AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221250181
320 pages
Éditeur : R-jeunes adultes (01/04/2021)
4.46/5   52 notes
Résumé :
Les Nouvelles Vagues, c'est Vince, Micha, Marilyn et Octave.
Les Nouvelles Vagues, c'est le portrait d'une génération qui invente sa façon d'aimer et d'être soi.

Moi, je veux flamber.
Sinon on n'est pas vivant.
Je veux me jeter sur tout ce qui est inflammable.
Même si j'ai peur.
La vie me fait peur.
Les garçons me font peur.
Les filles me font peur.
Mais je veux cramer.
Ce sera bref, et qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,46

sur 52 notes
5
13 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

Lesperanza
  24 juin 2021
//Spoilers//
J'ai compris que c'était la suite de 'Romance' qu'en commençant à lire le bouquin. Je ne le savais même pas !! Heureusement que je ne l'ai pas commencé en premier sans réfléchir xD
Mais du coup, j'ai été très heureuse de retrouver Vince !! C'est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée donc c'est chouette :)
J'ai vraiment apprécié le personnage de Micha. Vraiment. Beaucoup. Il dégage quelque chose d'agréable ; j'aurais bien aimé le rencontrer.
Quant à celui de Marilyn, j'avoue que je ne m'attendais pas à avoir son point de vue, aussi j'ai été un peu déstabilisée au début. J'ai mis pas mal de temps à m'attacher à elle car j'avais juste hâte d'avoir de nouveau le point de vue de Vince, que je préférais.
Finalement, j'ai fini par bien l'aimer quand elle finit par rencontrer ce dernier.
Les deux finissent par sympathiser. Ils se rencontrent car tous les deux sont liés à Octave, mais au final ni l'un ni l'autre ni finit avec lui...
(et tant mieux, j'ai envie de dire, je trouve que c'est une bonne chose !)
J'ai aimé comment le livre finissait : le début d'une belle histoire d'amitié ! Cette suite était très agréable à lire, toujours raconté avec pas mal de légèreté même si l'auteur parle également de transidentité ou encore de bipolarité. (même si ce sujet est moins creusé je trouve)
Malgré tout, je crois que j'ai quand même préféré le tome 1 (que j'ai trouvé plus drôle et qui m'a fait ressentir davantage de choses). C'est seulement un avis personnel, car la suite est très bien quand même !! :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
juliette2a
  02 juin 2021
Après avoir été bouleversée par le délicieux Romance, j'ai été encore une fois transportée par le talent d'Arnaud Cathrine à travers ses Nouvelles Vagues, où l'on suit toujours Vince et Octave, mais aussi Micha et Marylin. Ces quatre adolescents / jeunes adultes n'ont à priori rien en commun et pourtant leur histoire est étroitement liée…
L'alternance des points de vue, d'abord celui de Vince que l'on retrouve toujours le coeur brisé par le départ de son premier amour, puis celui de Marylin, lycéenne perdue qui se cherche et cherche l'amour. A travers leurs confidences sous forme de journal, photos Instagram, SMS, dessins, nous découvrons avec intensité les effets (positifs comme négatifs) de l'amour, mais aussi l'espoir créé par une nouvelle rencontre, les questionnements relatifs à l'avenir et à la voie que l'on veut suivre (« j'ai pris Philo à la Sorbonne, on verra bien si cela me plait ou non »), la transidentité ou encore la gestion d'un proche bipolaire.
De plus, comme dans Romance, d'autres ingrédients donnent à cette oeuvre un petit quelque chose en plus : l'évocation de romans souvent méconnus (répertoriés à la fin de l'ouvrage), la puissance de l'écriture, adaptée à un jeune d'aujourd'hui mais si belle à lire ! C'est brut, c'est poétique et lorsque les dernières pages arrivent, on en redemande !
Je remercie bien chaleureusement les éditions R pour l'envoi de ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique !
A lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
AmelineC
  25 juin 2021
J'avais beaucoup aimé "Romance" mais alors "Les Nouvelles Vagues" c'est carrément un coup de coeur ! (Bien que l'on puisse lire ce roman sans avoir lu "Romance", je vous conseille tout de même de le lire avant pour mieux connaître l'histoire de Vince.)
Malgré l'année qui s'est écoulée, Vince pense toujours à Octave. Impossible de l'oublier. Il reste tout de même ouvert aux rencontres et c'est dans la librairie tenue par sa mère et celle d'Octave qu'il va rencontrer Micha... de son côté, Marilyn va, comme chaque année, en vacances en Normandie avec ses parents et son frère. Sur la plage, un jeune homme va tout faire pour attirer son attention...
Quel plaisir de retrouver Vince, ce personnage qui m'avait tant ému. Il est toujours aussi sarcastique, romantique et attachant. Un plaisir aussi de retrouver sa maman et son excentricité.
La plume d'Arnaud Cathrine est toujours aussi belle, si ce n'est plus ! C'est constamment juste, vrai et touchant. On y parle premier amour, chagrin d'amour, transidentité, dépression, bipolarité. L'auteur est au plus proche de la réalité lorsqu'il aborde ces thématiques fortes. A travers la spontanéité de Vince et Marilyn, les choses sont dites sans filtre, c'est cash mais toujours avec une certaine délicatesse.
Je me dois de vous parler des lieux emblématiques du roman que j'ai adoré m'imaginer. Une partie se déroule dans une librairie parisienne où Vince et Micha se conseillent des romans (on retrouve une mini bibliographie en fin de roman) et l'autre partie se déroule sur une belle plage de Normandie.
Le récit prend des tournures qui m'ont surprise, l'auteur a le don de réunir tous les personnages de façon fluide et brillante. C'était beau et intelligent ! COUP DE COEUR !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
theannashaw
  05 avril 2021
Il y a quelque chose dans la plume d'Arnaud Cathrine qui rend chacun de ses ouvrages à la fois puissant, juste, bouleversant et déchirant. Aussi je savais avant même de lire la première page du tout dernier roman de l'auteur, Les nouvelles vagues, suite de son précédent ouvrage Romance, que ce livre allait me briser le coeur. Et comme toujours j'ai eu beaucoup de plaisir à laisser Arnaud Cathrine me bouleverser de son écriture.
Vince et Octave ce sont aimés, puis Octave est parti. Et depuis Vince fait le deuil de son premier amour, si beau, si fort, si terrible. Mais voilà l'été qui arrive, celui après le bac, le dernier été avant les grands changements. L'occasion pour Vince de se chercher et peut-être de se trouver en travaillant à la librairie de sa mère. Et puis il y a Micha et Marylin et Octave aussi. Chacun d'eux se croise, se cherche, se trouve et invente sa façon d'aimer et d'exister.
J'ai retrouvé Vince comme on retrouve un vieil ami que l'on n'a pas vu depuis longtemps. Et je l'ai aimé à nouveau avec son caractère pas toujours facile, sa façon un peu obsessionnelle d'aimer et sa sensibilité à fleur de peau. Vince a mûri mais il est toujours aussi cynique, sarcastique, drôle, romantique, idéaliste, attendrissant, sincère, fébrile, courageux et un peu perdu. On le découvre plus adulte, plus responsable aussi, prêt à avancer et à aimer à nouveau.
Mais il n'y a pas que Vince dans ce roman, il y partage le devant de la scène, le micro et les pages avec Marylin, dite Lily. Et Marylin aussi on l'aime parce que la vie n'est pas toujours tendre avec elle, parce qu'elle est courageuse, parce qu'elle aime et qu'elle pardonne, parce qu'elle a envie de plus. Il y a chez cette jeune fille des choses dans lesquelles ont se reconnaît : ce désir d'aimer et d'être aimée, ce rapport un peu complexe au désir et à notre corps, ce besoin de viser plus haut, de tenter d'échapper au quotidien. Marylin et Vince se ressemblent dans leur amour mais aussi dans leur souffrance.
Et bien sûr il y a les autres personnages : la mère toujours aussi géniale de Vince même si elle continue de fumer, Rokia toujours de bon conseil, Lilian qui explique enfin son attitude de connard homophobe. Il y a aussi Jimmy le chouette petit frère de Marylin, ses parents qui se débattent dans leur propre vie, le père de Vince avec lequel il apprend à faire connaissance, Micha que l'on aime tout comme Vince parce que comment ne pas l'aimer ? Octave est là aussi mais on a un peu plus de mal à lui pardonner son attitude parce que, comme les personnages, on commence à trouver qu'il manque de courage.

Comme toujours c'était incroyablement vrai, juste et touchant. Il y a quelque chose de poétique et de familier, cette capacité à créer des personnages si réalistes, cette envie de témoigner d'une réalité, d'une époque, de rendre beau le quotidien et les petits et grands chagrins, qui rend ce livre magnifiquement douloureux. Nous suivons les personnages le temps d'un été et plongeons à nouveau dans un tourbillon de sensualité, de douceur, de tendresse et d'amour qui suinte de chaque mot, de chaque virgule, de chaque espace. Et c'est en même temps génial, beau, complexe et terrible.
Et puis il y a les thématiques de l'histoire, les sujets qu'elle traite avec tant de délicatesse et d'honnêteté qu'on en est forcément touché et bouleversé. Il y est question de sexualité, de trans-identité, d'amour donc, mais aussi de maladie mentale, de dépression... Autant de sujet et bien d'autres qui sont comme toujours chez Arnaud Cathrine résolument contemporains et actuels.
Une fois encore j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman, suite magnifique d'un précédent coup de coeur. Fait assez étonnant pour l'éternelle romantique que je suis, ce que je préfère chez Arnaud Cathrine c'est son désir délibéré de nous présenter la réalité, aussi belle ou laide soit-elle. Je ne sais pas si Vince et Marylin reviendront pour un troisième tome de leurs histoires de vie et d'amour, mais que ce soit le cas ou pas je lirai à coup sûr le prochain roman d'Arnaud Cathrine.
Lien : http://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ludo87000
  18 mai 2021
Une suite très agréable à lire. On y retrouve avec plaisir les protagonistes du premier opus et quelque nouveaux, qui ne sont pas sans intérêt. Les personnages ont gardés leurs simplicités et leur vérité.
La légèreté, qui est à nouveau au rendez-vous, n'empêche pas l'auteur de donner de la profondeur a ses personnages et à ce qu'ils traversent, dans cette partie délicate de la vie qu'est le passage de l'adolescence à la vie d'adulte.
Les sujets traités reste les meme sans nous lasser, on a envie, en tout cas j'ai envie d'en savoir plus sur ces personnages.
Je n'ai pas suivi si une suite était déjà programmée mais j'en serais plus que ravie.
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
LesperanzaLesperanza   22 juin 2021
Et aussi qu’on s’en fout de savoir combien de temps a duré une histoire : on peut aimer quelqu’un une heure, juste une heure dans sa vie, et cette heure-là, il se peut qu’on ne s’en remette jamais. Pas besoin d’une vie de couple de quarante ans pour être dévasté !
Commenter  J’apprécie          120
LesperanzaLesperanza   21 juin 2021
Pleurer est devenu une activité quotidienne et banale, comme de boire, manger, pisser, dormir. Je pleurais parce que dans mes rêves tout était comme avant et qu’au réveil, je m’apercevais brutalement que rien n’était plus comme avant, je découvrais que tu m’avais salement largué, que tu avais quitté Paris à cause de moi, de nous. Je me jurais de ne plus jamais m’endormir parce que la nuit t’envoie des images des odeurs des paradis et bam : tu te réveilles et plus rien. Dommage pour ta gueule si tu y as cru.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LesperanzaLesperanza   23 juin 2021
Le premier amour, on ne l’oublie pas facilement. Peut-être même qu’on ne l’oublie jamais. Juste, à un moment donné, il finit par nous laisser tranquilles, je veux dire : nous laisser vivre autre chose. Mais il sera toujours là.
Commenter  J’apprécie          100
LesperanzaLesperanza   21 juin 2021
Pourquoi les mecs peuvent-ils faire ce qu’ils veulent tandis que les filles deviennent des salopes en un quart de seconde ?
Commenter  J’apprécie          150
LesperanzaLesperanza   21 juin 2021
Une chose m’a totalement fait flipper, c’était il n’y a pas si longtemps : je me suis aperçu que je tenais à ma douleur. Avant ça, je pensais que je tenais à toi. La réalité est beaucoup plus cheloue : en ton absence, il ne m’est resté que mon chagrin et je m’y suis attaché.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Arnaud Cathrine (36) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Cathrine
Arnaud Cathrine a écrit plus de vingt livres, dont "Pas exactement l'amour" (Verticales, 2015, Prix de la nouvelle de l'Académie française). En 2008, "Frère animal" fut un livre-album écrit à quatre mains et chanté avec Florent Marchet. le spectacle s'est produit dans toute la France, dont au Havre pendant le festival le goût des autres, suivi d'un second volet, "Frère animal - Second Tour" (PIAS le Label). Nous avons le plaisir de vous proposer cette rencontre virtuelle avec Arnaud Cathrine à l'occasion de la parution de son nouveau roman, "Les Nouvelles Vagues" (éditions Robert Laffont). Les Nouvelles Vagues, c'est Vince, Micha, Marilyn et Octave, quatre adolescents. Les Nouvelles Vagues, c'est le moment où ils vont tous se retrouver. Et alors quelque chose va forcément arriver. Les Nouvelles Vagues, c'est le portrait d'une génération qui invente sa façon d'aimer et d'être soi. Les Nouvelles Vagues, c'est un formidable récit.
+ Lire la suite
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
72 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre

.. ..