AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2705673075
Éditeur : Hermann (24/01/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Qui sont les geeks ? Quelle philosophie ont-ils du monde et quelle philosophie peut-on élaborer à leur sujet ? Voilà les questions auxquelles l’auteur apporte dans ce livre quelques éléments de réponse.
Le geek c’est peut- être vous, amateur de nouvelles technologies et de mondes imaginaires. En tous les cas, c’est certainement l’auteur qui tente de penser en philosophe cette bien étrange créature moderne qu’est le geek, à partir de son expérience personnelle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
okta
  29 avril 2014
Vincent Billard, dans son ouvrage intitulé « Geek Philosophie » tente de nous éclairer sur ce qu'on appelle aujourd'hui un geek. En faisant l'étude de la pensée de divers philosophes et des courants qu'ils représentent, l'auteur expose sa définition du geek : un individu fasciné par la technologie et les potentialités qu'elle offre. La foi du geek en la technologie est fortement liée à son attrait pour les mondes imaginaires. La science-fiction constitue notamment pour lui une source d'inspiration prépondérante. Vincent Billard résume la pensée geek à « l'identification absolue du réel à l'imaginaire, le réel étant le rêve encore inaccompli mais en passe bientôt de l'être, le matériau qui donnera forme inévitablement, dans un avenir plus ou moins proche et peut être extrêmement lointain, à toutes les chimères les plus ébouriffantes de l'esprit » (p.158) Et l'incarnation du rêve en réalité est rendue possible grâce à la technologie, l'innovation technologique. Une pensée que l'auteur appelle « philosophie du 25 décembre », en référence au moment où les enfants déballent naïvement leurs cadeaux de Noël sous le sapin car les réalisations technologiques « constituent au jour le jour ce 25 décembre permanent, car il n'existe pas de pause dans le domaine de l'innovation technologique » (p.144).
Bien que cet ouvrage expose une vision et approche positives et enthousiastes de la technologie, l'auteur présente également les thèses opposées à cette pensée geek, comme celle avancée par Heidegger. le philosophe voit dans la technique moderne, la technologie la raison de l'éloignement entre l'être humain et l'Etre. Pour Heidegger, « la technologie moderne a dépossédé l'homme de sa capacité d'initiative ». Pour autant, Vincent Billard explique que de telles pensées technophobes ne proposent aucune issue concrète et que les geeks auraient bien tort de s'en préoccuper. Car la croyance même du geek réside dans le fait qu'il «assume pleinement la nature de notre monde, né de la technique et ne pouvant survivre que par elle et peut-être pour elle » (p.130).
Un ouvrage donc fort intéressant qui donne un éclairage très pointu sur ce qu'est un « geek ». Grand document de fond, ce livre permet de resituer la véritable pensée geek en montrant que le geek n'est pas uniquement l'individu technophile tendance régulièrement décrit dans les médias.
Merci à Masse Critique et aux éditions Hermann pour cet ouvrage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Maghily
  21 mars 2014
Sous cette couverture qui pourrait faire penser à celle d'un comics se cache un ouvrage on ne peut plus sérieux ! En effet, il s'agit d'un véritable essai philosophique et non pas d'un ouvrage un brin humoristique comme je le pensais au moment où j'ai postulé pour le recevoir, lors du dernier Masse Critique. Cela signifie donc qu'il ne s'adresse pas à n'importe quel lecteur. Bien que Vincent Billard ait réalisé un vrai effort de vulgarisation, j'ai trouvé cette lecture très difficile. Pour preuve ? J'ai mis un mois pour en venir à bout ! Et ce, malgré le cours d'introduction à la philosophie contemporaine que j'ai suivi il y a quelques années ! Je n'étais clairement pas suffisamment armée pour profiter pleinement de cette lecture.
La philosophie possède un mode d'écriture qui lui est propre : un vocabulaire particulier, de longues phrases parfois alambiquées, des concepts très abstraits, … Vous comprenez donc que ce n'est pas un ouvrage à emporter avec vous pour vous occuper durant vos trajets dans les transports en commun !
Et sur le fond, me direz-vous ? Vincent Billard commence par nous expliquer l'origine du mot geek, comment est né ce nouvel être social, ce qui se cache exactement derrière cette appellation et ce que pourraient être les conséquences de son mode de pensée.
Certaines informations tombent sous le sens quand on s'intéresse un minimum aux nouvelles technologies mais cet ouvrage ouvrent aussi quelques perspectives auxquelles je n'avais jamais pensé. Je pense donc qu'il peut s'agir d'une lecture intéressante pour qui aime la philosophie contemporaine.
Dans son effort de vulgarisation, l'auteur a introduit quelques traits humoristiques dans ses descriptions. Cela a contribué à rendre cette lecture un brin plus digeste pour la non-initiée que je suis. Il ponctue également son ouvrage de nombreuses références culturelles ayant trait à l'univers geek.
Lien : http://maghily.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
djihane
  28 janvier 2015
Une réflexion sur la notion de Geek articulée autour de deux axes, les passions des geeks pour les technologies et les mondes imaginaires.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : innovationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Vincent Billard (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
295 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre