AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377312233
Éditeur : Sarbacane (06/03/2019)

Note moyenne : 4.31/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Elles sont quatre soeurs, âgées de 11 à 17 ans.
Antonia, l'aînée, découvre qu'elle est enceinte. Difficile réalité qu'il faut annoncer à Farès, son petit ami.
Marieke, elle, sent son ventre papillonner. Elle rencontre Basile, flirte, explore le plaisir de l'amour...
Jolène est un cas a part. Son Graal, son rêve : avoir enfin ses premières règles, celles qui la feront femme « comme les autres » !
Quant à Judy, la benjamine, elle louvoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
hashtagceline
  23 mai 2019
Ce roman, je l'ai lu en quelques heures. Commencé en fin d'après-midi, il m'a tenu éveillée tard dans la nuit.
Pas à cause d'un suspense insoutenable, mais plutôt parce qu'une fois mis le pied (la tête et le coeur...) dedans je n'avais vraiment pas envie de quitter l'univers des quatre soeurs Martin. J'avais un peu l'impression de faire partie d'une nouvelle famille.
Et j'avoue que finalement, je regrette presque de l'avoir lu aussi vite...
Bref.
Tout ça pour dire que je me suis vraiment beaucoup amusée en compagnie d'Antonia, Marieke, Jolène et Judy. J'ai aussi été très touchée. Je me suis revue à des âges différents, dans des moments de la vie par lesquels je suis moi aussi passée avec plus ou moins de difficultés.
En tant que femme, difficile de ne pas s'identifier à l'une ou l'autre des héroïnes. Difficile de ne pas être touchée par l'insolente innocence de Judy dont l'enfance prend fin, par les complexes et l'intelligence de Jolène qui se compare sans arrêt à son aînée, par les envies insatiables d'avoir envie et de se faire plaisir de Marieke mais aussi par la grossesse inattendue et la peine de coeur d'Antonia.
Sabrina Bensalah réussit un véritable tour de force en dépeignant différentes étapes de la vie d'une fille tout en évitant les caricatures. Elle y parle sans tabou de sexualité, du plaisir, de l'éveil des sens, des règles et même de fuites urinaires (ce passage lors du nouvel an chez Quentin... ) ! Tout est abordé, sans détour. Et qu'est-ce que ça fait du bien !! La vie, c'est ça aussi. Toutes ces petites choses inavouables et embarrassantes dont on n'ose pas toujours parler.
Mais Sabrinah Bensalah, elle, ose ! Franchement, par exemple, raconter l'arrivée des premières règles comme elle le fait est tout simplement jubilatoire. Et proche aussi de la réalité.
Ce roman est véritablement libérateur. Il donne aussi une bonne claque à toutes les idées reçues quelles qu'elles soient. Ce roman décomplexe !
Diabolo fraise donne envie d'être soi, de s'aimer tel ou telle que l'on est, de ne pas s'oublier dans le rapport à l'autre, de se découvrir (sur tous les plans) et de suivre son instinct.
Bref.
Et puis le style de Sabrina Bensalah, c'est l'enrobage acidulé parfait autour de tout ça qui offre à l'ensemble beaucoup d'humour grâce notamment aux dialogues de ses quatre héroïnes. En jouant sur la proximité du rapport entre soeurs, leur complicité mais aussi leurs rivalités, elle donne une grande profondeur aux personnages et à leurs relations. Ces quatre jeunes filles ont des problèmatiques et des caractères différents mais sont toutes aussi attachantes. Et ensemble, elles rayonnent !
Pour finir, j'ai beaucoup aimé la façon dont Sabrina Bensalah parlait de la place de chacune au milieu des autres. Dans une famille de filles uniquement, on se compare, on s'envie, forcément. Et tout cet aspect est également très bien traité.
Bref.
Tour à tour émue et amusée, ce Diabolo fraise m'a fait un bien fou.
Gros coup de coeur !
Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
orbe
  14 mars 2019
Quatre soeurs, de 11 à 18 ans, confrontées à la diversité des problèmes des filles d'aujourd'hui !
Un roman fort qui n'hésite pas à parler vraiment des petits et gros tracas de la vie.
Il traite ainsi véritablement de l'angoisse de l'arrivée des règle ou encore de sa confrontation aux interrogations et aux désirs du corps.
Au-delà des soucis divers que rencontrent les cinq femmes, si on compte leur mère, c'est les relations entre elles qui font le ferment du livre, sans oublier cependant la figure bienveillante paternelle.
Si les tensions sont nombreuses, les moments de joie et de bonheur sont aussi très présents dans ce livre qui reste optimiste en dépit des crises traversées car elles toujours ensemble même si chacune a son propre caractère.
J'ai trouvé que l'auteure arrive vraiment à creuser chacun des personnages et nous rentrons ainsi véritablement dans leur intimité.
De plus, il existe peu de livres qui permettent au lecteur d'entendre les problématiques de la relation à son corps et celui-ci remplit parfaitement bien sa mission, sans omission mais sans être jamais grossier.
Une lecture agréable et utile car elle remet la femme au centre de la vie et de l'espoir.
A lire absolument !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Jangelis
  09 mars 2019
Quatre soeurs inoubliables, on ne risque pas de s'ennuyer en leur compagnie !
On pense un peu aux soeurs Verdelaine de Malika Ferdjoukh, (en moins sages !). Parfois aussi à La Fille du Docteur Baudoin, de Marie Aude Murail. Et un petit clin d'oeil à Dolly Parton (et du coup, pour moi, à Miss Dumplin aussi) à cause de Jolene.
Mais finalement, cette famille Martin ne ressemble à aucune autre.
Parfois soudée, parfois plutôt rosses entre elles.
Même si la grossesse d'Antonia est le centre de l'histoire, beaucoup d'autres problèmes sont abordés, et notamment Judy qui est harcelé au collège, et qui passe une 6e bien difficile tant qu'elle n'arrive pas à se confier.
Nous débarquons donc dans la vie des quatre soeurs Martin au début des vacances d'été. Un père très présent et affectueux, une mère plus prise par son travail. Des soeurs qui se jouent souvent des tours pas très gentils, mais qui font bloc quand c'est nécessaire.
Des soeurs qui ont vraiment des problèmes de filles, grossesse, règles qui arrivent ou pas au moment (in)opportun, premier rapport, premier amour ...
Deux thèmes dominent, les interrogations d'Antonia, garder ou pas ce bébé si inattendu, et qui arrive un peu tôt, chamboulant tous ses projets, et ceux du futur père.
Et les débuts difficiles de Judy au collège.
Thèmes intéressants et on se passionne pour la vie de ces demoiselles. L'écriture est addictive.
Cependant, j'ai trouvé certaines scènes "de sexe" un peu trop "explicites" pour moi. Je préfère ce qui est évoqué plutôt que décrit, pour ma part.
Je n'ai pas de grands ados autour de moi et j'ai du mal à me rendre compte. Je suppose qu'ils lisent des choses bien plus "hard".
Mais je pense que tant qu'on n'a pas vécu certaines choses, il est dommage de les lire ?
En tout cas, je n'ai pas envie de faire passer ce roman à mes jeunes pré-ado. Mais je l'ai lu avec plaisir.
Je ne dirais rien de la "bande-son" qui accompagne, mes connaissances musicales hélas ne me permettent pas d'en avoir une idée !!
Par contre, j'ai apprécié les romans dont il est question lors du club lecture du collège.
De Capes et de mots (qui est aussi un de mes gros coups de coeur !), L'Aube sera grandiose, Les Petites Reines, Les Malaussène... Pas étonnant qu'avec de telles références, l'autrice écrive des romans à dévorer !!
La couverture rose et très tentante annonce bien la couleur, même si j'étais un peu surprise de voir accolés les mots "diabolo fraise" sur une glace. Mais j'ai compris à la lecture.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
DreamBookeuse
  28 mars 2019
Quatre soeurs, les Martin, habitent au 3e étage d'un immeuble tout moche mais qu'elles n'auraient échangé pour rien au monde. Antonia vient à peine d'avoir dix-huit ans et découvre qu'elle est enceinte. Une décision doit être prise mais son coeur balance et le dire à Farès, le garçon dont elle partage la vie, lui coûte encore plus. Marieke, elle, entre en première et semble bien décidée à découvrir les joies de l'amour…mais aussi celles du plaisir. Jolène, d'un an la benjamine jalouse ses deux soeurs aînées et méprise son corps osseux, mais plus que tout, elle veut obtenir les règles qui la feront enfin devenir une femme. Judy, elle, tente de se faire sa petite place parmi ses soeurs mais aussi sa nouvelle classe de sixième. Et avec elles quatre, c'est toute une famille qui vit, respire, souffre, et vibre de tendresse.
Mon avis
Impossible de ne pas penser aux romans de mon adolescence, que ce soit Quatre filles et un jean de Ann Brashares, Les quatre filles du docteur March de Louisa May Alcott ou Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh. Il semble y avoir dans ce chiffre quelque chose de parfaitement juste pour parler de l'adolescence, quatre filles, quatre âges, et quatre stades. Un chiffre parfait pour parler avec justesse de cette période si trouble.
Pourtant, dans le Diabolo Fraise de Sabrina Bensalah il y a eu aussi plus que cela. Il y a eu les doutes de Farès, cet homme qui se retrouve potentiellement père du jour au lendemain et qui ne peut qu'être deux choses : celui qui abandonne sa copine dans cette épreuve, un lâche, un couard, ou celui qui assume malgré la peur, l'envie de s'enfuir à tire d'aile.
Il y a aussi les doutes de Mona, la mater familias qui a tout sacrifié pour sa famille, « entretenu » son mari jusqu'à ce que celui-ci rencontre le succès et qui doit accepter sa ménopause, son corps qui change, les sautes d'humeur, une deuxième adolescence en quelque sorte, et qui ne peut accepter de voir son aînée gâcher cette jeunesse qu'elle n'a déjà plus. Il y a ceux de Sven, qui voit toutes ses filles grandir trop vite, qui voudrait les protéger du monde entier, surtout sa petite dernière, Judy, qu'il voit entrer au collège. Il sait qu'elle ne sera plus la même. Trois personnages qui gravitent autour des quatre soeurs comme des satellites, parce que ce sont bien elles les héroïnes de ce roman rose bonbon.
Quelque chose de plus, aussi, parce que sans trop en faire l'autrice nous amène sur beaucoup de sujets très différents et y intègre aussi des pensées beaucoup plus modernes et contemporaines, d'aucuns diraient même « féministes », notamment à travers les personnages d'Antonia et de Jolène qui refusent de céder le pas au capitalisme et au machisme, de se laisser dire quoi faire par les diktats sociaux : cup menstruelles, flux instinctif libre, les poils aux bras ou aux pattes, les visages sans maquillage, la revendication, tout simplement, d'être soi et d'être libre. Peut-être que c'est cela : la liberté de vivre son adolescence, sa féminité comme on l'entend et pas comme elle devrait.
C'était amusant de replonger dans cette époque que je ne connais que trop bien, pas toute à fait terminée sans doute, encore là, à la lisière, quand j'ai moi aussi paniqué comme Antonia pour le retard, quand j'ai cru défaillir comme Judy quand elles sont arrivées, quand j'ai été déçue comme Marieke pour cette première fois toujours un peu bancale, ou quand j'ai observé toutes ces filles avec tant de jalousie, alors qu'on me disait tellement intelligente, comme Jolène. Chacune a leur manière m'ont incarnée et je me suis incarnée en elles, à travers leurs conseils, leurs sautes d'humeur, leurs chagrins mais aussi leurs rires et leurs sourires.
Et bien pour moi, aujourd'hui, le bonheur avait le goût d'une fraise tagada, l'odeur d'un livre fraîchement imprimé, la couleur d'un rose bonbon et le bruit des pages que l'on tourne. En un titre : Diabolo fraise.
En résumé
Voir ces quatre soeurs qui évoluent, grandissent entre jalousie et admiration, peine et tendresse, c'était drôle et émouvant à la fois, un véritable petit bonbon de littérature que j'ai adoré savourer page après page. En bref, ce roman est rafraîchissant et sucré…comme un Diabolo fraise. Et au fait…c'est un coup de coeur !
Lien : https://lesdreamdreamdunebou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Livresquement
  22 mai 2019
Sabrina Bensalah est une auteure que j'aime beaucoup : ses deux précédents romans parus dans la collection Exprim, Vers le bleu et Appuyez sur étoile, m'avaient énormément plu. Diabolo Fraise a également été une excellente lecture, et je crois même qu'il a surpassé les deux autres à mes yeux !
C'est un roman contemporain comme je les aime, qui parle des sujets universels que sont la famille, les amis, les amours et l'école. Très bien écrit, le récit est à la fois divertissant et touchant. L'auteure aborde également le thème de la sexualité sans pudeur, ce qui est malheureusement encore trop rare dans les romans pour adolescents. La grossesse d'Antonia, que l'on découvre dès les premières pages, est évidemment au coeur de l'histoire et j'ai beaucoup aimé la façon dont le sujet est traité. Encore une fois, c'est fait toute en simplicité, sans jugement et de beaux messages sont passés.
D'emblée, je me suis attachée aux quatre soeurs. Chacune a un caractère bien différent mais je les ai toutes beaucoup appréciées. Elles paraissent incroyablement réelles et leurs problèmes sont ceux que connaissent beaucoup d'adolescents de leur âge : la découverte de l'amour, la puberté qui arrive trop vite ou pas assez, le harcèlement scolaire... Parfois leurs histoires sont racontées de manière individuelle, mais il y a également de nombreuses scènes où les soeurs sont ensemble. J'ai adoré leur groupe; elles se moquent gentiment les unes des autres mais elles s'entraident toujours. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants, notamment les parents.
En conclusion : C'est un livre que j'ai dévoré en une journée, et pour moi qui suis en panne de lecture depuis six mois, c'est un exploit ! Ça montre aussi à quel point j'ai été envoûtée par cette histoire et comme je me suis sentie bien auprès des quatre soeurs. Un très bon livre en somme.
Lien : https://livresquement.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
hashtagcelinehashtagceline   23 mai 2019
Elle ne pensait pas que l'adolescence se traversait forcément dans la douleur, à grands coups de pied au cul...
Commenter  J’apprécie          10
DreamBookeuseDreamBookeuse   28 mars 2019
— Hé, les filles ! murmure t-elle. A votre avis, ça a le goût de quoi, le bonheur ?
Trois paires d’yeux se tournent vers elle. Réflexion.
— De barbe à papa ? improvise Antonia en posant le magazine sur ses genoux.
— De chiotte ! lâche Jolène, pas joueuse.
— Et toi Judy ? Tu dirais quoi ?
— Vous vous moquez pas de moi, hein ?
— Quelle idée ! répond Marieke
— Je dirais que le bonheur a le goût des quenelles de Papa.
— Et s’il était une couleur ?
— Couleur de peau, répond Antonia sans hésiter.
— Couleur page blanche, propose Jolène. Le bonheur, c’est peut-être quand tout reste à écrire ?
— Le marron des yeux de Maman.
— Et si c’était un bruit ? rebondit Marieke.
— Un premier cri, murmure Antonia.
— Les pages d’un livre qui se tournent.
— Vos rires et le mien, ensemble.
— Et un mot ?
— Farès.
— Cogito…
— Sœurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   09 mars 2019
Ou alors, ce malheur arrive simplement parce qu'elle n'a pas assez cru que sa vie pouvait être belle.
Commenter  J’apprécie          40
DreamBookeuseDreamBookeuse   28 mars 2019
— Pourquoi tu fais de moi un monstre ? Celui qui quitte, celui qui ne veut pas devenir père ? C’est pratique, ça aussi ! Tu l’as pas vu ma souffrance, alors ? Elle t’a pas paru assez grosse ?
Son coeur agonise. Il est un chien abandonné sur le bord de la route. Est-ce vraiment la dernière fois que je te tiens la main, Antonia ? Suis-je capable de vivre sans toi ? Il essuie ses larmes […] Farès ferme les vitres par peur que ses rêves ne s’envolent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   09 mars 2019
Comment un morceau de tissu fabriqué au Bangladesh peut-il créer cette impression immédiate de beauté ? Seraient-ce les petites mains qui, en confectionnant ces vêtements, y enferment leurs rêves de liberté et rendent magiques ces étoffes coupables ?
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sabrina Bensalah (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sabrina Bensalah
Payot - Marque Page - Sabrina Bensalah - Diabolo fraise
autres livres classés : grossesse adolescenteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3357 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre