AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les larmes rouges tome 0 sur 5
EAN : 9782298154238
1784 pages
France loisirs (01/08/2019)
4.24/5   37 notes
Résumé :
« Le temps n'est rien, il est des histoires qui traversent les siècles... »

D'un naturel réservé, Cornélia n'a jamais eu la vie facile. Orpheline de mère, elle vit chez un père absent et doit supporter la perte de sa meilleure amie. A l'âge de 19 ans, la jeune femme est fragile et plus seule que jamais.

Alors qu'elle s'apprête à faire un choix radical, elle est assaillie par des visions et des cauchemars chaque jour plus oppressants. Pl... >Voir plus
Que lire après Les larmes rouges - IntégraleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Quand j'ai commencé cette trilogie avec cette intégrale de 1784 pages, j'avais l'intention de lire d'autres livres entre chaque tome.
Mais finalement, je me suis retrouvée à enchaîner les pages jusqu'à finalement lire l'intégrale d'une traite.
J'ai beaucoup aimé toute l'histoire autour du roi sombre, de son passé, de tout ce qu'il s'est passé depuis des siècles, les liens existants entre les personnages et que le don de Cornelia, l'héroïne, nous permet d'explorer.
Il y a de nombreuses scènes macabres et horrifiques dès lors que Cornelia et Henri, son « protecteur », sortent de leur isolement pour rejoindre une communauté vampirique.
Le moins qu'on puisse dire c'est qu'ici les vampires n'ont rien d'ours en peluche avec des crocs. Ils voient également les humains comme du menu fretin. Ce n'est pas seulement qu'ils les considèrent comme de la nourriture, mais carrément qu'ils les voient comme des sortes de pantins animés à qui on peut absolument tout faire.
Au fil des tomes, les dons de Cornelia gagnent en puissance et, de par sa nature, elle se trouve un peu à part, elle n'est pas vraiment soumise à la hiérarchie vampirique, du moins pas naturellement !
Au niveau des personnages, j'ai vraiment beaucoup aimé Cornélia. Dès les premières pages, on sait qu'elle est orpheline de mère, que son père est un authentique salopard et qu'elle gravement dépressive (quoi que sa dépression n'est pas totalement naturelle).
Alors oui, elle a parfois des réactions impulsives qui peuvent être agaçantes, mais la gamine a 19/20 ans et vu ce qu'il lui tombe sur le coin du museau, je ne trouve pas ses réactions anormales. Franchement, je ne sais pas comment je réagirais à sa place ! Sûrement mal !
D'autant plus si on me demande d'être une sorte de potiche, version poupée de porcelaine, qu'on déplace à son gré sans qu'elle ait le droit de rien dire ne d'obtenir la moindre explication…. Clairement, ça m'aurait vite gonflée… Grand amour, ou pas grand amour !
J'ai beaucoup aimé bon nombre de personnages secondaires même si une grande partie d'entre eux d'entre eux mériteraient des baffes.
En revanche, j'ai eu beaucoup de mal avec Henri et avec la « romance » qu'il entretient avec Cornelia.
Il n'y a qu'un seul mot pour les décrire : Toxiques !
Henri se sert de la vulnérabilité de Cornelia pour assouvir son obsession à son égard.
Je ne comprends pas que cette relation soit qualifiée de romance. du côté de Henri c'est de la possessivité. du côté de Cornélia, il y a une dépendance physiologique dont vous comprendrez la nature en lisant le livre (et qui elle-même a été provoqué lors d'une scène d'une grande violence physique et mentale pour la jeune fille).
Cette « romance » est une succession d'abus, qu'ils soient physiques ou psychologiques, de séquestration… on a même droit à ce qui, à mon sens, n'est rien de moins qu'un viol.
Cornelia ne cesse de vouloir exiger plus de respect mais pardonne toujours beaucoup trop de choses sans avoir obtenu la moindre preuve de réel repentir et de volonté de changement.
Cette relation toxique est vraiment LE point noir de cette trilogie. Ça m'a clairement empêché d'atteindre le coup de coeur et ça a même fait baisser drastiquement la note car cette relation étant très présente, il est très dur d'en faire abstraction.
Si Henri avait évolué à ce niveau-là, j'aurais certainement plus apprécié ma lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Les larmes rouges, intégrale regroupant les trois romans de la saga de Georgia Caldéra, se compose du tome 1 : Réminiscences récompensé par le Prix Merlin en 2012, du tome 2 : Déliquescence, et du tome 3 : Quintessence.

C'est l'histoire de la fragile et réservée Cornélia, 19 ans, qui se retrouve seule et démunie après le brutal décès de sa mère et de sa meilleure amie.
Désespérée, elle prendra une décision extrême pour en finir avec le calvaire qu'est sa vie.

Sauvée in extremis par un mystérieux inconnu, Cornélia se réveillera à l'hôpital, affaiblie et tourmentée par de lugubres visions angoissantes qui n'auront de cesse de la hanter et dont il lui sera difficile mais impératif, de démêler le songe de la réalité.

Perdue et déroutée par ces phénomènes, une force invisible la poussera à se rapprocher de son énigmatique, glacial et dévoué sauveur, Henri, qui sera le seul à pouvoir la protéger.
Sentant l'ombre du danger s'approcher, elle s'accrochera plus que jamais à lui, renforçant peu à peu le lien du passé qui les unis.

Mais pour être hors d'atteinte d'Avoriel, ce roi cruel sombre et glaçant qui la poursuit, ils devront fuir ensemble et se réfugier là où l'horreur n'a plus de limite.
En ces lieux horrifiques où les épreuves seront de plus en plus dures, la subite perte de son père l'anéantira, la faisant plonger dans les méandres de la noirceur où elle survivra à une brusque et terrifiante mutation afin de livrer le combat qui lui est destiné depuis des milliers d'années.



Avec des personnages attachants, attirants, sombres et énigmatiques, Georgia Caldéra dévoile ici un univers obscur et intrigant.
Nous y découvrons la frêle Cornélia, une héroïne qui à première vue n'en a pas l'étoffe et qui progressivement se révélera bien plus forte que tous ; ainsi que le protecteur et possessif Henri, qui sous sa carapace cache profondément ses sentiments. Différents protagonistes apparaîtront au fil des pages tous plus magnifiques et impitoyables les uns que les autres.

Entre romance et fantastique l'auteure nous captivera avec sa plume douce et mélancolique, pour une plongée dans un ensemble sépulcral parfois débordant d'hémoglobine. Attention aux âmes sensibles avec quelquefois des scènes assez sanglantes.
L'écriture est rythmée, souple, posée, raffinée et agréable à lire. le suspense est maîtrisé et constamment à son comble avec de nombreux secrets et trahisons révélées tout au long de l'aventure.
L'ambiance y est oppressante, angoissante, aux accents gothiques avec des émotions très justement transmises et de grandes descriptions de décors, d'odeur et de costumes d'un autre temps.

Amour, espoir, magie, obscurité et sang, Georgia Caldéra nous envoûte, nous enivre et nous transporte du début à la fin de cette lecture. Je me suis régalée.
Lien : https://www.facebook.com/Blo..
Commenter  J’apprécie          00
Je lis d'ordinaire, des polars, des thrillers, j'ai trouvé ce livre au magasin easy cash près de chez moi. Il m'a intriguée, déjà par sa couverture, sombre, tout ce que j'aime et puis le résumé est assez vague.
L'intégrale fait 1784 pages, ça ne freine pas, au contraire, j'adore les pavés. Je pensais moi aussi, lire autre chose en parallèle. Et à chaque fois que j'ai essayé de faire une pause, de m'en détacher un peu, j'avais envie de reprendre la ou je m'étais arrêté pour connaître la suite. C'est une belle histoire, de l'amour, du fantastique, de l'angoisse.

Malgré le côté effrayant, les personnages sont attachants, mon seul point négatif, mais je ne sais même pas si cela en est un au final car cela caractérise le personnage, c'est que Cornelia m'a agassée à plusieurs reprises.
Fidele a moi même, je n'aime pas spoiler, le résumé de cet integrale en dit assez peu donc je garde la découverte aux autres.

Ce livre m'a permis de m'évader, vraiment.
Une belle découverte pour moi qui n'avait jamais testé ce genre de roman.

Je vous le conseille, et vous souhaite une bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          13
Mon premier coup de coeur de l'année !
L'histoire commence, pleine de mystère et d'angoisse. On a peur pour cette jeune fille qui a l'air si fragile devant son tortionnaire et on s'inquiète de sa rencontre avec son "sauveur". Puis, petit à petit, tout comme l'héroïne, passant de la terreur à l'apaisement, on comprend vite qu'il sera son meilleur allié pour affronter son terrible destin.
L'auteur nous offre un roman d'une extrême qualité, sachant passer de l'horreur à la passion avec brio. J'ai ressenti pour nos deux héros et pour d'autres personnages, une empathie comme rarement, je vivais à leur coté, Georgia Caldera sachant retranscrire parfaitement le physique de ses protagonistes, les décors et les sentiments.
Ce beau roman va me hanter encore un petit moment et je ne sais pas quoi enchaîner maintenant, c'est dire !
Je recommande donc à tous ceux qui ont envie de découvrir une histoire d'amour hors du commun.
Commenter  J’apprécie          00
Voilà encore un roman qui était depuis longtemps dans ma PAL. Vu le pavé, il était difficilement transportable et j'ai mis du temps à me lancer dans la lecture et à le lire. Mais j'ai adoré l'histoire de Cornélia et Henri.

Cornélia a une vie très dure. Dès le départ, un mystère semble entourer la jeune fille ce qui provoque une ambiance angoissante à souhait et plonge le lecteur au coeur de l'histoire.

Henri de Maltombres est intrigant et semble avoir un certain charme, quelque chose d'attirant et de fascinant. Il souffle le froid et le chaud avec Cornelia et on se demande pourquoi.

L'autrice alterne le récit d'épisodes du passé tout au long des trois tomes et nous fait ainsi découvrir l'histoire des protagonistes avec des descriptions très précises des lieux ce qui nous y projette instantanément.

Vers la fin du 1er tome, l'intérêt passe du passé de Cornélia à cette étrange famille de vampires et aux secrets d'Avoriel.

Dans le deuxième tome, Cornelia m'a agacé à ne pas vouloir suivre les ordres d'Henri qui ne veut que la protéger. Même si quelque part, ce dernier se comporte avec elle comme Avoriel avec lui.

Le tome 3, sans trop vous en dévoiler, est le point culminant de l'histoire et l'affrontement avec Avoriel est inévitable.
Lien : https://lesmotsdevirginie.wo..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Malgré le soutien du jeune vampire, elle ploya encore davantage sous le choc. Elle fondit en sanglots et atterrit sur les genoux, incapable de demeurer digne plus longtemps, lorsqu'elle comprit que c'était la souffrance d'Henri qu'elle ressentait, tandis qu'ils étaient restés en osmose, grâce à l'échange répété de leur sang.

Et cette fois, ce n'était plus à cause d'Avoriel qu'il avait mal... non, c'était sa faute, à elle, et à personne d'autre.
Commenter  J’apprécie          20
Elle fondit en sanglots et atterrit sur les genoux, incapable de demeurer digne plus longtemps, lorsqu'elle comprit que c'était la souffrance d'Henri qu'elle ressentait, tandis qu'ils étaient restés en osmose, grâce à l'échange répété de leur sang.

Et cette fois, ce n'était plus à cause d'Avoriel qu'il avait mal... non, c'était sa faute, à elle, et à personne d'autre.
Commenter  J’apprécie          00
Une idée lui vint alors. C'était de la plus haute importance. Cela prouverait, soit qu'elle était vraiment malade et qu'il était plus que temps qu'elle se fasse soigner, et elle penchait plutôt pour cette option, soit qu'il se passait en elle quelque chose d'extraordinaire.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Georgia Caldera (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georgia Caldera
À l'occasion de la sortie de son nouveau roman "Hors de question" aux éditions Pygmalion, Georgia Caldera vous fait quelques confidences sur la genèse de son livre.
"Hors de question" de Georgia Caldera, le 11 mai 2016 aux éditions Pygmalion
Retrouvez-nous sur les réseaux : Page Facebook : https://www.facebook.com/ed.Pygmalion/ Twitter : @ed_Pygmalion Instagram : @ed_Pygmalion Spotify : ed_pygmalion
Georgia Caldera : Site : http://www.georgiacaldera.com/ Blog : http://www.lafilleauxcheveuxbleus.com/ Facebook : https://www.facebook.com/georgia.caldera
autres livres classés : vampiresVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (144) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5328 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}