AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Everyday heroes tome 1 sur 3
EAN : 9782755644142
479 pages
Hugo Publishing (06/02/2020)
4/5   123 notes
Résumé :
Emmy de retour dans sa ville natale, retrouve Grant, 20 ans après qu'elle l'ait rencontré sur les bancs de l'école, à l'âge de 8 ans, et sans que les blessures du passé n'aient entamé l'attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre.

Grant Malone, devenu agent de police, reconnaît instantanément en la femme audacieuse et pleine de vie qu'est devenue Emmy Reeves, la petite fille timide dont il était amoureux petit garçon.

Certes, leur amou... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 123 notes

Beli_LivreSaVie
  21 février 2020
Je crois que l'attrait de l'uniforme a fini de me convaincre de lire cette série ! Déjà c'est une série de K. Bromberg, et j'aime bien la lire, j'ai quelques romans d'elle qui attendent d'ailleurs que je les lise, mais celui-ci, je n'ai pas pu le poser dans la bibliothèque, non je l'ai lu dès que je l'ai acheté et je me suis complètement plongée dedans. Et je dois dire que j'ai beaucoup aimé le lire.
Commençons par replacer ce tome dans la série que nous propose de lire K. Bromberg. Cuffed est le premier tome de la série Everyday Heroes dont déjà trois tomes sont annoncés à la parution en version française. Ces trois premiers tomes nous proposent de découvrir trois frères de la famille Malone, tous trois exerçant des métiers de secours : police, pompier et secouriste. Comme je le disais au début, des métiers attractifs et qui d'emblée m'attirent pour découvrir des romances avec ce type de personnages.
En ce moment, je lis beaucoup de romans où les personnages se sont connus jeunes et ont été séparés souvent de façon abrupte ou soudaine. Alors je pourrai m'en lasser mais non, car j'adore ce schéma narratif : en effet découvrir les personnages alors qu'ils ont jeunes, nous les fidélisent d'autant plus et souvent leur histoire est forte et on est de suite dedans. C'est ainsi que l'histoire des personnages de ce roman débute, ils sont connus enfants et nous les retrouvons bien des années plus tard, alors qu'ils ne sont plus vus depuis de longues années.
Grant et Emmy étaient très proches dans leurs jeunes années, ils passaient tout leur temps ensemble et étaient comme les deux doigts de la main. C'est à huit ans que leur amitié va prendre fin de manière assez brutale, suffisamment en tout cas pour marquer leurs esprits. Emmy a confié un secret à Grant, et la divulgation de ce secret a changé la vie de la jeune enfant. Elle a alors quitté la ville avec sa mère et lui, est resté, apprenant à vivre sans elle. Mais quand par hasard, ils tombent l'un sur l'autre bien des années plus tard, c'est avec joie que Grant l'interpelle mais la jeune femme ne lui fait pas un accueil très chaleureux, au contraire elle n'est pas forcément ravie de le voir.
Je crois que la plume de K. Bromberg a su donner à son histoire et ses personnages un côté vraiment très plaisant et entrainant. On se plait vraiment bien à la lire, elle nous propose de découvrir ses personnages avec de jolies émotions, il y a d'un côté la famille unie des Malone, qui sont d'un accueil et d'une gentillesse extrême, on comprend aisément pourquoi Grant est si sympathique, puis on a ce personnage féminin, Emmy, qui n'a plus de famille et qui est assez solitaire, par la force des choses. Elle s'est forgée une carapace qu'il va être difficile de briser, mais Grant, c'est ce personnage masculin, qui bien que décidé à la faire craquer, a su y aller avec diplomatie et patience. Si elle a beaucoup souffert par le passé, on constate que lui aussi se sent très investi dans ce que vivent les personnes qui l'entourent ou encore ceux et celles qu'il rencontre dans le cadre de son métier. Il est très impliqué et Emmy aura du mal à ne pas résister à cet homme auquel elle tient tant.
Grant, c'est le bon flic, celui qui s'engage plus qu'il ne devrait dans ce qu'il vit au quotidien dans son métier. Il respecte les lois mais est prêt à enfreindre quelques règles s'ils s'agit d'aider quelqu'un, il a toujours "souffert" du syndrome du héros et ce depuis toujours. Déjà tout petit, il n'a pas pu s'empêcher de dénoncer des actes qui bien que pas complètement compréhensibles pour son jeune âge, étaient condamnables et faisaient souffrir sa meilleure amie. C'est un personnage que j'ai plutôt bien apprécié, ce complexe du héros peut être lourd à porter mais lui, ça lui va bien. Quand il retrouve Emmy, c'est vraiment comme une évidence pour lui, il n'a rien fait de mal, et elle a toujours été essentielle pour lui. Il va vivre des moments douloureux à la voir fuir ainsi, et il prendra ce qu'elle veut bien lui offrir.
Emmy, c'est la jeune femme qui vit à cent à l'heure, la recherche d'adrénaline pour apaiser son esprit et ses tourments font d'elle un personnage incontrôlable. Cela démontre aussi qu'elle n'a jamais su se poser, quand elle est partie, c'était pour suivre une mère bohème en constant déplacement, elle a gardé cette attitude de ses années avec elle. Mais là, elle souhaite enfin s'installer et vivre de sa passion, le parachutisme mais c'est bien compliqué pour elle d'atteindre ce rêve, car elle manque de stabilité pour obtenir ce qu'elle voudrait. Revoir Grant fut un choc, car cela fait remonter à la surface bien des moments auxquels elle s'est interdit de penser toutes ces années, et elle préféra le fuir, que d'y penser ou encore d'envisager qu'il reste celui qui a tant compter pour elle. Mais il va venir perturber sa tranquillité ou celle qu'elle pensait avoir, lui qui n'est plus un enfant et qui est devenu un homme, beau, grand, attirant et si sexy dans son uniforme.
Leurs retrouvailles engendrent une relation assez tumultueuse, où elle ne souhaite pas qu'il soit question de sentiments. Elle ne veut pas affronter les démons de son passé, mais ils nous sont ainsi dévoilés petit à petit selon les moments où ils s'imposent à elle. Il fallait bien se douter que le retour aux sources engendreraient les réminiscences de son passé. Grant est confronté à des moments qui lui sont difficiles dans son métier, car il lui rappelle aussi tout ce qu'ils ont vécu par le passé. le passé, le présent, ces deux personnages qui se sont connus à des moments différents de leur vie et qui doivent faire face aux conséquences de leurs actes mais qui semblent être fait l'un pour l'autre. Ils devront passer outre les aprioris qu'ils ont l'un de l'autre, elle devra de nouveau pouvoir lui faire confiance, son retour marquera bien des tourments dans leur vie, qu'ils n'avaient pas prévu.
Un premier tome qui se dévore, j'ai beaucoup aimé. Les personnages sont bien agréables et intéressants à suivre, leur histoire va se construire au fil du temps qui passe, qui tissera des liens forts entre eux, qui rappelleront que tous deux étaient destinés à finir ensemble. La famille Malone est de celles que l'on apprécie retrouver autour d'un bon repas, les frères sont très proches les uns des autres, parfois même envahissants mais c'est le genre de personnages que l'on a plaisir à suivre et retrouver d'un tome à l'autre. le côté protecteur des autres n'est pas trop lourd non plus, car il aurait pu l'être, mais K. Bromberg a su suffisamment bien doser les choses pour que cela soit bien proposé, on apprécie leur côté chevaleresque du coup.
Je me suis bien plu auprès de Grant et de son double, Emmy, leur histoire qui a débuté alors qu'ils étaient tous jeunes est entrainante. L'attrait de l'uniforme fonctionne bien, Grant répond aux attentes que l'on attend de ce type de romance. J'ai hâte de découvrir ses frères qui ne nous étaient que peu dévoilés dans ce premier tome, bien que très présents dans la vie de Grant.
Lien : http://www.livresavie.com/ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Carole94p
  05 avril 2020
Après avoir découvert K. Bromberg avec Sweetheart je guette chacune de ses sorties. Il faut dire que l'auteure ne manque jamais une occasion d'ajoute de l'humour dans ses romans. Et autant vous dire qu'en ce moment j'ai besoin de m'évader lors de mes lectures.

