AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377770010
Éditeur : L'hydre à deux têtes (06/07/2017)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Azami, 16 ans, ne comprend pas la passion de ses amies pour le Yuri et le Yaoi... Elle, elle n’aime QUE les garçons, et surtout le beau Gwen, avec qui elle rêve de sortir depuis le début de l’année! Intelligent, sportif, un peu plus âgé qu'elle et surtout mignon, il a tout du petit ami idéal. Mais comment réagira-t-elle quand elle découvrira que Gwen est en réalité une fille ?!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Shan_Ze
  03 juillet 2019
Azami 16 ans fantasme sur Gwen, un basketteur de son école. Mais en réalité, Gwen est une fille...
Un manga (à la française) sur un amour entre deux filles. Les moments entre les deux filles sont tendres mais tout se passe un peu trop vite, entre leur déclaration d'amour et l'officialisation de leur couple. J'ai trouvé ses moments trop maladroits... Il y a le questionnement d'Azami sur elle et son amour pour Gwen qui est différent de ce qu'elle imaginait. Sans compter la jalousie que suscite leur rapprochement... Les dessins changent du dessin japonais avec leur grands yeux brillants et les cheveux moins stylisés. Petite série en deux tomes !
Commenter  J’apprécie          190
thedoc
  29 octobre 2018
Azami, jeune lycéenne de 16 ans, craque pour le beau Gwen, un peu plus âgé qu'elle. C'est lui son prince charmant, elle en est sûre. Mais lorsqu'elle découvre que Gwen est en réalité une fille, Azami est obligée de revoir sa façon de penser, en particulier sur l'homosexualité qu'elle considère comme une relation "vulgaire" faite par "dépit"...
Dans le pur esprit shojo, ce manga aborde la question de l'identité sexuelle qui se révèle à l'adolescence - question du "genre" - et notamment de l'homosexualité. Très simpliste, l'intrigue manque clairement de profondeur pour un sujet qui pour moi mériterait une analyse psychologique plus fine. le personnage d'Azami notamment manque cruellement de crédibilité.
Pour le côté positif, on retiendra juste que ce manga, abordant un sujet encore tabou, peut être lu par de jeunes lecteurs sans risque de choquer ( ma fille de 12 ans l'a lu). Tout y est très "fleur bleue" et gentillet, le graphisme est doux et agréable.
Enfin , c'est une série en 2 tomes donc même si le premier volume ne m'a pas convaincue, je lirai certainement la suite pour clore le chapitre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Linelo
  15 juillet 2019
J'avais repéré ce manga via le site du Prix Manga Sensei, alors, quand j'ai trouvé les 2 tomes en médiathèque, je les ai vite empruntés.
Hana no Breath est un manga français qui aborde l'homosexualité de façon mignonne et pudique, ce qui en fait un shojo tout à fait adapté à un public de jeunes lecteurs. J'ai cependant trouvé que la mangaka était passée beaucoup trop vite sur la naissance de la relation amoureuse entre Azami et Gwen, qu'elle n'interrogeait pas les problématiques que je m'attendais à trouver dans cette histoire et que l'ensemble était assez maladroit.
Dans la plupart des shojos, il peut se passer des tomes voir une série entière avant que les deux personnages principaux s'avouent leurs sentiments. C'est souvent énervant mais je trouve que c'est aussi ce qui fait le charme de ce type de manga. Or ici, dès les premières pages, non seulement on découvre que Gwen est une fille (même si c'était annoncé dans le résumé, on aurait pu avoir la révélation un peu plus tard et jouer sur les quiproquos), mais aussi qu'Azami, qui était amoureuse de Gwen en pensant que c'était un garçon, lui avoue être amoureuse d'elle / de lui et que ce soit réciproque. Pas d'interrogations sur l'acceptation d'aimer une fille et donc, de son homosexualité, ou sur la peur du regard des autres, alors que ce sont LES sujets qu'il était important d'aborder. Quelques réflexions liées à l'homosexualité sont tout de même présentes, mais trop peu développées, le reste de l'histoire étant centré sur la jalousie excessive d'Azami (quel personnage agaçant !) et la passion de Gwen pour le basket.
Ces maladresses sont vraiment dommage car je trouvais super de pouvoir proposer une histoire d'amour dans laquelle des ados pourraient s'identifier et qui répondrait à certaines de leurs questions. Je ne pense pas que ce soit le cas ici.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Hiromichi
  26 juillet 2018
Azami est une jeune lycéenne qui ne comprend pas l'engouement de ses amies pour le yaoi [1]. Pourquoi apprécier ces mangas alors qu'on peut lorgner sur les beaux garçons qui peuplent cette faune qu'est le lycée et qui en plus seraient plus disposés à avoir un intérêt pour elles ?
Non, elle ne comprend pas. Surtout, que cette dernière craque complètement pour Gwen, il est un peu plus âgé, fait du basket comme un dieu, mais est aussi vraiment charmant. Quelle surprise pour elle, lorsqu'elle découvre que Gwen n'est pas un garçon ! C'est une jeune fille qui pour des raisons saugrenues (comme souvent dans ce genre de mangas) se retrouve à faire semblant d'être un mec.
Dans ce shojo, les choses vont très vite au début, la découverte du secret, la mise en couple... les personnages ne se posent pas beaucoup de questions pour nouer leur relation. C'est un peu dommage de ne pas les voir se tourner autour un peu plus longtemps, mais ce n'est pas un souci, car d'autres problèmes arrivent bien vite. D'abord Azami s'interroge sur le comportement de Gwen, joue-t-elle le rôle d'un prince ? Est-ce son vrai caractère ? Ou est-elle prise dans le rôle de garçon qu'elle a revêtu un an plus tôt ?
Puis on se rend vite compte que Gwen est tout autant tiraillée par sa situation et par certaines choses de sa relation avec Azami. Elle pense devoir réapprendre à être elle-même et non une copie rendue plus masculine. On peut ne pas être forcément d'accord avec cette vision des choses, mais il est certain que Gwen a dû réprimer certaines de ses envies afin d'être un garçon. du moins des envies qui paraissent plus « féminines ».
Outre cela, un troisième personnage fait son entrée et rajoute un peu de piment à cette histoire. Nous avons un premier tome agréable, l'auteur montre une volonté de ne pas suivre tous les codes classiques du shojo, même si on a inévitablement quelques scènes qu'on peut qualifier de « clichés ». Mais c'est une histoire agréable concernant les premiers émois amoureux entre deux lycéennes.
Du côté des dessins, on regrettera le manque de décors, mais cela ne gêne en rien la lecture, surtout que le style est accrocheur. Les personnages ont des visages doux et sympathiques. Notons également que même s'ils rougissent beaucoup, les expressions de chacun d'eux sont bien retranscrites. Il y a bien sûr quelques petits défauts, mais c'est fondamentalement un premier tome réussi.
C'est ici une jolie comédie romantique, il y a moins de gags qu'on pourrait le croire dans un manga avec un thème pareil, mais ce n'est pas déplaisant. Il y a beaucoup de douceur qui en émane, et notre petit couple est vraiment adorable. Mais on sent venir de nouvelles turbulences pour le second et dernier tome. de plus, on espère qu'il y aura quelques interactions avec les amis de la Gwen-garçon et toujours cette petite touche d'humour. En tout cas, on a hâte de le découvrir !
Lien : http://www.onirik.net/Hana-n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesvoyagesdely
  07 avril 2019
Ce premier tome d'Hana no breath aux éditions H2T est une lecture douce, sympathique et intéressante. le lecteur ressentira que ce n'est pas japonais, et que le dessin est français, il manque un petit quelque chose, mais il est quand même agréable et nous transmet des sentiments. L'histoire à une certaine ironie en elle-même qui peut prêter à sourire. Nous avons une histoire très classique à la base, qui va se révèler plus originale et surprenante. Azami a tout de la fille fleur bleue, aimant être traitée comme une princesse. Elle ne comprend pas l'attrait de ses amies pour les couples homosexuels de leurs manga, ce qu'elle veut c'est un vrai prince charmant. Et d'ailleurs son coeur semble l'avoir déjà trouvé, c'est le beau Gwen, qu'elle va admirer sur le terrain de sport faire du basket. Seulement voilà et elle va l'apprendre à ses dépens, Gwen est une fille, c'est par un concours de circonstances et à cause de sa passion pour le basket, qu'elle se fait passer pour un garçon. Et maintenant, ce serait compliqué de rétablir la vérité. Alors le coeur d'Azami l'a-t-elle trompé ? Est-elle toujours amoureuse ? Gwen s'est-elle toujours habillé en garçon ? Avait-elle toujours les cheveux courts ? Que faire maintenant ? Ainsi cela semble bien compliqué. le lecteur va pouvoir apprendre à connaître de plus en plus Gwen, et son passé, elle se comporte très souvent comme le prince charmant dont rêve Azami, mais les choses vont prendre une proportions plus grave car elle s'inflige de mauvaises choses pour son corps, et à vivre en tant que Gwen garçon, elle s'y perd un peu dans ce qu'elle est vraiment. le tome se laisse bien lire. Les pages défilent vite, les illustrations sont très belles, et un autre personnage va découvrir le secret de Gwen. Affaire à suivre.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Caly (II) (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
845 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
.. ..