, on comprend que chacun de ces personnages possède une partie du secret de l'intrigue. Franchement, j'ai adoré ce livre.
Nous suivons dans ce roman 3 personnages principaux : un documentaliste travaillant dans les Catacombes et étant en quelque sorte la mémoire de la ville ; un détective privé en couple avec une communiste et , un journaliste osant dénoncer les malversations du maire : ***** le Rouge. Très vite, chacun dans son domaine enquête sur des faits qui semblent être indépendants les uns des autres, mais qui se révèlent faire partie d'une machination invraisemblable Vous aurez de quoi rester la bouche béante lorsque vous découvrirez le système tordu mis en place par le maire... il y a de quoi frémir
J'ai adoré l'ambiance années 20 de ce roman... j'avais par moment l'impression de voir surgir al Capone Ce qui est plaisant dans ce roman, c'est son côté "fil d'ariane" : le récit n'est pas centré sur les meurtres, sur les crimes, sur les horreurs mais permet au lecteur (au travers des avancées de nos trois personnages principaux) de reconstruire de A à Z la manière dont le maire s'est approprié la ville et comment il a pu monter sa machination
Un excellent thriller permettant de découvrir les États-Unis des années 20 où les mafias font la loi, où la corruption est le maître mot, où l'intimidation est le seul moyen d'être respecté.
Bref, un EXCELLENT thriller.
Ce livre possède une suite (non encore éditée en France : Scorch City )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Pat0212
  11 mai 2018
Voici un excellent roman noir qui fera vibrer les admirateurs de Dashiell Hammett. En le lisant, on a vraiment l'impression qu'il a été écrit dans les années dix-neuf cent trente ou quarante, à la grande époque du roman noir et non pas en 2010. Toby Ball a écrit un thriller à l'ancienne et c'est une grande réussite. Tous les ingrédients classiques de ce genre de roman y sont: La corruption, la mafia, les accords entre mafia et pouvoir, la prohibition etc.
La Ville ne porte pas de nom, ça pourrait être n'importe quelle métropole américaine de cette époque. Nous sommes en 1935 et Henry le Rouge exerce le mandat de maire depuis six ans. C'est un homme d'affaire corrompu, qui s'appuie sur un cercle de proches qui ne valent guère mieux que lui, la police est à sa solde, ainsi que des vigiles privés (des gangsters en réalité), toujours prêts à faire le sale travail. Ces troupes de choc combattent en particulier les syndicats qui s'opposent au maire et à ses amis. Des attentats visent certains de ces patrons peu scrupuleux.
Ethan Poole est le détective privé du roman, un vrai privé de roman noir comme on les aime. Il a des sympathies pour la gauche et les syndicats. Il soutient deux de ses amis communistes, Carla et Enrique et n'hésite pas à faire chanter certains hommes de pouvoir pour les aider si nécessaire.Une cliente lui demande d'enquête sur le cas de Casper Prosnicki, son fils qui a disparu depuis sept ans.
Frank Frings est journaliste, fumeur de haschich et amant d'une chanteuse connue dans la région. Il s'intéresse à tous les faits divers de la Ville et notamment les attentats qui visent des proches du maire. Lors des élections, il était convaincu par les promesses et le programme d'Henry le Rouge, mais en six ans il a largement eu le temps de changer d'avis. Il écrit des articles agressifs contre lui et sent un climat de menaces diffus. Il essaie de trouver des preuves des malversations du maire, quand un de ses proches, qui craint aussi pour sa vie trahit le magistrat et met le journaliste sur une piste sérieuse.
Le troisième héros du livre est Arthur Puskis, le responsable des archives de la police. Il découvre par hasard le duplicata d'un dossier concernant un criminel, mais les photos sont différentes, l'une d'elles est celle de Casper Prosnicki. Arthur découvre des projets secrets de la municipalité, tandis que le maire lance ses hommes de main aux trousses d'Ethan Poole qui enquête sur la disparition du jeune homme. Arthur comprend que des crimes sont restés impunis et que les autorités de la ville veulent effacer les preuves en proposant une nouvelle manière de gérer les archives.
Les trois hommes unissent leurs forces pour percer à jour les terribles secrets de la Ville, de son maire et de son clan dans une ambiance de mystère et de menaces. Et la vérité est encore pire que ce qu'ils imaginent. On se laisse happer avec délice dans ce roman bien noir et mystérieux. Si au début les personnages semblent très stéréotypés, au fil du livre, ils prennent de la consistance à mesure que les mystères s'épaississent et que les crimes se dévoilent.
Je suis très vite tombée sous le charme sulfureux de cette Ville bien effrayante.

Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
manue14
  23 février 2015
Je n'ai pas vraiment adhéré à l'histoire.
Même si l'histoire est intéressante je ne suis pas arrivée à totalement rentrer dans l'univers de Toby Ball.
Par contre j'ai beaucoup aimé le fait de changer de point de vue à chaque chapitre, j'ai trouvée ça vraiment intéressant. Ce qui m'a gênée cependant c'est que c'était des points de vue extérieurs. L'auteur crée une distance entre ses personnages et le lecteur c'est dommage je trouve.
Les idées sont bonnes et s'enchaînent bien. Ce qui est bien c'est que même si l'auteur change très souvent de point de vue on ne se perd pas dans l'histoire et c'est un très bon point.
Concernant les lieux j'aurais aimé plus de détails, avoir plus de noms de rues et de quartiers. Personnellement j'ai parfois été un peu frustrée de ce côté-là. A la limite ce qui aurait pu être très sympa c'est de rajouter une carte de la ville ou un dessin représentant les Catabombes, ça aurait pu être vraiment intéressant.
Pour ce qui est des indices de temps il n'y en a pas malheureusement. On ne sait donc pas combien de temps dure l'histoire ni quand elle se passe vraiment… J'ai trouvé cela assez frustrant.
Ce qui est vraiment dommage c'est qu'on sent que l'auteur s'est vraiment renseigné, documenté. Il y a sûrement mis tout son coeur mais je n'ai pas été transportée dans l'histoire…
Par contre j'ai vraiment aimé le fait que ce ne soit pas une simple histoire policière mais que derrière il y ait aussi des secrets, un passé pour certains des personnages et des arrangements pas toujours très légaux.
Pour finir c'est une bonne histoire qui, même si elle ne m'a pas transportée, mérite tout de même d'être lue.
Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Malahide75
  21 octobre 2018
Voici un thriller atypique, sensationnel par son traitement, sa thématique et son côté « old school ».
Nous sommes au coeur de la Ville, en 1935. le maire, Henry le Rouge, tient sa cité d'une main de fer, à coup de corruptions, de chantages et de malversations, à l'aide d'une vigile armée qui ressemble étrangement à une mafia locale. Mais Arthur Puskis, l'archiviste de la Ville, soulève un lièvre. Un gros lièvre, un de ceux qui peut faire basculer toute une administration. Naïvement, Puskis va chercher à faire entendre sa voix, sans savoir que Franck Frings, un détective privé et Ethan Poole, un journaliste, sont aussi et de façon indépendante, sur la même piste que lui. Mais les autorités de la Ville ne voient pas d'un très bon oeil ses fouilles-merde et vont tout faire pour leur clouer le bec, avant qu'ils ne découvrent l'ampleur de la machination...
En lisant « Les Catacombes », le lecteur fait l'expérience étrange de lire en noir et blanc, d'entrapercevoir Humphrey Bogart et de pousser sans bruit la porte vitrée du cabinet d'un détective privé, avec portemanteau, gabardine et chapeau mou, et évidemment la fumée de cigarette qui s'envole du cendrier. Voilà pour l'ambiance, magnifiquement dépeinte par Toby Ball.
Mais il ne sera pas question ici de mari trompé, de bijoux volés ou de testament problématique. L'auteur vise plus haut et plus grand, et narre une conspiration à grande échelle.
Les personnages, la Ville et la trame narrative s'emboîtent à la perfection pour former un tout inquiétant, où L Histoire est écrite par les gagnants.
Un thriller qui dépasse le cadre du thriller pour offrir aux lecteurs une réflexion profonde sur les médias, les archives, la mémoire, L Histoire et son interprétation.
Un grand roman, qu'il ne faut pas louper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Eleusis
  04 février 2015