Comme pour quelques auteurs bien précis, je fais le choix de ne pas lire les résumés. Je connais leur plume, leur style alors je fonce tête baissée pour avoir vraiment le plaisir de découvrir de quoi il retourne. Manque de pot pour moi, à peine était-il sortit que les spoilers n'ont fait que me pourrir la vie. du coup, en plus d'être déçue, j'étais assez remontée et n'avais plus envie de commencer ma lecture de Everyday Heroes. J'ai finalement jeté mon dévolu dessus, hier en début d'après-midi.

Dans ce premier tome de Everyday Heroes, nous suivons Emmy et Grant. Lorsqu'ils avaient 8 ans, ils étaient les meilleurs amis. Jamais l'un sans l'autre et avec une confiance totale. Jusqu'au jour où Emmy a fait promettre à Grant de garder un secret... Un secret qu'il n'a pas gardé. Emmy est partie du jour au lendemain et la dernière chose qu'elle lui ait dit c'était : je te déteste. Alors quand, vingt ans plus tard nos deux ex-amis se retrouvent, autant dire que c'est le choc.

Ami lecteur, sache que ce roman aborde des sujets difficiles. Je ne les citerais pas ici car cela gâcherait le roman mais si tu souhaites savoir de quoi il retourne, n'hésite pas à m'envoyer un message privé.

Lorsque j'ai commencé ma lecture de Cuffed, le premier tome de Everyday Heroes, j'ai su que j'allais apprécier ma lecture. Il y a des romans qui, dès le début partent en fanfare et annoncent quelque chose d'énorme. Cuffed fait partit de cette catégorie. Et quel plaisir de retrouver la plume de K. Bromberg ! J'ai également beaucoup apprécié le double point de vue, judicieux pour l'histoire d'Emmy et Grant.

Nous faisons donc la connaissance de nos deux héros. Grant a toujours eu à coeur d'aider les autres. C'est un peu une histoire de famille, puisque son père est policier, son frère pompier et le dernier est pilote. Autant dire que pour lui, sauver des vies est plus qu'une vocation, c'est une destinée. J'ai vraiment apprécié son personnage. Il est respectueux, gentil, drôle et ne manque pas de piquant. Il n'a d'ailleurs pas peur du ridicule. Comme quoi en romance, il n'y a pas que les bad boys qui ont la cote ! Mention spéciale pour la famille Malone dont j'ai adoré chaque membre et particulièrement la mère de famille. Une femme terriblement touchante et avec le coeur sur la main.

De son côté, Emmy ou plutôt Emerson réserve son lot de surprise. Son passé est trouble, compliqué et surtout difficile. La jeune femme n'a jamais eu la vie facile mais elle fait tout pour être heureuse aujourd'hui. J'ai aimé cette volonté de tourner la page et de s'en sortir même si, ce n'est qu'une façade. Une chose est sûre, elle n'est plus prête à faire confiance. Et revoir Grant, vingts ans plus tard va rouvrir les blessures du passé.

Au fil des pages, le mystère autour de leur passé se dévoile, et c'est, sur ce point que le lecteur peut être dérouté. Car l'auteure, K. Bromberg nous plonge dans une histoire dans laquelle tout n'est pas tout rose. Les apparences sont trompeuses et les véritables méchants ne sont pas toujours ceux qu'on penserait. J'ai trouvé que l'histoire était vraiment bien menée avec ce qu'il fallait d'émotions et de sincérité pour la rendre encore plus prenante.

L'histoire entre Grant et Emerson est compliquée. Car si Grant fait tout pour rassurer Emerson, celle-ci n'a pas oublié ses vieux démons et cette fameuse promesse qu'il a rompu il y a vingts ans. Ce jeu du chat et de la souris est assez amusant et apporte un peu de légereté à l'histoire.

En terminant ma lecture, j'ai eu à de nombreuses reprises la gorge serrée. Certains passages m'ont touché et il ne manquait pas grand chose pour que les larmes coulent. Une chose est sûre, K. Bromberg a su trouver les mots justes pour cette histoire et proposer une histoire qui marquera les esprits. Je n'ai qu'une envie, me jeter sur la suite, qui m'attend sagement dans ma PAL pour poursuivre l'aventure aux côtés des Malone !

P.S. : la note de l'auteure à la fin du roman m'a bouleversé et n'a fait que confirmer mes impressions durant tout le roman. Attention toutefois, elle dévoile les thèmes abordés durant le roman. Prenez donc garde à ne pas la lire avant l'histoire.
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MaynaOrevesdesmots
  20 avril 2021
Ca faisait un an que ce roman était dans ma PAL, je l'avais acheté dès sa sortie mais je n'avais jamais pris le temps de le lire me consacrant beaucoup à tous mes services presse. Depuis quelques temps j'ai réduit ma demande pour pouvoir réduire ma PAL et quel plaisir de retrouver la plume de K.Bromberg que j'affectionne tant.
Grant Malone fait partie de la police de sa ville natale Sunnyville. Il a grandi dans cette bourgade entourée de sa famille qui est très présente : son père ancien chef de la police locale, sa mère femme au foyer et ses deux frères cadets Grady et Grayson travaillant chacun dans un métier de service respectivement pompier et pilote d'hélicoptère de secours. Les hommes de cette famille ont tous le sens du devoir et se dévoue corps et âme à leur métier qui les définit.
On découvre dans le prologue que Grant durant sa tendre enfance avait une meilleure amie Emerson, qu'il a voulu protéger à tout prix et l'a perdu en révélant un terrible secret qu'elle lui avait confié. Depuis ce jour-là, il ne l'a plus jamais revu et pourtant ils étaient toujours collés ensemble. Qu'elle n'est pas sa surprise quand des années plus tard, en service, ils tombent sur un groupe de femmes qui les taquine sur leur uniforme et leur sexitude dont Emerson fait partie. C'est le choc total pour eux deux et Emerson fuit ce moment délicat.
Mais si elle pense que Grant va la laisser fuir une seconde fois et disparaitre de sa vie c'est très mal le connaître. Il va mettre tout en oeuvre pour la retrouver et rétablir le lien entre eux à l'aide de Desi la meilleure amie loufoque d'Emerson. Très vite il se rendra compte qu'il la désire d'une toute autre manière que comme amie. Il ne lésinera pas sur les moyens pour se rapprocher d'Emerson et lui faire ouvrir les yeux sur l'évidence du lien qui les unit depuis leur tendre enfance. Mais Emerson a vécu l'enfer à Sunnyville, elle veut tout oublier du passé et Grant sera malheureusement un rappel constant de ce qu'elle souhaite tant occulter.
Comment va s'y prendre Grant pour la retrouver et par la suite la séduire ? Qu'a vécu Emerson durant son enfance ? Pourquoi a-t-elle disparu après la trahison de Grant ? Et quelle était cette révélation ?
Halalalala ! Quel premier tome ! Je retrouve la plume de K.Bromberg si sensuelle et si chargée d'émotions. Pour avoir lu la totalité des livres sorties de cette auteure, elle a un style bien à elle où au moins un de ses héros a toujours un passif très lourd et poignant. C'est encore le cas ici et cela concerne Emerson qui a malheureusement dû faire face à l'horreur, qu'aucun enfant ne devrait connaître. Les séquelles psychologiques sont profondes et lui mène la vie dure encore aujourd'hui même si elle se cache derrière sa force de caractère et qu'elle donne l'apparence que son passif ne la trouble plus.
Grant a toujours eu le syndrome du protecteur avec tous ceux qui l'entourait mais plus particulièrement Emerson et c'est encore le cas aujourd'hui. Ils étaient tellement liés enfant que le traumatisme d'Emerson aura eu aussi des répercutions sur lui et qui définit ses actions au sein de son travail, une affaire particulière le travaillera plus que de raison sur toute l'intrigue. Mais il n'est plus le petit garçon d'antan, il a bien grandit et a les moyens de défendre, aider ceux qu'il aime. Et si vous vous imaginez le policier ultra sexy en uniforme, vous tapez dans le mille. Grant saura vous séduire tant par son physique que par ses attentions et intentions envers Emerson.
Que d'émotions à travers ce roman, Emerson est à fleur de peau tout au long de l'intrigue. D'abord parce que Grant la pousse dans ses retranchements et l'énerve puis ensuite car il la met face à ses démons qui la bouleverse et nous aussi au passage. La vie n'a pas été tendre avec elle et ce même après son départ de Sunnyville, chaque flash-back est si poignant et révoltant à la fois. En plus des révélations passées qui sont faites au fil du roman, l'auteure a su malmener ses héros autant que nous lecteurs par bon nombre de rebondissements saisissants qui nous tiennent en haleine et qui souvent nous émeut.
Petit clin d'oeil pour Betsy Malone, la mère, qui est une vraie bouffée d'air dans ce roman. Elle m'a vraiment fait rire à toujours vouloir caser, marier ses trois garçons et en obtenir des petits enfants. Mais elle se révèle aussi pleine de sagesse pour sa famille et toujours de bon conseil.
J'ai tout aimé dans ce roman, la profondeur de ses personnages principaux comme secondaires, la présence de la famille Malone si soudée, joviale et qui étaye chacun de leurs membres mais aussi la sensualité qui se dégage de la relation de Grant et Emerson quand celle-ci s'intensifie. C'est toujours beau et émouvant d'assister à la reconstruction d'une âme brisé par l'amour, le vrai, qui lui tombe dessus.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Blogdelyosa
  24 avril 2021
|Instagram : @blogdelyosa|
Après avoir dévoré les deux premiers tomes de la saga « Play Hard » (on vous les conseille vivement !), on avait trop hâte de nous replonger dans une autre histoire de K. Bromberg. Malheureusement, on en est ressorties assez mitigées de notre lecture ; on avait peut-être un peu trop d'attentes.
Quand on a commencé notre lecture, au bout de 150-200 pages, on est restées assez sceptiques et dubitatives. Malheureusement, on a eu l'impression d'être extérieures à l'histoire, de ne pas pouvoir nous attacher aux personnages et de ne pas réellement ressentir les émotions. Emerson, l'héroïne, nous a énervées parce qu'on n'arrivait pas à la cerner ; elle changeait toujours d'avis. Quant à Grant, c'est sûrement le personnage qu'on a le plus aimé. Déjà le fait que ce soit un policier nous a directement plu ! Puis, c'est le personnage – bizarrement – qui nous a permis de ressentir le plus d'émotions. Nous avons également beaucoup aimé les frères Malone – avec leurs bêtises – qui ajoutent de l'humour au roman.
Les 200 premières pages passées, nous avions encore un peu de mal, mais ça s'est peu à peu amélioré. En effet, certains événements nous touchaient et le passé de l'héroïne nous intriguait beaucoup. Mais nous avions encore du mal à cerner les personnages – surtout l'héroïne – parce qu'on ne comprenait pas trop ce qu'elle voulait finalement et on avoue que parfois, on ne cernait pas ses « pensées », son point de vue.
Nous n'avons pas encore évoqué jusqu'ici, la romance. Il s'agit de retrouvailles entre deux personnages qui se sont quittés sur de mauvaises bases. Effectivement, Grant et Emerson se sont quittés dans des conditions assez « difficiles » et mystérieuses pour finalement, se retrouver vingt ans plus tard, un peu par hasard. Personnellement, on adore ce genre de romances où la rencontre entre les personnages est souvent explosive. Ici, la romance était toute mignonne et addictive. Mais on aurait aimé ressentir plus d'émotions, sentir leur complicité. La romance était lente, et pourtant, cette lenteur n'a malheureusement, pas favorisé le développement de sentiments selon nous.
Nous avons découvert la plume de K. Bromberg avec « Play Hard ». Et on la trouve toujours aussi magnifique et fluide dans celui-ci. La preuve est que ce livre se lit très vite ; on ne bute sur aucun mot.
Ce qu'on aime dans ce roman et les autres romans de cette auteure, c'est qu'elle aborde toujours des thématiques importantes qui ne peuvent que nous toucher. Ici, elle en aborde un sujet très touchant qu'on voit assez souvent dans les romans, mais qui reste tout aussi bouleversant.
En ce qui concerne la fin, elle était toute mignonne. On a donc, beaucoup aimé cette fin qui dégageait beaucoup plus de sentiments que le début du roman.
Pour finir, nous sommes donc, assez mitigées sur cette lecture. Mais nous avons vu que pour certains, le deuxième tome est meilleur que le premier. du coup, on a hâte de pouvoir le découvrir et on espère plus l'apprécier que ce premier tome !
Merci infiniment à la maison d'édition pour l'envoi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarker
  19 mars 2020
Un roman qui me tentait énormément, car j'avais adoré la Saga Driven écrite par la même auteure. Et franchement, j'ai eu raison de découvrir ce nouveau roman, car il m'a complétement chamboulée...
L'histoire est celle de deux amies d'enfance, qui vont se retrouver alors que Emerson décide de revenir vivre où ils se sont quittés quelques années auparavant alors qu'ils n'étaient encore que des jeunes enfants. Même si l'objectif pour Emerson n'était pas de revenir pour Grant, elle va quand même être attirée par ce dernier, qui est devenu un sexy, amusant et attirant policier. Mais les blessures du passé vont être plus dure à surmonter que ce qu'elle ne pensait...
Le début est, certes, un peu compliqué, car l'histoire étant complexe, il faut que les choses se mettent en place. Mais après seulement quelques chapitres, cette dernière se met réellement en place concernant les deux personnages. Et l'avancement de l'histoire avec les découvertes faites sur chacun des personnages permet vraiment de nous plonger dans cette histoire originale et intense. Je dois dire que je sors de cette lecture complétement bouleversée par les événements et par les personnages. Parfois, j'ai même du faire des pauses dans ma lecture pour pouvoir continuer tellement elle fessait naître des sentiments intenses en moi. Bref, c'est une histoire intensive qui bouleverse vraiment les lectures.
Par contre, je n'en attendais pas moins de l'auteure, la fin est vraiment mignonne et je pense que Emerson comme Grant méritent que leur histoire finisse ainsi.
Du côté des personnages, je commencerai par dire que j'ai adoré Grant. C'est un policier, qui prend à coeur son travail, mais qui sait aussi qu'il ne peut pas arriver à tout faire avec. Il y a des affaires qui demandent du temps et qui demandent beaucoup d'énergie sans forcément de résultat. Mais il reste passionner et déterminer dans ce qu'il fait. Et du côté perso, il sait très bien s'engager dans une relation et il suit son instinct quand cela est nécessaire. Face à Emerson, il va avoir du mal à vivre pleinement sa passion. Pourtant, il ne va pas perdre patience, bien au contraire. Je l'admire vraiment pour ce qu'il fait pour elle. Bref, c'est cela qui a fait que je suis tombée complétement sous son charme.
À côté de Grant, il y a donc Emerson, qui est un personnage beaucoup plus réservé, qui a du mal à se confier aux autres, mais aussi dans ses pensées. Au début, on a du mal à la cerner ; cependant, au fil des pages, on comprend qu'elle a subi certaines choses dans son enfance et qu'elle se protège pour oublier. Ce côté-là m'a vraiment permis de la comprendre et donc de m'identifier à elle. Oui, c'est surtout son histoire qui m'a bouleversée par ce qu'elle a subi et comment elle arrive - ou pas - à le surmonter. Tu l'auras compris, j'ai vraiment adoré ce personnage, même si elle m'a beaucoup bouleversée.
Enfin, je voudrais revenir sur le style de l'auteure - que je retrouve bien ici. Elle nous fait ressentir vraiment les sentiments que les personnages éprouvent. J'aime bien ce côté-là, même si par moment, cela peut être dure à supporter. Cependant, c'est vraiment quelque chose qui rend la lecture intense et j'apprécie cela.
Maintenant, je n'ai qu'une hâte : découvrir les autres tomes, voir d'autres romans de l'auteure !
J'en conclurai que ce fut une lecture vraiment intense et bouleversante que je qualifierai même de coup de coeur. Je la recommande au plus grand nombre !
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
pommerougepommerouge   25 février 2020
- Ça ! vocifère-t-elle en tendant violemment les bras révélant les marques rouge vif à l'intérieur de son bras droit. Ça, Grant. Pendant des années, je me suis coupée pour tenir bon. Des années d'automutilation parce que la douleur que je m'infligeais éclipsait celle qu'il m'a causée. Cela me donnait l'impression de contrôler quelque chose. Je devenais l'unique responsable. Celle qui savait que la laideur extérieur reflétait la laideur intérieur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
filledepapiersfilledepapiers   02 avril 2020
J’ai passé ces vingts dernières années à me préserver de toute émotion, de tout sentiment envers le sexe opposé. Et en une semaine, j’ai laissé Grant fendiller mon armure. Des couleurs imprègnent les contours de mon univers en noir et blanc. J’aime autant que je déteste ce qui m’arrive. Ce chamboulement me fait me sentir vivante alors que, jusqu’à présent, je n’avais pas réalisé que j’étais morte.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   18 mars 2020
Sentiment que je recherchais dans mon enfance et que cette maison, cette famille, me procuraient.
La sécurité.
Pour le commun des mortels, c'est difficile à trouver dans ce monde, encore plus pour ceux qui traînent un passé comme le mien. Il est souvent fugace et généralement chimérique.
Maintenant que je l'ai trouvé, je me surprends à redouter de la perdre.
Commenter  J’apprécie          20
pommerougepommerouge   25 février 2020
Regardant fixement le cutter dans ma main, j'ignore le contenu de la boîte ouverte devant moi. Son poids me procure autant de réconfort que de tourments.
Mon esprit en manque de sommeil dérive et m'implore de satisfaire un besoin que je n'ai pas ressenti depuis des années.
Entailler.
Éprouver la douleur que mon esprit refoule.
Entailler.
Reporter la faute sur moi bien que je ne le mérite pas.
La lame m'appelle .
Ma peau me supplie de l'inciser.
Saigner pour évacuer la culpabilité.
Couper.
Mes brûlent de me trancher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   18 mars 2020
Au risque de me ridiculiser, tu m'as énormément manqué.
Chaque fois que Grant rit, je l'entends prononcer ces mots. Chaque fois qu'il sourit, je l'entends prononcer ces mots. Chaque fois que je suis tentée de la boucler parce qu'il me pose une question vraisemblablement anodine, je me rappelle que je ne suis pas forcée de lui en dire plus que je ne le souhaite et je me souviens que je lui ai manqué.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de K. Bromberg (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de K. Bromberg
Le quatrième et dernier tome de la saga Play Hard de K. Bromberg est enfin disponible dans toutes les librairies ! https://www.hugonewromance.fr/playhard4/
autres livres classés : traumatismeVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Flirting with 40

Comment s'appellent les personnages principaux ?

Brookline et Simon
Beverly et Sam
Blakely et Slade
Lizzy et Slim

7 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Flirting with 40 de K. BrombergCréer un quiz sur ce livre