AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782803632282
48 pages
Éditeur : Le Lombard (14/06/2013)

Note moyenne : 2.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
La coupe du monde de football approche. L'événement aiguise les appétits financiers de mystérieux hommes de l'ombre. Des joueurs et des dirigeants de la FIFA sont soudoyés... Ceux qui refusent de céder sont éliminés. Face à l'ampleur du complot, Larry Max a besoin d'alliés. Il réunit autour de lui une équipe d'experts redoutables : l'inquiétante Laroya, sa collègue Mia Maï, ainsi que les agents Jared Gail et Scarlett Cossler, tout droit sortis des pages d' « Empire ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
InstinctPolaire
  25 août 2013
[ Livre reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique. Je remercie les trois ours et Pierre Krause et les Éditions du Lombard pour leur confiance.]
Ils ont failli ne pas venir...
" - (...)
- Thierry ? Thierry ? C'est à vous là...
- (...)
- Thierry, j'ai besoin de votre introduction. Sinon je ne peux pas placer mon " Tout à fait Thierry "...
- Pas envie.
- Oui, tout à fait Thi... Comment ça pas envie ?
- Pas envie. Non franchement mon p'ti Jean-Mimi, là, c'est pas bien possible.
- Mais si Thierry, vous êtes un professionnel.
- Pfff... Mesdames et messieurs... Bonjour
- C'est très bien, après ?...
- Bonjour et bienvenu ici, sur Babelio, pour assister à un exercice un peu particulier : celui de commenter un livre à dessin... Et évoquer un immense foutage de gu...
- Houla, non Thierry, on ne peut pas dire ça voyons. Et tout d'abord, on dit une bande dessinée...
- Une bande ? Pourquoi une bande ? Parce-que moi je vous assure en lisant ce truc, j'ai pas band...
- Houla, mais enfin Thierry, je préférerai que vous nuanciez un temps soit peu les réserves que vous pourriez émettre sur la trame scénaristique.
- Des réserves ? Vous avez tout à fait raison Jean-Mimi, j'ai en réserve tout une série de qualificatif assez fleuri que je vous propose de développer...
- Écoutez Thierry, si nous nous contentions d'évoquer l'intrigue non ?
- Ah ben parlons-en de l'intrigue : le Fisc made-in-USA sauve le football mondial. J'aurai plutôt classé ça en science-fiction moi. On va passer pour des baltringues, pire que ces troueurs de pots de chambre de cyclistes.
- Oui, tout à fait... Heu non, pas tout à fait... Bon. le titre " Football Connection " évoque l'ensemble des malversations qui gangrènent le sport le plus populaire du monde.
- Vous voulez qu'on se fasse un plaisir de détailler Jean-Mimi ?
- Heu... Les rapports joueurs – agents ?
- Pas d'soucis : Si vous voulez que votre joueur arrête de cirer le banc, vous engagez un tueur bosniaque pour qu'il colle une bastos dans le genou du mec qui lui fait de l'ombre dans une fausse bagarre en boite de nuit.
- La désignation de la ville-hôte de la Coupe du Monde ?...
- Pas d'soucis : Vous mettez la pression sur le représentant du Brésil en envoyant chez lui trois gros bras. Deux pour arracher les vêtements de sa jeune fille et un pour lui sniper une balle dans la cuisse.
- (...)
- Vous osez pas hein, la question du dopage ? Pas d'soucis, je fais tout seul : Vous créer un labo pour élaborer le produit indétectable au contrôle en faisant des tests sur les enfants des rues de Bombay . Et vous les tuez pour pas qu'ils vous dénoncent... Et le meilleur pour la fin. Demandez-moi comment s'appelle le premier joueur de foot qu'on croise dans l'histoire...
- Et comment s'appelle...
- Pipo Garibaldi. On sent la production de jus de cerveau sur ce coup-là... Un beau 4 à 0...
- 4 à 0 ?
- Ben oui, déception : 4, enthousiasme : 0.
Aussi déçu que mes deux acolytes. J'avais le souvenir avec IRS d'une bonne série dans la lignée d'un Largo Winch. Sérieuse, subtile, honnête. Mais là.... Intrigue : Sans plus de commentaire, Story-board : Certaines scènes – notamment d'action - sont totalement surréalistes. Dialogues : Juger par vous-même : " Premier sujet de conversation dans un vestiaire de foot : Les voitures. Ensuite bien sûr les femmes... (...) Troisième sujet des vestiaires : Ce que les joueurs de foot ont fait la veille . Avec leur voiture. Avec leurs fans "...
Et dire que le journal " l'Équipe " cautionne cette BD en apposant son sticker sur la couverture...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
umezzu
  10 août 2017
Cette nouvelle série lancée en 2013 et basée sur le personnage de Larry Max, agent de l'I.R.S. (le fisc américain) aux méthodes anti-conformistes, surfe sur l'actualité des « à côté » du football : corruption, conditions d'attribution des coupes du monde, agents de joueurs...
Alerté par un mystérieux informateur, Larry Max est incité à s'intéresser au monde du football et à la corruption qui l'entoure. Il s'aperçoit vite que ceux qui manipulent le système sont des gens dangereux qui emploient un tueur attitré : Aldin, assisté de sa petite soeur Marjana. Pour lutter contre cette organisation souterraine, Max doit étoffer son équipe : il constitue une I.R.S. team, avec notamment Mia Maï et Laroya Armstrong, déjà croisées dans la série principale.
Ce tome présente les différents « méchants » qui reviendront par la suite, en s'attardant sur le tueur Aldin et le jeune footballeur D'alessandro.
Le dessin de Marc Bourgne est moins affirmé et incisif que celui de Bernard Vrancken. le scénario de Desberg est touffu, partant un peu dans tous les sens.
En tous cas Desberg a eu du nez, car sa série surfait sur l'actualité du FIFA gate.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
kenkuro
  09 août 2013
L'IRS team est une équipe de super héros de la fiscalité : leur mission, traquer les exilés fiscaux et autres blanchisseurs d'argent sale.
Cette nouvelle BD amène une nouveauté courante souvent à l'oeuvre dans les fictions d'aujourd'hui, qu'il s'agissent des séries américaines (on pense à NCIS par exemple) ou même des blockbusters (Avengers), je veux parler de la constitution d'une équipe.
Cette structure narrative rencontre en effet un franc succès, reposant sur des personnages plus ou moins complémentaires, aux personnalités et au rôles variés dont le coktail est parfois explosif. L'idée de départ, à défaut d'être originale, a au moins démontré son efficacité.
Pour autant je n'ai pas été particulièrement séduit par le livre, et ce pour deux raisons.
Le thème abordé ne m'intéresse pas outre mesure. je ne m'attarderai pas sur ce point qui ne relève pas d'une analyse objective mais de goûts personnels. Les amateurs de football, eux, seront certainement plus enthousiastes.
Revenons sur le principe de constitution d'une équipe comme mentionné dans mon propos introductif. On attend d'un tel groupe qu'il soit identifiable, que l'on sache assez précisément quels sont les rôles de chacun et quels liens ils entretiennent entre eux. Malheureusement, jamais dans ce premier tome l'équipe ne nous est clairement présentée.
On a donc affaire à une intrigue floue, une enquête floue, menée par des personnages indistincts.
Si le dessin est très agréable, difficile de s'accrocher à une histoire si insaisissable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bdelhausse
  08 septembre 2017
Contrairement à l'ensemble des critiques déjà postées, j'ai plutôt passé un bon moment à la lecture du premier tome de l'I.R.$. Team.
Je pense que le dessin de Marc Bourgne est clairement responsable de ce "plaisir" (tout relatif quand même). Dynamique, plutôt bien foutu, le trait reste encore fort classique, comme le découpage des planches. Larry Max est un peu "jeunot" et manque de testostérone dans le trait. Sinon, cela m'a paru correct.
Côté scénario, Desberg déroule les poncifs sur le foot pourri, matches truqués, alcool, fille, et gros enjeux, donc tueurs à gages et mafia. Ce n'est pas spécialement original, mais ce n'est pas foncièrement inexact non plus.
Là où je vais caler, c'est dans l'implication de Larry Max et dans la création de cette "Team"... avec quelques visages connus. Pourquoi avoir tenu à imposer Max et Laroya... ? Pourquoi ne pas avoir tout bonnement créé une série parallèle avec un autre héro de l'I.R.$., avec éventuellement un passage éclair de Larry Max? En faisant abstraction de cela, la BD se tient plus ou moins, rebondissements assurés, parfois quelques cases un peu verbeuses viennent gâcher la fluidité de la lecture, mais Desberg n'est pas le seul à qui on peut reprocher ce genre de dérapages verbeux.
On verra bien la suite...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
phelio67
  27 août 2014
La coupe du monde de football approche. L'événement aiguise les appétits financiers de mystérieux hommes de l'ombre. Des joueurs et des dirigeants de la FIFA sont soudoyés... Ceux qui refusent de céder sont éliminés. Face à l'ampleur du complot, Larry Max a besoin d'alliés. Il réunit autour de lui une équipe d'experts redoutables : l'inquiétante Laroya, sa collègue Mia Maï, ainsi que les agents Jared Gail et Scarlett Cossler, tout droit sortis des pages d' « Empire USA ».
Un an après la sortie du premier tome, les 3 suivants, ce qui clôt la série, sortent au moment clé du mondial ! L'action est menée tambour–battant mais on comprend mal cette surenchère de « héros » d'action pour une enquête sur le foot !! Bien documenté, il dépeint les intérêts des joueurs et des agents, les liens avec les différentes mafias, l'appel à des « wags » pour soutirer des informations aux joueurs pendant des parties de jambes en l'air…

Le trait du dessin est très réaliste, tant pour les scènes d'action (poursuites en voiture, fusillade…) que pour les scènes de respiration tissant les fils de l'intrigue. A noter, la justesse des scènes de football qui ne tombent pas dans la caricature, comme bien souvent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
BulledEncre   28 juin 2013
Le match a débuté sur un bon rythme. Espérons que, durant la deuxième partie de cette première mi-temps, le jeu ira crescendo. Quoi qu’il en soit, la surface de réparation de la collection Troisième Vague est bien occupée !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Auracan   10 juin 2013
Avec des voix off de plusieurs protagonistes et un style narratif assez hâché nécessite forte attention, le scénariste tisse sa toile avec ses ingrédients classiques de complot, crimes, scènes de sexe, etc. L’ensemble est porté par un dessin réaliste, parfois trop figé, mais bien inspiré pour les décors réels et soignés.
Lire la critique sur le site : Auracan
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   23 juin 2015
Vous êtes en retard, Monsieur Max.
Qui êtes-vous ? Qu'avez-vous à me raconter ?
C'est très important. Les milieux du football international étaient déjà atteints, mais...ils ont trouvé le moyen de les infecter à tous les étages.
Commenter  J’apprécie          20
umezzuumezzu   10 août 2017
Mesdames et messieurs, suite au vote des délégués de nos fédérations, je suis enfin en mesure de vous annoncer officiellement que la prochaine coupe du monde aura lieu...
Commenter  J’apprécie          10
umezzuumezzu   10 août 2017
- Nous avons de plus en plus de demandes de paris sur le résultat des élections, monsieur. Puis-je les ouvrir ?
Vous possédez déjà ce résultat, n'est-ce pas monsieur ?
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Marc Bourgne (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Bourgne
Franck Bonnet - Pirates de Barataria
autres livres classés : corruptionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox