AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782368120156
272 pages
Éditeur : Charleston (01/01/2014)

Note moyenne : 3.34/5 (sur 34 notes)
Résumé :
« Tout en éveillant nos sens, Bauermeister nous offre des intrigues et des personnages inoubliables et son roman plein d’espoir autour de la cuisine est certain de nous combler.» Publishers Weekly
« Tel un bon repas, ce livre vous comble et vous laisse très très heureux. » Tiffany Baker, New York Times
Lillian et son restaurant ont une manière tout à fait singulière de rassembler les gens. Il y a tout d’abord Al, le comptable, qui voit une significatio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  24 avril 2015
« le goût des souvenirs » est un livre constitué de tranches de vie, d'odeurs, de saveurs et de souvenirs.
Nous retrouvons Lilian, l'héroïne du précédent roman de l'auteur : « L'école des saveurs », elle dirige un restaurant et donne des cours de cuisine à des adultes.
Chaque chapitre nous présente une personne liée à Lilian, il y a Chloé qui a du mal à se remettre d'un chagrin d'amour et se consacre à la cuisine, Al, le comptable du restaurant qui a un curieux passe-temps, Louise, son épouse qui ne semble pas très heureuse, Isabelle, une élève du cours de cuisine qui voit sa mémoire s'effilocher, et quelques autres encore.
La nourriture et les souvenirs qui y sont associés sont omniprésents dans ce roman, chacun d'eux ayant un rapport intense avec les aliments, les odeurs, les plats de l'enfance…
J'ai trouvé dommage de ne consacrer qu'un seul chapitre à chacun, on découvre une personne mais on la quitte presque aussitôt, on la retrouve parfois dans l'histoire d'une autre mais ces moments sont trop brefs et frustrants.
Cette succession de portraits est agréable à lire mais ça ressemble davantage à un recueil de nouvelles qu'à un roman et ça s'oublie très vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
CallieTourneLesPages
  21 janvier 2020
Pas aussi bien que le précédent, L'école des saveurs, d'où l'étoile manquante. Mais Le goût des souvenirs reste un roman frais et chantant. Allitérations et assonances donnent vie au texte: des bruits, des couleurs, des senteurs sortent de chaque phrase. Ce qui m'a manqué c'est la cuisine de Lillian qu'on perd dans le tableau de personnages. Mais on en découvre plus sur le passé de Lillian et une nouveauté de taille arrive dans sa vie. Il est plaisant de retrouver les personnages du tome précédent et de découvrir une autre facette de leur vie. Le roman choral permet de mettre le lecteur dans la confidence tout en le surprenant. D'ailleurs l'épilogue en devient amusant. Tous les personnages sont liés entre eux d'une manière ou d'une autre.
Une chouette lecture.
Commenter  J’apprécie          100
Northanger
  27 juillet 2015
Dans L'Ecole des saveurs, le lecteur découvrait une galerie de personnages attachants, tous liés par le restaurant de Lilian et ses cours de cuisine inimitables. Dans ce second opus, on retrouve un certain nombre de personnages : Lilian, bien sûr, mais aussi Tom, Chloé, Isabelle... C'est l'occasion d'en apprendre de plus sur eux, de voir comment leurs relations ont évolué, de mesurer combien leur vie a changé grâce à Lilian.
Seulement voilà, il n'y a plus de cours de cuisine, la session étant terminée. J'ai donc été frustrée parce qu'on ne retrouve pas l'élément fondamental qui faisait tout le charme de L'Ecole des saveurs. La cuisine est évoquée bien sûr, puisque Lilian tient toujours son restaurant, mais les recettes ne sont pas au coeur de la vie des personnages comme précédemment. le roman est donc moins gourmand et y perd beaucoup de son intérêt. Mais il manque aussi un fil conducteur, une tension dramatique, et l'enchaînement des chapitres ne paraît pas très naturel. On va de l'un à l'autre sans vraiment comprendre pourquoi. Enfin, le style m'a paru moins travaillé alors que le premier opus offrait des descriptions magnifiques.Une frustration pour la gourmande que je suis, des mots comme des bons petits plats !
« Quand elle ouvrit la porte de la cuisine, une multitude de parfums s'en échappèrent comme pour la saluer. Celle, sensuelle et aguichante, d'un gâteau au chocolat. Celle de la menthe, pour les clients qui aimaient des infusions de feuilles fraîches. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bina
  27 mai 2018
Vous rappelez-vous de Lilian, la propriétaire du restaurant dans le roman L'école des saveurs ? le lundi, jour de fermeture, elle donnait des cours de cuisine à un petit groupe d'individus qui avaient tous une histoire. Son empathie, sa sensibilité, ses doigts de fée pour que les saveurs mettent à nu les émotions de ceux qui les dégustent m'avaient plu.
Vous retrouverez avec plaisir certains de ces personnages, et d'autres. Isabelle, Chloé, Al, Tom… ils sont désormais liés et les chapitres permettent d'explorer successivement leurs émotions et leurs états d'âme.
C'est tendre, c'est doux, bien loin de la violence de ma précédente lecture. Un roman qui réconcilie avec l'espèce humaine.
Commenter  J’apprécie          60
LeslecturesdeLily
  04 février 2014
Mon avis :

Il y a quelques mois, j'ai découvert la maison d'édition Charleston, une maison d'édition tout en finesse, avec beaucoup de charme et d'élégance.
Chaque roman a une couverture des plus somptueuses et tout cela donne envie de creuser un peu et de lire les ouvrages qui y sont proposés.
J'ai ainsi lu « Chocolat » et « Des pêches pour Monsieur le Curé » deux merveilleux livres écrits par Joanne Harris.
J'avais donc très envie de me replonger dans un livre avec une ambiance parallèle à ces deux romans, un livre qui m'emmène loin, quelque part, dans une bulle, un livre qui m'apaise et me fait ressentir une multitude de sentiments.
Lorsque j'ai pris connaissance de la parution du roman « le goût des souvenirs », cela m'a semblé comme une évidence de le placer dans ma wish-list.
Quelques semaines plus tard, j'ai eu l'agréable surprise de le découvrir en service de presse sur le site « Have a Break, Have a Book », j'ai tenté ma chance et j'ai été sélectionnée ! :)

Lorsque je l'ai reçue, j'ai été agréablement surprise par la couverture qui est largement à la hauteur de mes espérances, un vrai petit bijou, il ne me restait plus qu'à découvrir son contenu.
Ce roman a 272 pages, il comprend 1 prologue, 9 parties et 1 épilogue.
Chaque partie est réservée à un personnage qui évolue autour de Lillian, une cuisinière qui est désormais restauratrice et qui tient la place de chef dans sa cuisine. Elle est entourée d'une multitude de personnages, Tom, son conjoint, Louise et al (le comptable de Lillian et sa femme), Finnegan, Isabelle et Chloé.
On découvre leurs souvenirs, un petit bout de leurs histoires. Il n'y a pas de personnage principal, chaque protagoniste a une place importante dans ce roman et ils sont tous complémentaires. Leur seul point commun est Lillian et son restaurant.

Mes ressentis :

Pour être honnête, je ne comprends pas l'engouement qu'il y a autour de ce roman. Oui, c'est vrai, il est agréable à lire, d'ailleurs, la plume de l'auteur, Érica Bauermeister, est magnifique, elle est très poétique et lisse. J'y ai trouvé également beaucoup de douceurs. Il y a énormément de descriptions et de détails dans ses écrits.
Malgré tout, je me suis ennuyée, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais dans ce livre, cette histoire n'a rien de surprenant, les personnages sont trop communs, je ne me suis attachée à aucun d'entre eux.
De plus, lorsque la maison d'édition parle de ce roman, elle met en avant la cuisine, hors, je n'ai pas trouvé que cela ressortait particulièrement dans l'histoire, la cuisine est clairement au second plan, j'ai été déçue sur ce point, je n'ai pas voyagé à travers la passion de Lillian.
J'ai appris dernièrement que ce roman est la suite de « L'école des saveurs » un livre paru en 2009 chez les Éditions presse de la cité.
Pour ma part, cela ne m'a pas dérangée de ne pas l'avoir lu, d'ailleurs, je ne le lirais pas. le goût des souvenirs ne m'a pas assez happé pour que je me procure l'autre tome.

Pour conclure :

Je suis déçue par cet ouvrage, les éditions Charleston et ses lectrices nous promettent un roman rempli de délices, hors, s'il est raffiné et poétique « le goût des souvenirs » m'a ennuyé et ne me laissera pas une grande trace.
C'est donc une lecture plus que mitigée. Dommage !

Lily
Lien : http://leslecturesdelily.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
denise_bernarddenise_bernard   20 mars 2016
Bonjour,

j'aimerais bien, vraiment, retrouver les recettes de ce magnifique livre, L'Ecole des Saveurs...
Je n'ai jamais pu les trouver...On m'avait dit qu'elles étaient dans la version Livre de Poche mais après l'avoir emprunté à la bibliothèque de mon quartier, rien...

Si quelqu'un a ces recettes, j'aimerais bien me les procurer.

merci à l'avance

Denise Bernard
denise_bernard@hotmail.ca
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CallieTourneLesPagesCallieTourneLesPages   16 janvier 2020
Le véritable secret de la réussite de certains était leur capacité à réutiliser les ingrédients avec magie c'était ce petit tour de main culinaire...
Commenter  J’apprécie          10
petite-cousettepetite-cousette   15 août 2015
Abby, commença Lucy, cette fois d'une voix mûre et triste, il y a une différence entre s'occuper de quelqu'un et se soucier de quelqu'un. C'est une nuance que j'ai apprise pendant l'une de mes stupides petites escapades. Tu devrais y réfléchir.
Commenter  J’apprécie          00
SLGDesYeuxPourLireSLGDesYeuxPourLire   22 mars 2014
Il y avait dans le monde des enfants une simplicité, une sincérité qui semblait se perdre dans les hauteurs du monde adulte.
Commenter  J’apprécie          10
CallieTourneLesPagesCallieTourneLesPages   16 janvier 2020
Il était soudain apparu sous la pluie, tel un flamant rose détrempé planté devant le portail du restaurant.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Erica Bauermeister (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erica Bauermeister
Non sous-titré.
autres livres classés : gastronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Erica Bauermeister (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Les nourritures livresques : la cuisine dans la littérature

Qui est l'auteur de la célèbre scène où le personnage principal est assailli de souvenirs après avoir mangé une madeleine ?

Emile Zola
Marcel Proust
Gustave Flaubert
Balzac

10 questions
351 lecteurs ont répondu
Thèmes : gastronomie , littérature , cuisineCréer un quiz sur ce livre

.. ..