AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2708245511
Éditeur : Editions de l'Atelier (18/01/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Impossible, dit-on, de faire plus de place aux réfugiés dans notre pays. Parce qu'ils sont trop nombreux, parce qu'on manque de moyens... Pourtant, envers et contre tout, il existe une France qui accueille. Quelle est-elle ?Ce sont ces gens qui croisent une fois, deux fois, des réfugiés, et qui, la troisième fois, se disent qu'ils ne peuvent plus passer devant eux sans rien faire. Ce sont ces maires qui pensent que leur commune a les moyens d'accueillir des familles... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Agillian
  15 mars 2018
L'image que l'on a actuellement de l'accueil des réfugiés en France est de manière générale plutôt pessimiste, souvent à juste titre. Mais l'hospitalité existe encore et cet ouvrage en est un témoignage de plus.
A travers une dizaine d'exemples, Jean-François Corty et Dominique Chivot nous montrent que les français sont encore solidaires, que le message de peur et d'enfermement sur soi qu'on martèle dans les média n'est pas la seule voix à entendre.
Ce livre permet de découvrir des actions à plus ou moins grande échelle, aux quatre coins de la France, qui ont permis d'apporter de l'aide et un peu de dignité aux réfugiés, demandeurs d'asile et autres apatrides. Là où l'état ne semble pas prêt à s'engager de façon ferme les citoyens le sont, ainsi que les associations et souvent les communes. Que ce soit en devenant famille d'accueil pour quelques mois ou en accompagnant des mineurs oh combien vulnérables, ils sont nombreux ceux qui ont décidés d'être solidaires. La solidarité est un mot qui revient souvent dans cet ouvrage qui fait chaud au coeur et incite à suivre l'exemple de toutes ces personnes engagées, et qui montre que cela est à la portée de chacun.
Malheureusement, en découvrant ces témoignages, on se rappelle également que tant de progrès en matière d'accueil ne sont pas faits, alors qu'ils pourraient l'être. Il n'existe pas de solution miracle, mais beaucoup de choses peuvent être améliorées, comme le montre les quelques pistes évoquées en fin d'ouvrage.
Avec un discours limpide, concis et à la portée de tous les lecteurs, qui ne s'égare pas dans des contingences politiques pouvant semer la confusion chez ceux qui ne sont pas expert du sujet (comme moi) l'auteur nous donne à réfléchir sur une problématique essentiel. A lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Missmarguerite
  26 mars 2018
Je précise tout de suite que je suis Belge, mais ce livre, bien que s'intitulant "La France qui accueille", m'intéressait beaucoup.
J'avais besoin de lire ce livre. J'en avais besoin parce que je supporte de plus en plus mal la situation actuelle et les réactions de nos "représentants" politiques. Parce que, de plus en plus souvent, les commentaires me rendent malade, littéralement. Bien sûr, il y a de belles initiatives (la plateforme citoyenne, notamment, et ses propositions d'hébergement, principalement sur Bruxelles), des réactions spontanées et d'autres à plus long terme, de celles qui permettent de garder la foi en l'Humain.
Mais moi? Je fais quoi, moi? A part ressentir ce besoin de plus en plus viscéral d'accueillir, mais sans pouvoir le réaliser ("loin" de Bruxelles, sans possibilité de chauffeur régulier, sans chambre d'ami) ? A part motiver mes élèves à participer à une collecte de matériel pour les enfants demandeurs d'asile? A part m'emporter parfois en classe quand on aborde la question? (Et que je les ai aimés, bon sang, mes grands bavards, pour leurs réactions!) Je fais quoi à part me sentir de plus en plus honteuse de ne rien faire de concret?
Dans ce livre, il y a plein d'exemples de ce qui se fait, dans les régions frontalières, dans les grandes villes, au sein des couples ou des familles, avec des adultes ou des mineurs. Des exemples de ce que l'on peut faire. En tant que citoyen. En tant qu'enseignant et parent d'élève aussi.
On y voit qu'il existe de multiples façons de contribuer à l'accueil, qui ne se résument pas à ouvrir sa porte. L'accueil peut passer par des dons d'invendus, des récoltes, par leur diffusion sur les réseaux sociaux, par la mise en lumières des conditions de vie épouvantables de ses (trans-)migrants massés aux abords des gares.
Le tout reposant sur une analyse chiffrée de la situation, permettant d'expliquer pourquoi et comment telle ou telle initiative a vu le jour.
Alors ce soir, je vais tendre l'oreille vers le conseil communal de ma commune, je vais croiser les doigts pour que ses membres votent contre les visites domiciliaires (et tant pis si ce n'est qu'un vote de principe), pour que commune après commune, association après association, citoyen après citoyen, nous affirmions que la solidarité ne doit pas devenir un délit chez nous. Et puis je trouverai, j'espère, quoi faire dans mon coin, comment m'impliquer, avec mes limites, dans un groupe local, pour apporter ma petite pierre à l'édifice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
keisha
  28 février 2018
Avec deux auteurs connaisseurs des problématiques, en partenariat avec des associations itou, ce livre récent devait être plein d'informations sur ce qui se passe réellement et est prévu de se passer dans un avenir proche. J'attendais aussi des informations sur les solidarités 'de base' existant en France, et mettant à mal certains discours ou terrassant le pessimisme ambiant face à certaines réalités.
Oui, il existe en France des volontés de solidarité, d'accueil et d'intégration, face à un 'd'abord la sécurité'. Que ce soit en banlieue (des individuels au départ), à Paris (la mairie) , en famille d'accueil, dans les universités, ainsi qu'à Calais ou la vallée de la Roya, dans de petits villages, quel que soit l'origine ou l'âge de ces personnes migrantes, le spectre est large.
Beaucoup d'informations, de références. Mais, même si le sujet n'est évidemment pas glamour, je le concède, j'aurais aimé plus de 'chair', plus de rencontres, plus d'exemples avec interviews. A chacun finalement de s'engager et de rencontrer ainsi les personnes réelles...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AgillianAgillian   23 février 2018
Alors que l'Allemagne s'est mobilisée pour accueillir plus d'un million de personnes, la France ne s'est contentée d'en accepter dignement que quelques milliers. Les limites du dispositif mis en place trahissent la frilosité de nos dirigeants et suscitent la perplexité vis-à-vis de leurs convictions. Ne pas répondre de manière adaptée, même partiellement, à un défi sanitaire qui touche à la vie de milliers de personnes en dit long sur l'absence de volonté politique. Est-il moralement acceptable de laisser ainsi tant d'hommes et de femmes en danger ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AgillianAgillian   07 mars 2018
Le foyer de Patrick et Sarah, comme celui de Michel et Mélanie, peuvent paraître des lieux exceptionnels d'accueil. Ce sont pourtant des maisons ordinaires qui incarnent avant tout une rupture par rapport au regard traditionnel porté sur l'hospitalité : ils offrent la démonstration simple que l'on peut héberger naturellement sous son toit un étranger qui finit par faire partie de la famille.
Ces démarches réduisent à néant les discours ambiants nourris par la peur et l'ignorance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AgillianAgillian   20 mars 2018
L'art et la culture, sous leurs diverses formes n'ont, de nos jours, pas ou peu de frontières. La musique, la danse, le cinéma, la photographie mais aussi le théâtre et la littérature montrent aujourd'hui les reflets et les échos multiples des errances et des souffrances comme des bonnes surprises de l'intégration.
Commenter  J’apprécie          10
AgillianAgillian   07 mars 2018
A celui qui fait part de son blocage à cause de la langue, un autre témoigne qu'il a dépassé cette barrière par... L'humour : "On ne se comprend pas du tout, mais qu'est-ce qu'on peut en rire !"
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-François Corty (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Corty
Jean-François Corty : "la guerre du Yémen nous concerne : nous avons des forces militaires... .L'invité des Matins de France Culture.Comprendre le monde c'est déjà le transformer(07h40 - 08h00 - 1 Février 2018)Retrouvez tous les invités de Guillaume Erner sur www.franceculture.fr
autres livres classés : demandeurs d'asileVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
79 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre