AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2372980351
Éditeur : Ad Solem (15/02/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
"Matin ou soir
peu importe
les cloches nous ponctuent"

En aût 2014, en Syrie Anne-Lise Blanchard découvre les villes fantômes de Qousayr, Homs. les maisons des quartiers chrétiens ont été incendiées pour empêcher tout retour, une bombe a été placée dans la cathédrale de Homs. Elle écoute les paroles des déplacés en Syrie, des réfugiés au Liban. "Je les récolte comme de précieux fragments d'une vérité dénaturée, d'un quotidien ignoré. "No... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Virgil418
  06 avril 2017
Le soleil s'est réfugié sous les cailloux est un recueil de poèmes abordant la persécution des Chrétiens dans le Moyen-Orient , écrit par Anne-Lise Blanchard en 2014 .
Au moyen Orient, lorsqu'on n'exécute pas les chrétiens, on incendie les maisons pour empêcher tout retour, on kidnappe des enfants de trois ans pour les marier en les arrachant à leurs familles ,...

J'en ai pleurer, ce livre est à déconseiller aux plus sensibles car malgré une couverture très pur, le contexte est très touchant.
Sa manière d'évoquer la mort sous un autre aspect lorsqu'on parle du dessin d'un enfant sous les gravats m'a particulièrement touché.
Chacun m'aura fasciné par son côté historique et psychologique, j'ai eu réellement l'impression d'y être, mais sans rien pouvoir faire ,...
Mm Blanchard m'a fait prendre conscience des atrocités qu'elle y a vu en personne. La structure de son oeuvre est très intéressante, elle conserve soit, la longueur constante des vers, soit le parallélisme de l'idée générale. Elle nous transmet quelque chose, un sentiment de culpabilité et nous fait voir le monde, sous un aspect plus humain...
Pour conclure, je dirai simplement que ce livre à 16€ m'a fait voir une face du monde où les âmes les plus sombres sont celles qui décident de revenir de l'enfer afin de nous diriger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Leoniee
  27 mars 2017
Des mots mystérieux au rythme cassé et cadencé sur la page de droite, font face au contexte syrien résumé en une phrase à gauche.
L'horreur s'abat.
Forcément.

La vie, blessée, s'étire un peu. L'enfance se joue encore.
Les coquelicots et les fleurs d'oranger indifférents ou inattendus évoquent les temps passés.
Le texte semble puiser au plus profond de soi la force de surmonter l'impensable.
On voudrait oublier mais on se laisse prendre malgré tout.
Ecrire de la poésie dans le chaos syrien est un engagement, une nécessité, une incongruité.
L'auteure ne se voile pas la face. Ses mots exhalent une souffrance, une urgence.
Ce recueil poignant est difficile d'atteinte mais la poésie permet d'affronter l'actualité opaque d'atrocités incompréhensibles.
Merci à Babelio de m'avoir permis de découvrir cette poésie.
Lien : http://partagerlecture.blogs..
Commenter  J’apprécie          60
pgremaud
  06 avril 2017
Face à la violence meurtrière, au fanatisme religieux et à la persécution des chrétiens, Anne-Lise Blanchard répond par la poésie. Elle est partie à la rencontre des chrétiens d'Orient avec une association humanitaire et elle a découvert comment les islamistes radicaux veulent détruire toute trace de la présence des chrétiens et du christianisme. Avec ses textes, elle veut à la fois témoigner, rendre hommage et nous alerter.
En contrepoint à des paroles entendues ou lues sur place, elle nous offre ses poèmes : la vie continue à surgir, même dans la désolation... le Soleil est toujours là, malgré tout.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   03 avril 2017
A Maloula le ciel
est descendu sur terre
et pique d'étoiles la montagne

Ce soir de Noël
est comme le premier chant
de l'oiseau au printemps
comme l'odeur du jasmin
après la pluie matinale
et dans les sombres ruelles
bruisse la joie des enfants
de Maloula

(Vigile de Noël 2014)
Commenter  J’apprécie          60
pgremaudpgremaud   09 mars 2017
Surgis du sable
des villages couleur sable
à l'unisson d'un bleu
brûlant
bruissant de la naissance
du monde
et cette heure qui vient
se tait
tout à l'écoute
du jeune garçon
debout face à sa blessure
dans le brasier
de la steppe

(Sadad, juin 2016)
Commenter  J’apprécie          40
pgremaudpgremaud   13 mars 2017
Cette nuit
parce que la lumière du Christ
transperça les disciples
c'est ici
en haut de la montagne
que par des spirales de feu
la jeunesse
signale au monde l'espérance
de la Transfiguration

(Maaloula, nuit du 5 août 2015)
Commenter  J’apprécie          40
pgremaudpgremaud   12 mars 2017
Matin ou soir
peu importe
les cloches nous ponctuent

qu'elles mettent en branle
qu'elles suspendent
nos gestes

avec jubilation
elles traversent emportent
nos corps écrivant
la page du commun ouvrage

(Damas, août 2014)
Commenter  J’apprécie          30
pgremaudpgremaud   08 mars 2017
Il faut bien
nommer le réel
pour que l'ineffable génère
l'imaginaire

Il faut bien
que l'autre parle en soi
pour qu'il y ait poème

(Zahlé, Liban, août 2014)
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
779 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre