AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264008466
140 pages
10-18 (30/11/-1)
3.9/5   35 notes
Résumé :
" Nous sommes rentrés à Pensemort à pied, en nous donnant la main. Les mains c'est très gentil surtout quand elles reviennent de faire l'amour...3
Cette phrase lisse, je l'ai prise dans le livre de Richard Brautigan La pêche à la truite en Amérique, un beau bouquin tranquillement fou; dans lequel, comme son titre l'indique, il y a beaucoup de sucre de pastèque, de truites qui en savent long, de types sympas et plein d'autres choses tendres encore..." Guy Vid... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
loreleirocks
  17 février 2014
Comment intriguer, inquiéter et faire hurler de rire son entourage et ses petits camarades de fac en sortant un livre de son sac entre deux trams ou deux cours ? Et bien tout simplement, avec Trout Fishing In America !
On connaissait déjà mon intérêt pour les ours et les bisons, la nature sauvage, la randonnée et la littérature des grands espaces. On m'a également déjà entendu soupirer que je préférerais recouper la pile de bois à la hachette que d'aller dans un certain cours de linguistique. Ou de me faire un match de hockey pour la Saint Valentin parce que... je m'égare.
Mais bon, la pêche à la truite à bel et bien le don de représenter ce dernier pas vers l'insanité totale. Je ne vois pas pourquoi.
Surtout lorsque Trout Fishing In America est tour à tour le nom d'un enfant (mmm hmm, chers lecteurs-parents, pensez-y !), d'une groupe terroriste d'école élémentaire, d'hôtel dont l'un des habitants presque permanent est un chat nommé 206 qui croit être le dernier chat au monde qui tente de vous éviscérer la main, ou encore, mon préféré le nom d'un clodo en fauteuil roulant alcoolique qui terrorise les enfants du quartier qui tour à tour lui achète sa bière avant que l'auteur imagine Trout Fishing In America Shorty envoyé par colis à Nelson Algren...
Un recueil de petits chapitres apparemment sans queue ni tête qui passe du mouton à la truite bossue en vous enchantant de récits de vacances dans la nature américaine, avec la pêche la truite comme fil conducteur, récits ponctués de nature surréaliste enchantée et souvent troublée par un monde qui avance trop vite sans vraiment regarder son impact, mi contes pour enfants, mi anecdotes pas très recommandables aux enfants...
Un petit plaisir pour s'échapper du quotidien dont la poésie fait ponctuelle surface pour vous accompagner entre de grands éclats de rire et des froncements de sourcils incrédules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
samaudruz
  20 avril 2022
Ca faisait un moment que ce recueil - peut-on parler d'un recueil ici - figurait sur ma PAL et j'ai saisi l'occasion de le trouver dans une boite à livre pour m lancer. J'ai été un peu surprise. Pourtant ce n'était pas mon premier Brautigan.
Qu'étais-je en train de lire? de la poésie? Des anecdotes? Des nouvelles?
Au fil du texte, il semble pour tant que ce soient des chapitres d'une histoire courte et étrange car: qui parle avec cette voix d'enfant? Où sommes-nous? Qui sont ces gens? Pourquoi sont-ils là? Et ce lieu où l'extérieur et fait d'intérieur et l'intérieur d'extérieur? Où un ruisseau coule dans la grande salle et où une pièce semble être un village? Ou des tigres aident un enfant à faire son arithmétique (enfin... ) tout en dévorant ses parents?
Tant de questions... aucune réponse. Brautigan interroge et s'amuse de nos interrogations. Il nous balance dans un monde étrange et nous balade à sa guise, construit un univers de sucre tel un fantasme d'enfant et nous raconte de petites choses futiles qui prennent la forme d'un univers.
La pêche à la truite en Amérique joue tout autant avec les codes et le genre. Avec la pêche à la truite en Amérique qui répond à quelques pensées, anecdotes. Encore, un univers en soi, plein de poésie, étrange, qui demande d'accepter sans questionner. J'ai rarement lu de texte poétique aussi original et familier à la fois. Difficile à commenter, on ne sait juste pas quoi en dire. Mais sans l'ombre d'un doute, ce n'est pas de l'or des fou qu'on tient dans le creux de la main.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Wyoming
  22 février 2018
Un livre un peu délirant, plein de nature, d'Amérique, et, bien sûr, de truites. C'est plein d'humour et il ne faut pas y rechercher une histoire structurée mais se laisser porter par les gentils délires de l'auteur.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SophiePatchouliSophiePatchouli   12 août 2020
C'est ce vieux poivrot qui m'a parlé de la pêche à la truite. Quand il était capable de parler, il avait une façon à lui de décrire las truites, comme si c'avait été une sorte de métal précieux et intelligent.
Argenté, ce n'est pas l'adjectif qui convient pour rendre ce que je ressens quand il me parla de la pêche à la truite.
J'aimerai rendre cela exactement.
Peut-être gris acier. Un acier fait avec des truites, la rivière étincelante, grossie par la fonte des neiges, servant de haut-fourneau, et de source de chaleur.
Imaginez des aciéries de Pittsburgh.
Un acier qui servirait à faire des buildings, des trains, des tunnels.
L'Andrew Carnegie de la truite !

Réponse de la Pêche à la truite en Amérique :

Je me souviens avec un plaisir particulier, de messieurs en tricorne pêchant à l'aube.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
loreleirocksloreleirocks   21 avril 2014
The bookstore was a parking lot for used graveyards. Thousands of graveyards were parked in rows like cars. Most of the books were out of print, and no one wanted to read them any more and the people who had read the books had died or forgotten about them, but through the organic process of music the books had become virgins again.
Commenter  J’apprécie          40
CatherinedenancCatherinedenanc   19 mai 2022
Les Sources chaudes de Worsewick n’avaient rien de rien d’extraordinaire. Quelqu’un avait mis des planches en travers de la rivière. C’était tout. P.81
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Richard Brautigan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Brautigan
Le choix de Mathias Malzieu : « C'est tout ce que j'ai à déclarer » de Richard Brautigan
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4526 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre