AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782377312238
280 pages
Éditeur : Sarbacane (06/03/2019)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 97 notes)
Résumé :
Elles sont quatre soeurs, âgées de 11 à 17 ans.
Antonia, l'aînée, découvre qu'elle est enceinte. Difficile réalité qu'il faut annoncer à Farès, son petit ami.
Marieke, elle, sent son ventre papillonner. Elle rencontre Basile, flirte, explore le plaisir de l'amour...
Jolène est un cas a part. Son Graal, son rêve : avoir enfin ses premières règles, celles qui la feront femme « comme les autres » !
Quant à Judy, la benjamine, elle louvoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  14 mars 2019
Quatre soeurs, de 11 à 18 ans, confrontées à la diversité des problèmes des filles d'aujourd'hui !
Un roman fort qui n'hésite pas à parler vraiment des petits et gros tracas de la vie.
Il traite ainsi véritablement de l'angoisse de l'arrivée des règle ou encore de sa confrontation aux interrogations et aux désirs du corps.
Au-delà des soucis divers que rencontrent les cinq femmes, si on compte leur mère, c'est les relations entre elles qui font le ferment du livre, sans oublier cependant la figure bienveillante paternelle.
Si les tensions sont nombreuses, les moments de joie et de bonheur sont aussi très présents dans ce livre qui reste optimiste en dépit des crises traversées car elles toujours ensemble même si chacune a son propre caractère.
J'ai trouvé que l'auteure arrive vraiment à creuser chacun des personnages et nous rentrons ainsi véritablement dans leur intimité.
De plus, il existe peu de livres qui permettent au lecteur d'entendre les problématiques de la relation à son corps et celui-ci remplit parfaitement bien sa mission, sans omission mais sans être jamais grossier.
Une lecture agréable et utile car elle remet la femme au centre de la vie et de l'espoir.
A lire absolument !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
FabtheFab
  16 avril 2021
Dans le quartier de Mably, à Noyon, près de Roanne, vivent les quatre soeurs Martin avec leurs parents Mano et Sven. Antonia a 18 ans, elle entre en terminale, elle est amoureuse de Farès et ils sont en couple depuis un an quand elle s'aperçoit qu'elle est enceinte. Elle va avec sa mère au Planning familial et décide de garder son enfant. Sa soeur cadette, Marieke, entre en première et elle est obsédée par sa virginité et elle rencontre un garçon qu'elle trouve séduisant, Basile. La benjamine, Jolène a quinze ans et elle n'a toujours pas ses règles, elle s'inquiète énormément. La petite Judy entre au collège, tous ses camarades entrent à Louis Aragon mais elle va à Albert Thomas et elle doit trouver de nouveaux amis. Elle est mal à l'aise avec tout, son corps, sa timidité, sa puberté et elle est harcelée par un garçon épouvantable, Venceslas.
Ce roman en brossant le portrait de quatre soeurs différentes permet de parler de manière ouverte de toutes les questions de l'adolescence, la puberté, le désir, les premières expériences sexuelles, la grossesse. C'est souvent frontal, les quatre soeurs n'ont aucun tabou entre elles. Les dialogues sont incisifs et souvent drôles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jangelis
  09 mars 2019
Quatre soeurs inoubliables, on ne risque pas de s'ennuyer en leur compagnie !
On pense un peu aux soeurs Verdelaine de Malika Ferdjoukh, (en moins sages !). Parfois aussi à La Fille du Docteur Baudoin, de Marie Aude Murail. Et un petit clin d'oeil à Dolly Parton (et du coup, pour moi, à Miss Dumplin aussi) à cause de Jolene.
Mais finalement, cette famille Martin ne ressemble à aucune autre.
Parfois soudée, parfois plutôt rosses entre elles.
Même si la grossesse d'Antonia est le centre de l'histoire, beaucoup d'autres problèmes sont abordés, et notamment Judy qui est harcelé au collège, et qui passe une 6e bien difficile tant qu'elle n'arrive pas à se confier.
Nous débarquons donc dans la vie des quatre soeurs Martin au début des vacances d'été. Un père très présent et affectueux, une mère plus prise par son travail. Des soeurs qui se jouent souvent des tours pas très gentils, mais qui font bloc quand c'est nécessaire.
Des soeurs qui ont vraiment des problèmes de filles, grossesse, règles qui arrivent ou pas au moment (in)opportun, premier rapport, premier amour ...
Deux thèmes dominent, les interrogations d'Antonia, garder ou pas ce bébé si inattendu, et qui arrive un peu tôt, chamboulant tous ses projets, et ceux du futur père.
Et les débuts difficiles de Judy au collège.
Thèmes intéressants et on se passionne pour la vie de ces demoiselles. L'écriture est addictive.
Cependant, j'ai trouvé certaines scènes "de sexe" un peu trop "explicites" pour moi. Je préfère ce qui est évoqué plutôt que décrit, pour ma part.
Je n'ai pas de grands ados autour de moi et j'ai du mal à me rendre compte. Je suppose qu'ils lisent des choses bien plus "hard".
Mais je pense que tant qu'on n'a pas vécu certaines choses, il est dommage de les lire ?
En tout cas, je n'ai pas envie de faire passer ce roman à mes jeunes pré-ado. Mais je l'ai lu avec plaisir.
Je ne dirais rien de la "bande-son" qui accompagne, mes connaissances musicales hélas ne me permettent pas d'en avoir une idée !!
Par contre, j'ai apprécié les romans dont il est question lors du club lecture du collège.
De Capes et de mots (qui est aussi un de mes gros coups de coeur !), L'Aube sera grandiose, Les Petites Reines, Les Malaussène... Pas étonnant qu'avec de telles références, l'autrice écrive des romans à dévorer !!
La couverture rose et très tentante annonce bien la couleur, même si j'étais un peu surprise de voir accolés les mots "diabolo fraise" sur une glace. Mais j'ai compris à la lecture.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
hashtagceline
  23 mai 2019
Ce roman, je l'ai lu en quelques heures. Commencé en fin d'après-midi, il m'a tenu éveillée tard dans la nuit.
Pas à cause d'un suspense insoutenable, mais plutôt parce qu'une fois mis le pied (la tête et le coeur...) dedans je n'avais vraiment pas envie de quitter l'univers des quatre soeurs Martin. J'avais un peu l'impression de faire partie d'une nouvelle famille.
Et j'avoue que finalement, je regrette presque de l'avoir lu aussi vite...
Bref.
Tout ça pour dire que je me suis vraiment beaucoup amusée en compagnie d'Antonia, Marieke, Jolène et Judy. J'ai aussi été très touchée. Je me suis revue à des âges différents, dans des moments de la vie par lesquels je suis moi aussi passée avec plus ou moins de difficultés.
En tant que femme, difficile de ne pas s'identifier à l'une ou l'autre des héroïnes. Difficile de ne pas être touchée par l'insolente innocence de Judy dont l'enfance prend fin, par les complexes et l'intelligence de Jolène qui se compare sans arrêt à son aînée, par les envies insatiables d'avoir envie et de se faire plaisir de Marieke mais aussi par la grossesse inattendue et la peine de coeur d'Antonia.
Sabrina Bensalah réussit un véritable tour de force en dépeignant différentes étapes de la vie d'une fille tout en évitant les caricatures. Elle y parle sans tabou de sexualité, du plaisir, de l'éveil des sens, des règles et même de fuites urinaires (ce passage lors du nouvel an chez Quentin... ) ! Tout est abordé, sans détour. Et qu'est-ce que ça fait du bien !! La vie, c'est ça aussi. Toutes ces petites choses inavouables et embarrassantes dont on n'ose pas toujours parler.
Mais Sabrinah Bensalah, elle, ose ! Franchement, par exemple, raconter l'arrivée des premières règles comme elle le fait est tout simplement jubilatoire. Et proche aussi de la réalité.
Ce roman est véritablement libérateur. Il donne aussi une bonne claque à toutes les idées reçues quelles qu'elles soient. Ce roman décomplexe !
Diabolo fraise donne envie d'être soi, de s'aimer tel ou telle que l'on est, de ne pas s'oublier dans le rapport à l'autre, de se découvrir (sur tous les plans) et de suivre son instinct.
Bref.
Et puis le style de Sabrina Bensalah, c'est l'enrobage acidulé parfait autour de tout ça qui offre à l'ensemble beaucoup d'humour grâce notamment aux dialogues de ses quatre héroïnes. En jouant sur la proximité du rapport entre soeurs, leur complicité mais aussi leurs rivalités, elle donne une grande profondeur aux personnages et à leurs relations. Ces quatre jeunes filles ont des problèmatiques et des caractères différents mais sont toutes aussi attachantes. Et ensemble, elles rayonnent !