C'est un bon polar à l'ancienne, baigné dans l'atmosphère d'une Ville (non nommée) des années 30 qui, ainsi que le souligne l'éditeur, n'est pas sans rappeler Gotham City. le roman est constitué de plein de courts chapitres et, pour une lectrice comme moi, cela représente plus que tout la mort incontestée de toute possibilité de sommeil : ça correspond exactement à ma capacité de concentration, et c'est assez court pour que le « oh, encore un chapitre ! » se répète à l'infini ! Alors faites attention, c'est très dangereux. La technique de changer de personnage et de point de vue fonctionne plutôt bien, même si j'ai regretté, peut-être, une différenciation des personnages parfois un peu faible. J'ai notamment eu du mal à différencier le détective et le journaliste, au début. le second se caractérise par quelques manies et addictions, mais leurs schémas semblent assez proche. Peut-être aurait-il fallu modifier davantage le style en fonction de chaque personnage, ou les caractériser davantage. En revanche, la construction des différents niveaux d'information, où chaque personnage devient un rouage d'une grande machinerie, sans vraiment savoir quel a été son rôle et quel a été celui des autres dans l'ensemble, est fort réussie.
Mais ce qui, selon moi, confère à l'ouvrage son originalité, c'est le rôle de l'archiviste et la position centrale des catacombes dans l'histoire. Tout part d'un doublon trouvé dans les archives et d'une inscription étrange qui met la puce à l'oreille de l'archiviste. Tout s'accélère lorsque l'on décide de recopier les archives (en supprimant les marques humaines au passage) dans une machine qui les traitera et les organisera automatiquement. En filigrane s'ébauche une réflexion sur le rapport à la connaissance et à la mémoire qui confère à ce qui n'aurait pu être qu'un polar parmi d'autres une certaine profondeur.
Lien : https://gnossiennes.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
manue14manue14   23 février 2015
Il ouvrit celui resté sur le rayonnage, établi au nom d’un certain Reif DeGraffenreid, numéro d’identification tant et tant, adresse, etc. Quand il s’intéressa à l’autre, ce fut pour découvrir le même nom, Reif DeGraffenreid, le même numéro d’identification, la même adresse… Un doublon ? Une telle négligence de sa part lui paraissait inconcevable. Un vrai mystère. Après avoir placé le second exemplaire dans le chariot, il retourna vers son bureau pour réfléchir à ce casse-tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Malahide75Malahide75   21 octobre 2018
Il avait beaucoup pensé à ce moment au cours des vingt-quatre heures écoulées – aux implications de ce qu'il s'apprêtait à faire. L'absence de mémoire était-elle préférable à une mémoire déformée ? Les Catacombes constituaient en effet la mémoire officielle de la Ville, et lui-même avait passé plus de la moitié de son existence à croire que, à ce titre, elles étaient essentielles à son bon fonctionnement. Maintenant que cette mémoire était altérée, que la pureté de l'information avait été souillée, leur destruction lui apparaissait comme le seul choix moral possible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cvd64cvd64   11 août 2018
Monsieur Puskis! S exclama -t il d un ton enjoué. Nous vous avons cherché partout. Pourquoi ne pas laisser l agent Riordon ici présent vous reconduire aux Catacombes ? Je crois avoir compris que nos gars vous ont envoyé pas mal de travail.
Après avoir passé un bras épais autour des épaules de Puskis, il le poussa hors de la salle des rédacteurs. Le policier en uniforme referma soigneusement la porte derrière eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cvd64cvd64   13 août 2018
Quelque peu déçue au regard de la quatrième de couverture et des avis, les cent premières pages sont longues et m ont presque incitées à abandonner.
Reste un polar intéressant sur la manipulation des êtres et de la mémoire, collective et historiques.
Commenter  J’apprécie          10
LectureChroniqueLectureChronique   23 juillet 2019
L'attaque avait été tellement barbare, tellement gratuite aussi, que le nouveau maire, Henry le Rouge, s'était senti obligé de prendre la décision que ses prédécesseurs avaient différée : mettre un terme définitif à la guerre des gangs. Si celui de White s'imaginait que cette démonstration de violence allait intimider ses adversaires, il se trompait lourdement.
Commenter  J’apprécie          00

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les catacombes" de Toby Ball.

Qui est chargé des Catacombes ?

Puskis
Rief
O'shea
Dawlish

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Les catacombes de Toby BallCréer un quiz sur ce livre

.. ..