AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2882534280
Éditeur : Luce Wilquin (01/10/2011)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Paola sent un oiseau palpiter dans son cœur et désire s’envoler. Elle ne mange plus et aimerait seulement boire le ciel en entier. Elle incarne une révolte mais qui va jusqu’au danger ultime.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (5) Ajouter une critique
carnetdelecture
06 juin 2013
La première partie de ce texte est moins un roman qu'une réflexion philosophique sur le sens de l'existence, l'envie d'absolu, la mort et la recherche de spiritualité. Par la narration à la première personne, Paola nous prend à témoin du mal-être qu'elle vit. Elle ressent son corps comme une prison, un tombeau dont la mort la libèrera et elle trouve, dans la philosophie et les légendes, des outils qui nourrissent sa réflexion.
Son refus de s'alimenter malgré les injonctions du médecin et les tentatives de chantage de sa mère la conduisent à l'hospitalisation forcée. Puis, c'est la mise au vert, le lien familial qui se rétablit, la découverte d'autres modes de vie, l'ouverture à la nature et au chant. Et, peu à peu, la vie qui reprend ses droits, les barrières que Paola avait érigées en elle tombent les unes après les autres, libérant la belle colombe
Plus émotionnelle, c'est cette deuxième partie qui m'a le plus touchée. La retraite campagnarde de la jeune fille l'amène à faire des rencontres et de nouvelles expériences, elle découvre l'amitié et la bienveillance. Sur ce point, je trouve que la narration est proche de celle de Barbara Constantine, douce, emprunte de beaucoup de respect et émouvante.
Le thème de l'anorexie est développé de façon subtile, sans jugement ni complaisance mais avec justesse. Et nous fait voir à quel point les non-dits peuvent avoir une influence néfaste sur les enfants.
Lien : http://carnetdelecture.skyne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
beatriceferon
23 mars 2015
« Mon thorax est une cage qui enferme une colombe fragile, ses ailes veulent s'ouvrir pour s'en aller. Mon corps l'empêche et la blesse. » Ainsi parle Paola, cette adolescente soeur d'Antigone, éprise d'absolu et révoltée contre la prison du quotidien. Comment faire pour libérer l'oiseau et lui permettre de gagner les sphères éthérées auxquelles aspire la jeune fille? Y parviendra-t-elle en se libérant de ce poids qui entrave l'essor de son âme?
Les thèmes développés par Eric Brucher dans son roman m'ont fait penser à d'autres livres que j'ai lus (« Sobibor », « Un secret », « La petite robe de Paul »). Je ne les ai donc pas trouvés très originaux. En revanche, l'écriture m'a paru sublime. L'auteur accorde une grande importance au choix des prénoms et introduit, comme un refrain, l'image des colombes, pigeons, tourterelles qui figurent l'âme, prisonnière du corps et attirée par l'azur, comme dans le tableau de Magritte. « Parfois, je voudrais boire le ciel entier. Son air glacial et transparent est très pur. Il faudrait qu'il entre en moi pour être remplie et disparaître. » Cette soif, Paola ne peut l'étancher, de sorte qu'elle se heurte aux contraintes contingentes et aux exigences matérielles de l'entourage. Jusqu'au moment où une rencontre va lui permettre de trouver la clef qui ouvrira son coeur.
Un très beau roman donc, mais que je ne mettrais pas entre toutes les mains. En effet, l'anorexie y revêt une robe de lumière qui la fait paraître attirante et risquerait de tenter plus d'une jeune lectrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
livrecommelair
09 mars 2014
Roman en lice pour le prix Horizon ,Colombe traite du malêtre d'une jeune fille anorexique.
Dans la 1ère partie,Paola philosophe sur son ressenti,son refus de s'alourdir,sa volonté de rester légère comme un nuage et se heurte au désarroi ,à l'incompréhension de sa mère .
Cette partie est assez linéaire et grave.
La 2ème partie,plus légère, nous convie à la renaissance De Paola ,aux rencontres qu'elle fera à la campagne,aux amitiés qu'elle y liera...
Je ne peux pas dire que ce livre soit un coup de coeur,mais j'ai néanmoins pris du plaisir à le lire.
Commenter  J’apprécie          50
Kimysmile
05 mars 2014
Colombe d'Eric Buchner est un livre dont j'ignorais totalement l'existence jusqu'à sa sélection dans le Prix Horizon de cette année. Ce roman traite d'un sujet pas évident, l'anorexie… Paola, notre héroïne est coincée dans ce cercle vicieux, dans ce rapport pervers à la nourriture. Toute la première partie du roman, on cherche à comprendre ce qu'elle ressent, on est plongé dans ses pensées…Mais franchement, je n'ai pas réussi à comprendre, je suis restée complètement extérieure à son personnage et ça m'a vraiment gêné.
Ensuite, dans la seconde partie, on s'intéresse plus à l'entourage De Paola et j'ai davantage apprécié cette partie…mais ça n'a pas suffit, et c'est bien dommage. Certains apprécieront l'écriture d'Eric Brucher, j'en suis sûre…mais moi je ne suis pas convaincue donc je ne le conseillerai pas !
Commenter  J’apprécie          10
Manthalo
03 avril 2014
"S'envoler pour s'échapper de soi.
Changer d'horizons pour trouver une nouvelle force de vivre.
Trouver son destin..."
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
mariechmariech05 juillet 2013
Plus tard je me dis , ma colombe , n'espère pas l'hospitalité en ce monde ; crains plutôt l'hospitalisation .
Commenter  J’apprécie          120
mariechmariech05 juillet 2013
Je passais pour une intello parce que j'avais le nez toujours plongé dans des livres . Je les empruntais aux bibliothèques ou les achetais en seconde main .
Et cela me fait bien rire aujourd'hui de m'entendre dire que je n'ai pas d'appétit , je dévore , j'ai toujours dévoré
Commenter  J’apprécie          40
carnetdelecturecarnetdelecture06 juin 2013
Mon thorax est une cage qui enferme une colombe fragile, ses ailes veulent s’ouvrir pour s’en aller. Mon corps l’empêche et la blesse
Commenter  J’apprécie          40
mariechmariech05 juillet 2013
La toile de Magritte est en moi , celle de la colombe volant sur la mer . J'appartiens à ce peuple ailé qui rêve d'élévation et aspire à l'absolu .
Commenter  J’apprécie          30
mariechmariech05 juillet 2013
Je n'habite plus ce corps que par intermittence .
Les jeûnes sont la couronne invisible de mon sacre .
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : anorexieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
non
il était Zen
catholique

10 questions
853 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre