AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782221250181
320 pages
R-jeunes adultes (01/04/2021)
4.43/5   135 notes
Résumé :
Les Nouvelles Vagues, c'est Vince, Micha, Marilyn et Octave.
Les Nouvelles Vagues, c'est le portrait d'une génération qui invente sa façon d'aimer et d'être soi.

Moi, je veux flamber.
Sinon on n'est pas vivant.
Je veux me jeter sur tout ce qui est inflammable.
Même si j'ai peur.
La vie me fait peur.
Les garçons me font peur.
Les filles me font peur.
Mais je veux cramer.
Ce sera bref, et qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
4,43

sur 135 notes
5
21 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Wyoming
  28 février 2022
Quatre personnages, Octave, Vince, Micha et Marilyn pour structurer ce petit roman un peu à l'eau de rose sur les émois amoureux des quatre.
L'originalité recherchée et obtenue par l'auteur est de les faire interagir jusqu'à un dénouement où l'amitié semble plus fiable que l'amour, que le premier amour en tout cas.
Après, que les garçons soient gays ou pas, cela importe peu car il est davantage question de sentiments que de sexe et c'est d'ailleurs la fille qui est la plus prolixe sur ce dernier sujet.
En tout cas, c'est elle qui m'a paru être la véritable héroïne, la plus crédible, la plus courageuse, celle qui ose, bien plus puissante que les garçons que la fadeur de leurs personnalités caractérise. Tandis que Marylin, elle, c'est une fille capable de porter sa famille, tout en recherchant l'amour. Elle est à la fois faible et forte, lucide finalement sur les réalités de l'amour.
Et puis il y a les satellites, les parents de Marylin dépassés par leur propre vécu, la mère étant bien névrosée, les mères des garçons, Vince et Micha, plus équilibrées et, surtout, le jeune frère de Marylin qui porte lui aussi le fardeau familial.
Passons sur la quête du père par l'un des garçons qui n'apporte rien à l'histoire mais fait un peu de remplissage sur un texte déjà bien aéré.
Pour conclure, sans Marylin, ce roman serait plutôt déprimant, avec elle c'est une petite leçon d'altruisme et de sincérité.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          644
Lesperanza
  24 juin 2021
//Spoilers//
J'ai compris que c'était la suite de 'Romance' qu'en commençant à lire le bouquin. Je ne le savais même pas !! Heureusement que je ne l'ai pas commencé en premier sans réfléchir xD
Mais du coup, j'ai été très heureuse de retrouver Vince !! C'est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée donc c'est chouette :)
J'ai vraiment apprécié le personnage de Micha. Vraiment. Beaucoup. Il dégage quelque chose d'agréable ; j'aurais bien aimé le rencontrer.
Quant à celui de Marilyn, j'avoue que je ne m'attendais pas à avoir son point de vue, aussi j'ai été un peu déstabilisée au début. J'ai mis pas mal de temps à m'attacher à elle car j'avais juste hâte d'avoir de nouveau le point de vue de Vince, que je préférais.
Finalement, j'ai fini par bien l'aimer quand elle finit par rencontrer ce dernier.
Les deux finissent par sympathiser. Ils se rencontrent car tous les deux sont liés à Octave, mais au final ni l'un ni l'autre ni finit avec lui...
(et tant mieux, j'ai envie de dire, je trouve que c'est une bonne chose !)
J'ai aimé comment le livre finissait : le début d'une belle histoire d'amitié ! Cette suite était très agréable à lire, toujours raconté avec pas mal de légèreté même si l'auteur parle également de transidentité ou encore de bipolarité. (même si ce sujet est moins creusé je trouve)
Malgré tout, je crois que j'ai quand même préféré le tome 1 (que j'ai trouvé plus drôle et qui m'a fait ressentir davantage de choses). C'est seulement un avis personnel, car la suite est très bien quand même !! :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
juliette2a
  02 juin 2021
Après avoir été bouleversée par le délicieux Romance, j'ai été encore une fois transportée par le talent d'Arnaud Cathrine à travers ses Nouvelles Vagues, où l'on suit toujours Vince et Octave, mais aussi Micha et Marylin. Ces quatre adolescents / jeunes adultes n'ont à priori rien en commun et pourtant leur histoire est étroitement liée…
L'alternance des points de vue, d'abord celui de Vince que l'on retrouve toujours le coeur brisé par le départ de son premier amour, puis celui de Marylin, lycéenne perdue qui se cherche et cherche l'amour. A travers leurs confidences sous forme de journal, photos Instagram, SMS, dessins, nous découvrons avec intensité les effets (positifs comme négatifs) de l'amour, mais aussi l'espoir créé par une nouvelle rencontre, les questionnements relatifs à l'avenir et à la voie que l'on veut suivre (« j'ai pris Philo à la Sorbonne, on verra bien si cela me plait ou non »), la transidentité ou encore la gestion d'un proche bipolaire.
De plus, comme dans Romance, d'autres ingrédients donnent à cette oeuvre un petit quelque chose en plus : l'évocation de romans souvent méconnus (répertoriés à la fin de l'ouvrage), la puissance de l'écriture, adaptée à un jeune d'aujourd'hui mais si belle à lire ! C'est brut, c'est poétique et lorsque les dernières pages arrivent, on en redemande !
Je remercie bien chaleureusement les éditions R pour l'envoi de ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique !
A lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Juin
  09 août 2022
J'ai découvert sur babelio que ce roman était la suite de Romance. Livre que je n'ai pas lu. Dans celui-ci on retrouve les personnages de Vince et Octave, c'est un autre pan de leur vie. A aucun moment on ne peut penser que c'est une suite. A aucun moment l'auteur ne nous le fait sentir. Ce n'est pas gênant finalement. Mais je lirai probablement Romance, pour retrouver le passé de ces deux garçons, découvrir un peu plus les mères. Surtout celle de Vince qui semble assez lumineuse. Mais quelques billets sur babelio me freinent un peu..
Sinon le livre parle de premier amour, de rencontres douloureuses, de questions face à la transsexualité mais tout ceci sans grand drame. Les sentiments cela fait mal, les histoires ratées font peut-être grandir, l'amitié est souvent au top. le roman se lit d'une traite, il est agrémenté de quelques photos et dessins superbes. Un roman incandescent sur la jeunesse qui se brule les ailes mais qui fonce. de beaux portraits, une mère famille ( bipolaire ) qui en bave et malmène sa famille et le cocon parfait des murs d'une librairie pour envelopper tout ça d'une belle tendresse.
Arnaud Cathrine sait parler sentiments. Lu d'une traite même si je ne suis pas le public cible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
amelinebooks
  25 juin 2021
J'avais beaucoup aimé "Romance" mais alors "Les Nouvelles Vagues" c'est carrément un coup de coeur ! (Bien que l'on puisse lire ce roman sans avoir lu "Romance", je vous conseille tout de même de le lire avant pour mieux connaître l'histoire de Vince.)
Malgré l'année qui s'est écoulée, Vince pense toujours à Octave. Impossible de l'oublier. Il reste tout de même ouvert aux rencontres et c'est dans la librairie tenue par sa mère et celle d'Octave qu'il va rencontrer Micha... de son côté, Marilyn va, comme chaque année, en vacances en Normandie avec ses parents et son frère. Sur la plage, un jeune homme va tout faire pour attirer son attention...
Quel plaisir de retrouver Vince, ce personnage qui m'avait tant ému. Il est toujours aussi sarcastique, romantique et attachant. Un plaisir aussi de retrouver sa maman et son excentricité.
La plume d'Arnaud Cathrine est toujours aussi belle, si ce n'est plus ! C'est constamment juste, vrai et touchant. On y parle premier amour, chagrin d'amour, transidentité, dépression, bipolarité. L'auteur est au plus proche de la réalité lorsqu'il aborde ces thématiques fortes. A travers la spontanéité de Vince et Marilyn, les choses sont dites sans filtre, c'est cash mais toujours avec une certaine délicatesse.
Je me dois de vous parler des lieux emblématiques du roman que j'ai adoré m'imaginer. Une partie se déroule dans une librairie parisienne où Vince et Micha se conseillent des romans (on retrouve une mini bibliographie en fin de roman) et l'autre partie se déroule sur une belle plage de Normandie.
Le récit prend des tournures qui m'ont surprise, l'auteur a le don de réunir tous les personnages de façon fluide et brillante. C'était beau et intelligent ! COUP DE COEUR !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
LesperanzaLesperanza   22 juin 2021
Et aussi qu’on s’en fout de savoir combien de temps a duré une histoire : on peut aimer quelqu’un une heure, juste une heure dans sa vie, et cette heure-là, il se peut qu’on ne s’en remette jamais. Pas besoin d’une vie de couple de quarante ans pour être dévasté !
Commenter  J’apprécie          180
LesperanzaLesperanza   21 juin 2021
Pleurer est devenu une activité quotidienne et banale, comme de boire, manger, pisser, dormir. Je pleurais parce que dans mes rêves tout était comme avant et qu’au réveil, je m’apercevais brutalement que rien n’était plus comme avant, je découvrais que tu m’avais salement largué, que tu avais quitté Paris à cause de moi, de nous. Je me jurais de ne plus jamais m’endormir parce que la nuit t’envoie des images des odeurs des paradis et bam : tu te réveilles et plus rien. Dommage pour ta gueule si tu y as cru.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LesperanzaLesperanza   23 juin 2021
Le premier amour, on ne l’oublie pas facilement. Peut-être même qu’on ne l’oublie jamais. Juste, à un moment donné, il finit par nous laisser tranquilles, je veux dire : nous laisser vivre autre chose. Mais il sera toujours là.
Commenter  J’apprécie          140
LesperanzaLesperanza   21 juin 2021
Une chose m’a totalement fait flipper, c’était il n’y a pas si longtemps : je me suis aperçu que je tenais à ma douleur. Avant ça, je pensais que je tenais à toi. La réalité est beaucoup plus cheloue : en ton absence, il ne m’est resté que mon chagrin et je m’y suis attaché.
Commenter  J’apprécie          90
LesperanzaLesperanza   21 juin 2021
Pourquoi les mecs peuvent-ils faire ce qu’ils veulent tandis que les filles deviennent des salopes en un quart de seconde ?
Commenter  J’apprécie          160

Videos de Arnaud Cathrine (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Cathrine
Arnaud Cathrine a écrit plus de vingt livres, dont "Pas exactement l'amour" (Verticales, 2015, Prix de la nouvelle de l'Académie française). En 2008, "Frère animal" fut un livre-album écrit à quatre mains et chanté avec Florent Marchet. le spectacle s'est produit dans toute la France, dont au Havre pendant le festival le goût des autres, suivi d'un second volet, "Frère animal - Second Tour" (PIAS le Label). Nous avons le plaisir de vous proposer cette rencontre virtuelle avec Arnaud Cathrine à l'occasion de la parution de son nouveau roman, "Les Nouvelles Vagues" (éditions Robert Laffont). Les Nouvelles Vagues, c'est Vince, Micha, Marilyn et Octave, quatre adolescents. Les Nouvelles Vagues, c'est le moment où ils vont tous se retrouver. Et alors quelque chose va forcément arriver. Les Nouvelles Vagues, c'est le portrait d'une génération qui invente sa façon d'aimer et d'être soi. Les Nouvelles Vagues, c'est un formidable récit.
+ Lire la suite
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1336 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre