AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2867466776
Éditeur : Liana Lévi (07/05/2013)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 31 notes)
Résumé :
La foule est dense et fébrile, le bruit assourdissant, l’ambiance lourde d’attente. Le match opposant les deux clubs milanais rivaux, le Milan AC et l’Inter, est un des grands événements de la saison. Alors que, sur le terrain, les deux équipes s’échauffent, les supporters exhortent leurs idoles avec ardeur. Dans la cohue, il y a aussi des femmes. La plupart se contentent d’accompagner leur mari par devoir. D’autres sont là par passion. Mais certaines ne sont pas ve... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Cacha
  22 juillet 2017
Encore un roman policier pas très classique étant donné qu'il se veut résolument féministe, en mettant en scène six femmes au fort caractère, chacune à leur façon.
Dans le grand stade de Milan, alors que s'affrontent les deux équipes phares de la ville, l'AC et l'Inter, le destin des personnages va se jouer ici, avec de multiples interférences et complicités entre ces femmes de milieux sociaux et d'origines différentes.
Beaucoup de thèmes sont abordés concernant l'Italie contemporaine, mais aussi le monde actuel : le machisme, la corruption des policiers (et un peu aussi des policières), les immigré- e-s, le racisme (tourné en dérision à la fin dans un des cas), le handicap, la grande bourgeoisie, ...
L'humour est bien présent, les hommes souvent maltraités (jusqu'au pire).
La fin m'a paru un peu bâclée et trop "happy end", cependant, ce livre a réussi à me tenir en haleine presque jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          150
mireille.lefustec
  18 mai 2013
Six femmes dont les destins se croisent dans la fosse du stade San Siro à Milan où se dispute le derby Inter-Milan.
Une seule,âgée et veuve ,assiste à tous les matches par amour du jeu et ,surtout , fidélité à son mari qu'elle avait connu sur un stade.
Les autres ne sont pas intéressées et ont un motif bien précis d'être là.
Chacune a droit à son chapitre de présentation. La mise en place est faite; les rôles distribués. L'une d'entre elles, la plus jeune, est inconnue. Elle est le personnage mystère, important, celle qui pigmente les pages.
La présence d'une équipe de policiers ne laisse planer aucun doute sur la gravité de leur mission.
Le match peut commencer,les supporters gesticuler.
Tous les personnages, apparemment normaux,sont le visage de l'Italie d'aujourd'hui avec les misères de l'immigration, le foot corrompu,Berlusconi et son club qui gagne,(un seul italien dans l'équipe), les affaires louches, sans oublier le trafic de drogue ,l'argent blanchi.
J'ai lu en deux soirs, le style est agréable et l'intérêt ne faiblit pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Bookycooky
  30 juin 2014
Un très bon roman,presque un polar.Carletti réunit six femmes au stade de San Siro,à Milan,lors d'un match disputé entre Milan AC et l'Inter deux équipes milanaises.Vu l'importance du foot en Italie,et la société macho du Nord,c'est un beau clin d'oeil que fait Carletti aux femmes,dont d'ailleurs toutes ne sont pas italiennes.Le destin de ces six femmes qui y sont venues pour diverses raisons sauf le foot vont se croiser.Dans le microcosme de San Siro,il donne une vraie image de l'Italie actuelle,et je sais de quoi je parle puisque je vis dans cette ville.Tres bonne lecture,j'ai passé du bon temps!
Commenter  J’apprécie          72
Eiram51
  04 juillet 2013
« Deux heures, à tenir là-dedans, cela promet d'être long, mais il faut qu'elle tienne le coup » pense le personnage d'Annarosa qui assiste avec son mari au match de foot de l'année, celui qui oppose les deux clubs milanais rivaux : l'Inter et le Milan AC. Eh bien, c'est un peu avec la même réticence que j'ai entamé la lecture de Six femmes au foot dont l'action se déroule essentiellement au sein du stade Giuseppe-Meazza, en ayant peur de m'y ennuyer. Heureusement, l'auteur Luigi Carletti nous donne plus rendez-vous dans les tribunes que sur le terrain de foot puisqu'il nous propose assez astucieusement de suivre six femmes parmi les quatre-vingt mille spectateurs en transe qui assistent au 197e derby de la Madonnina.
Pendant le match qui se déroule sur le terrain, ces femmes qui ne se connaissent pas vont ainsi jouer, si l'on peut dire, le match de leur vie. Annarosa accompagne son mari dans l'espoir de sauver son couple. Lola s'apprête à commenter son premier match en direct pour la radio. Renata rêve d'approcher la star Matterrazzi. Letizia, agent de police, est en service commandé, et piste un malfrat. Gemma, fervente supportrice du Milan AC depuis cinquante ans, est fidèle à son poste – elle ne manquerait pour rien au monde un match de son équipe, même après la mort de son mari ! Enfin, Guendalina espère approcher une personne dans la foule pour accomplir une vengeance personnelle...
Toutes vont être amenées à se croiser ou à se rencontrer lors des 90 minutes de match et des 15 minutes (cruciales) de la mi-temps. Et d'une façon assez épatante, au fil des minutes (et des pages), leurs histoires vont peu à peu finement s'emboiter pour former finalement un roman sans temps mort qui se lit comme un polar (avec scène de crime et rebondissements multiples) et surtout d'une seule traite ! Une lecture très divertissante, jamais ennuyeuse, à recommander.
Lien : http://deslivresetc.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
claraetlesmots
  10 juillet 2013
Il s'agit d'un match très attendu car le Milan AC et l'Inter vont jouer. le stade est comble, une foule humaine rassemblée pour assister à cet événement. Si les supporters des deux équipes sont présents, d'autre spectateurs comme ces six femmes sont là mais pas pour le match. Letizia, Lola, Annarosa, Renata, Guendalina, Gemma attendent autre chose.
Annarosa accompagne son mari pour la première fois. le foot, la foule : rien ne lui plaît. le frère de son mari et sa femme sont là aussi. Les deux frères parlent foot et leurs épouses par solidarité féminine s'assoient l'une à côté de l'autre. Gemma est une habituée du stade. A plus de quatre-vingt ans, elle ne rate aucun match accompagné de la présence fantomatique de son mari. Lola chroniqueuse d'origine brésilienne va commenter pour la première fois à la radio et en direct ce match. Letizia est en mission particulière. Son but est un homme vêtu d'un blouson rouge et avec son équipe de police elle compte bien l'arrêter. Renata clouée dans un fauteuil roulant depuis son accident attend d'approcher un joueur en particulier. Et Guendalina, elle, veut se venger.
Au fil des pages, on découvre plus en détail ces six femmes et leurs attentions. Des femmes qui se remettent en question, blessées, qui ont des secrets ou qui vivent avec la peur au ventre ou dans le passé. Presque toutes ont un plan pour parvenir à leurs fins mais rien ne ve se passer comme prévu.
Si le roman prend au départ le tournant d'une comédie où les situations sont passées au crible avec un humour corrosif, Luigi Carletti nous entraîne très habilement dans le roman policier. C'est vif, sans temps mort, on sourit tant le regard de l'auteur est caustique et juste !
La suite sur :
http://fibromaman.blogspot.fr/2013/07/luigi-carletti-six-femmes-au-foot.html
Lien : http://fibromaman.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Actualitte   06 septembre 2013
Quant au dénouement, plutôt inattendu, un brin extravagant, à peine indécent mais sans respect des convenances, il confirme le talent de l'auteur, déjà pressenti dans « Prison avec piscine », son précédent roman, oscillant sans déséquilibre et avec originalité entre le polar et la satire sociale.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
chardonettechardonette   07 septembre 2013
C'est fini. Le directeur de la radio lui a dit : Bravo! seulement cela, e plus simple et le plus précieux de tous les compliments dont l'ont abreuvée en masse les collègues, les amis, les Brésiliens de Milan. Les auditeurs continuent d'appeler le standard de Radio Sport International : Super idée, la retransmission en style carioca! On en redemande!
Du baume au coeur. Mais la tête et le corps ne répondent plus. Lola reste assise à se place, anesthésiée par l'épuisement, les yeux dans le vide. Le match est terminé. Derrière la baie vitrée, l'émeraude de terrain piqueté du brun des mottes arrachées, les gradins désormais déserts, les projecteurs qui s'éteignent peu à peu. Elle ne voit plus rien de tout cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
chardonettechardonette   07 septembre 2013
Letizia pourrait lui faire le coup du méprris et détourner la tête. C'est ainsi qu'on procède, au moins au début, quand le mâle fait mine d'ouvrir la chasse. Mais elle n'est pas une proie. Elle incarne l'Etat, alors elle ne baisse pas les yeux et soutient son regard, esquissant même un sourire. D'instinct, elle se passe la main sur le ventre. La crosse du Berretta la rassure. Elle espère seulement ne pas avoir à l'utiliser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
claraetlesmotsclaraetlesmots   10 juillet 2013
Elle m'a pondu tout une théorie, la quarantaine du mâle, l'angoisse de la mort. Le syndrome de Peter Pan, elle appelle ça. Tu comprends, quand ils ne savent plus quoi dire ils dégainent des noms de dessin animé. Ne vous en faites pas, qu'elle me dit. Les hommes sont comma ça. Veronica se tourne vers Greg puis se tourne vers Annarosa : Tu comprends, Nini? Et moi je dois faire avec. Je devrais me faire une raison en me disant que les hommes sont comme ça ! Mon mari est comme ça ! Peter Pan mon cul ! je vais le dégommer, moi, Peter Pan !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustecmireille.lefustec   18 mai 2013
Elle comprend que l'amour peut prendre de nombreuses formes et avoir des conséquences inattendues. Ce besoin de reconnaissance est une sorte d'amour,un désir de possession. inassouvi,il laisse la place à la haine et à la rancoeur,qui appellent la vengeance.
Commenter  J’apprécie          40
mireille.lefustecmireille.lefustec   18 mai 2013
Qu'est-ce qui change le cours d'un destin,comme un aiguillage actionné au dernier moment...Un doute. Une pensée. Un sursaut. L'indécision n'est pas permise. On peut la payer cher. Mais où se situe le point de non- retour ?
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Luigi Carletti (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luigi Carletti
"CADAVERE SQUISITO", UN ROMANZO DI LUIGI CARLETTI
autres livres classés : footballVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Luigi Carletti (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
839 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre