AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221216705
Éditeur : R-jeunes adultes (02/01/2020)
4.1/5   197 notes
Résumé :
C'est le mojito.
C'est un léger accident.
C'est parce qu'il n'a pas rencontré de fille.
C'est parce que je n'ai pas rencontré de garçon.
C'était juste pour essayer.
C'est pour avoir tout fait ensemble.
C'est pour tous les amis pareil.
C'est entre lui et moi.
C'est la première et la dernière fois.
C'est rien.
Ça va passer.

Après le succès de sa trilogie À la place du coeur, Arnaud Ca... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (70) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 197 notes

La_Bibliotheque_de_Juju
  26 mai 2020
La justesse.
Souvent, dans un livre, tout est question de justesse. de vérité derrière ce mensonge de papier et qui porte le nom de roman. D'autant plus lorsqu'on a pour titre, Romance.
Romance. Sonnez hautbois, raisonnez harpes sirupeuses ?
On peut frémir en imaginant immédiatement eau de rose, baisers langoureux et nuisettes coquines. C'est drôle d'ailleurs comme un mot peut perdre de sa saveur en étant galvaudé.
Romance. Ce n'est pas un gros mot, non. Définition : relation romantique et amoureuse. Ou. Chanson douce et tendre.
Romance donc. Histoire d'amour mal assumée ici. Ou la découverte justement de cet amour, (sans les fleurs et sans la nuisette). A poil. le coeur découvert et le corps dénudé.
Vince a 16 ans. Vince est gay. Il attend impatiemment l'amour, le vrai. Il s'y prépare. Il a donné son premier baiser à un Kennedy et il fantasme une idylle romantique avec une star du porno.

Vince est un garçon de son époque. Entre Tinder et Instagram. Entre Marguerite Yourcenar et Eddy de Pretto. Il collectionne dans un carnet les garçons qu'il croise dans le métro et qu'il n'aura jamais le courage d'aborder.

Vince cogne dès qu'on se permet de le traiter de fiotte ou de pédale. Il est bien dans sa peau et rêve de premières fois.
De romance, il sera bel et bien question ! Celle qu'on veut tellement vivre alors on y va à contre coeur, à contre corps, vaille que vaille. Celle qu'on n'attendait tellement pas qu'elle consume à l'intérieur. Ce premier amour qui vous fracasse.
Arnaud Cathrine offre le portrait d'un ado touchant et vrai, dans l'antichambre de la vie.

« L'amour, c'est danger de mort. Ou rien. »
J'ai lu ce roman en une journée tant sa justesse (encore elle) m'a fait tourner les pages. le langage est parfois cru mais retranscrit parfaitement les émois adolescents, sans mièvrerie. Les parents y sont délicieusement croqués, j'ai particulièrement aimé la maman de Vince et la relation qu'elle a tissé avec son fils.
Un roman initiatique, une romance contemporaine, un regard. Une belle histoire. Une sale histoire. Une histoire tellement banale.
« Regarde, c'est toi dans ma vie ça : ce beau bordel auquel je consens. »

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          670
si-bemol
  02 avril 2020
Plongée dans l'univers de l'adolescence avec Arnaud Cathrine et son nouvel opus, "Romance" : une période de la vie - l'adolescence - complexe, difficile et souvent douloureuse, avec ses incertitudes, son sentiment de solitude et d'inadéquation avec tout, tout le monde, et surtout avec soi-même.
L'affaire se complique ici du fait que notre héros - Vince, 16 ans -, ouvertement homosexuel, est désespérément en quête de son premier amour : le grand, le beau, l'unique… bref, celui qui rime avec toujours. Et que, comme chacun sait, ce n'est pas simple. D'autant que, comme le chante si bien Eddy de Pretto avec “Kid” (cité d'ailleurs dans le roman), la “virilité abusive” a encore de beaux jours devant elle dans l'univers et les codes de certains ados shootés à la testostérone… Et qu'il lui faudra découvrir, surtout, que "l'amour, c'est danger de mort. Ou rien."
Education sentimentale contemporaine autant que roman d'apprentissage, "Romance" frappe par sa sensibilité, sa justesse de ton et d'écriture comme par l'authenticité de ses personnages, fragiles et touchants.
Une belle découverte, pour moi, de cet auteur que je ne connaissais pas.
[Challenge Multi-Défis 2020]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
manU17
  02 mars 2020
" - Je suis très sérieux ! le monde doit être post-gay !
Il fronce les sourcils.
- Qu'est-ce que tu entends par... post-gay ?
- Un monde où les homosexuels pourraient se définir par autre chose que leur sexualité."
Il est des auteurs comme ça qu'on a envie de découvrir depuis une éternité et sans bien savoir pourquoi, ça ne se fait pas. C'est mon cas avec Arnaud Cathrine, des livres pris en main, feuilletés puis reposés alors qu'ils me tentent pourtant. Et puis un matin, tu tombes sur une chronique qui te scotche et à ta pause-déjeuner, tu fonces dans la librairie la plus proche et tu l'achètes.
L'objet livre déjà m'a beaucoup plu, une illustration de couverture clin d'oeil à Cocteau et puis la texture veloutée de la couverture, douce comme une caresse...

Romance raconte l'histoire de Vince, jeune gay qui rêve de vivre enfin une véritable histoire d'amour. Mais au lycée, le seul autre gay qu'il connaît ne lui plait pas du tout. du coup, il surfe sur le net entre fantasmes et réalité. Romance, c'est aussi la complicité fraternelle de deux amis, Vince et Octave, les tourments de l'adolescence qui s'entremêlent au tourbillon des sentiments. Romance c'est enfin le doux frémissement d'un premier amour. Mais comme l'ont si bien chanté les Rita Mitsouko, « Les histoires d'amour finissent mal en général » et rien ne se passe vraiment comme prévu et c'est aussi ça qui fait le sel de cette histoire.
Un roman qui n'a vraiment rien de « trash », n'en déplaise à François Busnel, mais au contraire porté par une grande justesse de ton, des émotions, un parler vrai qui en renforce l'authenticité. L'auteur appelle un chat un chat, une bite une bite. Enfin, les différents supports utilisés pour raconter l'histoire et leur mise en page, journal intime, notes en bas de pages, sms, compte Instagram ou photos ajoutent à son côté actuel.
Avec Romance, je découvre la plume sensible et juste d'Arnaud Cathrine, davantage roman d'un amour que romance mais un vrai beau coup de coeur.

Lien : https://bouquins-de-poches-e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
alexb27
  01 février 2020
Comme c'était déjà visible dans « A la place du coeur », Arnaud Cathrine narre à merveille l'adolescence et ses tourments. Dans ce roman d'une grande justesse, Vince, 16 ans, se confronte pour la première fois à l'amour. C'est beau, fort, intense comme peut l'être un premier amour. C'est aussi cruel et terriblement réaliste, grâce notamment à l'inclusion de l'auteur dans son récit de différentes formes de textes (journal, notes de bas de pages, photographies) et réseaux sociaux (Instagram) dont les ados sont friands. Au final, un très beau roman d'apprentissage, aux personnages terriblement attachants et à la plume sensible. Merci beaucoup à Netgalley et Aux éditions Robert Laffont pour l'envoi. J'ai adoré ! #Romance #NetGalleyFrance
Commenter  J’apprécie          350
Lesperanza
  21 juin 2021
J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque car il était sur l'étagère regroupant des oeuvres LGBT+ spécialement pour le Pride Month. Je me suis alors dit "Pourquoi pas !".
Ce n'est pas forcément le style d'écriture que j'affectionne particulièrement à la base, pourtant là j'ai très rapidement accroché.
Le roman est raconté du point de vue de Vince, adolescent de seize ans et ouvertement gay. Je me suis très rapidement prise d'attachement pour lui.
J'ai ri à beaucoup de moments car le bouquin est raconté avec pas mal d'humour.
Pourtant, à la fin, quand j'ai refermé le roman... ça m'a rendu 'triste' (est-ce vraiment le mot approprié ? je ne pense pas, mais je ne sais pas quel autre mot employer). C'est bizarre. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas quoi en penser.
Cette lecture n'est pas un coup de coeur, loin de là...
Pourtant j'ai sincèrement aimé. Davantage que ce que je pensais.
J'ai ressenti une envie de rentrer dans le livre pour prendre Vince dans mes bras. J'ignore complètement pourquoi.
En fait... j'ai beaucoup ri en lisant ce livre. C'était drôle, j'ai énormément aimé le personnage principal, vraiment. C'est tourné avec de l'humour et pas mal de légèreté, même si ça parle d'homosexualité.
Pourtant, quand j'ai eu terminé ce bouquin, j'ai ressenti comme... de la tristesse ?
Bon. Inexplicable. M'enfin.
En tout cas, malgré cette fin ouverte qui m'a un peu déstabilisé sur le moment, je suis très contente de cette découverte. Je pensais pas que ce livre me toucherait autant :')
Je pense que c'est un roman écrit avec beaucoup de justesse dans ses mots, et j'ai aimé ça. J'ignore si le vocabulaire a pu sonner parfois 'cru' pour certaines personnes, mais pour moi il m'a juste semblé très réaliste venant de l'adolescent qu'est Vince. (et que je suis moi-aussi !)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
FabtheFabFabtheFab   05 avril 2021
« Le souffle d'Octave près de ma nuque.
Son bras replié à quelques centimètres de moi.
Son corps allongé, le mouvement d'un pied, de son profil sur l'oreiller.
Et puis, sans que je sache comment ça arrive (je sais juste que ça arrive), sa main se pose à plat en bas de mon dos. Une poignée de secondes. Elle remonte le long de ma colonne. Elle redescend. J'ouvre les yeux. Je suis tout à fait réveille à présent. Je ne sais pas ce qui se passe et en même temps je le sais très bien. Je sais que tout ne tient qu'à un geste : celui de me retourner vers Octave. Ce que je fais. A partir de là , tout va très vite : il me serre contre lui, je le serre aussi, nos bouches se cherchent, se trouvent, nos lèvres se collent, nos langues se parlent pour la première fois, ce n'est pas du tout comme à la piscine quand il m'avait réanimé en me faisant du bouche-à-bouche : là , son souffle a un parfum dont je ne savais rien, je connaissais son haleine, depuis le temps, mais pas le parfum de son souffle, le souffle vient de loin, du ventre, et ce parfum m'étourdit, nous bandons l'un contre l'autre, je retire mon caleçon, il retire le sien, sa bite se colle sur mon ventre, elle est chaude, je la caresse, sa peau est douce, je quitte la bouche d'Octave, j'embrasse le bas de son cou, ses mamelons, son nombril, je respire ses poils, je prends sa bite dans ma bouche sensation d'un letchi sur ma langue, je le suce, Octave gémit, m'encourage , puis c'est lui qui me le fait , oh my god, un truc de fou, je caresse sa nuque à bascule, puis j'ai encore envie de l'embrasser, je veux encore sa bouche, je veux tout, encore, encore, encore ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesperanzaLesperanza   19 juin 2021
- (…) Je ne sais pas comment on peut passer de l’amour fou à plus rien. Je sais pas comment on peut dire : je veux passer ma vie avec toi, et tout arrêter brusquement. C’est comme quand quelqu’un que tu aimes meurt : on te certifie qu’il est mort mort mort mais tu ne peux pas t’y résoudre. Tu dis : non. Et la mort dit : si, bien sûr que si. Et tu meurs, toi aussi, jour après jour, sans mourir vraiment. C’est comme une maladie qui te cloue et tu ne sais pas si ça va finir. Tu guettes mais la fièvre ne se calme pas. Tu te dis qu’une fois bien au fond, noyée, tu vas retrouver l’instinct de survie pour remonter à la surface, mais non : tu croupis, les poumons gonflés d’eau, tu étouffes, et tu n’en meurs même pas… T’es juste à l’agonie. Une agonie qui est devenue ton état permanent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesperanzaLesperanza   18 juin 2021
Ma mère file à la cuisine. Le chat miaule derrière la porte vitrée du balcon. Je me lève et lui ouvre. Il se glisse dans le séjour tel un profil égyptien. Rokia suit sa silhouette rousse et décharnée.
- Léger, appelle-t-elle. Léger !
- Laisse tomber : il est complètement sourd. Fais-lui signe, plutôt.
- Il a quel âge ? demande Rokia tristement.
- Seize, comme nous. Ma mère l’a recueilli pour remplacer mon père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
petitmomentlitterairepetitmomentlitteraire   09 février 2020
Je souffre, tu vois. J'ai plus de vie. A Fuerteventura, j'ai pensé : bon voilà, je suis en train de tomber amoureux d'Octave. Et là, tu vois, je crois que je plutôt en train de tomber malheureux d'Octave. Et c'est pas cool. C'était pas la but et non, bien sûr, je n'appellerai jamais Hélène. Il n'empêche : je dois rejoindre ma vie, je ne me suis jamais senti aussi vivant mais je suis en train de mourir, c'est paradoxal, c'est l'amour, enfin : l'amour d'Octave. Mais je ne veux pas de cet amour-là. Je ne veux pas être aimé comme ça. Je veux être aimé comme j'aime, moi. Je veux aimer comme tout le monde aide. Je veux vivre un amour comme tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LesperanzaLesperanza   19 juin 2021
- On va commencer par les côtés positifs. Vas-y.
- Je dis ce qui me passe par la tête ?
- Tu te lances.
- Octave : j’adore ce prénom.
- Ça compte pas.
- Bien sûr que si ! Rappelle-toi Yohan : tu es d’abord tombée amoureuse de son prénom !
- Ensuite ?
- En règle générale, ses chaussettes sont unies avec une autre couleur au talon et aux orteils.
- On peut rentrer dans le vif du sujet, Vince ?
- Mais on y est : j’adore ses pieds. On s’arrête au McDo ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Arnaud Cathrine (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Cathrine
Arnaud Cathrine a écrit plus de vingt livres, dont "Pas exactement l'amour" (Verticales, 2015, Prix de la nouvelle de l'Académie française). En 2008, "Frère animal" fut un livre-album écrit à quatre mains et chanté avec Florent Marchet. le spectacle s'est produit dans toute la France, dont au Havre pendant le festival le goût des autres, suivi d'un second volet, "Frère animal - Second Tour" (PIAS le Label). Nous avons le plaisir de vous proposer cette rencontre virtuelle avec Arnaud Cathrine à l'occasion de la parution de son nouveau roman, "Les Nouvelles Vagues" (éditions Robert Laffont). Les Nouvelles Vagues, c'est Vince, Micha, Marilyn et Octave, quatre adolescents. Les Nouvelles Vagues, c'est le moment où ils vont tous se retrouver. Et alors quelque chose va forcément arriver. Les Nouvelles Vagues, c'est le portrait d'une génération qui invente sa façon d'aimer et d'être soi. Les Nouvelles Vagues, c'est un formidable récit.
+ Lire la suite
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4142 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..