Pour finir, j'ai beaucoup aimé la façon dont Sabrina Bensalah parlait de la place de chacune au milieu des autres. Dans une famille de filles uniquement, on se compare, on s'envie, forcément. Et tout cet aspect est également très bien traité.
Bref.
Tour à tour émue et amusée, ce Diabolo fraise m'a fait un bien fou.
Gros coup de coeur !
Lien : https://www.hashtagceline.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
theannashaw
  22 juillet 2019
Au risque de me répéter, parce que ceux d'entre vous qui viennent souvent ici le savent parfaitement, j'adore les histoires de fratries. Vraiment de toutes les histoires, celles qui comportent parmi leurs personnages principaux une fratrie, la plus nombreuse possible de préférence, sont mes favorites entres toutes. Aussi quand j'ai découvert le résumé, en plus de la magnifique couverture rose, de Diabolo Fraise de Sabrina Bensalah je n'ai eu qu'une très courte hésitation avant que le livre ne rejoigne ma pile à lire. Dans laquelle il n'a fait qu'un très court séjour avant que je ne face la connaissance des incroyables soeurs Martin.
Les soeurs Martin sont quatre, comme les filles du docteur March. Et le moins que l'on puisse dire c'est que du haut de leur onze à dix-sept ans, elles ont un paquet de problèmes à gérer. Antonia, l'ainée, vient d'apprendre qu'elle est enceinte et doit prendre les difficiles décisions qui s'imposent dans cette situation. Marieke pour sa part vient de rencontrer Basile et avec lui les prémisses de sa vie sexuelle, une vie qui ne se passe pas exactement comme elle l'avait prévu. Jolène pour sa part a d'autre problèmes : à quinze ans elle n'a toujours pas ses règles et n'en peut plus d'attendre de passer cette précieuse étape sur son chemin pour devenir une femme. Quant à Judy, la petite dernière, tout ce à quoi elle aspire dans la vie c'est de ressembler à ses incroyables grandes soeurs. Grandes soeurs qui deviennent son refuge quand l'entrée au collège se transforme en enfer.
Mon dieu ce que c'était bien ! On tombe immédiatement sous le charme de la plume juste et réaliste de Sabrina Bensalah qui s'évite et nous évite par la même occasion l'écueil du ton faussement jeune qui aurait fait perdre toute crédibilité à ce véritable petit condensé de messages essentielles à l'attention des filles et femmes en devenir.
Et des messages, il y en a un paquet dans ce roman. Parce que les soeurs Martin, en plus de n'être pas trop moches chacune dans leur genre, ont aussi oublié d'être bêtes. Alors elles se questionnent, se parlent, échangent avis et impressions sur tout un tas de sujets. Ainsi donc dans ce roman il est question de grossesse adolescente, de choix, d'avortement, de port ou non du soutient gorge, de harcèlement scolaire, des réseaux sociaux et de leur influence sur nos vies, de la pression du premier rapport aussi bien chez les filles que chez les garçons, de la découverte de sa sexualité, des règles et d'une foule d'autres choses qui font de la vie des filles, et des garçons aussi parfois, un monde complexe, dur mais également merveilleux.
J'ai adoré aussi les rapport entre les quatre soeurs, savant mélange de soutient et de chamaillerie sur fond de disputes pour tout et n'importe quoi et de gros moments de tendresse. On n'est pas toujours tendre entre soeurs, en revanche gare à celui qui fera souffrir l'une d'entre nous sous peine de se retrouver avec tout le reste de la fratrie sur le dos. Sabrina Bensalah nous dépeint la réalité des liens fraternels, à savoir que ceux-ci ne sont pas toujours parfaits ou sous le signe de la douceur et de l'amour, mais qu'ils sont terriblement forts et qu'ils peuvent représenter le meilleur des soutiens quand la vie est dure.
J'ai adoré les parents aussi, qui malgré leur vie de famille et leurs rôles de père et de mère n'oublient pas pour autant d'être des adultes qui s'aiment, se disputent, ont des rêves, des espoirs pour eux et pour leurs enfants et doivent parfois faire face à des situations auxquelles ils n'avaient pas pensé et auxquelles ils n'étaient pas préparés. J'ai aimé également le fait que ce soit la maman qui travaille à l'extérieur et le papa à la maison, cassant un peu plus les codes de la famille traditionnelle.
Et puis il y a toutes les références culturelles, récentes ou non, qui émaillent ce roman et l'ancrent un peu plus dans la réalité. Il y a les références cinématographiques, littéraires et musicales, toutes servant de point d'appui aux situations que vivent les filles et aux questions qu'elles se posent. Mention spéciale à la chanson d'Angèle chantée au papa dans une scène d'anthologie qui est à la fois hilarante et porteuse d'un message.
En bref Diabolo fraise c'est un concentré d'hormones, de vie, de questionnements, d'amour sous toutes ses formes, de choix, de musique, de bonne humeur, de chagrin, de relations familiales et amoureuses, de petits échecs et de grandes victoires. Ce roman c'est donc près de trois cent pages de ce qui rend la vie à la fois terrible et géniale, complexe et passionnante et de tous les combats gagnés et à mener encore lorsque l'on est une fille, quelque notre son âge. À lire absolument et à faire lire aux filles et aux garçons aussi, pour s'informer et se sensibiliser en se divertissant.

Lien : HTTP://mabibliothequerose.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet   02 juillet 2019
Je recommande vivement ce Diabolo fraise, roman ado développant sourire et intelligence chez son lecteur (fille ou garçon).
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
DreamBookeuseDreamBookeuse   28 mars 2019
— Hé, les filles ! murmure t-elle. A votre avis, ça a le goût de quoi, le bonheur ?
Trois paires d’yeux se tournent vers elle. Réflexion.
— De barbe à papa ? improvise Antonia en posant le magazine sur ses genoux.
— De chiotte ! lâche Jolène, pas joueuse.
— Et toi Judy ? Tu dirais quoi ?
— Vous vous moquez pas de moi, hein ?
— Quelle idée ! répond Marieke
— Je dirais que le bonheur a le goût des quenelles de Papa.
— Et s’il était une couleur ?
— Couleur de peau, répond Antonia sans hésiter.
— Couleur page blanche, propose Jolène. Le bonheur, c’est peut-être quand tout reste à écrire ?
— Le marron des yeux de Maman.
— Et si c’était un bruit ? rebondit Marieke.
— Un premier cri, murmure Antonia.
— Les pages d’un livre qui se tournent.
— Vos rires et le mien, ensemble.
— Et un mot ?
— Farès.
— Cogito…
— Sœurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
capucapuche_capucapuche_   15 janvier 2021
- Venez on va danser ! s'agite Marieke.
- Oh ouaiiiiiis ! s'enthousiasment les trois autres.
Elles investissent la piste. Marieke et Jolène, aspirées par la musique, se trémoussent à s'en déchirer les vêtements. Judy et Antonia tentent de suivre la cadence.
Un, deux, trois, quatre sœurs. Qui se rejoignent pour onduler en duo. Se séparent pour des solos. Dont les corps rient.
Un, deux, trois, quatre sœurs. Qui se plient, se tordent, en mouvement rythmés. Dont les corps sautent, volent presque.
Un, deux, trois, quatre sœurs ne font plus qu'une.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DreamBookeuseDreamBookeuse   28 mars 2019
— Pourquoi tu fais de moi un monstre ? Celui qui quitte, celui qui ne veut pas devenir père ? C’est pratique, ça aussi ! Tu l’as pas vu ma souffrance, alors ? Elle t’a pas paru assez grosse ?
Son coeur agonise. Il est un chien abandonné sur le bord de la route. Est-ce vraiment la dernière fois que je te tiens la main, Antonia ? Suis-je capable de vivre sans toi ? Il essuie ses larmes […] Farès ferme les vitres par peur que ses rêves ne s’envolent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
capucapuche_capucapuche_   15 janvier 2021
Elle se faufile sous la couette de Jolène. Elle chasse de son esprit l'idée qu'un jour, sa famille s'éparpillera. Chacune quelque part, avec sa propre vie.
Commenter  J’apprécie          30
JangelisJangelis   09 mars 2019
Ou alors, ce malheur arrive simplement parce qu'elle n'a pas assez cru que sa vie pouvait être belle.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Sabrina Bensalah (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sabrina Bensalah
Payot - Marque Page - Sabrina Bensalah - Diabolo fraise
autres livres classés : règlesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre

.. ..