AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782915653823
472 pages
Nestiveqnen Editions (25/10/2017)
4.61/5   9 notes
Résumé :
Alsace – 2014. À l’hôpital où il travaille, Franck assiste au combat entre deux étonnants patients : l’un utilise une épée d’un autre âge, l’autre des ongles démesurés qui s’apparentent plus à des griffes. Bien malgré lui, il vient de découvrir l’existence du Peuple Invisible…

Strasbourg – 1586. C’est sous l’apparence d’un garçon que la jeune Katell est devenue l’apprentie d’un imprimeur réputé. Malgré tout son respect pour son maître, elle comprend q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Srafina
  26 mars 2022
Lors de la dernière masse critique j'ai été sélectionnée pour recevoir le tome 2 de « Le peuple invisible – La nuit des sorcières ». Ni une ni deux j'ai voulu lire le premier tome, chose faite, je viens de le terminer.
Une bien belle découverte, un roman de fantasy tout à fait imbriqué dans notre époque et aussi celle du 16ème siècle. le peuple invisible côtoie les humains sans que ceux ci ne s'en doutent.
L'histoire se situe à Strasbourg dans notre belle Alsace. de l'année 1586 avec Katell jeune fille obligée de se faire passer pour un homme pour pouvoir travailler dans ce qu'elle aime le plus : l'imprimerie à l'année 2014 avec Franck Sennier, aide-soignant en psychiatrie, qui côtoie la folie tous les jours.
A travers ces deux destins, ces deux non-initiés comme les appelle le peuple invisible, nous allons assister à une quête, celle de L'eau du Léthé, l'eau de l'enfer, l'eau du grand oubli.
Katell, va se retrouver mêlée sans vraiment le vouloir à un combat qui oppose deux clans du peuple invisible, ceux qui veulent rester cachés et ceux qui veulent soumettre les humains à leur bon vouloir. Elle va se donner corps et âme à cette quête avec ceux qu'elle aime profondément, ceux qui l'ont sauvée de la misère : son maître d'apprentissage, sa femme Lydie qui se comporte comme une mère avec elle, son compagnon Max, graveur ainsi que le peuple invisible : lycanthrope, nain, et autres créatures. le mal est là, il faut le combattre.
Franck, lui se retrouve lors d'une de ses gardes en Hôpital psychiatrique, à affronter deux créatures qui le laisse sidéré. Tout son univers vole en éclat ainsi que sa vie privée.
Il fait la connaissance de Killian, l'immortel, créature excentrique, volage et plein de bagout. Il va le suivre aussi à la poursuite de la fameuse Eau du Léthé.
J'ai adoré ce premier tome, plein de fantaisie, d'humour, d'action, qui mêle créatures de la nuit, loups-garous, vampires, et immortel le seul, l'unique qui mène la danse.
De plus l'auteur nous emmène à travers la ville de Strasbourg, dans sa belle cathédrale qui a elle seule prend une place extrêmement importante.
J'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteure, que ce soit dans l'action ou ses descriptions de la ville et de ses monuments.
Vite, je vais me lancer dans le tome 2. J'espère y trouver autant de plaisir.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          305
Lenora
  12 août 2018
Voilà un moment que je n'avais pas été autant prise par un roman. Même si la quatrième de couverture m'avait beaucoup attirée, je ne m'attendais pas à une lecture aussi agréable. Ne vous étonnez donc pas si s'ensuivra une critique dithyrambique !
Je ne m'étalerai pas sur un résumé, je trouve que celui proposé sur la fiche du livre en dit assez sans trop en dévoiler. La seule petite chose qu'il faudrait ajouter est de cibler un peu plus le Peuple Invisible. Personnellement, je m'attendais à de nouvelles créatures, or, il se trouve qu'il est plutôt question des êtres mythiques que nous connaissons déjà. Ainsi vous trouverez au sein de L'eau du Léthé des loups-garous, des vampires, des sorcières, des ondines, etc... Pour certains, cela ne paraîtra pas très original toutefois il serait dommage de s'y arrêter car Anaïs Cros a su parfaitement se les approprier pour les rendre relativement prenant dans son roman. N'ayez crainte, elle n'en fait ni trop, ni pas assez.
Surtout que ce peuple Invisible côtoie notre monde, que ce soit dans les années 1500 ou 2000. Une petite touche pittoresque et moderne se mélangent alors parfaitement entre deux récits qui se chevauchent autour du même sujet : l'Eau de Léthé. le premier pour connaitre le cheminement de sa cachette, l'autre pour partir à sa recherche. Les deux temps décrits se valent dans la lecture et l'intérêt bien que je ne cache pas que notre époque m'a beaucoup plus attirée. Sans doute est-ce dû à la présence de Kieran... Dans tous les cas, les différents points de vue amènent chacun un angle plus ou moins différent qui permet de s'immerger en douceur dans ce nouvel univers. On est comme Franck et Katell, des non-initiés, prêts à partir à l'aventure.
Les chapitres, non seulement d'avoir une belle écriture, se terminent le plus souvent sur une note de mystère, de suspense. On ne peut s'empêcher de céder à la tentation et de reprendre notre lecture encore et encore. C'est fluide, c'est bien décrit, les actions ne sont pas de trop et on ne dévoile jamais trop sans pour autant laisser sur sa fin. L'auteure sait prendre son lecteur en haleine, et on ne peut que l'apprécier.
Le seul petit bémol qui m'a personnellement un peu refroidie, serait les descriptions qui sont parfois très longues. J'aime l'Alsace, sa belle ville de Strasbourg, mais je dois bien avouer qu'il y a des moments où mes yeux ont un peu lu en diagonale... Mais se sera là le seul défaut que je retiendrai.
A côté, nous avons des personnages assez attachants. Si certains sont plus travaillés que d'autres, on trouve facilement quelqu'un à qui s'accrocher. Bien entendu, quelques uns se démarquent plus que d'autre et je n'étonnerai personne en citant par exemple l'Immortel avec son tempérament et sa manière de parler très attractifs. J'ai hâte de les retrouver, lui et son ami Franck, pour le deuxième tome. Qui au vu de la fin de ce premier roman laisse beaucoup de suggestions sur le déroulement à venir.

Dommage que la suite ne soit pas encore publiée. Je pense que je me serai jetée dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nekomusume
  28 avril 2018
Tout d'abord merci à Babelio et à Nestiveqnen pour m'avoir fait parvenir ce livre qui a été une vraie bonne découverte.
Ce roman nous entraîne à Stasbourg en 2018 ou Franck aide soignant dans une clinique psychiatrique se trouve confronté à un événement aussi violent qu'inimaginable. Nous rencontrons également Katell, toujours à Strasbourg mais en 1586. le lien entre les deux? La découverte du peuple invisible qui se mêle aux humains et s'y livre une guerre impitoyable. A quelques centaines d'années d'écart les voilà plongés au coeur d'un conflit qui les dépasse; l'une pour aider à dissimuler l'eau du Léthé, ramenée des Enfers par Dante et dont les propriétés exactes demeurent inconnues hormis le pouvoir d'oublier, l'autre fasciné par un mystérieux immortel Kieran, pour retrouver cette fiole. Au centre de cette quête, un livre dont les gravures semblent renfermer la clé de l'énigme.
C'est une double aventure trépidante, intrigante, énigmatique, pleine de rebondissements, on s'attache très vite au personnages: Franck et ses problèmes de couple, sa vie qui l'ennuie; Katell obligée de se faire passer pour un garçon pour pouvoir apprendre le métier qui la passionne... Kieran et son passé trouble, violent, dont tout le monde se méfie mais qui reste fascinant...
L'eau du Léthé est le premier tome d'une série: le peuple invisible. Mais il peut très bien se lire seul, le scénario principal trouvant sa résolution dans ce tome même si l'on sent bien que d'autres aventures se profilent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
danaella
  20 avril 2018
Un roman très bien écrit et une histoire bien ficelée, avec une touche de suspens à la fin de chaque chapitre. L'histoire se déroule dans un même lieu à deux époques différentes: Strasbourg version contemporaine et version moyenâgeuse. On a deux récits parallèles qui se développent distinctement l'un de l'autre. Il y a l'histoire de Franck, un infirmier qui travaille en psychiatrie, qui se trouve happé dans une histoire rocambolesque, qui le mènera à la rencontre du "monde invisible" , en particulier un personnage intrigant, Kerian dit l'Immortel. Puis il y a celle de Katell, en 1586, orpheline, travestie en garçon pour pouvoir devenir un apprenti auprès du maître imprimeur Hanns Engelmann, qui dissimule bien des secrets. J'ai bien aimé le personnage de Katell, car elle grandit peu à peu sous nos yeux, une jeune femme attachante, fière et courageuse.
Ces deux histoires se frôleront à un instant donné et repartiront vers leur direction. Bien sûr il y a une quête, mais elle me semble secondaire.
Mais le personnage principal du livre, où s'enroule ces deux récits, c'est Strasbourg. L'auteur nous fait parcourir la ville à ces deux époques avec brio, on voit qu'elle connaît bien son sujet et qu'elle désire nous faire partager son admiration pour cette cité.
Le bémol du livre selon moi, c'est que le monde invisible n'est pas assez original, on retrouve tous les monstres du genre (vampire, loup-garou, sorcières), les personnages manquent de profondeur et d'originalité, seul l'Immortel est intéressant, mais j'aurai aimé qu'il soit plus incisif.
Merci bien sûr à Babelio pour m'avoir envoyé ce livre, et toutefois je le conseille à des jeunes ado qui découvriront bien des choses intéressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
althea21
  17 avril 2018
Merci aux éditions et à Babelio pour ce partenariat qui a été une excellente découverte !
Pour une fois, ce n'est pas la couverture qui m'a fait sélectionner ce livre lors de la dernière Masse critique de Babelio ! Elle est originale, je ne dis pas, mais ce n'est pas mon genre. Par contre, j'ai carrément adoré ce résumé qui promettait plein de choses !
Et les promesses ont été largement tenues ! Si le début a été un peu plus difficile, le temps de s'immerger dans le roman, la suite a été très rapidement meilleure et j'ai dévoré ce livre avec un grand plaisir.
Il réunit beaucoup de choses que j'apprécié dans un livre, à savoir :

une intrigue qui se déroule en parallèle à deux périodes historiques différentes ! 21ème et 16ème siècle hébergent ici notre histoire, et je me suis régalée à suivre les aventures de nos personnages dans ces deux périodes. Chacun est bien marquée, détaillée, exploitée et on se plonge dedans avec facilité, alternant à chaque chapitre ou presque.
une quête qui oblige à fouiner dans des archives, d'anciens manuscrits ou objets et à plonger le présent dans le passé, de façon étroite. Ce côté aventure, indices, recherches, découvertes m'a beaucoup plu.
un univers fantastique avec son bestiaire plus vrai que nature et complètement crédible ! Et surtout, surtout, le fait que le fantastique côtoie le réel avec tant de facilité qu'on n'hésite pas une seconde à croire que tout est possible et existe pour de vrai!
un contexte historique et actuel riche, bourré de références à Strasbourg et l'Alsace qui ont fait que je m'y croyais réellement, habitant à proximité. Je ne regarderai plus la ville de la même façon lors de ma prochaine visite ;)
Les personnages, que ce soit Franck ou Katell, sont attachants, même si j'ai eu un faible pour Katell. La vie ne lui épargne rien, elle va souffrir de nombreuses fois en raison de sa loyauté, valeur qu'elle place au-dessus de tout. L'histoire de cette jeune fille travestie en homme pour faire ce qu'elle veut m'a vraiment plu ! Je reste du coup déçue par la fin de son aventure, qu'on ne vit pas vraiment, hormis raconté à travers le récit d'un autre personnage. C'est bien le seul point négatif que je trouve à ce livre.
Kieran aussi est un personnage qui m'a plu, atypique au possible mais tellement excellent au final !
Le tout est servi par une superbe écriture où pas un mot n'est inutile, et avec laquelle on imagine très facilement les scènes se dérouler sous nos yeux.
J'ai clairement hâte de découvrir la suite de cette histoire !

En bref, une excellente lecture !
Lien : http://altheasbooks.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LenoraLenora   12 août 2018
- Je crois que je n'ai jamais été amoureux, coupa Franck avec agacement. Ni de Johanna, ni de personne.
- Même pas de votre femme ?
[...]
- Je n'en suis pas sûr.
- Pas sûr ? Comment pouvez-vous ne pas être sûr ? La tiédeur n'existe pas dans ce domaine, Franck, l'amour est une flamme qui brûle ou ne brûle pas. Avez-vous déjà vu une flamme qui brûle à moitié ? Ça n'aurait aucun sens. Certes on peut être confus dans les premiers temps, ne plus savoir si ce que l'on ressent est de l'amour ou du désir, mais au bout d'un moment on sait. Au bout d'un moment on ne confond plus la tendresse, l'affection et l'amour véritable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LenoraLenora   12 août 2018
- Vous avez peur de lui ?
- Pas vraiment, mais... Kieran est un être de feu. Il donne de la chaleur, de la lumière, il est bénéfique et je l'aime pour ça, mais en même temps... Il peut devenir incontrôlable et destructeur. Metzger n'est pas le premier à s'y bruler et certainement pas le dernier.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Anaïs Cros (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anaïs Cros
Troisième live autour de l'anthologie Étrange Enfance avec Anaïs Cros, Pierre Brulhet et Mello von Mobius. Pour cette rencontre, nous aborderons le sujet des jouets, vengeurs ou protecteurs, du regard différent que nous posons sur eux enfant puis adulte. Soutenez notre projet d'anthologie ! https://fr.ulule.com/etrange-enfance/
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2579 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre