AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2080684280
Éditeur : Flammarion (09/05/2003)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Djanibek, écrivain et poète kirghize, se voit confier par son père mourant la mission d'apporter sa tête dans un coffret auprès de ses parents enterrés de l'autre côté de la frontière, dans le Xinjiang chinois.

Avec sa compagne Djildiz, une belle musicienne, Djanibek monte une petite caravane et se prépare à traverser clandestinement la montagne en suivant une piste secrète.

Le couple, un temps protégé par l'Esprit du pè... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ninamarijo
  11 juillet 2014
En pays Kirghize dans l’indicible beauté des Monts célestes, Djanibeck poète, et sa compagne Djildiz musicienne, accomplissent une étrange mission pour répondre à la dernière volonté de Toursounbaï, leur père : transporter sa tête vers sa dernière demeure, auprès de ses parents.
Ainsi, il chemine à travers la Kirghizie vers la région de Xinjiang en Chine. A leurs cotés nous traversons les steppes émeraude d’Asie centrale avec, en fond les monts Tian Shan enneigés. Nous apprenons beaucoup sur les traditions, la culture et le mode de vie des Kirghizes. Le récit est poétique, empli de contes et légendes kirghizes créant une atmosphère étrange dans des lieux aux noms étranges : « vallée aux esprits », « tombe du diable » où rode « l’homme sauvage qui hante la montagne et vous suit par les sentiers ».
On s’attache vite aux personnages : Djildiz est admirable de courage et de douceur, Djanibeck poursuit son but avec force et constance pour tenir sa promesse.
L’amour est le fil conducteur de ce récit limpide et poétique dans ce pays où l’air éthéré, la lumière et le bleu électrique du ciel soulignent la beauté naturelle et la splendeur des Monts célestes.
Si comme moi vous aimez les grands espaces d’Asie centrale ce livre vous ravira !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   20 septembre 2014
Mis en exergue de ce livre incroyable…

Plus le temps avance, plus il me semble que j'ai laissé dans les lointains déserts de l'Asie quelque chose de bien cher que l'Europe ne peut pas me rendre. C'est que là-bas pousse une herbe vraiment précieuse ; c’est la liberté, liberté sauvage en vérité, mais exempte d’entraves et presque absolue. Les fatigues, les périls, sont oubliés ou ne servent qu’à donner plus de relief aux moments de joie et de satisfaction intérieure. Aussi le voyageur passionné ne rêve –t-il plus qu’à ses aventures passées ; devant ses yeux défile sans cesse le panorama de cet heureux temps qui l’engage à substituer au confort de la vie civilisée les fatigues et les labeurs d’une existence vagabonde, mais pleine de liberté et de ravissement.
( Nicolaï Mikhaïlovitch Prjevalski- « Sur le toit du monde : Mongolie, Dzoungarie, Tibet (1870-1880) », éd. Phébus, 1988, p.282)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
ninamarijoninamarijo   11 juillet 2014
L'Occident synonyme d'espoir ? L'Occident modèle ? J'y ai cru toute ma jeunesse, et cela a failli briser ma vie lorsque, ayant dû m'y réfugier je me suis rendu compte qu'il y avait loin de la coupe aux lèvres... Je suis navré que nos jeunes Kirghizes nourrissent aujourd'hui cette copnception erronée d'un Occident salvateur qui les attire au même point que la lumière accapare les insectes la nuit.
Commenter  J’apprécie          50
ninamarijoninamarijo   10 juillet 2014
Je m'en vais ma toute belle
Le sac lourd d'un grand ciel bleu
J'y ai jeté pêle-mêle
La magie des jours heureux
Ton sourire qui étincelle
sur le flot de tes grands yeux
Commenter  J’apprécie          120
ninamarijoninamarijo   11 juillet 2014
Un monde prétendument moderne qui ne respecte rien, qui écrase tout sans même s'en rendre compte, qui transforme de mille façons les hommes en bêtes, mais qui est persuadé de sa supériorité, va s'imposer à nous comme une terrible calamité.
Commenter  J’apprécie          70
ninamarijoninamarijo   10 juillet 2014
J'ai toujours été à ma façon un orpailleur de l'infini. Dans les sables de l'existence, je n'ai cessé de chercher, comme autant de pépites d'or, ce que la vie peut recéler de beauté, de grandeur, de bonté. De visage en paysage, de poème en prière, je suis parti en quête d'un au-delà, j'ai vécu la tête dans les étoiles, qui parfois, ici-bas, m'ont laissé entrevoir un peu d'elles mêmes : le reflet d'un autre monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
autres livres classés : KirghizistanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Parlez-vous l'internet ?

Commençons par un fastoche, pour que personne n'ait 0% : que signifie LOL ?

Love of life
Laughing out loud
Lack of love

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thèmes : quizz , internet , méduse , argot , bavardage , vacances d'été , plageCréer un quiz sur ce livre