AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782280433105
Éditeur : Harlequin (04/09/2019)
4.04/5   51 notes
Résumé :
Elle va lui donner une raison de se battre.
Il va lui apprendre à affronter ses peurs.
Solomon Sanders n’a pas de temps à perdre avec les sentiments. Depuis toujours, la violence fait partie de son monde, de son ADN. Il se bat pour ce qu’il croit juste, pour les personnes auxquelles il tient, pour sauver les quelques graines de bonté qui subsistent dans le désert aride qu’est la ville de The Point. Alors, quand il tombe sur une jeune mère célibataire e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
4,04

sur 51 notes
5
16 avis
4
9 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis

Eroblin
  21 septembre 2019
Ce roman se déroule dans le même univers que celui qui est décrit dans la série Bad, et d'ailleurs on en retrouve quelques uns des personnages, mais il n'appartient pas à la série et peut se lire sans problèmes si vous ne la connaissez pas.
C'est une romance contemporaine toute mignonne qui nous est racontée. Orley, pendant longtemps jeune fille riche et gâtée a fui sa famille pour protéger sa fille. Elle a tout quitté et se retrouve dans le quartier the Point où on peut se faire détrousser voire tuer pour un regard. D'ailleurs, un soir, alors qu'elle rentre dans son appartement, Orley est agressée par un type prêt à en faire son dessert quand elle est sauvée par son voisin Solo. Celui-ci, normalement, évite de se mêler des affaires des autres, entre boulot de mécanicien, études, combats et sa mère dont il a la charge, il ne peut pas s'intéresser à sa voisine. Mais le coeur a ses raisons que la raison ignore et le voilà bientôt amoureux, et réciproquement. Mais la belle a des secrets qui finissent par la rattraper...
Encore une fois, je me suis laissée avoir par l'écriture addictive de Jay Crownover, j'ai beau être une adulte mature comme on dit, j'ai été embarquée par cette histoire d'amour entre deux jeunes gens que tout sépare. du rythme, de l'amour, un méchant pour donner du piment, et la mayonnaise prend. J'ai d'ailleurs préféré ce roman au dernier tome de la série Bad.
Je vous le recommande et je remercie au passage les Editions Harper Collins et Netgalley de m'avoir permis de le lire.
Lien : https://labibdeneko.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Beli_LivreSaVie
  16 septembre 2019
Comme l'explique Jay Crownover au début de son roman, elle a toujours plein de choses à raconter, j'adore ! ce roman peut se lire sans avoir forcément lu la série Bad, il a été écrit pour une lecture libre sur son blog et c'est ici une version retravaillée et approfondie qu'elle nous livre. On peut donc le lire sans soucis en dehors de la série sans être gênée.
Je me suis plongée dans cette lecture dès les premières pages, il faut dire que Jay Crownover nous annonce la couleur de suite, celle de ces lieux sombres et dangereux. Des lieux qui sont peuplés de gens malsains et malveillants comme nous pourrons le constater ici, mais aussi d'autres qui eux souhaitent vivre ici, en harmonie avec les autres. The Point reste ce lieu que les lectrices de la série connaissent, et que les nouvelles pourront ainsi découvrir, avec cette histoire
Orley est une jeune femme, une jeune maman, qui n'est pas à sa place dans ces lieux, elle détonne et elle attire donc les regards. Elle a bien compris qu'elle doit faire profil bas et elle évite de se retrouver dans des situations périlleuses pour ne pas avoir de soucis. Elle reste donc très discrète, mais elle doit faire face à des soucis d'ordre financiers et techniques qui vont la conduire à se retrouver en danger, le genre de danger que l'on peut croiser dans ce quartier malsain. C'est donc un soir en rentrant de nuit avec sa fille dans les bras, qu'elle va se faire agresser, et c'est aussi ce moment qu'elle va être secourue par Solomon. Orley vivra ce moment, comme un cruel rappel de tout ce qu'elle vit depuis sa fuite, ce qui ne fera qu'accentuer son mal être et ses peurs. de Solomon, elle ne fera qu'apercevoir son physique, ne sachant pas qu'il est, prenant la fuite pour mettre sa fille à l'abris dès qu'elle pourra. Elle sera toutefois amener à le revoir, puisqu'il est son voisin.
Lui, c'est le loup solitaire, tout le monde le connait, tout le monde ne dit de lui que du bien. Il impressionne, il en impose, et les petits frappes ont peur de lui, c'est lui qui cimente la bonne coalition des gens du quartier, ceux qui veulent vivre bien dans un lieu qui a besoin d'être tenu. Il est donc très imposant par son physique, grand, fort, carré, musclé, tatoué. Nous découvrons très rapidement qu'au delà de ce physique, Solo, diminutif de Solomon, est quelqu'un de très engagé pour les autres mais qu'il reste aussi très fidèle à sa mère, pour qui il est prêt à tous les sacrifices. Il n'a le temps de rien, si ce n'est de travailler, de combattre pour de l'argent aussi et de s'occuper d'elle. Quand il fait la connaissance de Orley et son adorable petite fille, il fond mais se rappelle qu'il n'a pas de temps pour cela, mais c'est plus fort que lui, il ne pourra pas s'empêcher de l'aider. C'est un bon samaritain, qui verra renaitre en lui, quelques émotions qu'il s'est toujours interdit d'éprouver pour qui que se soit.
C'est un peu le loup qui rencontre la souris, lui n'a peur de rien, elle a peur de tellement de choses. Orley a fuit son passé, elle vit donc cachée avec sa fille, on ne se rend pas compte au départ de ce qu'elle fuit, mais face à son isolement et sa discrétion, on imagine bien à quel point cela est important. Elle doit faire face à tellement de déconvenues, d'ordre principalement financières qui engendrent bien des tracas pour elle, que l'on ressent parfaitement bien la peur qu'elle éprouve de ne pas s'en sortir avec cette impression de s'enliser de plus en plus. Sa petite fille, tellement adorable, l'aide au mieux, avec ce qu'elle peut lui donner du haut de ses quelques années, mais leur duo nous est tout de suite attachant, impossible pour qui que se soit de ne pas y succomber. Orley est très jeune et elle a du mal à avoir confiance, même si Solo l'a sauvé et aidé, elle mettra tout de même du temps pour écouter ses conseils et en profiter. Elle ne veut pas se reposer sur lui, sur un homme notamment, et lui ne veut pas trop s'investir dans la vie de la jeune femme, mais rien ne se passera comme ils le souhaitaient et c'est tout naturellement qu'ils vont se rapprocher et s'épauler.
J'ai beaucoup aimé ces personnages, ils sont à la fois fort et doux, tant physiquement pour l'un que psychologiquement pour les deux. Ce sont des battants, qui mènent leur combat pour ceux qu'ils aiment, ils se sont bien trouvés, ils se complètent à merveille. C'est un plaisir de les lire, car ils sont encrés dans des réalités qui sont dures et qui leur imposent bien des choix à faire, et à côté de cela, ils vont aussi se permettre doucement mais surement de laisser leurs sentiments prendre le dessus. Tout ceci, sans jamais oublier les engagements qu'ils ont envers ceux qu'ils aiment et protègent. Leur relation s'établit petit à petit, d'abord de loin, ils vont finir par devenir très proches, s'autorisant ainsi à vivre leurs émotions pleinement. Cela leur fait du bien et nous trouvons bien agréable de les voir craquer ainsi et se laisser aller à passer des moments uniquement qui leur seront consacrés. Jay Crownover nous offre alors des scènes intimistes, qui restent encrées dans la réalité, celle d'avoir un enfant, des engagements et qui seront donc portées à leur paroxysme avec ces moments torrides et intenses.
Le tout se passe à The Point, avec tous les tenants et aboutissants qu'occasionnent une vie dans ces lieux. Mais malgré la dangerosité des lieux, on y retrouve ses personnages qui souhaitent y vivre heureux, et ils sont très solidaires les uns des autres. Pour les lectrices de Bad, on prend plaisir à tous les retrouver, tandis que les autres peuvent faire la connaissance de personnages bien campés dans The Point, et ils pourront prendre plaisir à lire cette série pour les découvrir plus avant. Dans un sens ou un autre, le lecteur sera bien heureux de lire ce roman et de découvrir ce monde à l'ambiance sombre et particulière.
En chute libre est donc un roman où l'on plonge dès le départ dans ce lieu sombre et dangereux, nous faisons de suite connaissance avec les personnages. Leur histoire est belle, leurs personnalités tout autant, j'ai pris beaucoup de plaisir à les lire. La couverture de ce roman est très belle, j'aime beaucoup la façon dont la typographie du texte est posée et s'impose, les couleurs ressortent bien avec ce personnage en noir et blanc. Elle attire le regard et correspond bien à l'univers de Jay Crownover.
Lien : http://www.livresavie.com/en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MoreandNewReading
  01 novembre 2019
Tout d'abord , je tiend à remercier la maison d'éditions et Babelio pour leur confiance mais aussi pour leur patience. Ayant pris pas mal de retard avec mon telephone parti en réparation pour au final me dire 1 semaine après que celui-ci était irréparable et qu'il faut m'en renvoyer un ... Moi qui faisait tout le site, la page etc avec celui-ci. Mais voilà, je suis de retour et je suis sincèrement désolée de mon retard !! :(
J'ai était tellement heureuse de retrouver la plume de Jay Crownover grâce à cet envoi. J'ai pu apprendre durant ma lecture que "En chute libre" était en quelque sorte une suite de "Bad" avec d'autres personnages. Décidément, j'ai le chic pour lire en désordre m'étant déjà fait avoir avec la saga "Clash", que j'avais découvert sans avoir lu d'autres roman de l'auteure. Et pourtant, sincèrement, que ce soit pour l'un ou pour l'autre, cela n'a pas du tout été gênant ! Au contraire, on est toujours tellement attiré intensément dans le roman. On est captivé dès le début, dès la lecture du résumé.
Concernant " En chute libre", nous sommes dans The Point, un petit quartier où tout le monde se connaît et dans lequels certains ne sont là que par manque de choix et d'autres solutions.
C'est le cas de Orley et sa petite princesse Noble. En effet, cette jeune mère se retrouve ici avec sa fille avec la difficulté de calculer chaque argent dépensé mais qui fait son maximum pour le bonheur de sa fille. Malheureusement, tout ne commence pas merveilleusement bien pour elle. En effet, alors qu'elle avait déjà eu une journée bien compliqué après avoir appris qu'elle aller travailler moins d'heures, donc moins de revenu. Que sa nounou l'abandonne à son tour et que Orley n'a plus personne pour sa fille, sans oublier sa voiture qui l'a lâche à quelque pâtés de maison de son logement en pleine nuit. Orley se fait prendre au piège et manque de se faire agresser voire pire ... si il n'y avait pas eu l'intervention de Solo, son voisin pour l'a sauver des griffes de son agresseur.
C'est ainsi que toute l'intrigue commence et que nous allons découvrir un homme qui, malgré sa corpulence d'homme dur, a un coeur et douceur sans faille. Solo, qui pourtant connait déjà assez de problème de sans côté va pourtant prendre sous son aile Orley et l'aider autant qu'il le peut, en commençant par la voiture, mais pas que..
Personnellemennt, je me suis laissée emportée par la lecture, comme une feuille dans un courant d'air, avec force et addiction. Les personnages, les émotions sont tellement forts, touchant. C'est émouvant et un grand "hip hip houra" pour Noble, elle m'a donner tellement de joie et garder un sourire fixer au visage durant ma lecture. C'est un amour et une dose de bonheur à elle-même. Jay Crownover est à coup sûr la number one de mes auteurs anglais favorites !! Autant, je lis depuis plusieurs années des auteurs français majoritairement, autant quand j'ai l'occasion, je saute de partout et m'impatiente pour la découvrir à nouveau. Et quel écrit ! " En chute libre" est clairement un coup de coeur !! Encore merci pour ce merveilleux roman et ce généreux envoi ! A bientôt
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesTentatrices
  22 octobre 2019
(JENNI) : Me voilà totalement conquise par ‘Chute libre' où j'adore plonger dans l'univers si particulier dans lequel Jay Crownover sait si bien nous entraîner, car elle fait ressortir toujours ce qui est bon chez ses personnages, même si on est confronté à des grosses brutes ou le sang ne les fait pas ciller !

Si Orley n'avait pas eu sa fille, Noble, à protéger elle se serait déjà effondrée. Mais pas question de rester à terre alors qu'elle a besoin d'elle. Elle endurera le passage à tabac que l'existence semble résolue à lui infliger, mais jamais elle ne montrera ses plaies à sa fille. Peu importe les actes qu'elle devra commettre, les mensonges à proférer et dans quel coin elle devra se cacher...
Orley est une battante acharnée qui donnera ses tripes pour continuer de survivre et protéger sa fille. C'est dur de se débrouiller seule mais elle n'avait pas le choix. Heureusement un soir, un homme répondant au nom de Solomon surgit pour la sauver in extremis elle et sa fille d'un sale type qui leur est tombé dessus dans la rue. Solo l'a réduit en miettes et ne peut s'empêcher de se demander pourquoi quelqu'un qui venait manifestement d'ailleurs s'était retrouvé ici. le quartier le plus lugubre, noir et dangereux pour une femme et sa petite fille de trois ans… le quartier de The Point...

Orley est une jeune maman dévouée, brave et courageuse qui malgré les coups difficiles ne lâche rien ! Elle s'était jurée de reprendre le contrôle de sa vie, du moins à la driver seule même si ça ne doit aboutir que dans des impasses... sauf qu'à présent Solomon s'incruste dans sa vie et décide de la direction à prendre. Il est facile de lui céder le contrôle. Baisser sa garde pour avoir un peu de répit est-ce risqué ? Va-t-il lui attirer des ennuis ? Ne risque t'elle pas de trouver pire que ce qu'elle cherche à fuir ? Difficile d'accorder sa confiance alors que le lieu où elle se trouve et les personnes qui y vivent sont à fuir tant ils inspirent peur et danger... On sait d'ailleurs que ce n'est pas qu'une apparence car ils sont bien dangereux quand ils se mettent en action mais les apparences ne sont pas que ce qu'elles sont car quand on prend le temps de s'attarder sur tout ce petit monde qui gravite dans la ville de The Point, on prend conscience que chacun de ces habitants ne failli pas à sa tâche pour y faire régner l'ordre, et on réalise qu'ils sont des êtres entiers, pas foncièrement mauvais (juste quand il y'a besoin de l'être et pour protéger ceux qui leur sont chers).
Pour Solo, l'arrivée de Orley et de sa fille dans sa vie de solitaire ne le laissera pas insensible ni indifférent. Elle est pourtant tout ce qu'il évite comme la peste. Mais comment la tenir à l'écart alors qu'il la force à accepter son aide ? L'alchimie est naturelle, complémentaire, indispensable entre eux. Ils s'emboitent à la perfection, tant ils représentent chacun ce qu'il manquait dans la vie de l'autre…
Jay Crownover manie sa plume avec dextérité et profondeur pour nous faire ressentir toute l'intensité du lieu, du danger et ses personnages qu'elle prend le temps de révéler et faire évoluer avec minutie. Cette auteure est incroyable ! Il n'y a qu'elle pour faire naître de l'amour et nous faire ressentir des instants de bonheur dans des atmosphères insolites où c'est noir, lugubre, morbide et terrifiant !
J'ai aimé sa façon de rappeler certains héros phare de The Point, découverts dans les précédents opus en leur donnant un pseudonyme. Cela permet de créer un peu de mystère mais surtout de renforcer la complicité avec le lecteur car on sait exactement à qui elle fait référence. du coup, ça nous permet de plonger dans l'histoire pour ressasser certains souvenirs qu'ils nous ont laissés. Chaque héros de BAD laisse une trace indélébile en nous et les voir intervenir et s'impliquer dans la vie de Solo, Orley et Noble nous réchauffe le coeur.
J'ai été profondément touchée par ces deux personnages mis en avant dans ce livre. Orley et Solo apportent du réconfort au côté dramatique de la scène. La petite Noble apporte une touche d'insouciance et de légèreté nous faisant sourire à chaque fois qu'elle apparaît dans les passages. On craque complètement pour ce trio ! L'auteure prend le temps de renforcer les liens pour les mettre en valeur afin de faire ressortir la beauté de l'amour et le rendre vainqueur en mettant de la lumière dans sa noirceur.
Lien : https://wp.me/p6618l-ggl
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarker
  07 mai 2020
Un roman que je voulais découvrir, car je passe à chaque fois un excellent moment lorsque je découvre des romans de Jay Crownover. Et celui-ci ne fait, bien évidemment, pas exception vu que j'ai adoré... Je ne sais pas pourquoi il a traîné autant de mois dans ma PAL, à part le fait que je manque de temps pour lire !
L'histoire est celle de Solomon Sanders, un homme qui n'a pas de temps à perdre pour les histoires sentimentales. Il fait partie d'un monde où la violence est quotidienne et où l'amour est quasiment inexistant. Cependant, il se bat pour ce qu'il croit juste et pour les personnes qui comptent à ces yeux. Cela va être le cas d'Orley, une mère célibataire qui se fait agresser dans une ruelle à la nuit tombée. Il va la sauver, mais essaye de l'oublier vite. Néanmoins, il découvre que Orley et sa fille, Noble, sont ces nouvelles voisines... Tous ses principes se voient alors bouleversés et complétement remis en cause...
Dès les premières pages, je n'ai eu aucun mal à me plonger dans cette nouvelle histoire qui se rattache à la ville de The Point [ndlr Saga Bad]. J'adore cette ambiance avec un peu de violence, mais à côté des familles essayant de vivre sans problème. Rapidement, on se découvre les nouveaux personnages, leurs problèmes, ainsi que leur passé et leur possible futur. Je dois dire que l'auteure arrive vraiment à nous transporter. Puis, j'ai été touchée par l'histoire des personnages, surtout d'Orley et de sa fille, Noble. Néanmoins, j'aurais peut-être voulu être plus touchée. Mais je trouve que la vision des personnages et leur réaction est un peu trop éloigné de la réalité. Je m'explique : j'ai eu l'impression qu'ils ne réagissaient pas à certaines choses, alors que cela m'aurait fait réagir plus violemment. Cependant, cela peut s'expliquer par le fait qu'ils aient l'habitude de vivre cela.
Du côté de la fin, je dois dire que j'en attendais un peu plus sur le futur de nos personnages. Il y a bien l'épilogue, mais j'en aurais voulu quelques chapitres de plus. Cela est un défaut que l'on retrouve très régulièrement dans les romances de Jay Crownover, comme dans d'autres romans à mon goût.
Concernant les personnages, je me suis beaucoup habituée à Orley, qui est une jeune mère célibataire avec une fille vraiment mignonne et agréable avec tout le monde. Elles m'ont toutes les deux beaucoup touchées. Leur histoire n'est pas vraiment très rose et malgré tout, Orley fait tout pour garder le sourire et assurer un futur pour sa jeune fille. Cela a fait que je me suis vraiment attachée à toutes les deux, surtout Orley qui est très courageuse et déterminée. Cependant, comme je l'ai dit plus haut, j'ai regretté certaines de ces réactions. Elle s'est fait agressée, mais finalement, cet événement la touche sur le moment et il est vite oublié. J'ai trouvé cela dommage, car cela aurait pu être plus développé et aurait donné une autre dimension à l'histoire. Je regrette juste ce détail dans ce roman, car tout le reste est vraiment génial.
A contrario, je trouve que Solomon Sanders, dit Solo, est beaucoup plus réaliste. Solo est un homme très détaché dans les premiers chapitres, mais rapidement, il va prendre sous son aile Orley et sa fille. Il est vraiment touché par cette Maman solo et veut tout faire pour qu'elle se sente bien. Ses sentiments vont beaucoup évoluer et il va être de plus en plus attiré par Orley. Il va tout faire pour la protéger, pour lui rendre la vie plus facile, etc. Je me suis plus facilement attachée à ce personnage, car il est touchant et il possède tous les caractères que j'apprécie chez les personnages masculins. de plus, il me fait penser aux autres bads boys de la ville de The Point, qui avaient fait l'objet de d'autres romans.
Enfin, j'ai vraiment retrouvé la plume de Jay Crownover dans ce roman, pour mon plus grand plaisir. Les descriptions sont plutôt claires, les sentiments des personnages sont vraiment biens développés avec un double point de vue, nous permettant de nous attacher parfaitement aux personnages. C'est une auteure que j'apprécie toujours autant et j'ai déjà hâte de lire ces prochains romans.
En général, une lecture touchante et addictive au sein de la ville de The Point, même si quelques défauts au niveau du réalisme de l'histoire ont perturbé ma lecture.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   06 mai 2020
Elle disait en blaguant que tomber amoureux d'elle avait provoqué ma chute, mais elle avait tort... Tomber amoureux d'elle avait été mon salut.
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   06 mai 2020
- J'ai envie de poser les lèvres sur chacun de tes tatouages, déclara-t-elle. J'ai envie de savoir si tu as un autre goût, un goût différent d'une peau neutre et ennuyeuse.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   06 mai 2020
Solomon Sanders, avec ses airs de gros dur qui roulait des mécaniques, s'était assis par terre dans mon salon pour jouer avec ma fille le plus naturellement du monde.
Commenter  J’apprécie          20
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   06 mai 2020
C'était la bête qui vivait dans le cœur tendre de Solomon Sanders. C'était le démon qui veillait sur la sécurité du saint dans le monde impitoyable qui était le sien.
Commenter  J’apprécie          20
DaisyetleslivresDaisyetleslivres   07 octobre 2020
« Quand on craquait pour un mâle dominant, qu'on convoitait le roi de la jungle urbaine, il fallait se rappeler qu'il ne serait peut-être pas toujours capable de protéger vos tendres sentiments, mais qu'il ferait de son mieux pour s'assurer que vous restiez en vie et à même de continuer d'éprouver
toutes ces émotions. Solo avait sans doute agi sans réfléchir, mais il était évident qu'il tenait à nous. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jay Crownover (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jay Crownover
4 romans New Adult. 1 émotion brute et intense.
❤ Seul le feu peut faire fondre la glace. ❤ Le désir n’obéit à aucune loi. ❤ Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir. ❤ Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible.
Etes-vous prêts ?
autres livres classés : gangsVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marked men Tome 1 : Rule & Shaw

Où se déroule le récit

Détroit
Denver
Portlande

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Marked men, tome 1 : Rule de Jay CrownoverCréer un quiz sur ce livre

.. ..