AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355740593
Éditeur : Akileos (04/02/2010)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 86 notes)
Résumé :
Après avoir détruit l'Occident, le IIIe Reich agonise à son tour sous les coups de l Armée Rouge. Pour Zytek, le maître de l Allemagne, il ne reste qu une seule solution: une attaque virale majeure.
Malgré le refus du Haut Conseil, le virus provoque déjà des ravages dans les ruines de Marienburg. Les contaminés, transformés en monstres sanguinaires, s attaquent aux soldats isolés des deux camps. Seule l escouade du sergent Steiner parvient à s échapper d une ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Crossroads
  18 février 2013
Ben là ou qu'y a de l'uchronie , y a pô d'plaisir qu'y m'disait Nanar pas plus tard que quand il me l'a dit ! Faut dire que le gars Nanar , avec son regard de veau qui tête et son QI abyssal frôlant allègrement , à 150 près , celui d'Einstein , y pourrait , haut le sabot , être le roi du troupeau ! Manque de peau , 'fin de pot , appartenant de source sûre au délicieux monde du genre humain – même si un légitime doute persistera à jamais – l'est p'tèt pas le gars le plus compétent en la matière ! C'est tout qu'est-ce que j'ai à dire...
Postulat de départ : Munich , 1941 , un petit moustachu hyperactif , haranguant une foule déjà conquise , constate ébaubi l'apparition de morceaux de cervelet épars sur son si beau discours scriptural aussi lyrique que poétique ! La balle a fait mouche , explosant dans sa course la tronche d'un historique exterminateur de masse en devenir ! Hitler n'est plus ! Zytek tire déjà les ficelles du pouvoir en coulisses . le chaos est en marche...
Et une BD Rhin , une !
Plus de 200 planches au compteur . La tâche est colossale et finalement à l'aune du plaisir ressenti!
Au programme et dans le désordre : guerre mondiale , virus mortel , super soldat nyctalope carnivore...
Ça complote , défouraille , explose , mord , déchiquette...à tout va au sein d'un récit protéiforme haletant ! N'était ce léger sentiment de fouillis initial , je claquais le 5 étoiles sans coup férir !
Le trait majoritairement sombre tient plus de l'esquisse que du dessin chiadé .
Le propos tient finalement la route pour vous embringuer en un temps ou la survie journalière était tout un art à défaut de projet à long terme .
Les auteurs sont plutôt didactiques en entremêlant personnages historiques avérés et fiction pure . Ils se fendent régulièrement de bas de pages explicites quant aux différents grades usités au sein de la si prestigieuse armée Allemande . le seul conseil à donner au futur lecteur potentiel , se trouver dans une forme optimale en entamant cet ovni au risque de s'y perdre irrémédiablement !
Block 109 , ça change avantageusement du canard !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
carre
  17 février 2013
Peu habitué à ce genre, mon avis sera celui d'un néophyte. Block 109, est donc une uchronie, dont le scénario est tout simplement passionnant. Quelqu'un a eu la bonne idée d'assassiner Hitler en 41 mais n'a pas prévu que le pire ét ait à venir. Car c'est le diabolique Zytek qui mène au destinée du III Reich et forcément, il est encore plus cinglé que le petit à moustache. (Si cela est possible !). Alors que l'avancée soviétique se fait pressante, et que l'Angleterre et les Etats Unis ne sont plus que désolation après une attaque nucléaire, Zytek et ses sbires abattent leur dernière carte.
Si l'histoire est prenante comme je l'ai dit, je dois avouer que j'ai été embarrassé par le dessin, qui m'a empêché d'adhérer pleinement au récit.
Personnages difficiles à reconnaitre parfois, combats à répétition ou le repérage des protagonistes m'a paru compliqué. Et dernière petite réticence, difficile de s'attacher à un personnage. Malgré ces petits bémols, « Block 109 » à assez d'atouts dans son jeu pour avoir un avis positif à la fin du récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Dionysos89
  03 septembre 2012
Block 109... ou comment bâtir une uchronie « coup de poing » dans un univers des plus plausibles !
« Après avoir détruit l'Occident, le IIIe Reich agonise à son tour sous les coups de l'Armée Rouge. Pour Zytek, le maître de l'Allemagne, il ne reste qu'une seule solution: une attaque virale majeure. Malgré le refus du Haut Conseil, le virus provoque déjà des ravages dans les ruines de Marienburg. » : voilà déjà un magnifique synopsis où se mêlent une uchronie innovante et réfléchie d'un côté, et une intrigue plus classique de l'autre.
