AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782226036261
253 pages
Éditeur : Albin Michel (09/03/1989)
3.86/5   14 notes
Résumé :
Pourquoi Annick, la « petite de l'assistance » adoptée par les voisins fermiers, s'est-elle enfuie ? Et pourquoi cette série d'agressions mystérieusement signées par l'abandon d'une poupée « Barbie » ?
Pour Alain, pilote d'avions privés, qui se remet d'un accident dans
sa maison de Haute-Provence et rumine sa lassitude de la vie qu'il mène, c'est là le début d'une enquête dangereuse. Et lui qui se sent «des fourmis plein le cœur » ignore que sa vie e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ladesiderienne
  24 septembre 2020
Longtemps, j'ai été une fervente admiratrice de Claude Courchay. Je suis étonnée de son peu de lecteurs sur Babelio (même si cet auteur est estampillé années 80/90) et de ses critiques pas franchement positives. Personnellement, c'est avec plaisir que j'ai découvert ce titre qui avait échappé à ma vigilance.
Après un accident, Alain, pilote d'avion privé en Afrique, est venu passer sa convalescence dans une vielle bâtisse qu'il a achetée dans l'arrière-pays provençal. Grâce à ses voisins, Alphonse et Yvette, un couple de paysans sexagénaires, il renoue peu à peu avec le bon sens campagnard. Mais la quiétude de ce petit coin tranquille va être troublée par diverses agressions sur les animaux et les habitants du hameau. Ne faisant qu'une confiance modérée à la gendarmerie locale, Alain va mener sa propre enquête.
Certains livres traversent malheureusement mal le temps (ou est-ce moi qui ai mal vieilli ?), mais cette lecture n'a pas été à la hauteur de mes attentes. Malgré un début prometteur où j'ai retrouvé avec bonheur le ton et l'humour habituels de l'auteur, grâce notamment aux réflexions réacs du couple de paysans, il m'a semblé que l'intrigue s'enlisait. Alain n'est au final pas très sympathique, usant de ses amours et de ses amitiés en fonction de ses besoins, je n'ai pas été convaincue par son changement de vie. Certains personnages ne jouent que des rôles secondaires, ils manquent de profondeur (Claire, Michel, Annick), au dépend des recettes d'Yvette qui, elles, ne manquent pas de détails...
Une lecture un peu creuse, dépaysante certes mais pas vraiment convaincante à laquelle j'accorde un 11/20. Sûrement pas le meilleur titre de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
lilie57
  01 novembre 2016
Alain , suite à un accident, se repose dans la maison qu'il a acheté en Provence dans un endroit très calme, enfin pas si calme que ça.
Une série d'agressions violentes s'abat sur les habitants du hameau. Alain enquête pour comprendre.
Roman très prenant, bien écrit, raconté tour à tour par Alain et Yvette sa voisine. Belle galerie de personnages. Un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Badadaboum
  13 septembre 2018
"Des fourmis plein le coeur” est une belle histoire d'amour et en même temps du mystère et de l'action. Claude Courchay a choisi un héros comme on les aime qui surmonte les blessures de son accident d'avion et les épreuves avec courage et panache, sous le soleil de la provence...
Un très bon moment.

"
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ladesiderienneladesiderienne   23 septembre 2020
La colère m'a prise, d'un coup de torchon, j'ai envoyé valser catalogue et bouteille. Alphonse est resté tout ahuri, à me regarder en clignant des yeux. J'ai dit :
- Parle-moi un peu de tes chênes, bel astre. Tu comptes en faire des colliers de glands, ou rendre la justice dessous ?
- Femme, tu ne sais pas de quoi tu parles.
- Ah non ? Et toi, tu sais combien de temps il faut à un chêne pour être gros comme le pois chiche qui te sert de cervelle ? Tu le sais ? Tu es sûr que tu ne confonds pas avec le muguet, des fois ? Ça aussi, ça rapporte .
Il a eu l'air intéressé :
- C'est ma foi vrai, je n'y avais pas pensé.
- Alors, tes chênes ?
- Nous sommes en plein dans la zone truffière.
- Ça me fait une belle jambe, et alors ?
- Alors ça se plante, bécasse. On te vend tes plants tout traités, myco... myco... Enfin ensemencés avec des champignons. Au bout de cinq, six ans, ça commence à produire.
- Seigneur ! Tu le sais où on sera dans six ans ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ladesiderienneladesiderienne   22 septembre 2020
J'ai décidé d'être charitable jusqu'au bout, je les ai invités pour midi, lui et sa Claire. J'avais préparé une daube, Alphonse en avait envie.
- Une daube !
Il a levé les bras au ciel, il aime bien de faire le pitre.
- Yvette, je suis désolé, ce serait volontiers, mais Claire ne peut pas manger aujourd'hui.
- Ah bon... Elle est malade ?
- Non, c'est son jour de jeûne.
- C'est pour sa religion ?
- Pas vraiment. Elle jeûne un jour par semaine, c'est une question d'hygiène.
Je me suis pensé, pauvre de nous, elle aurait dû vivre à Marseille, pendant la guerre, elle en aurait eu de l'hygiène. Qu'est-ce qu'ils ne vont pas inventer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ladesiderienneladesiderienne   22 septembre 2020
J'aime le désert, le vrai. Pas cette marée, cette frange cannibale qui change les arbres en chicots, les hommes en mendiants, les troupeaux en collections de squelettes.
Commenter  J’apprécie          30
ladesiderienneladesiderienne   23 septembre 2020
La liberté se passe dans la tête, camarade. N'importe quel taulard te le confirmera.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : provenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2144 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre