AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782822219808
54 pages
Éditeur : Jungle ! (26/10/2016)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Lorsque Joshua Brolin abat le Bourreau de Portland et sauve Juliette Lafayette de ses griffes, il ne se doute pas qu une année plus tard de nouveaux meurtres seront commis selon le mode opératoire de Leland Beaumont.
Plus le jeune inspecteur avance dans les ténèbres de cette affaire, plus il se demande si ce nouveau tueur n est pas manipulé. Pour Juliette et Joshua, une course contre la montre s engage alors et ils sont loin d imaginer à quel point cette dern... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Davalian
  08 janvier 2017
L'âme du mal achève cette brillante adaptation du roman éponyme de Maxime Chattam. Si le savoir-faire de l'auteur de roman est largement reconnu aujourd'hui, cette trilogie aura permis de démontrer le talent de Michel Montheillet.
L'adaptation est réussie, il n'y a aucun doute sur cette question. Pourtant, et tout particulièrement dans ce dernier chapitre, l'on en vient à souhaiter une autre fin, tant l'on peut s'attacher à cette histoire, à lui trouver un charme particulier. le constat est franchement étonnant et rare ! Tout cela aux personnages et aux choix faits par le dessinateur pour nous les rendre sympathiques. Et je ne vous parle pas d'une certaines bibliothèque...
Le scénario est différent des deux tomes précédents. L'on a affaire à une course-poursuite avec un Josh Brolin seul contre tous, ou presque. Cela a certes un air de déjà-vu, mais non ! le développement est ici radicalement différent et peut difficilement être comparé avec le bourreau de Portland. le scénario est riche avec des textes fouillés et une mise en scène maîtrisée.
Les dessins sont toujours aussi bons, sinon meilleurs. Cette ombre qui recouvrait certains visages semble avoir été mise de côté et c'est tant mieux. Écrit sur les portes de l'enfer nous avait réservé plusieurs scènes à la limite du supportable. Il n'en est plus question ici... En revanche le noir, les teintes sombres ou pluvieuses sont quasi omniprésentes et font de cette bande dessinée un polar aussi immersif qu'un thriller !
Voici donc une adaptation réussie, qui ne peut que donner envie de découvrir cette trilogie, en espérant que les deux autres romans de la trilogie du mal soient également adaptés... avant de passer aux autres romans de Chattam, bien entendu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
umezzu
  13 juin 2015
Chattam commence sa trilogie du mal avec ce polar fluide et efficace, qui nous emmène dans l'Oregon à Portland pour suivre l'inspecteur-profileur Brolin.
L'incompréhensible se produit. Si on en croit le mode opératoire et les preuves qui s'accumulent, Leland Beaumont, un criminel monstrueux que Brolin a personnellement tué, frappe encore par delà sa mort. Revival d'un tueur sadique ou copieur inspiré par Leland ? Auteur ou inspirateur, pourquoi retrouve t-on maintenant la "patte" de ce « nouveau » Leland ?
J'étais entré dans la lecture de ce livre, mon premier Chattam, un peu en marche arrière, porté par le préjugé que Chattam écrivait d'abord des histoires tournées vers le fantastique. Or, tout dans sa triologie du mal tient du grand polar classique à l'américaine. Logique implacable, tension maximale, ont fait de ce livre de vacances une excellente surprise, qui ne peut que conduire à l'assaut de la suite de la triologie.
Commenter  J’apprécie          131
odin062
  17 décembre 2016
Michel Montheillet a réussi ! Après des années de combat acharné, la trilogie « L'âme du mal » version bande dessinée est arrivée à son terme ! Pour le dernier opus, on se retrouve après la mort du terrible bourreau de Portland.
Toujours difficile de critiquer ET une suite de saga de bande dessinée puisque rien ne change par rapport aux précédents tomes. le style est toujours apprécié et je regrette toujours ce format, un peu trop grand à mon gout !
Difficile également de critiquer le scénario vu que je suis un fan du bouquin original. C'est très bien adapté en tout cas et c'est un plaisir de mettre des images à coté de nos images personnelles.
Objet indispensable pour les fans de Maxime Chattam !
Commenter  J’apprécie          70
Verdorie
  17 janvier 2019
(Avis pour les trois tomes de la trilogie) :
Cette trilogie est l'adaptation graphique du thriller « L'âme du mal » de M. Chattam, que je croyais avoir lu... mais non... je ne peux donc pas comparer avec le texte original.
L'histoire se centre sur Joshua Brolin, jeune inspecteur persévérant, cabochard et profiler qui, assisté d'un flic plus âgé un brin paternaliste, chasse un tueur en série particulièrement retors. A partir du 2e tome de la série, Juliette, ancienne victime du psychopathe vient (amoureusement) « en renfort » pour aider Joshua à traquer celui qui semblerait être un « copycat » de celui qui, a très juste titre, portait le surnom de « Bourreau de Portland ».
Si le scénario, bien rythmé et tendu, naviguant entre poursuites, abominations dantesques et manoeuvres politiques risquant de faire échouer l'enquête, m'a tenue en haleine... j'ai été un peu déçue par le graphisme, bien que plutôt réaliste, de Montheillet.
Pas au niveau de l'ambiance créée en utilisant une palette de couleurs automnales qui « colle » parfaitement au récit...
Ni par les scènes nocturnes miroitantes très réussies...
Ni encore par les planches scéniques et atroces des victimes exposées... (lecteurs sensibles... etc.)
Mais par les dessins des personnages enquêteurs (variants trop d'une case à l'autre), figés par des expressions balourdes et trop ombrées, donc peu naturelles.
J'en garde un souvenir de thriller efficace dont les irrégularités graphiques m'ont parfois agacées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          22
Radwan74
  04 juin 2020
L'enquête s'achève dans ce troisième tome : qui est donc le mystérieux tueur qui se prend pour le bourreau de Portland ?
Une enquête toujours aussi passionnante. Les conflits d'intérêts au niveau de la mairie de Portland et de la police mettent en difficulté le travail de Brolin, une critique de la politique qui pense à ses propres intérêts avant ses concitoyens.
Le côté horreur s'amenuise au fur et à mesure des albums, ce qui n'enlève en rien la qualité du récit, et on retrouve alors une enquête policière très active et intéressante avec des rebondissements et des intrigues captivantes.
Les personnages , légèrement caricaturaux (flic modèle, le bon collègue flic, la fille sauvée qui devient amante et enquêtrice...) sont malgré tout attachants et bien travaillés. Un récit, en lui-même très travaillé avec une conclusion loin d'être décevante. le scénariste arrive à insinuer un côté ésotérique, fantastique à l'histoire qui fait douter le lecteur jusqu'à la révélation finale étonnante et une conclusion douloureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Sceneario   11 janvier 2017
Une fin d’adaptation fidèle au roman original et pleinement efficace pour une enquête policière qui se veut sans appel et angoissante à souhait. Frissons garantis !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
odin062odin062   13 mai 2012
Elle s'empara de son bistouri et fit courir la lame de la base du menton jusqu'au pubis en évitant de croiser les blessures. Bentley Cotland ne put s'empêcher de tourner le dos à la scène lorsqu'elle découpa le plastron sterno-costal à l'aide d'un costotome semblable à un gros sécateur. Le bruit des côtes qui cédaient sous la morsure de l'acier lui fit penser à une carcasse de poulet qu'on écrase d'un coup de pied. Puis il assista, blême, à l'éviscération complète du corps, le Dr Folstom s'attardant avec minutie sur toutes les blessures occasionnées par le couteau pour en examiner la létalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
odin062odin062   28 novembre 2016
Les enfants sont redevables à ceux qui les élèvent, qui les forment. Si vous vous intéressez à eux, vous êtes tout pour eux. Au final, la notion de parent de sang n'est pas très importante.
Commenter  J’apprécie          90
DavalianDavalian   08 janvier 2017
- Dans ce monde qui n'accorde jamais d'attention à personne, il suffit que quelqu'un soit là. Vous écoute. Vous encourage.
- Et il en faut bien peu pour qu'il tue jusqu'à ses vrais parents juste pour vous impressionner.
Commenter  J’apprécie          50
LysetteLysette   31 mai 2019
- Signé "moi". Nom d'un chien quelle taille a ton ego quand tu signes juste "moi" ?
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Maxime Chattam (82) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxime Chattam
Maxime Chattam, découvrez son tout nouveau thriller : L'illusion
autres livres classés : portlandVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La faune de l'alliance des trois

Matt croise le premier animal "étrange et redoutable" dans son immeuble. Il s'agit...

D'un singe
D'un aigle royal
D'un python
D'un chat siamois
D'un caniche blanc

10 questions
290 lecteurs ont répondu
Thème : Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois de Maxime ChattamCréer un quiz sur ce livre