AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782733874875
Éditeur : Auzou Editions (22/08/2019)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 53 notes)
Résumé :
Nouveau collège, nouveaux mensonges !
Quand le scoot qu'elle va recevoir à son anniversaire fictif, c'est ce n'est pas son père décédé dans la jungle amazonienne... C'est plus fort qu'elle : où qu'elle aille, Maëlle invente des histoires les unes plus grosses que les autres ! Dans la vraie vie, en dehors des cours, Maelle habite dans une riche propriété, avec piscine et chauffeur... Bien sûr, ce qu'elle ne dit pas, c'est qu'elle vit dans une petite dépendanc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (61) Voir plus Ajouter une critique
Juin
  19 novembre 2019
Maëlle ment, c'est un peu sa façon de sortir de sa condition car elle a une vie bien étriquée auprès de sa grand-mère. Sans faste, sans parent mais avec beaucoup de non-dits. Ce roman est un échange de points de vue entre Maëlle, 13 ans et Mathilde, l'étrange femme qui revient dans sa belle propriété 10 ans après. Les chapitres assez courts donnent la parole à l'une et à l'autre. L'histoire se lit facilement, les secrets se dévoilent peu à peu. Amitié, dispute, réseaux sociaux et drames passés font la trame de ce roman aux dialogues nombreux.
C'est à la fois moderne et désuet, ce qui donne une saveur spéciale à ce roman. En tout cas Maëlle a toute la fougue de l'adolescence et ne se laissera pas avoir par les deux " vieilles" dames...
Noté pat l'éditeur en quatrième de couverture par ce terme " mixte" je pense qu'il touchera plus le coeur des filles à partir de 12/13 ans..
Joli couverture avec ce titre qui claque... Mytho !
Merci à masse critique pour cet envoi et aux éditions Auzou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lesbgdelalitterature
  19 février 2021
Mytho (Pascal Brissy et Yaël Hassan) :
Ce livre est un roman et un récit de vie.
La personnage principale est une fille qui s'appelle Maëlle et qui a 13 ans.
Le récit se passe dans un petit village où il y a le collège de Maëlle et sa maison qui est une annexe de château.
Maëlle est une jeune fille qui vit avec sa grand-mère, Mamette, qui est la bonne d'une riche femme qui est écrivaine et qui habitait dans le château, Mathilde, où son fils s'est suicidé.
Maëlle ne sait rien de la mort de sa mère et ne sait pas qui est son père. Elle invente donc des histoires pour impressionner ses amis et fait croire qu'elle habite dans le château.
Un jour, Mathilde revient au château abandonné depuis des années avec son garde du corps, chauffeur et homme à tout faire.
Mathilde et Mamette se rendent petit à petit compte que Maëlle à peut être un lienh avec Sasha le fils mort de Mathilde...

J'ai adoré ce livre car il nous plonge vraiment dans un univers mystérieux et passionnant.
Ce livre est émouvant et drôle, quand on est dedans on ne peut pas en sortir.
Maëlle est vraiment une petite fille réaliste et très curieuse.
Je donne 5 étoiles à ce livre car il m'a vraiment plu et je le trouve palpitant.
Je recommande ce livre pour ceux qui aiment les enquêtes, les mystères et les aventures. Pour ceux qui aiment rire et qui aime les livres facile à lire mais aussi ceux qui lisent plus souvent.
Léonie van Elslande
Il y a Maëlle, 13 ans qui est juste une grosse mytho, car elle dit que la vérité est trop moche !
Il y a aussi Mathilde, une grande écrivaine qui veut découvrir les mystères de la mort de son fils : Sacha.
Et il y a Mamette, la grand mère de Maëlle, elle est aussi la servante de Mathilde.
L'histoire ce passe dans une ville, à notre époque. Et un mauvais ou un bon jour, tous les secrets de Maëlle vont être découverts, par ses amis, et son amoureux...
Ce livre m'a plu énormément car il permet de s'évader, surtout avec la situation d'aujourd'hui, et peut ressembler à certaine vie... C'est un roman qui se dévore, que tu ne peux pas rater, j'ai vraiment adoré !!!
Je recommande ce livre.
Candice Trouillet
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LECTORS
  08 novembre 2020

J'ai trouvé l'histoire de Maëlle vraiment très touchante et intéressante car comme le titre l'indique, cette jeune fille n'a ni père ni mère car sa mère est décédée et son père inconnu, elle s'est donc faite élever par sa grand mère maternelle; Maëlle ne connait donc pas les raisons de l'absence de ses parents dans sa vie, et va donc inventer des multiples mensonges qui sont pour elle une façon d'éviter la tristesse qu'elle ressent, elle s'invente donc une vie pour échapper à ses sentiments J'ai trouvé ça touchant car on peut ressentir que même si elle parait à l'aise avec ses mensonges, au fond d'elle elle est attristée par l'ignorance.
Mais le récit n'est pas seulement raconté par Maëlle il l'est aussi par Mathilde une amie de Odette , la grand-mère Je trouve que cette double narration est très intéressante car le texte nous offre donc deux points de vue différents, j'avais l'impression de lire deux histoires en une .
Ce qui est bien aussi avec cette double narration c'est que si l'on commence à s'ennuyer bien quelques pages après on passe à l'autre point de vue , ce qui donne du rythme au texte.
Comme le texte se déroule vers 2018 je me suis facilement identifiée à Maëlle et à sa bande d'amis car ils ont le même âge que moi et vivent à la même époque. J'ai vraiment apprécié que le texte se passe à cette époque là car c'est bien plus facile de s'identifier aux personnages qui sont en partie des enfants comme moi.
J'ai retrouvé des éléments qui me rappellent la vie de nos jours, comme exemple les réseaux sociaux mais aussi leurs dangers. Les auteurs font passer aussi un message sur ce sujet.
Pour le point de vue de Maëlle, celui que j'ai préféré, il est plus basé sur la vie, les amis, la famille, les disputes...
Tandis que le point de vue de Mathilde est plus basé sur une sorte d'enquête sur la mort de son fils et le lien entre celle de la mère de Maëlle, j'ai aussi aimé ce point de vue car il y avait du suspens.
Pour l'écriture du livre, je l'ai trouvé ni trop long ni trop court (200 pages) et les lignes étaient assez espacées ce qui m'a permis de le lire d'une traite .
J'ai vraiment adoré ce livre, sans doute un de mes préférés parmi toutes mes lectures.
Je le conseillerais aux bons lecteurs, même si vous n'aimez pas forcément lire je suis quasiment sûre qu'il vous plaira, car c'est un livre qui ,je pense, peut plaire à tout le monde car on entre vite dans l'histoire et on s'identifie facilement aux personnages du fait qu'ils aient environ le même âge que nous.
Ma note sur 20 :
19/20
Daphné Petit
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ClgJeanMoulinParis
  16 février 2021
mytho!
Mystère et mensonge, la vérité se trouve à mi-chemin.
Pascal Brissy et Yaël Hassan sont des écrivains pour la jeunesse française. Ils ont chacun écrit une quarantaine de livres dont:
- « Monsieur loup et compagnie » de Pascal Brissy (2009) et
- « Rue Stendhal » de Yaël Hassan (2011).
Plusieurs années plus tard, ils co-écrivent « Mytho! », un roman jeunesse publié en 2019. Les premiers avis sur ce livre sont très positifs: il est très apprécié chez les enfants notamment les jeunes adolescents.
Maëlle est une jeune ado, de 14 ans, vivant seule dans un manoir quasi abandonné avec sa Grand-mère. Elle passe son temps à mentir, manipuler et se vanter. Une jeune fille très arrogante et malicieuse dont le quotidien se retrouve bouleversé au retour de la propriétaire du manoir: Mathilde. Une femme mélancolique au grand coeur et qui semble avoir un passé très lourd.
Ce roman contient une touche d' aventure mais entre mensonge et mystère, on a du mal à reconnaître la vérité sur les origines de Maëlle.
Ce livre m'a plu tout d'abord, parce que j'ai trouvé le changement de point de vue des personnages très intéressant, découvrir la manière de penser de chacun d'entres eux, les comparer. Maëlle raconte des mensonges plus farfelus les uns que les autres et trouve toujours un moyen de les justifier. Il procure des émotions assez fortes lorsque Mathilde parle de son passé ou lorsque Maëlle se retrouve dans l'une des pires situations. L'auteur cherche à nous faire sentir ce que ressentent les personnages, à nous mettre à leur place.
Je recommande ce livre à ceux qui aiment les enquêtes, les histoires tristes et les livres faciles à lire.
Jordan
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ormax
  10 février 2021
Mathilde :
Ce livre compte 200 pages mais se lit très vite et avec facilité. Au début, l'histoire est banale mais, par la suite, on découvre qu'il y a un gros mystère donc on a envie de lire jusqu'au bout sans s'ennuyer. J'ai beaucoup aimé le lire.
Vous voulez savoir pourquoi Maëlle invente tous ces mensonges sur la mort de sa mère ? Lisez cet extrait :
"Décidément, c'est une bien fâcheuse tendance que nous avons, nous les adultes, de taire les choses aux enfants dans le but, certes louable, de les protéger. Mais les résultats sont souvent pires... À défaut de connaître la vérité, ils sont bien obligés de l'inventer."
Zélie :
4/5
J'ai beaucoup aimé ce livre. Il parle d'une adolescente qui ment tous les jours pour des choses banales comme des choses très graves. Maëlle est une jeune fille qui vit avec sa grand-mère dans la dépendance d'une grande maison. Elle nous parle d'une prénommée Mathilde qu'elle nomme au début "Madame". A partir de l'arrivée de Mathilde, il va y avoir de lourdes révélations.
J'ai mis la note de 4/5 car le livre est assez long et il est raconté de deux points de vue, celui Mathilde puis celui de Maëlle, ce qui le rend parfois compliqué.
Voici la lettre que j'écrirais aux auteurs si j'étais Maëlle :
Chers Pascal Brisssy et Yaël Hassan,
Tout d'abord MERCI, merci de m'avoir créée, merci de m'avoir donné une vie telle que celle-là à ce moment précis. Je ne me trouve pas si laide : brune, assez grande, gentille... mais je me trouve quand même un peu trop sensible.
Par contre je ne suis pas une mytho. Je disais certaines choses pour que les autres me remarquent, parce que je pensais que personne ne m'aimait réellement avant toutes mes découvertes. Je faisais ça pour que l'on m'écoute, rien de plus.
Pourquoi me faire habiter dans une dépendance ? Pourquoi pas dans la grande maison de Mathilde ? La maison aurait été assez grande pour nous trois ! Et puis aussi, ma mère, pourquoi est-elle morte ? Pourquoi n'ai-je pas pu la connaître ? Et pour mon père... je ne l'ai jamais connu !
J'aurais aimé avoir une vie comme celle de mes copines : avec un père, une mère et des frères et soeurs.
Si vous écrivez un deuxième tome, rendez-moi s'il vous plait encore plus heureuse qu'actuellement. Et puis, si Mathilde est d'accord, je rêverais d'habiter dans sa grande maison avec mes deux grands-mères.
Maëlle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ClgJeanMoulinParisClgJeanMoulinParis   16 février 2021
Bref, pour moi les meneurs sont des bergers qui font des autres élèves leur troupeau. Et je ne compte pas faire partie du troupeau cette année! 

(Chapitre 1, page 9).
Commenter  J’apprécie          00
CDIWCDIW   12 juin 2020
Faites-vous vous-même votre avis mais moi je trouve ceci un peu caricatural :
"Chaque collège a son lot d'élèves qui font la pluie et le beau temps sur nombre de sujets plus ou moins importants : ça passe par la marque de vêtements qu'il faut porter, la couleur et les modèles des chaussures, la façon de marcher ou de se tenir, mais aussi le langage et les mots à utiliser absolument ou à bannir, sans oublier la marque de smartphone qu'il faut posséder. Bref, pour moi, les meneurs sont des bergers qui font des autres élèves leur troupeau. Et je ne compte pas faire partie du troupeau cette année ! C'est pour cette raison que je ne tisse aucun lien avec les moutons de ma classe..." page 9.
Il est heureux que tout ne soit pas encore si uniforme et que des individualités s'expriment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CDIWCDIW   13 juin 2020
Mathilde réfléchit aux mensonges qu'elle vient d'entendre de Maëlle : " S'est-elle inventé ces histoires parce qu'elle ne sait rien de la réalité ? Décidément, c'est une bien fâcheuse tendance que nous avons, nous les adultes, de taire les choses aux enfants dans le but, certes louable, de les protéger. Mais les résultats sont souvent pires... À défaut de connaître la vérité, ils sont bien obligés de l'inventer." Page 72
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CDIWCDIW   13 juin 2020
Page 59 : "Tout écrivain sait combien l'incipit de son roman et capital. C'est lui qui va lancer votre texte sur les bons rails ; c'est lui qui attrapera le lecteur dans ses filets."
En l'occurrence j'ai eu un peu de mal avec le téléphone venu de Corée... mais maintenant je me laisse porter par l'histoire, l'alternance des deux points de vue, une héroïne attachante et le mystère qui entoure les personnages secondaires présents ou non.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JuinJuin   19 novembre 2019
Bref, pour moi, les meneurs sont des bergers qui font des autres élèves leur troupeau. Et je ne compte pas faire partie du troupeau cette année ! C'est pour cette raison que je ne tisse aucun lien avec les moutons de ma classe....
( p 9)
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : mensongesVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "L'énigme de l'Orient-Express" de Pascal Brissy.

Comment s'appelle la mystérieuse Belette ?

Euréka
Moustiflair
Miro
Jappe

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Hercule Carotte, détective : L'énigme de l'Orient-Express de Pascal BrissyCréer un quiz sur ce livre

.. ..