D'un côté donc, une uchronie fascinante : baptisée depuis ce one-shot « Block 109 », elle nous plonge dans une Europe balayée comme le monde entier par la Deuxième Guerre mondiale, qui ne s'est pas arrêtée en 1945 pour de multiples raisons et notamment qu'Hitler a été assassiné en 1941, que les dirigeants du parti nazi ont été pendus et que désormais luttent au sommet du pouvoir allemand l'organisation des S.S. et le Nouvel Ordre Teutonique dirigé par un illustre inconnu, Zytek. Ce superbe point de départ, puisque nous nous trouvons déjà en 1953, nous place devant le fait accompli : par rapport à ce que nous connaissons de l'Histoire du XXe siècle, le monde a profondément changé ! Dans cette toile de fond très bien tissée, l'intrigue apparaît elle tout aussi profonde. Difficile de ne rien dévoiler des ficelles du récit, donc autant faire très court sur le virus créé par le Nouvel Ordre Teutonique, par les scènes de guerre entre Allemands et leurs derniers antagonistes, les Soviétiques, etc. le scénario de Vincent Brugeas fourmille de très bonnes idées, va jusqu'au farfelu en milieu de récit, nous offre des révélations dignes d'un très bon roman graphique, des coïncidences heureuses et, enfin, un cliffhanger qui nous laisse en attente d'un futur développement de l'univers uchronique « Block 109 ». Ce développement ne s'est d'ailleurs pas fait longtemps attendre pour expliquer les bouleversements de l'Histoire (quatre bandes dessinées au format franco-belge ont vu le jour depuis et prennent place dans les années 1940 avec New York 1947, Etoile Rouge, Opération Soleil de Plomb et Rittergermania), mais nous faire découvrir la suite des événements du fameux Block 109 serait une riche idée pour les fans de ce roman graphique…
Du point de vue du dessin maintenant, l'acolyte de Vincent Brugeas, Ronan Toulhoat, s'en sort honorablement : nous n'avons pas là les plus belles planches qui soient et il y a parfois des choix graphiques discutables, mais, dans l'ensemble, le tout est plutôt cohérent avec le ton dur, violent et sombre de l'intrigue. Également aux couleurs, il se permet d'en limiter l'usage au strict minimum : ce roman graphique surfe sur la vague de renouveau de la bande dessinée en noir et blanc, peut-être une influence des comics américains ici, comme The Walking Dead de Robert Kirkman ou Sin City de Frank Miller, ce dernier à n'en pas douter tant le rouge apparaît en unique couleur et uniquement pour renforcer des symboles majeurs, notamment le drapeau nazi. On pourra donc regretter des approximations de dessin quand l'action s'accélère, mais est-ce un choix graphique ou est-ce une maladresse ? Aucune réponse possible, donc dans le doute… on choisira de faire confiance au talent de Toulhoat.
En conclusion, un roman graphique magnifique que j'ai franchement adoré, et pourtant rien ne me motive pour l'instant à poursuivre l'aventure sur les bandes dessinées annexes que j'ai déjà citées. En revanche, je conseille le site dédié par les deux auteurs à leur uchronie (http://www.block109.com) : allez-y voir au moins le court-métrage d'animation qui nous éclaire sur une des répliques marquantes de leur ouvrage.
[Davantage de contenus sur http://bibliocosme.wordpress.com/2014/01/10/block-109/ ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
MurielT
  06 juin 2015
Block 109 - Vincent Brugeas - Ronan Toulhoat
Uchronie – bande dessinée –
Tout commence par l'assassinat d'Hitler le 22 mars 1941 à Munich. Mais la suite est moins réjouissante, guerre contre l'URSS, bombes atomiques, virus.
Bonne bande dessinée, les dessins rendent bien l'atmosphère de fin du monde et l'idée est très originale. Les dessins sont tous à dominances de noir, gris, bistre, marron. Les touches de couleurs rouges sont pour le sang et les drapeaux nazi. Et les seuls dessins en couleur sont ceux d'un flash-back sur les années d'avant guerre.
Et je n'ai pas du tout vu venir la fin, je ne pensais absolument pas à cela
A lire !
Commenter  J’apprécie          110
lunch
  16 mars 2013
22 mars 1941 : Adolf Hitler est assassiné d'une balle en pleine tête. Dans les jours qui suivent, de nombreux cadres nazis sont arrêtés et pendus par la Gestapo pour haute trahison.
Avril 1941 : Himmler devient Chancelier et obtient les pleins pouvoirs. Heydrich devient Reichsfürer et dirige l'ensemble de la S.S.
Janvier 1942 : Lancement du programme nucléaire allemand.
Mars 1943 : Création du Nouvel Ordre Teutonique par Himmler pour contrer l'influence grandissante des S.S.
5 juin 1943 : Zytek, ancien officier S.S. jeune et ambitieux, mais totalement méconnu, est nommé, à la surprise générale, Grand Maître du Nouvel Ordre Teutonique (Hochmeister).
Juin 1944 : La première bombe thermonucléaire allemande est opérationnelle.
8 mai 1945 : Opération « nuit noire ». le feu nucléaire s'abat sur les États-Unis et sur les Îles Britanniques.
Novembre 1947 : Mort accidentelle d'Himmler. le Hochmeister Zytek est élu, quelques jours plus tard, président du Grand Conseil du IIIe Reich.
1953... la guerre entre les blocs allemands et soviétiques se poursuit sans relâche depuis 9 ans...

Cela ne vous aura pas échappé avec cette introduction (qui relate en quelques lignes le contenu partiel des premières planches de la bande dessinée) Block 109 est une uchronie.
Pour les Vincent Brugeas, Hitler a été assassiné en 1941 et la guerre ne s'est pas arrêtée en 1945... et elle a pris un tout autre visage que l'Histoire de nos manuels scolaires.
Dès les premières cases, nous sommes happés par des événements qui nous dépassent et qui attisent notre curiosité. Nous sommes au coeur de l'Histoire sans y être vraiment, nous la revisitons avec un oeil neuf.
Ce qui nous frappe d'emblée, ce sont ces allusions qui sont faites à des événements ou des dates qui sont bien réels. Block 109 aurait pu se contenter de développer un récit totalement nouveau à partir d'un tournant de l'Histoire, mais il fait mieux que ça : il s'accapare de faits ultérieurs et les incorpore à la narration, lui donnant du coup un certain crédit. Un crédit qui vacille tout de même sur une question anodine mais qui me semble si importante : pourquoi diable les allemands auraient-ils réussi à lancer une bombe atomique sur les États-Unis et pas sur la Russie ?
Bien entendu, il s'agit toujours d'une fiction, à laquelle vient se greffer ce virus d'un genre nouveau qui sévit dans le métro, monde souterrain ayant accueilli l'expérience... Un mélange de genres entre le récit de guerre, froid et implacable, et l'ambiance d'un bon Resident Evil.

La chronique à lire en intégralité sur BenDis... !
Lien : http://bendis.uldosphere.org..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (3)
BulledEncre   18 décembre 2018
Les personnages, l’intrigue et même les évènements nous font rapidement entrer dans cet imaginaire étonnant qu’est Block 109, Univers. Une Uchronie sombre et nihiliste prolongeant une Seconde Guerre Mondiale que les nazis n’arrivent pas à gagner même après avoir détruit l’Occident.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
SciFiUniverse   13 septembre 2018
Que ce soit les personnages, l’intrigue ou même les faits racontés, on entre vite dans cet univers pourtant très dur et très sombre. En fin de lecture, on a envie d’en savoir plus, notamment sur tout ce qui a amené à ce moment clé. C’est possible grâce à Block 109 Univers qui regroupe les histoires courtes se déroulant entre l’assassinat du Führer et ce tome-ci.
Lire la critique sur le site : SciFiUniverse
BoDoi   22 septembre 2011
Le scénariste Vincent Brugeas a parfaitement découpé et calibré son aventure, l’intégrant correctement à son uchronie, tout en lui laissant de l’air pour vivre d’elle-même. Et, au dessin, Ronan Toulhoat démontre de constants progrès […] Un duo qui confirme, donc, et dont on attend avec impatience les prochains projets.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   01 août 2012
Messieurs ! L'heure de notre triomphe est proche. Le projet Renaissance sera bientôt une réussite, grâce à vous. À de nombreuses reprises, vous avez dû agir envers et contre votre conscience. Vous avez dû lutter contre vos propres idéaux. Ce fut votre sacrifice. Bientôt, un monde nouveau naîtra des cendres de cet enfer ! Soyez-en fiers ! Cependant, j'ai un ultime effort à vous demander. Deux mille SS s'apprêtent à piétiner notre rêve. Ces hommes symbolisent tout ce contre quoi nous avons lutté. Vous n'êtes qu'une poignée, mais dans vos veines coule un sérum qui fait de vous des surhommes... Alors ne laissez aucun SS mettre les pieds dans le block ! EXTERMINEZ-LES !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
CrossroadsCrossroads   08 février 2013
Eh ben...membre de la SS...bras droit d'Heydrich...traître...m'est avis que t'étais un sacré connard...
Commenter  J’apprécie          200
GregorGregor   21 novembre 2011
Zitek ne va pas détruire l'humanité, ni lui retirer sa diversité. Il va juste lui ôter tout forme de pouvoir basée sur la multitude et la force. L'humanité sera isolée, fragilisée, et nous en serons les nouveaux guides. Cela me réjouit et m'horrifie à la fois.
Commenter  J’apprécie          40
GregorGregor   21 novembre 2011
Les nazis ne sont qu'un infime partie partie du problème. Les nazis n'ont créé ni les guerres, ni les massacres. Ils les ont juste poussé à leur paroxisme. Pour que notre projet est un sens, il se doit d'éradiquer toute forme de violence. Ce sera notre devoir, Lisa.
Commenter  J’apprécie          30
MurielTMurielT   07 juin 2015
Être similaires pour vivre en harmonie ? c'est un argument de de fasciste, Louis ! Hitler avait le même discours, Staline aussi ! Comment peux tu adhérer à de telles idées ?!
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Vincent Brugeas (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Brugeas
Nous avons rencontré Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat au festival de la bande dessinée de Saint Malo. Les duettistes ou Tic et Tac nous ont fait découvrir leur univers et leurs complicité au travail. Ces deux passionnés du 9éme art ont des milliers d'idées d'albums en tête... et c'est tant mieux pour nous, car après le succès de leurs premières séries en commun, "Block 109" et "Le roy des Ribauds", la nouvelle série "Ira Dei" fait un carton. Découvrez en quelques minutes, dans une belle ambiance, l'univers de ces deux auteurs bourrés de talent.
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2784 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..