AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabel Finkenstaedt (Traducteur)
ISBN : 2877670368
Éditeur : Editions Kaléidoscope (01/01/1990)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Marcel se sent bien seul.
Il n'a pas d'amis,
personne ne veut jouer avec lui,
tout le monde dit qu'il est bon à rien.
Pourtant, au moment où
il s'y attend le moins,
le petit chimpanzé découvre l'amitié.
Et qui s'assemble
ne se ressemble pas forcément...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
cicou45
  14 novembre 2017
Album lu dans le cadre de mon travail en tant que bibliothécaire, j'ai fait le pari un peu risqué pour ma première année de travailler avec une inst'i' de GS / CP autour des monstres et des ombres dans un premier temps mais aussi autour de l'auteur Jeunesse Anthony Browne. Aussi, ne vous étonnez pas si dans les prochaines semaines, je vais dévorer tous les ouvrages que je trouve de cet auteur, d'autant plus que la fameuse maîtresse a inscrit sa classe à un concours national autour de "Marcel le rêveur" (toujours du même auteur). Pour commencer ma découverte avec ce dernier et son personnage de Marcel, j'ai choisi de commencer avec cet album où il est question de différence et de difficulté à se faire des amis. En effet, Marcel, notre héros, un chimpanzé tout maigrichon a beaucoup de mal à se faire des amis. Personne ne veut jamais faire équipe avec lui et les plus forts que lui tel Pif-la-Terreur n'hésitent d'ailleurs pas à s'en prendre à Marcel. Cependant, si Marcel a peur de bien de choses, si il y a bien une chose qui ne l'effraie pas, ce sont bien les araignées et lors de sa promenade avec Hugo à la bibliothèque (tous deux se sont rencontrés accidentellement), Marcel va prouver à Hugo que lui aussi pourrait lui être d'une grande utilité. C'est bien connu, nous avons tous nos phobies et ce n'est pas parce que nous sommes grands et forts que nous n'avons pas le droit d'avoir peur d'une minuscule araignée, aussi inoffensive soit-elle (et inversement).
Un ouvrage très émouvant, avec des graphismes très colorés et extrêmement bien travaillés et une morale on ne peut plus attendrissante : quelles que soient nos différences, au lieu d'avoir peur de l'autre (celui que l'on ne connaît pas encore) et de le laisser à l'écart, pourquoi au contraire, ne pas apprendre à le connaître avant de juger ? Peut-être ce dernier recèle-t-il au fond de lui des atouts que l'on n'aurait jamais soupçonné et qu'en s'alliant avec lui, on pourrait tout simplement former une équipe de choc ? Un ouvrage, comme toujours dans la littérature pour enfants, avec une double lecture et qu'avec nos yeux d'adultes, nous découvrons ou redécouvrons avec joie. Une morale d'ailleurs que l'on se ferait bien d'appliquer dans notre vie de tous les jours, et ce, quel que soit notre âge. A découvrir et à faire découvrir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Virginie94
  14 mars 2017
Chimpanzé vivant dans un monde peuplé de gorilles, Marcel se sent seul. Mais un jour, dans un parc, il fait une rencontre percutante avec Hugo Rille, un gorille gigantesque mais gentil. Ils passent ensemble une belle journée.
On retrouve Marcel dans une belle histoire autour de l'amitié. Comme toujours avec Anthony Browne, les détails et les références sont nombreux.
On a dès le début une opposition entre Marcel, tout seul, et le parc qu'il traverse où tout le monde et tous les objets sont à plusieurs. Les chiens, les chats, les bananes... tout le monde est en groupe.
La rencontre entre les deux héros est riche de complémentarité entre texte et image.
Là où le texte dit :
Un jour, Marcel se promenait dans le parc... perdu dans ses pensées... Hugo Rille courait... ils se rencontrèrent
l'illustration montre à quelle point cette rencontre doit être violente pour Marcel qui se retrouve par terre.
On s'amuse de cette amitié des contraires avec Marcel tout petit et Hugo géant parmi les gorilles, tellement grand que l'horrible Pif la terreur prend peur. On peut s'amuser à remarquer que le smiley, rouge et agressif de Pif, blanchit d'effroi devant le nouvel ami de Marcel.
Pour moi, Hugo est un peu mystérieux. Déjà, on ne sait pas très bien si en courant dans le parc, il fuyait quelque chose. Ses vêtement sont abîmés au moment de la rencontre . Il apparaît parfois un peu simple : il ne semble pas savoir lire. Mais il a beaucoup d'humour : par exemple, il se moque des coureurs.
Il est intéressant de s'arrêter sur cette page avec les enfants. Pourtant, Hugo affirme " ils ont vraiment l'air de s'amuser" et Marcel rit. C'est l'occasion de revenir sur l'ironie de la scène. D'autant qu'on sait que souvent, un mur de brique en fond de page signifie avec Anthony Browne que quelque chose ne va pas.
Il y a tellement de petites choses à observer : la famille dans une cage au zoo, les gorilles qui regardent méchamment Hugo dans la bibliothèque... qu'il faut de nombreuses lecture pour tout voir et encore n'est-on pas sûre de tout percevoir.
J'aime aussi beaucoup cette vision de l'amitié entre ces deux personnages si différents qui se complètent et se protègent l'un l'autre. Hugo défend Marcel devant Pif mais Marcel apparaît à son tour comme un protecteur d'Hugo devant l'araignée et Marcel reprend la phrase exacte d'Hugo pour le faire.
Avec cette amitié, nos deux héros ne sont plus seuls. Marcel a en plus gagné un protecteur, et on peut supposer qu'Hugo va apprendre à lire.
La dernière page avec les deux héros qui se retrouvent bras ouverts, chacun étant un peu imprégné de l'autre : Hugo porte le pull en jacquard de Marcel et on sait que c'est un symbole de fragilité chez Anthony Browne tandis que Marcel a quitté son célèbre pantalon en velours pour un jean flambant neuf comme en porte Hugo en dit beaucoup sur l'amitié !

Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lagagne
  22 juin 2011
Dans cet album Marcel, notre chimpanzé préféré, se sent seul. Jusqu'à ce qu'il "rencontre" Hugo !
Un joli album sur l'amitié, la tolérence, la complémentarité des paires "mal assorties".
Comme d'habitude, les codes, thèmes et lieux chers à Browne sont présents : la complémentarité texte/image, le parc, les bananes, les tenues de sport tout droit sorties des années 80, la métamorphose (les humains prennent la place des animaux au zoo)...
Commenter  J’apprécie          50
zazimuth
  08 février 2011
J'ai adoré cet album qui est une très belle histoire d'amitié. le frêle Marcel bouscule sans faire exprès un gorille très costaud... mais c'est ce dernier qui va s'excuser ! Les deux vont devenir amis, se découvrir des points communs et une complémentarité. A lire et relire !
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cicou45cicou45   14 novembre 2017
En quittant la bibliothèque, Hugo s'arrêta brusquement.
Il avait vu une TERRIFIANTE CRÉATURE...
"Est-ce que je peux me rendre utile ?" demanda Marcel, tout en déplaçant l'araignée avec douceur.
Commenter  J’apprécie          170
LagagneLagagne   11 décembre 2013
Marcel se sentait bien seul.
Tout le monde semblait avoir des amis.
Tout le monde sauf Marcel.
Commenter  J’apprécie          50
Virginie94Virginie94   14 mars 2017
Un jour, Marcel se promenait dans le parc... perdu dans ses pensées... Hugo Rille courait... ils se rencontrèrent.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Anthony Browne (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Browne
"Zoo" By Anthony Browne (en anglais mais un bon aperçu des illustrations)
autres livres classés : différenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1029 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre