AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849538833
Éditeur : La Boîte à Bulles (14/05/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 7 notes)
Résumé :
"Eh meuf, ô rage ô désespoir, c'est ma place là !"
Quand une classe de collège finit par s'emparer du Cid...

De nos jours, pas évident de lire Le Cid, quand on a treize ans ! Et pourtant, malgré les 382 ans qui les séparent, Chimène, Rodrigue et Don Diègue ne sont pas si éloignés de Naomy, Sarah-Lou, Brandon, Amine et de leurs acolytes !
Bienvenue dans le huis-clos de la salle de classe de 4e B. Entre frictions, moments de grâce, ineptie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  02 juillet 2019
« Tout l'temps du français ! I' croivent on sait pas parler français ?
- Graaave. »
Est-ce une bonne idée de faire étudier 'Le Cid' de Corneille à des collégiens de 4e dont le vocabulaire et les références littéraires sont assez restreints ?
>> Plutôt non, si on veut faire passer l'idée que la lecture est un plaisir accessible à tous.
>> Oui pour les élèves, si le prof explique bien, transpose, parvient à être patient. Et c'est pas gagné, parce que le texte de cette pièce n'est pas des plus abordables.
>> Re-oui, pour nous cette fois, si l'enseignant a des talents artistiques et témoigne de cette expérience dans une BD à la fois touchante, drôle et réaliste.
Les gamins turbulents de cette 4eB s'avèrent bien mignons, pour peu qu'on n'ait pas à les supporter plusieurs heures par jour et à gérer leurs débordements avec un savant mélange de fermeté et de zénitude.
Si on connaît des enseignants ou des adolescents qui racontent des anecdotes sur la vie en classe, on sait que les situations décrites ne sont pas exagérées - petits marioles, élèves dissipés et/ou peu motivés, réponses tous azimuts, trop spontanées, méconnaissance de l'usage du dico, etc.
Bravo à l'auteur, une enseignante de français qui nous fait partager son quotidien, et doit d'autant mieux surmonter les difficultés si elle les prend avec humour - au moins avec le recul, si ce n'est sur le moment.
▪️ Merci à Babelio et à la Boîte à Bulles ! 🙂
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          393
rabanne
  02 juillet 2019
Ô cou-rage... Ô pâle-espoir... Ô bouffonnerie...
Ou Le Cid dans tous ces états !!
Est-ce que le choix - cornélien - entre l'amour, l'honneur, le devoir, la trahison, la vengeance, la lâcheté et le pardon, ça leur parle à nos chères têtes blondes et brunes d'aujourd'hui ??
En tous cas, ils n'y sont pas indifférents : des interventions pas piquées des vers, qui fusent de partout, sans filtre, avec quelques jolies échappées, entre deux "wesh gros", "ça s'fait pas", etc. etc.
Bref, une prof de français initie sa classe de 4èB à la tragi-comédie, à la parodie, aux figures de style, à la versification et au langage châtié du XVIIe siècle.
Du moins, elle a aura tenté......
J'avais craint la caricature, mais ça sent le vécu, c'est indéniable.
Certes, à noter quelques (gros) écarts de langage, mais mieux vaut s'attacher aux individus et aux caractères, autant de personnalités dans lesquelles nos ados se reconnaîtront sans peine .
Le graphisme est vivant et, pour le moins, original.
(NB : ravie d'avoir découvert à la fois une auteure et une maison d'édition de mon département !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3512
Apikrus
  17 juillet 2019
L'auteure, professeure de français en collège, a entrepris de faire comprendre 'Le Cid' à une classe de quatrième.
Cette tragi-comédie écrite en alexandrins par Pierre Corneille en 1637 fait partie des grands classiques de la littérature française. L'ayant récemment lue, et chroniquée sur Babelio, je m'en remémorais l'intrigue au fur et à mesure que j'avançais dans la lecture de cette bande-dessinée.
Celle-ci est cependant plus centrée sur la manière dont les élèves comprennent le texte, sur leurs reformulations (modernes et souvent argotiques), et sur leur façon de vivre en classe qu'à l'oeuvre de Corneille en elle-même.
C'est à la fois drôle et affligeant. On admire la patience de l'enseignante, on rit de certaines reparties des jeunes, et l'on se souvient de nos comportements au même âge (et même un peu plus vieux) ! Non, ils ne sont finalement pas si désespérants que cela, ces jeunes pleins de vie...
Certes les auteurs classiques doivent faire partie de l'enseignement du français. Certains me semblent cependant plus incontournables que d'autres (Voltaire, Maupassant...), et je ne suis pas certain que Pierre Corneille fasse partie de cette première catégorie - du moins pas nécessairement dès la classe de quatrième.
Bravo à l'auteure pour son travail d'enseignante et pour son témoignage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Jangelis
  14 juillet 2019
Alors d'entrée, écroulée de rire tout le long !
Mais en même temps je me suis dis que ça me rappelait pourquoi j'avais abandonné l'enseignement !! (et encore, c'était il y a 30 ans, dans un coin calme de province !!)
Et en continuant ma lecture, j'aime bien le Cid, et je suis accro aux alexandrins, mais je n'avais jamais réalisé, parce que seules les tirades les plus célèbres restent en mémoire, combien c'est éloigné de notre langage. Pas uniquement celui de gosses de 4e mais même de ceux qui ont un langage soutenu.
Gros challenge pour les profs qui doivent faire passer ça à des 4es.
Mais on voit qu'avec un prof doué, ça peut finalement se faire !!
Je ne connaissais pas du tout cette maison d'édition, et j'ai d'abord apprécié la présentation : Une belle qualité pour cette B.D. avec une couverture souple à rabats, des dessins colorés et sympathiques.
Quatre parties :
- on trouve d'abord une page de "photo de classe", trombinoscope des élèves avec leurs prénoms (fictifs précisons-le)
- la BD proprement dite, que j'appellerais plutôt roman graphique vu sa présentation (voir les extraits sur mon blog). Mise en page très variée, d'un seul dessin à une dizaine de vignettes, cartouches et/ou bulles, extrait de document ...
L'originalité : de la couleur pour la classe, du noir et gris pour la représentation du Cid. Ce qui permet de savoir à tout moment où on en est. Avec un résultat très esthétique.
- Un glossaire du vocabulaire des collégiens (et ce n'est pas de trop pour la grand-mère que je suis !!)
- La présentation des personnages de la pièce, et le texte intégral des 6 scènes du Cid dont il est question dans la BD, incluant bien entendu le célèbre monologue de Don Diègue)
La proximité du langage des collégiens et du texte de Corneille ajoute encore au comique.
C'est vraiment très savoureux, des élèves qui ne sont pas du tout dans le sujet, qui parlent de tout, posent des questions inattendues, et puis certains qui intègrent le langage de Corneille pour leurs phrases de tous les jours. On sent le vécu absolu.
J'ai vraiment ri tout le long, malgré quelques mauvais souvenirs d'enseignement (Bien que ce n'était pas en matière littéraire !)

Un énorme regret même si c'est un point de détail : pas de pagination. Comment l'utiliser avec des élèves, ou noter des citations ? Dommage, tout le reste est parfait.
Une B.D. vraiment excellente, qui doit plaire à tous.
Collégiens qui s'y retrouveront, (auront-ils une petite pensée pour leur prof de français ?) lycéens qui ressortiront leur souvenirs, et adultes qui découvriront ce qu'ils ne voient jamais à l'intérieur de la classe.
Les profs en exercice, je ne sais si ça va leur plaire de retrouver leur quotidien, ou raviver leurs cauchemars ...
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
bibliothequedebracieux
  29 juin 2019
Lorsqu'une professeur de français raconte ses cours de français lors de la découverte du Cid. Explications, langues, sentiments... Deux époques bien différentes qui se croisent, entre des passages de Corneille et le peu d'intérêt des élèves. Peu à peu ils découvrent un théâtre qui les surprend et s'approprient l'histoire.
Les dialogues sont fidèles à ce qui se passe en cours ce qui nous donne une vue de cette classe assez peu passionnée par cette histoire bien compliquée . C'est juste jubilatoire, les enfants sont plutôt sympathiques malgré quelques excès, la prof semble cool mais ne lâche rien. Décalage rigolo entre un classique et le monde des élèves à l'argot comme 2 e langue vivante. Les réflexions ne sont pas toujours que bêtises et l'humour pointe derrière cette ignorance assumée, On se passionne, s'amuse, sourit en compagnie des 4e B et on apprend comme eux.
" Tout l'temps quand vous dites c'est connu, nous on ne connait pas"
Une occasion de redécouvrir le Cid, les scènes étudiées par les élèves sont à la fin de cette BD.
Album souple, les scènes du Cid sont grand format et grisées; les enfants, tout en rondeur, ont une bouille sympa et la couleur agrémente le tout. Un découpage intéressant et une mise en page originale et bien vue.
J'ai passé un super moment et je trouve l'ensemble plutôt géniale. A conseiller à tous, et surtout aux ados. Drôle et instructif.
"Tout l'temps du français ! I'croivent on sait pas parler français ,
Graaave. "
Merci à Babelio masse critique et à La boîte à Bulles pour cet envoi"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          73

critiques presse (1)
BDGest   18 juin 2019
En choisissant de laisser l’adulte hors champ (elle n’est qu’une voix off), en ne mettant en scène que les élèves et leurs répliques, elle livre une œuvre fraîche, drôle et originale.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   14 juillet 2019
Aller en maths ou m'prendre une heure de colle ?
Des deux côtés mon bad est infini.
Commenter  J’apprécie          30
ZilizZiliz   02 juillet 2019
[ ….. prof ….. ]
Vous pouvez vous servir des dictionnaires qui sont au fond de la salle, dans la bibliothèque.
(…)
[ ….. élèves ….. ]
- Y a des mots, j'comprends pas c'est quoi !
- Vas-y, cherche 'exécrer'.
- Ouah, madame, ils expliquent rien dans l'dictionnaire : pour 'vénérer', ils disent 'avoir de la vénération' !
- 'Vénérer', c'est négatif, c'est quand on est énervé !
(…)
- Hé, regarde, y a écrit quoi à c'te page !
- Hu hu… J'suis sûre c'est Sullivan qu'est en 4eC.
- Montre !
- MADAME, C'EST NORMAL, Y A ECRIT 'J'ENCULE LES HUîTRES' DANS LE DICTIONNAIRE ?
[ ….. prof ….. ]
- Merci pour cette intervention, Nelson, c'est passionnant… Maintenant que tu as pu constater l'inventivité des 4eC, je suppose, tu continues ton travail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ZilizZiliz   01 juillet 2019
- Bonjour tout le monde ! Dépêchez-vous de vous installer, aujourd'hui vous allez travailler en groupe.
- On s'met avec qui on veut ?
- Ah non, vous choisissez les groupes, madame ! Sinon, après, je me mets avec mes copains. Et ils sont nuls.
Commenter  J’apprécie          120
JuinJuin   29 juin 2019
J'vais lui parler comme ça à ma mère !
" Je me blâme d'avoir eu 6 en maths"
Elle va rien capter.

J'exècre ton comportement ma fille.
Vais-je me prendre un soufflet dans ma face?
Commenter  J’apprécie          100
bibliothequedebracieuxbibliothequedebracieux   29 juin 2019
En fait ce n'est pas une tragédie à proprement parler, parce que c'est une pièce qui se termine bien : c'est une tragi-comédie !
Han, comment vous nous avez spoilé la fin, madame !
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15068 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre