AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Florence Schneider (Traducteur)
ISBN : 2226183329
Éditeur : Albin Michel (15/03/2008)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 289 notes)
Résumé :
Adieu paillettes, robes ultra-moulantes et talons aiguilles! Heather Wells, ex-Lolita de la pop reconvertie en directrice adjointe de l'université de New York, est toujours aussi à l'aise dans ses baskets. Et plus que jamais folle amoureuse du beau, du sublime, du magnifique Cooper, détective ET colocataire. Cooper, justement, est furieux qu'Heather mène seule l'enquête sur le meurtre de Lindsay Combs, la pom-pom girl sauvagement assassinée dans la résidence. Mais, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
Syl
  14 avril 2013
Embauchée définitivement à l'université, Eather Wells souhaiterait poursuivre en parallèle des études en sciences humaines.
Toujours adjointe à la direction d'un dortoir d'une des résidences, elle a pour nouveau chef le sympathique Tom Snelling.
Ce deuxième semestre n'a rien à envier au premier ! On découvre dans une marmite du réfectoire une tête décapitée.
La délégation habituelle débarque… Les pontes de l'administration universitaire, la police et l'inspecteur Canavan… Enchanté de vous revoir Eather !…
Lindsay Combs, reine du bal de la promo, capitaine de l'équipe des pom-poms girls et petite amie du meneur de l'équipe de basket (titrée la tête !) contemple de ses yeux éteints les téméraires qui osent soulever le couvercle de sa dernière résidence.
La recherche du corps risque de devenir intéressante et Eather se lancerait bien dans la chasse au « trésor » malgré les conseils, les avertissements et les vitupérations de Canavan et Cooper ; Cooper son logeur, le frère de son ex-petit-ami, l'homme de ses fantasmes.
Une fuite de gaz est donnée pour excuser la fermeture de la cafétéria. Il ne faudrait pas remuer les braises encore brûlantes des évènements survenus quelques mois avant… « le dortoir de la mort », surnom attribué à la résidence, voudrait garder ses secrets pour le début de l'enquête.
Mine de rien Eather commence à poser ses questions et les réponses l'orientent vers une fraternité d'étudiants. Assistée de Cooper, toujours exaspéré par son entêtement, elle arrive à s'immiscer dans les arcanes des confréries.
Lu à la suite du premier tome, je n'ai pas été déçue. Dans cet épisode Eather prend de l'assurance. Elle ne supporte pas le désordre qui règne dans sa résidence ! Elle sait comment mener son investigation, s'affirme, ose élever le ton et brave l'autorité toute protectrice de Cooper. Il semble aussi qu'elle soit moins addicte à la nourriture. Son père incarcéré pour fraudes fiscales, sort de prison et lui demande assistance. Cherchant à se faire pardonner, il essaie de se rapprocher de sa fille et demande à Cooper de l'héberger. La maison du grand-père est un asile bienfaiteur.
Nous retrouvons les personnages de Pete, Magda, le Dr Jessup, Jordan, le président Allington… et la communauté s'élargit avec quelques nouveaux, créant autour d'Eather la famille qui lui a tant manquée. Jordan étoffe son rôle et le dealer aux dreads qui traîne dans son quartier se montre entreprenant…
L'auteur nous entraîne dans un milieu où l'hérédité, le pouvoir et l'argent peuvent être une aliénation.
Un roman très agréable à lire… humour, surprise, intrigue policière (moins déconcertante que la première), romance… qui m'a fait aller à la ville la plus proche (35 km) pour me saisir du troisième tome…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LunaZione
  20 novembre 2012
J'adore l'univers de Meg Cabot : ce mélange d'humour et d'histoires d'amours quelques peu inattendues. Une (irrésistible) envie d'aimer rentre totalement dans ce schéma !
J'aime le fait qu'Heather, l'héroïne, soit bourrée de petits défauts qu'elle assume, qu'elle soit amoureuse du type qu'il ne faut pas, que son passé refait surface quand il ne le faudrait pas et que malgré tout ça, elle garde le sourire...

Ce qui me plait énormément dans ce second tome, c'est qu'il reprend totalement le schéma du premier bouquin tout en restant original. La suite est logique avec cette nouvelle enquête et ses histoires de coeur qui restent globalement les mêmes et pourtant ça marche super bien !
Et puis, j'ai rit tout au long du livre ! Bon, d'accord, j'ai le rire facile... Mais Meg Cabot à une écriture vraiment drôle et très féminine. Quand je la lis, je n'ai aucun doute sur le fait que ça pourrait être vrai. Je suis vraiment tout de suite à l'aise dans ses livres !

Sans compter que les personnages sont tous très attachant. Surtout Heather. Et son ex - le frère de Cooper - un boulet vraiment fini... Je ne comprends vraiment pas comment elle a pu être avec un type pareil. Enfin surtout pendant aussi longtemps. Par contre, Cooper, lui.... ben voilà quoi. Ça ne me dérangerait pas d'avoir le même ! Avec 10 ans de moins (voir 15).
Et puis cette ambiance un peu "gossip" avec les ragots, ça me plait bien. Surtout que cette touche est vraiment très légère :)

Intrigue, humour et détente sont au rendez-vous !
Qu'attendez vous pour tenter cette aventure ?
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
cristalya
  07 septembre 2016
On retrouve Heather, qui tombe à nouveau en plein milieu d'une affaire de meurtre dans la résidence où elle travaille. La tête d'une jeune fille est retrouvée dans une cocotte dans la cuisinière de la cafétéria. Mais seulement, cette fois-ci, aucune intention de se mêler à l'enquête, la police s'occupant de découvrir l'assassin. Seulement, lorsque la curiosité devient trop forte, difficile de rester en dehors de cette sombre histoire...
Nous voici donc à nouveau en compagnie des personnages rencontrés lors du premier tome : Heather, Cooper, Madga, Patty, Frank, Pete, Jordan, et bien d'autres. On a aussi le loisir d'en découvrir deux autres qui feront partie du quotidien d'Heather, son nouveau patron ainsi qu'un de ses proches refaisant subitement surface.
Les anciens personnages sont fidèles à eux-mêmes, Heather, toujours trop curieuse et têtue, folle amoureuse de Cooper, son propriétaire, ce dernier se retrouvant d'ailleurs souvent à devoir sauver la mise de l'ex-lolita de la pop, Magda, toujours excentrique, ...
On en apprend plus sur eux, sur le passé du personnage principal, sur les personnes qui l'entourent, mais aussi sur des personnages peu vus auparavant, tel que Gavin, un personnage vraiment sympa, sous son apparence de rebelle.
Un vrai plaisir alors de revoir les personnages avec leurs qualités mais aussi leurs défauts, apportant tous leur patte au récit.
Au niveau de l'histoire, le même schéma de base se répète : un meurtre est arrivé dans la résidence où travaille Heather, qui va vouloir en savoir plus sur la victime et le potentiel assassin, quitte à se mettre en danger pour ça. L'histoire elle-même se différencie assez de la précédente, avec le mobile du meurtre très différent, tout aussi sombre et fou qu'avant, tout comme les événements lié à ce dernier. Mais il est vrai qu'Heather résout cette enquête de la même manière : en posant des questions à toutes les personnes soupçonnées de près ou de loin, ainsi que le schéma de la résolution de l'enquête.
L'histoire se déroule très vite, voire trop vite : l'enquête est résolue en à peine quatre jours par Heather, quatre jours remplis d'événements plus que nombreux.
Mais grâce à l'écriture de Meg Cabot, on tourne les pages sans s'en rendre compte, on veut en savoir plus, savoir qui a fait ça et pourquoi. L'auteure nous livre par moment des révélations auxquelles on ne s'attend pas, particulièrement à propos des événements rythmant la vie d'Heather.
Meg Cabot nous plonge parfaitement dans le monde de la vie universitaire, entre fêtes, tensions, addictions, qui cache de nombreuses sombres affaires et se révèle très souvent cruel.
On retrouve toujours l'humour caractérisant ce roman, ainsi que le style de récit rencontré lors du premier tome, nous faisant alors passer un agréable moment de lecture.

Un second tome qui correspond donc parfaitement aux attentes que l'on peut avoir suite au premier tome. On retrouve une héroïne fidèle à elle-même, voulant résoudre une enquête de meurtre tout en combinant sa vie de tout les jours, entre un colocataire qui semble vouloir être juste un ami, et un ex-petit ami un peu trop collant, qui vit alors une histoire trépidante dans un milieu universitaire. Un cocktail explosif qui donne le sourire et donne envie de connaître la suite des aventures de la très chère Heather Wells !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Arsinee
  22 juin 2010
La première de couverture m'a légèrement rebutée, me laissant craindre un roman sirupeux et mièvre à souhait. Au final, une bonne surprise. On se retrouve plongés dans les aventures d'Heather Wells, une sorte de Bridget Jones croisée avec Hercule Poirot menant une enquête suite au meurtre d'une étudiante.
En découle un roman souvent drôle et qui se laisse lire avec plaisir. L'intrigue de l'enquête est assez sommaire mais elle se suit avec intérêt. Bref de quoi donner envie de lire le troisième tome de la série ( et le premier aussi car en mauvaise élève que je suis j'ai commencé par le deuxième tome...)
Commenter  J’apprécie          110
LePamplemousse
  01 mai 2013
Un roman divertissant, plein d'humour et de situations vraiment originales.
L'héroïne est atypique, c'est une ancienne chanteuse pour ados, virée par sa maison de disques, qui non seulement a pris pas mal de poids mais travaille désormais dans un dortoir d'université pour se payer des études. Un meurtre est commis à la cafétéria de la résidence où elle travaille et Heather, notre héroïne de presque 30 ans, ne peut s'empêcher de fourrer son nez partout, à la place de la police.
Meg Cabot est très douée pour écrire des histoires qui sont à la fois tendres, drôles et pas bêtes du tout. On y croise des personnages bien particuliers, une serveuse de cafétéria un peu kitsch, des pom-pom girls sentimentales, un dealer attachant...
Ca ressemble donc à un roman policier tout en étant bourré d'humour, il y a des histoires d'amour compliquées comme dans tous les romans de ce genre, mais ça se laisse lire avec grand plaisir.
Celui-ci est la suite de "Une irrésistible envie de sucré" mais il peut tout à fait se lire séparément.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   10 février 2019
- Papa ! je m'écrie, tout en m'arrachant à l'étreinte de Canavan pour me précipiter dans ses bras.

- Heather ! s'exclame-t-il, manifestement surpris (mais heureux) de mon accueil. Dieu merci, tu es saine et sauve.

Je t'aime tellement.

- Elle aime beaucoup tout le monde en ce moment, explique l'inspecteur. Elle est sous Rohypnol.

- Ce n'est pas pour ça que je t'aime ! (Je rassure mon père, soucieuse de ne pas le blesser). C'est pas non plus parce que tu as appelé les flics et empêché que je me fasse décapiter !

- Eh bien, réplique papa dans un gloussement. C'est bon à savoir. Elle a la bouche en sang...Pourquoi a-t-elle la bouche en sang ?

C'est alors que je réalise qu'il n'est pas seul Cooper se tient à ses côtés ! Il tire de sa poche un de ses sempiternels mouchoirs. Les mouchoirs sont apparemment un accessoire essentiel, en matière d'investigation privée.

- Oh, répond Canavan? C'est rien. Elle a mordu un type, c'est tout.

- Cooper ! dis-je en le serrant contre moi tandis qu'il en profite pour essuyer, sur ma bouche, le sang de Steve Winer. Ce que ça me fait plaisir de te voir !

- J'ai l'impression ! Ne bouge pas, tu as encore...

Il rit lui aussi. Dieu sait pourquoi.

- Je t'aime tellement ! je reprends. Même si tu es allé raconter à Gavin que j'étais toujours amoureuse de ton frère. Qu'est-ce qui t'a pris, Cooper ? Je ne suis plus amoureuse de Jordan. Plus du tout !

- Ok, rétorque Cooper. On te croit sur parole. Une seconde, ne bouge pas !

- Du tout, du tout, du tout ! j'insiste. Je n'aime plus Jordan. C'est toi que j'aime ! Pour de bon !

Reggie reparaissant dans mon champ de vision à l'instant où Cooper finit de faire ma toilette, je m'écrie.

- Reggie, je t'aime ! Je t'aime à la folie ! Je veux venir te rendre visite dans ta bananeraie !

Lui aussi s'esclaffe.

[…]

- Je n'ai pas vraiment de bananeraie , Heather. Je viens de l'Iowa.

- C'est pas grave, dis-je, tandis que les ambulanciers détachent délicatement mes bras du cou de Cooper. Je t'aime quand même. Et les autres aussi ! Toi, Tom...et Sarah...et aussi le docteur Kilgore. Où est-elle, au fait ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
vanilledesilesvanilledesiles   14 août 2015
Dois-je y voir un signe encourageant ? Une " gentille fille " ? Les gars ne tombent jamais amoureux des gentilles filles. Ils craquent pour des filles comme Tania Trace qui, dans le clip de son dernier single, " Coup de chienne ", se trémousse, le corps huilé et simplement vêtu d'une culotte en cuir et d'un débardeur.
Je jurerais qu'on ne fabrique pas de culottes en cuir à ma taille.
Commenter  J’apprécie          40
vanilledesilesvanilledesiles   14 août 2015
J'ai mordu dans la baguette croustillante - remplie de mozzarella fumée, de poivrons grillés à l'ail et de tomates séchées au soleil. Impossible, après ça, d'articuler un mot - l'intérieur de ma bouche est en train de vivre un orgasme.
Commenter  J’apprécie          70
CielvariableCielvariable   10 février 2019
Oh, ne te fais pas de souci, dit Cooper. (Il a posé une main sur mon épaule. Dommage que je sois trop vêtue – veste molletonnée, pull, maillot de corps et soutien-gorge – pour la sentir.). Canavan va arrêter celui qui a fait ça. Rien à voir avec la dernière fois. Personne, à part toi, n'avait juré qu'il s'agissait de meurtres. Aujourd'hui...eh bien, ça ne fait pas de doute. La police va s'en occuper, Heather.

Ses doigts se resserrent sur mon épaule. Il me fixe. J'ai l'impression que je pourrais plonger dans le bleu de ses yeux et nager à n'en plus finir, sans jamais atteindre la ligne d'horizon.

- Ohé, Wells !

Évidemment, Gavin MaGoren n'aurait pas pu mieux choisir son moment pour sortir des urgences en boitillant.

- Ce gars t'importune, Wells ? Demande Gavin, en pointant les trois poils de son bouc vers Cooper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SharonSharon   23 avril 2012
A part les écureuils et les dealers, nous sommes les deux seules créatures assez bêtes ou désespérées pour errer dans le parc par cette matinée glaciale.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Meg Cabot (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Meg Cabot
Extrait de "Le Carnet d'Allie 2 - La Nouvelle École" de Meg Cabot lu par Camille Donda. Editions Audiolib. Parution le 7 novembre 2018.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-carnet-dallie-2-la-nouvelle-ecole-9782367627403
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Meg Cabot ?

Combien de livres Meg Cabot a-t-elle écrit environ ?

30
40
50
60

10 questions
96 lecteurs ont répondu
Thème : Meg CabotCréer un quiz sur ce livre
.. ..