AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290103968
384 pages
Éditeur : J'ai Lu (14/06/2017)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Au sein des maisons Montague et Capulet, un seul mot d'ordre : le pouvoir. Les hommes naissent pour combattre et meurent pour l'honneur. Leurs unions sont régies par l'argent. Les femmes, elles, sont une monnaie d'échange. Leur destin est écrit.Benvolio Montague, le cousin de Roméo, en est conscient et serait prêt à mourir pour sa lignée. Néanmoins, une étincelle de rébellion couve en lui. La nuit, il devient le prince des ténèbres : le plus grand bandit de Vérone, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Lildrille
  27 octobre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=30171
J'ai mis la note de : 17/20
Mon avis : Rachel Caine, notamment célèbre pour ses histoires d'amour entre créatures de la nuit avec quelques-unes de ses séries bit-lit, signe ici un étonnant roman, loin de ses oeuvres habituelles, qui s'inspire largement de la célèbre romance entre Roméo et Juliette. L'auteure reprend tous les éléments de la pièce de théâtre shakespearienne, tous les personnages et toutes les intrigues, les analyse et nous donne sa propre interprétation des faits.
Roméo ou Juliette ne sont pas les personnages principaux du livre. le Prince des ténèbres est un roman écrit à la première personne dont le point de vue est celui de Benvolio, le cousin de Roméo. Pas si présent que cela dans la pièce d'origine, et souvent accompagné de Mercutio, le poète, on ne le connaît pas vraiment. Protecteur de son cousin, désirant la paix entre les Montaigu et les Capulet, Benvolio est tout de même montré comme quelqu'un d'intelligent, de mâture, loyal envers les siens et se préservant des affres pernicieuses de l'amour. Ce roman ne détrompe en rien ces traits et nous dépeint un homme en apparence intègre, défenseur de sa famille et de ses amis, impulsif et prêt à tirer son épée à la moindre contrariété.
La nuit, il devient une toute autre personne : le prince des ténèbres, un voleur à la Robin des Bois qui vole aux riches pour donner aux pauvres. L'égalité des chances ne fait pas vraiment partie de ses priorités. Voler lui permet de se défouler, de revivre et de se venger de certaines personnes, notamment de ses ennemis, les Capulet, ainsi que de tous ceux qui portent outrage à sa famille. Persécuté entre devoir, envie et amour, Benvolio est un personnage complexe et intéressant, bien plus que ne peut l'être le lyrique Mercutio, prompt à ravir les coeurs, ou le sentimental Roméo, enivré par ses passions amoureuses. le lecteur se plaît à suivre ce personnage dans ses occupations et pérégrinations en tant que protecteur de Roméo et défenseur des Montague.
La traduction a opté pour le nom « Montague » au lieu du très usité « Montaigu » dont on a l'habitude. Cela perturbe quelque peu même si les deux noms se réfèrent à une même famille, et à une même étymologie, « Montague » étant d'ailleurs préféré dans la version anglaise, alors que « Montaigu » est plutôt prisé par les francophones.
L'auteure a porté un soin tout particulier à l'écriture, se servant de figures de styles poétiques, de descriptions lyriques et de dialogues dramatiques, rappelant une époque riche au niveau du vocabulaire et du parler courtois. Les premières pages peuvent s'avérer difficiles à lire quand on n'a pas l'habitude de ce style bien particulier qui rappelle, non sans envie et intérêt, les tournures et enluminures du célèbre dramaturge anglais. le rythme de lecture est, de ce fait, particulier, variant entre des scènes de combats épiques à l'épée, rappelant les duels interminables et nombreux à la Alexandre Dumas, des scènes de dialogues emportés, des scènes de vol à la Arsène Lupin et des moments plus calmes où le narrateur nous livre ses plus noires pensées. Ce roman est un vrai plaisir de lecture pour ceux qui aiment le beau phrasé et le bien-parler, même si le rythme peut s'avérer parfois un peu lent, quand l'action est entrecoupée de réflexions et de questionnements.
D'autres personnages de la pièce sont mis en avant dans ce livre. Par exemple, Rosaline Capulet est un personnage secondaire d'importance dans le Prince des ténèbres. Aimée de Roméo avant que ce dernier ne s'éprenne de Juliette, la jeune femme est décrite dans ce livre comme l'alter-ego de Benvolio, aussi réfléchie et mûre que lui, réfléchissant toujours avant d'agir et dénotant avec les femmes de l'époque qui n'avaient pas droit à l'éducation. On assiste, petit à petit, au rapprochement des deux protagonistes, qui ne cessent d'hésiter et de douter et qui finissent par vivre leur amour au grand jour, donnant à ce roman une belle fin, ce qui n'était pas spécialement gagné vu le sujet principal du livre. Ce revirement de situation est agréable et clôt cet ouvrage avec un sentiment de paix et d'harmonie qui fait du bien.
La personnalité de Mercutio est admirablement bien détaillée dans ce roman. La première moitié le définit comme un joyeux compagnon, qui aime et est aimé en retour, et qui est toujours prêt à aider Benvolio. Dans la seconde partie, Mercutio est tout autre après qu'un grand malheur lui soit arrivé, le tuant littéralement de l'intérieur.
D'ailleurs, l'auteure se sert de ce personnage pour nous donner son interprétation de la pièce shakespearienne. Comment Roméo et Juliette ont-ils pu en arriver à de tels extrêmes, à un amour aussi ravageur et meurtrier ? Comment l'amour peut-il être si destructeur ? La réponse donnée est intéressante et mène à réfléchir. On voit ainsi la pièce et l'amour tragique d'une toute autre façon, que l'on soit ou non d'accord avec le parti-pris de l'écrivaine.
D'autres personnages au caractère fort apportent aussi leur force au récit, comme la soeur de Benvolio, sa grand-mère ou sa mère. Les personnages comme les descriptions des vêtements, des lieux et de l'époque, nous font voyager et rêver avec volupté.
Connaître la pièce ne fait en rien déprécier la qualité de l'ouvrage, étant donné tous les ajouts et les sous-intrigues liées à Benvolio et Mercutio. de plus, l'histoire shakespearienne ne débute véritablement qu'à la moitié du roman et n'est en rien portée au premier plan. Les disputes familiales, les intrigues politiques et les méfaits de Benvolio sont mis en avant, ne déplaisant pas au lecteur qui connaît la pièce de théâtre sur le bout des doigts et qui peut vivre l'histoire de Roméo et Juliette sous un tout nouvel angle. L'intérêt de ce livre, outre l'écriture et le plaisir associé, consiste tout particulièrement en cette nouvelle vision et la réinterprétation donnée par l'auteure.
Une lecture apaisante, qui ne tombe jamais dans l'exagération des sentiments et qui nous fait réfléchir, tout en nous baladant dans un Vérone malsain, rougit par les cadavres et fatigué des combats fratricides.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tissianabp
  03 août 2017
Merci aux Éditions J'ai Lu pour ce service presse.
Imaginez vous replonger au coeur de Vérone, au sein de la haine viscérale entre les Montaigue et les Capulet et surtout avec des personnages aussi emblématiques qu'envoûtants tels que Roméo, Juliette et Mercutio et ajoutez y une nouvelle histoire avec un Benvolio énigmatique et un Tybalt tyrannique. Bienvenue dans ce roman !
Être un Montaigu confère un certain pouvoir, une prestance, une force, mais être le cousin de l'héritier Roméo apporte inévitablement un destin de « protecteur » envers l'enfant chéri. Voila la destiné de Benvolio, celle de suivre, raisonner et sauver son cousin de ses péripéties et ses erreurs.
Benvolio est droit, intelligent, consciencieux et mâture, pourtant lorsque la nuit tombe, il devient téméraire, moqueur et très intrépide. Ce personnage à la double facette se révèle être immédiatement intrigant et envoutant, on l'admire pour sa force et sa perspicacité, on se prend d'affection pour sa dévotion à l'égard de sa famille et on tombe sous son charme mystérieux. Il fait preuve tout au long de l'histoire d'un très grand sang froid, d'une grande maitrise de lui même et d'un côté justicier masqué des plus louable, mais c'est surtout sa prise de conscience pour ses sentiments et le fait de les taire par respect aux Montaigue qui nous fascinent.
Rosaline quant à elle, malgré son statut de Capulet, reste très mystérieuse, indéchiffrable et bien trop érudit pour l'époque. Il nous faut du temps pour l'apprécier à sa juste valeur et comprendre ses bonnes intentions et son courage hors paire, mais une fois fait, on ne peut qu'adorer son caractère, sa personnalité, et sa droiture.
Et puis il y a également Roméo, ah ce très cher Roméo, plein de rêve, d'amour et d'insouciance, il nous apparait ici plutôt comme un jeune homme immature et déraisonnable mais quand la force de ses sentiments nous éclate aux yeux, il en devient cet amoureux maudit qu'on aime tant.
Enfin, parmi tous les autres personnages importants, je vais m'attarder sur Mercutio, le célèbre ami, celui que rien n'ébranle, à qui rien ne fait peur et qui à l'art et la manière d'apporter joie et rigolade. Pourtant lorsque son sort se ternit, on découvre un homme amer, blessé, dangereux et inconsolable, mais impossible de lui en vouloir, non au contraire on le comprend, on ressent sa tristesse et son désarroi. C'est un personnage clef et vraiment captivant.
Concernant l'intrigue, bien que les bases soient les même que dans l'histoire de Roméo et Juliette, la force de ce livre est d'avoir le point de vue de Benvolio, ainsi on étend nos perspective, on apprend d'autres choses, on saisie davantage certaines problématiques inévitables et surtout la malédiction entre ces deux familles nous apparaît alors plus forte, plus réelle et donc plus dure.
J'ai énormément aimé le style d'écriture, on reste avec une grammaire et un vocabulaire de l'époque, mais on y trouve la modernité d'une plume envoûtante, concise et réaliste, si bien qu'on se prend très facilement au jeu d'imaginer les scènes, de les vivre et de ressentir les émotions de Benvolio.
En conclusion, je suis totalement sous le charme de ce roman, de cet univers sombre, coloré, froid et calculateur et surtout de la puissance de l'amour que nous transmet l'auteur. Il est magique et envoûtant, c'est une pépite !
Lien : https://lmedml.com/2017/08/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ManonReal
  13 janvier 2018
Prince des ténèbres est une réécriture de l'histoire mythique de Romeo et Juliette, sauf que cette fois c'est Benvolio et Rosaline qui sont mis au premier plan! L'histoire est à peu près la même, sauf qu'en plus d'être le cousin de Romeo, Benvolio, dont on apprend qu'il a du sang anglais (par sa mère), se la joue justicier de nuit sous le nom de "prince des ténèbres". Un soir, alors qu'il va voler dans la demeure des Capulet, il se retrouve nez à nez avec Rosaline, la soeur de Tybalt, son pire ennemi! Par la suite, une histoire d'amour se met en place peu à peu, ponctuée de tragédies et de conflits, sous le ciel de Vérone! Je mets dix sur dix sans problème!
Commenter  J’apprécie          10
LaFilleEnRouge
  15 janvier 2020
J'ai adoré ce livre ! Je venais tout juste de finir la série « Still Star Crossed » une version remaniée de Roméo & Juliette. La série n'a pas été prolongée, donc on se retrouve avec une fin de saison en queue de poisson, quelle frustration. C'est dans cet état que l'on me retrouve, et je tombe nez à nez avec le résumé de ce roman. J'ai couru de suite et j'avoue ne pas avoir été déçue, loin de là, de retrouver dans un livre mon ship préféré de cette série !
Ici également mis en avant, Benvolio & Rosaline, les deux protagonistes secondaires de Roméo & Juliette, mis de côté des projecteurs des deux amoureux. Cela nous donne des personnages haut en couleur, charismatiques, avec beaucoup de caractère. Les femmes ne sont clairement pas en reste, avec surtout les femmes Montague. Comme dans la pièce, chaque rôle, qu'il soit secondaire ou non, est important dans le fil de l'histoire.
J'ai aimé l'histoire entremêlée avec l'oeuvre originale de Shakespeare, on y retrouve par ailleurs quelques uns des vers identiques à la pièce au cours de certains passages. Les différents couples mis en place au cours du récit, avec surtout celui qui va être le point d'action central à toute l'histoire et celui qui va déclencher le chaos.
J'aime cet ajout de surnaturel, comme il y en a de base dans l'oeuvre avec la potion donnée à Juliette. On a ici la présence d'une sorcière, qui va dynamiser toute l'action et les personnages.
Tout s'enchaîne très bien, l'histoire est crédible et les personnages attachants. On a le coeur serré sur quelques passages, et on espère jusqu'au bout que l'histoire se finira bien pour tous…
Je vous laisse découvrir ce bijou, à tous ceux qui aiment Shakespeare et ses histoires.
Et n'oubliez pas… L'amour est la malédiction.
Lien : https://lafilleenrouge.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cress
  12 octobre 2019
J'ai le plaisir d'annoncer que cette fois le roman correspondait parfaitement à mes attentes! (...) L'ambiance veronaise, les romances interdites, le bandit masqué romantique et mystérieux, voilà tout ce qu'il me fallait! (...)
L'histoire de Roméo et Juliette reste la même, avec les même étapes et morts cruciales. Cependant le point de vue est celui de Benvolio Montague dont les pensées vont tourner autour de Rosaline Capulet, la soeur de Tybalt.
J'ai adoré ce nouveau point de vue qui nous fait découvrir les personnages sous un autre angle. Et je ne vous cacherais pas que découvrir Benvolio en voleur masqué m'a tout simplement charmée. L'époque et le décor m'ont vraiment fait rêver: les épées, les capes, les masques, l'honneur, les duels, la haine, l'amour, les trahisons, le romanesque! Je soupire de contentement. L'auteure a su dépeindre l'ambiance que j'attendais. (...)
J'ai adoré les personnages tous autant qu'ils sont. Je les ai trouvé tantôt attachants, tantôt exécrables ou encore naïfs. Cette naïveté, venant beaucoup des personnages de Roméo et Juliette et qui s'explique par leur jeune âge, m'a fait réfléchir différemment à cette histoire.
En bref, bien qu'il s'agisse d'un drame, peut-être le drame le plus célèbre du monde, j'ai vraiment adoré être plongée dans cette ambiance qui était tout à fait ce qu'il me fallait à ce moment précis. Si vous êtes fan du romanesque, des drames, des amours interdits ou tout simplement de Roméo et Juliette, foncez!
La chronique complète sur le blog!
Lien : https://degustationslitterai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
OdlagOdlag   18 novembre 2017
- Penses-tu ? Ici, dans cette ville de traîtres vertueux et probes, d'hérétiques, de monstres et d'assassins ? (Il partit d'un rire fou et désespéré.) Il n'y a pas de liberté, Benvolio. Tu devrais abandonner cette illusion. Cette ville est faite de pierre, et les pierres nous écraseront, nous enfermeront jusqu'à éteindre toute lueur d'espoir, jusqu'à ce que les ténèbres soient la seule lumière que tu verras jamais. Comprends-tu ? (Il me saisit les deux bras et me scruta avec intensité.) Les ténèbres sont la seule lumière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
OdlagOdlag   18 novembre 2017
Il était amoureux d'une idée, pas de la fille elle-même. Pour lui, Rosaline était un bijou parfait et inaccessible, plus une icône qu'un être de chair et de sang. A cet instant, je ne le haïssais pas ; au contraire, je le plaignais. Mon cousin était amoureux de l'amour, et il ne serait jamais payé en retour.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Rachel Caine (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rachel Caine
L'ombre de la menace - Rachel Caine #RachelCaine #Thriller #ArchipelSuspense
La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en e?clats quand la police de?couvre la ve?rite? sur son mari Melvin : pendant des anne?es, le garage familial lui a servi de boucherie humaine. Contrainte de s?enfuir et de changer d?identite?, victime de harce?lements et de menaces, elle part s?installer a? Stillhouse Lake, ou? elle espe?re trouver une tranquillite? bien me?rite?e. Mais quand deux nouveaux meurtres surviennent, aux me?thodes semblables a? celles de Melvin Royal, Gina voit ressurgir de vieux de?mons...
*** Ne?e en 1962, Rachel Caine est l?auteure de plus d?une cinquantaine de romans jeunes adultes, dont plusieurs se sont hisse?s sur les listes des bestsellers du New York Times. Elle re?side au Texas avec son mari. L?Ombre de la menace est son premier thriller traduit en franc?ais.
*** Instagram : https://www.instagram.com/editions_archipel/ Facebook : https://www.facebook.com/archipelsuspense Plus d'infos : http://www.editionsarchipel.com/livre/lombre-de-la-menace/
+ Lire la suite
autres livres classés : drameVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Vampire city tome 1

Comment se nomme les ennemies (humaines) de Claire?

Josette, Léa et Martine
Monica, Gina et Jennifer
Lara, Clara et Chloé
Jessica, Martha et Amber

10 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Vampire City, tome 1 : Morganville de Rachel CaineCréer un quiz sur ce livre